Bilan économique 2016 - Guyane

Dans la lignée de 2015, l’économie guyanaise reste atone au premier semestre 2016, marquée par une crise du BTP persistante et des investissements en berne, en partie compensés par une activité intense du secteur spatial, une industrie et un secteur tertiaire marchand dynamiques. Au second semestre 2016, l’activité spatiale se maintient, et la construction montre des signes de reprise avec la concrétisation du redémarrage de grands chantiers.

Le contexte mondial est encore morose. En France, la croissance remonte sans atteindre un niveau très élevé. La zone Amérique latine et Caraïbes reste en grandes difficultés (– 1 %). Les deux pays voisins de la Guyane, le Surinam et le Brésil, sont toujours dans une situation économique et politique difficile.

Insee Conjoncture Guyane
No 3
Paru le : 23/05/2017
Consulter

Tourisme - Une fréquentation hôtelière en hausseBilan économique 2016

Maud Tantin-Machecler

En 2016, la fréquentation hôtelière continue sa progression entamée en 2015 en Guyane. Les nombres d’arrivées et de nuitées augmentent en 2016, dans une moindre mesure que l’année précédente. La clientèle est essentiellement française, même si le nombre de clients étrangers est en forte hausse. En revanche, le taux d'occupation des hôtels et la durée moyenne de séjour sont en baisse.

Insee Conjoncture Guyane
No 03
Paru le : 23/05/2017

La fréquentation hôtelière continue sa progression avec plus de 358 000 nuitées en 2016, soit 1,2 % de plus qu’en 2015. Cette légère hausse fait suite au spectaculaire rebond de 10 % de nuitées supplémentaires enregistrées entre 2014 et 2015. Le nombre d’arrivées augmente également (+ 4,4 %), mais dans une moindre mesure comparée à l’évolution annuelle précédente (+ 20 %). Avec plus de 147 000 arrivées, la fréquentation est à un niveau élevé. Le nombre moyen d’arrivées était en effet de 123 000 entre 2011 et 2015 .

Une hausse toujours portée par la clientèle française

La hausse de la fréquentation hôtelière est portée principalement par la clientèle française qui représente toujours 90 % de la clientèle totale et enregistre une augmentation de 4,1 % entre 2015 et 2016, après + 31 % entre 2014 et 2015.L'activité hôtelière est néanmoins confortée par la clientèle étrangère. Le nombre d'arrivées de clients étrangers est en hausse de 7,3 % entre 2015 et 2016, alors qu’il était en forte baisse de 33 % entre 2014 et 2015. La part des nuitées étrangères passe de 19,6 % en 2015 à 25,7 % en 2016.

La part d’arrivées de clients étrangers reste comprise entre 10 % et 12 % depuis 2012, hormis en 2014 où elle était à 17 %. Ces taux sont faibles et leurs variations sont fortement liées à l'activité spatiale. Lors des lancements, les propriétaires des satellites sont présents sur le territoire guyanais et séjournent à l’hôtel. De plus, au moment des lancements de satellites par Soyouz, des opérateurs temporaires viennent en Guyane depuis la Russie et sont nombreux à séjourner à l’hôtel.

Le taux d’occupation poursuit sa chute

Le taux d’occupation des hôtels guyanais poursuit sa chute commencée en 2010. Il passe de 59,8 % en 2012 à 52,2 % en 2014, puis à 46,1 % en 2016. Cette baisse s'explique en partie par le développement de l'offre hôtelière en Guyane, avec notamment l'ouverture d'un hôtel de 60 chambres à Cayenne début 2016 et d’un nouvel hôtel à Kourou.

Le taux d’occupation fluctue tout au long de l’année et suit la cadence des tirs de fusées. La clientèle d’affaires, liée à l’activité spatiale, constitue une grande partie des clients de l'hôtellerie en Guyane.

