Economie et Statistique n°363-364-365 - Les entreprises sur les marchés mondiaux

Marché du travail - Attractivité - Endettement et rentabilité - Ouverture à l'Est et au Sud

Economie et Statistique
Paru le : 01/11/2003
Consulter

Innovation défensive et concurrence internationale

Mathias Thoenig et Thierry Verdier (un commentaire de Sébastien Jean - L'innovation défensive : de l'intuition à la formulation théorique)

Le rôle du commerce et du progrès technique dans la montée des inégalités entre travailleurs qualifiés et non qualifiés dans les pays industrialisés a suscité un vif débat lors de la dernière décennie. On tente d'y contribuer en mettant en lumière deux aspects négligés. Tout d'abord, la mondialisation a été trop souvent perçue au travers du prisme d'un monde de concurrence parfaite. Dans un tel monde, le commerce international ne peut jouer un rôle significatif qu'entre les pays dont les dotations factorielles sont suffisamment différentes et qu'au travers de variations de prix et de volumes de commerce importants. Cette vision est cependant contredite par l'observation du commerce Nord-Sud. Ensuite, mondialisation et innovation technique ont souvent été opposées comme deux processus autonomes et n'interagissant pas l'un avec l'autre. Lorsque, au contraire, on reconnaît l'importance des phénomènes de concurrence imparfaite pouvant passer par des « effet non-prix » de changement technologique endogène, mondialisation et changement technique deviennent alors deux dimensions complémentaires expliquant les changements de distribution de richesse observés. Cet article présente un mécanisme d'innovation défensive induite par l'ouverture internationale. Du fait de l'existence de rentes monopolistiques pouvant être détruites par l'imitation dans des pays à bas salaires ou l'innovation dans des pays du Nord, on montre que l'ouverture au commerce international peut engendrer l'adoption d'innovations biaisées vers le travail qualifié pour protéger l'existence de ces rentes. Deux tests du modèle proposés sur données françaises confirment les implications de ce mécanisme.

Economie et Statistique
No 363-364-365
Paru le : 01/11/2003