Contrastes sociaux et systèmes métropolitains : Une approche croisée des impacts sociaux de la métropolisation

La métropolisation est un phénomène spatial impliquant une réorganisation de l'espace, dépassant le modèle urbain / rural pour faire place à une organisation systémique plus complexe. Si la métropolisation présente des caractéristiques communes quel que soit le territoire, chaque métropole développe une dynamique et une organisation spatiale qui lui est propre : c'est particulièrement le cas de l'Aire métropolitaine de Lille. Le coeur urbain de Lille, moteur de cette dynamique, excentré au nord du territoire, ainsi que de nombreux pôles d'importance, situés notamment le long du bassin minier et hérités d'un passé industriel riche, contribuent à la formation d'un réseau multipolaire. Si la concentration des activités stratégiques se fait au coeur des villes centres, principalement à Lille et ses environs proches, les autres espaces tendent à se spécialiser dans un type d'activité productive ou alors dans le résidentiel, tout en voyant leurs liens avec les différents pôles se renforcer.

Insee Dossier Nord-Pas-de-Calais
Paru le : 30/06/2015
Consulter

Synthèse

Arnaud Degorre, Nicolas Laval, Laure Leroy, Marylise Michel

La métropolisation est un phénomène spatial impliquant une réorganisation de l'espace, dépassant le modèle urbain / rural pour faire place à une organisation systémique plus complexe. Si la métropolisation présente des caractéristiques communes quel que soit le territoire, chaque métropole développe une dynamique et une organisation spatiale qui lui est propre : c'est particulièrement le cas de l'Aire métropolitaine de Lille. Le coeur urbain de Lille, moteur de cette dynamique, excentré au nord du territoire, ainsi que de nombreux pôles d'importance, situés notamment le long du bassin minier et hérités d'un passé industriel riche, contribuent à la formation d'un réseau multipolaire. Si la concentration des activités stratégiques se fait au coeur des villes centres, principalement à Lille et ses environs proches, les autres espaces tendent à se spécialiser dans un type d'activité productive ou alors dans le résidentiel, tout en voyant leurs liens avec les différents pôles se renforcer. Ainsi des territoires tels que les environs du Bruaysis, du Douaisis ou encore du Valenciennois sont orientés vers des activités industrielles quand ceux de l'Arrageois, du Lensois ou encore de l'Armentiérois sont plutôt portés par les services. Ces mutations économiques et territoriales se poursuivent vers le sud de l'Aire métropolitaine de Lille, intégrant de nouveaux espaces, tels que le Cambrésis, dans la dynamique métropolitaine. La métropolisation impacte également les populations et implique des mutations sociales. Tout comme les centres d'emplois, les flux migratoires sont fortement polarisés et marqués socialement, accentuant ainsi le phénomène de ségrégation spatiale. Au nord-est de Lille, les territoires roubaisien et tourquennois accueillent une part importante de populations défavorisées, tant sur le plan monétaire que social. Inversement, dans les territoires tels que la Pévèle, les Weppes, ou les Flandres, les flux migratoires contribuent à assurer ...

Insee Dossier Nord-Pas-de-Calais
No 7
Paru le : 30/06/2015