Economie et Statistique n°363-364-365 - Les entreprises sur les marchés mondiaux

Marché du travail - Attractivité - Endettement et rentabilité - Ouverture à l'Est et au Sud

Economie et Statistique
Paru le : 01/11/2003
Consulter

L'élargissement : vers un renforcement relations entre l'Europe et les pays méditerranéens ?

Mohamed Hedi Bchir, Yvan Decreux et Michel Fouquin (un commentaire de Jean-Pierre Cling et Jacques Ould Aoudia - Le partenariat euro-méditerranéen : l'intégration en trompe-l'oeil ?)

L'effet à moyen terme des accords de libre-échange (accords d'association) entre l'Union européenne et les pays méditerranéens dans le contexte d'élargissement européen est étudié, à l'aide d'un modèle d'équilibre général calculable, au travers de trois scénarios de libéralisation commerciale : tout d'abord les effets de l'élargissement sont simulés à part, puis on simule les effets des accords d'association qui s'ajoutent à l'élargissement selon deux variantes suivant que le démantèlement des barrières douanières se limite à l'industrie, ou qu'il est étendu aux secteurs agro-alimentaires. Avec les hypothèses du modèle, l'élargissement n'aurait pas d'effet notable sur le bien-être des pays méditerranéens. En revanche, ses conséquences commerciales seraient significatives à travers le renforcement des échanges entre pays accédants et pays méditerranéens, en particulier la Turquie. Les accords d'association avec l'Union européenne entraîneraient une dégradation des termes de l'échange des pays d'Afrique du Nord. Cela est dû au caractère asymétrique de ces accords, une libéralisation complète impliquant des concessions de la part des pays d'Afrique du Nord plus que de l'Europe déjà ouverte. Il en irait autrement pour la Turquie qui est déjà en régime d'union douanière industrielle avec l'Union européenne. Par ailleurs, les liens régionaux se feraient plus intenses, au détriment des échanges avec le reste du monde (détournement de commerce).

Economie et Statistique
No 363-364-365
Paru le : 01/11/2003