Bilan économique 2015 - Guyane

En 2014, l'économie de la Guyane était en croissance soutenue, portée par l'activité intense du secteur spatial. Cette évolution favorable en Guyane se fait dans un contexte mondial encore morose. En France, la croissance reste faible même si elle se consolide. En revanche, la zone Amérique latine et Caraïbes traverse de grandes difficultés (- 0,1 %). Les deux pays voisins de la Guyane, le Surinam et le Brésil, sont en pleine crise politique. Dans ce contexte, l'économie guyanaise reste portée par le secteur spatial et l'investissement des entreprises et des ménages, qui ne compensent qu'en partie la stagnation de l'emploi, la faible commande publique et une consommation des ménages en berne.

Insee Conjoncture Guyane
Paru le : 15/06/2016

Spatial - Le spatial en Guyane en 2015 : consolidation de la base et préparation de l’avenir

Jean-Philippe Zebus, CNES ; Émilie Charles-Euphrosine, Insee

En Guyane, l’année 2015 a été exceptionnelle pour le CNES et la filière spatiale avec 12 lancements réussis et la préparation de l’arrivée du nouveau lanceur Ariane 6. Cette activité dynamique reste stimulante pour la Guyane tant en termes de développement économique du territoire que de rayonnement à l’extérieur.

Insee Conjoncture Guyane
No 2
Paru le : 15/06/2016

Le centre spatial guyanais (CSG) sera doté d’une nouvelle base de lancement à l’horizon 2020, située entre les communes de Kourou et Sinnamary, pour accueillir Ariane 6, le successeur d’Ariane 5. Suite au contrat passé avec l’agence spatiale européenne (ESA), le CNES, chargé des infrastructures nécessaires aux futurs lancements, démarre les travaux de terrassement en juin 2015. Le lanceur Ariane 6 s’inscrit en « filière d’excellence », dont le renforcement est inscrit dans le Contrat d’objectifs et de performance de l’État. Grâce à cette consolidation, le CSG garantit l’emploi de ses salariés. Au plus fort du chantier, 600 personnes devraient y participer. Le CNES, maître d’œuvre du chantier, est particulièrement vigilant pour accompagner et favoriser les retombées économiques.

Un chantier de 15 millions d'euros

La réalisation du chantier d’Ariane 6 est une opportunité pour le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics. Elle redonnera du souffle à l’économie guyanaise. Ce vaste chantier, d’un montant de près de 15 millions d’euros, s’étendant sur plus de 150 ha de terrain offrira pendant quelques années des emplois à des jeunes en attente d’insertion professionnelle. Plus d’un million de mètre cube de terre vont être déplacés, d’où la mobilisation d’un nombre important de camions et de conducteurs. Au travers du contrat passé avec le CNES, l'entreprise Eiffage a assuré 2 000 heures de formation à des apprentis en recherche d’emploi, soit l’équivalent de sept personnes à temps plein.

Le CNES, partenaire du développement de la Guyane

Le secteur spatial génère près de 9 000 emplois directs et indirects, ce qui représente 12 % de la population active de Guyane. En complément des 1 700 salariés du CSG (2015), des emplois sont induits dans d’autres secteurs de l’économie (construction, transports, tourisme, distribution, services…).

L’activité spatiale a des effets induits sur l’économie de la Guyane. En 2003, l’lnsee estimait l'impact de l’activité spatiale à 16 % du PIB. Depuis, l'économie guyanaise ne cesse de se développer et de se diversifier. Le CNES, en partenariat avec l’Insee, a donc relancé en 2015 l’enquête sur l’impact de l’activité spatiale en Guyane. Les premières données devraient être disponibles début 2017.

Les effets sur les flux de marchandises, la fiscalité, la consommation sont également importants au regard de cette activité. Dans le cadre du maintien en conditions opérationnelles de la base et de l’évolution des systèmes, le CNES poursuit ses travaux de rénovation et de construction de nouveaux bâtiments. La réalisation de ces travaux est assurée essentiellement par des entreprises locales. Chaque année, le CNES dépense environ 55 M € pour des programmes de fonctionnement et d’investissement. Ces marchés font l’objet d’appels d’offre, ouverts à tout le tissu des PME de Guyane. Près de 50 % de ce budget a été attribué à des entreprises dites locales (ayant leur siège en Guyane).

Le CNES apporte son appui dans le cadre des actions de conseil, d’orientation et de financement de projet. Il aide ainsi les porteurs de projet au travers de conventions conclues en partenariat avec l’État, la Collectivité Territoriale de Guyane et les autres collectivités. En 2015, le CNES a participé au financement d’équipements de proximité dans le cadre des conventions entre le CNES et les communes de Guyane. La réhabilitation d’un bâtiment a ainsi permis l’installation du centre de police municipale et du Centre d’action sociale de Maripasoula.

Le CSG, un site attractif

Le CSG reste le principal site touristique de Guyane. Près de 37 500 visiteurs s’y sont rendus en 2015, auxquels il faut rajouter les 20 400 entrées au Musée de l’Espace. Les Îles du Salut, dont le CNES est propriétaire, ont accueilli 50 000 visiteurs, dont 16 200 visiteurs dans le cadre de 25 escales de navires de croisières. Par rapport à 2012, la fréquentation du site du CSG est en légère baisse (39 000 visiteurs en 2012), celle des Îles du Salut est stable et celle du musée de l'Espace en hausse (18 000 visiteurs en 2012).

Figure 1 – Chiffres clés

Lancements effectués en 2015
Chiffres clés
Vol Date Lanceur Satellites
VV04 11-févr VEGA IXV
VS11 27-mars SOYOUZ Galileo FOC-M2 (2 satellites sous coiffe)
VA222 26-avr ARIANE 5 ECA Thor-7 et Sicral 2
VA223 27-mai ARIANE 5 ECA DirectTV-15 et Sky Mexico
VV05 23-juin VEGA Sentinel 2-A
VA224 15-juil ARIANE 5 ECA StraOne C4 et MSG-4
VA225 20-août ARIANE 5 ECA E8WB et IS-34
VS12 11-sept SOYOUZ Galileo FOC-M3 (2 satellites sous coiffe)
VA226 30-sept ARIANE 5 ECA ARSAT-2 et SKY-Muster
VA227 10-nov ARIANE 5 ECA Arabsat 6-B et GSAT-15
VV06 3-déc VEGA LISA Pathfinder
VS13 17-déc SOYOUZ Galileo FOC-M4 (2 satellites sous coiffe)
  • Note : VA : Vol Ariane ; VS : Vol Soyouz ; VV : Vol Vega.
  • Source : CNES / CSG.

Figure 2 – En 2015, autant de lancement de Vega ou Soyouz que d'Ariane 5

En 2015, autant de lancement de Vega ou Soyouz que d'Ariane 5
Ariane 5 Soyouz Vega
2011 5 2 0
2012 7 2 1
2013 4 2 1
2014 6 4 1
2015 6 3 3
  • Source : CNES/CSG.

Figure 2 – En 2015, autant de lancement de Vega ou Soyouz que d'Ariane 5Évolution du nombre de lancements entre 2011 et 2015

Documentation

Définitions (pdf, 58 Ko)