La destination Guyane est soumise à une forte saisonnalité. Les mois les plus sollicités diffèrent selon les années. En 2016, ce sont les mois d’avril et de novembre qui affichent les plus forts taux d’occupation, alors qu’en 2015 il s’agissait des mois de mars et de septembre. Depuis 2013, le taux d’occupation mensuel des hôtels ne dépasse pas toujours les 50 %. En 2014, le taux a dépassé ce seuil seulement huit mois ; en 2015, seuls cinq mois l’ont dépassé et trois mois en 2016.

Baisse continue de la durée moyenne de séjour

Depuis 2011, la durée moyenne de séjour dans l’hôtellerie guyanaise diminue. De 3,1 jours en moyenne cette année-là, elle passe à 2,4 jours en 2016. Cette baisse est surtout marquée par celle de la durée de séjour des touristes français qui ne séjournent plus que 2 jours en moyenne dans les hôtels (contre 2,2 jours en 2015 et 2,5 jours en 2014), alors que les étrangers prolongent leur séjour jusqu’à rester 6,3 jours en moyenne en 2016 (1,2 jour de plus qu’en 2015 et 2,5 jours de plus qu’en 2014). La durée du séjour à l’hôtel ne présage pas de la durée du séjour sur le territoire. L'offre d'hébergement se diversifie en Guyane comme partout dans le monde. Spécificité du tourisme guyanais, l'offre d'hébergement en carbet se développe, avec une grande diversité dans les prestations et les prix. Le site escapade carbet recense plus de 80 offres d'hébergement de ce type dans toute la Guyane. Phénomène mondial, les particuliers sont de plus en plus présents dans l'offre d'hébergement. Un site connu de mise en relation pour la location de courte durée référence plus de 300 propositions dans toute la Guyane.

Figure 1 – Légère augmentation des nuitées en GuyaneLes nuitées dans les hôtels de Guyane en 2016

Légère augmentation des nuitées en Guyane
2016 (en millier) Évolution 2016/2015 (en %) Évolution annuelle moyenne 2015/2010 (en %)*
Guyane 358 1,2 0,9
France hexagonale 200 089 -1,0 0,6
  • * : taux d'évolution annuel qu'aurait connu le nombre de nuitées si l'évolution avait été la même pour chaque année de la période considérée.
  • Champ : hôtels de Guyane et de l'Hexagone y compris la Corse.
  • Source : Insee en partenariat avec la DGE et les comités régionaux du tourisme (CRT).

Figure 2 – Le nombre de visiteurs évolue davantage que celui des nuitées en GuyaneÉvolution des nuitées et des arrivées en Guyane et dans l’Hexagone (en indice, base 100 en 2010)

Le nombre de visiteurs évolue davantage que celui des nuitées en Guyane
Nuitées Guyane Nuitées Hexagone Arrivées Guyane Arrivées Hexagone
2010 100,0 100,0 100,0 100,0
2011 102,6 103,2 99,5 103,4
2012 103,6 103,3 107,4 103,7
2013 97,2 102,9 112,6 104,3
2014 95,3 101,4 104,7 103,1
2015 104,7 103,2 125,5 105,4
2016 105,8 102,2 130,9 105,3
  • Note : données 2010, 2011, 2012 et 2013 rétropolées suite au changement de classification début 2014.
  • Champ : hôtels de Guyane et de l'Hexagone y compris la Corse.
  • Source : Insee en partenariat avec la DGE et les comités régionaux du tourisme (CRT).

