Contrastes sociaux et systèmes métropolitains : Une approche croisée des impacts sociaux de la métropolisation

La métropolisation est un phénomène spatial impliquant une réorganisation de l'espace, dépassant le modèle urbain / rural pour faire place à une organisation systémique plus complexe. Si la métropolisation présente des caractéristiques communes quel que soit le territoire, chaque métropole développe une dynamique et une organisation spatiale qui lui est propre : c'est particulièrement le cas de l'Aire métropolitaine de Lille. Le coeur urbain de Lille, moteur de cette dynamique, excentré au nord du territoire, ainsi que de nombreux pôles d'importance, situés notamment le long du bassin minier et hérités d'un passé industriel riche, contribuent à la formation d'un réseau multipolaire. Si la concentration des activités stratégiques se fait au coeur des villes centres, principalement à Lille et ses environs proches, les autres espaces tendent à se spécialiser dans un type d'activité productive ou alors dans le résidentiel, tout en voyant leurs liens avec les différents pôles se renforcer.

Insee Dossier Nord-Pas-de-Calais
Paru le : 30/06/2015
Consulter

SCoT de la Flandre intérieure : un espace résidentiel contribuant à la dynamique métropolitaine

Arnaud Degorre, Nicolas Laval, Laure Leroy, Marylise Michel

Avec une population d'environ 140 000 habitants, le SCoT de la Flandre intérieure présente un profil résidentiel. En effet, ce territoire dispose d'un volume d'emplois bien inférieur au nombre d'actifs résidents. Nombre des actifs résidant au sein du SCoT de la Flandre intérieure exercent un métier au sein du SCoT de Lille Métropole, bénéficiant ainsi de la bonne santé économique de celui-ci. L'attractivité résidentielle se prolonge depuis plus d'une décennie, puisque les soldes migratoires restent positifs, quelle que soit la catégorie sociale. Ainsi, les nouveaux résidents exerçant le plus souvent une activité en dehors du ScoT, le faible nombre d'emplois s'accompagne d'une santé sociale favorable à l'échelle de l'Aire métropolitaine de Lille. Les revenus des ménages sont supérieurs à ceux de l'Aire métropolitaine de Lille et présentent une certaine homogénéité. Le taux de chômage du territoire est le plus faible des SCoT de l'AML. Les niveaux de formation sont également parmi les plus élevés. Sur le territoire, les pôles de taille intermédiaire articulés autour d'Hazebrouck et Nieppe offrent notamment des emplois tertiaires de type opérationnels quand une multitude de pôles de moindre importance renforcent l'offre ouvrière au sud du SCoT. Ainsi, en ajoutant les opportunités émanant de l'Audomarois, du nord de l'Artois et de la métropole lilloise, l'accessibilité à l'emploi est favorable pour les actifs résidant au sein du SCoT de la Flandre intérieure.

Insee Dossier Nord-Pas-de-Calais
No 7
Paru le : 30/06/2015