Figure 2 – Le nombre de visiteurs évolue davantage que celui des nuitées en GuyaneÉvolution des nuitées et des arrivées en Guyane et dans l’Hexagone (en indice, base 100 en 2010)

Figure 3 – 90 % des clients viennent de l'HexagoneFréquentation des hôtels en 2016 (en millier et jour)

90 % des clients viennent de l'Hexagone
2015 2016 Évolution 2016/2015 (%)
Arrivées (en millier) 140 147 4,4
Français 127 132 4,1
Étrangers 14 15 7,3
Part des arrivées étrangères 9,7 10,0 //
Nuitées (en millier) 354 358 1,2
Français 285 266 -6,5
Étrangers 69 92 32,9
Part des nuitées étrangères 19,6 25,7 //
Durée moyenne de séjour (en jour) 2,5 2,4 //
Français 2,2 2,0 //
Étrangers 5,1 6,3 //
Taux d'occupation (en %) 47,6 46,1 //
  • Champ : hôtels de Guyane et de l'Hexagone y compris la Corse.
  • Source : Insee en partenariat avec la DGE et les comités régionaux du tourisme (CRT).

Figure 4 – Baisse continue du taux d’occupation en Guyane, quasi-stabilité dans l'HexagoneÉvolution du taux d'occupation des chambres dans l’hôtellerie guyanaise (en indice, base 100 en 2010)

Baisse continue du taux d’occupation en Guyane, quasi-stabilité dans l'Hexagone
Guyane Hexagone
janv-14 48,5 46,9
févr-14 56,0 50,7
mars-14 57,0 53,1
avr-14 59,4 58,0
mai-14 45,4 60,5
juin-14 56,0 68,3
juil-14 53,0 66,0
août-14 45,4 68,8
sept-14 43,9 68,1
oct-14 56,8 61,4
nov-14 54,2 51,9
déc-14 51,7 51,1
janv-15 41,8 47,8
févr-15 41,7 51,8
mars-15 57,6 54,4
avr-15 41,2 57,5
mai-15 44,6 61,2
juin-15 44,1 69,4
juil-15 41,5 67,5
août-15 51,2 68,1
sept-15 53,0 68,5
oct-15 51,6 60,6
nov-15 52,3 50,5
déc-15 49,5 48,0
janv-16 39,9 46,4
févr-16 33,4 50,2
mars-16 43,5 56,0
avr-16 55,3 54,8
mai-16 48,9 61,0
juin-16 44,2 67,4
juil-16 38,6 65,5
août-16 39,4 64,2
sept-16 43,1 66,5
oct-16 53,2 60,5
nov-16 61,7 53,7
déc-16 52,4 50,0
janv-17 57,6 49,9
  • Note : données 2010, 2011, 2012 et 2013 rétropolées suite au changement de classification début 2014.
  • Champ : hôtels de Guyane et de l'Hexagone y compris la Corse.
  • Source : Insee en partenariat avec la DGE et les comités régionaux du tourisme (CRT).

Figure 4 – Baisse continue du taux d’occupation en Guyane, quasi-stabilité dans l'HexagoneÉvolution du taux d'occupation des chambres dans l’hôtellerie guyanaise (en indice, base 100 en 2010)

Figure 5 – Des durées moyennes de séjour en légère baisseÉvolution des durées moyennes de séjour dans les hôtels de Fuyane (en jour)

Des durées moyennes de séjour en légère baisse
Moyenne générale Moyenne des séjours français Moyenne des séjours étrangers
2010 3,0 2,8 4,4
2011 3,1 2,8 5,4
2012 2,9 2,7 4,7
2013 2,6 2,5 3,5
2014 2,8 2,5 4,1
2015 2,5 2,2 5,1
2016 2,4 2,0 6,3
  • Champ : hôtels de Guyane et de l'Hexagone y compris la Corse.
  • Source : Insee en partenariat avec la DGE et les comités régionaux du tourisme (CRT).

Figure 5 – Des durées moyennes de séjour en légère baisseÉvolution des durées moyennes de séjour dans les hôtels de Fuyane (en jour)

Avertissement

Les données chiffrées sont parfois arrondies (selon les règles mathématiques). Le résultat arrondi d'une combinaison de données chiffrées (qui fait intervenir leurs valeurs réelles) peut se trouver légèrement différent de celui que donnerait la combinaison de leurs valeurs arrondies.

Sources

DGE