Bilan économique 2015 - La Réunion : la croissance se maintient

En 2015, la croissance se maintient à La Réunion (+ 2,8 % après + 3,1 %). Les prix diminuent tandis que les revenus sont en hausse. En conséquence, le pouvoir d'achat augmente et la consommation des ménages se renforce (+ 3,2 % en volume). L'investissement progresse, mais moins vite qu'en 2014. Les importations sont en valeur ralenties par la baisse des prix du carburant mais augmentent en volume. Les exportations repartent à la hausse. La situation sur le marché du travail s'améliore. La demande d'emploi progresse modérément tandis que l'emploi salarié marchand reste dynamique (+ 3,7 % sur un an), notamment grâce aux services. L'emploi dans la construction confirme sa reprise. Au final, le taux de chômage diminue. Les revenus agricoles poursuivent leur croissance (+ 9,8 %), bénéficiant d'une baisse des coûts des matières premières. Le léger redressement dans l'artisanat amorcé en 2014 se confirme. Dans la construction, l'activité liée à la Nouvelle route du littoral continue d'augmenter. En dehors de ce chantier, le chiffre d'affaires se contracte. Le tourisme repart à la hausse en 2015 (+ 5,1 %) après trois années consécutives de recul. Cette reprise est en lien avec la progression du trafic aérien. L'activité bancaire continue de se renforcer : la hausse des encours de crédits se confirme (+ 5 % en 2015). Les banques poursuivent l'assainissement de leur portefeuille et le résultat net atteint son plus haut niveau. En 2015, dans le mouvement européen, l'économie française continue d'accélérer (+ 1,3 % après + 0,6 % en 2014). La croissance reste stable à Maurice (+ 3,5 %).

Insee Conjoncture Réunion
Paru le : 30/06/2016

Prix - Les prix baissent de 0,3 % en 2015

Philippe Paillole, Insee

À La Réunion, les prix à la consommation des biens et services baissent en moyenne de 0,3 % en 2015 alors qu’ils sont stables en France. La forte baisse des prix de l’énergie ( 6,9 %) n’est pas compensée par la hausse de ceux de l’alimentation (+ 0,5 %) et des services (+ 0,3 %).

Insee Conjoncture Réunion
No 02
Paru le : 30/06/2016

En 2015, les prix à la consommation des biens et services baissent à La Réunion, en moyenne de 0,3 % après avoir nettement ralenti en 2014 (+ 0,2 %). En France, l’inflation est nulle en 2015 (+ 0,0 %) (figure 1). ). L’énergie est le poste qui contribue le plus à la baisse des prix ( 0,6 point). À l’inverse, les prix de l’alimentation et des loyers, eau, enlèvement des ordures et de l’électricité augmentent et contribuent positivement de 0,1 point chacun (figure 2).

Figure 1 – Les prix ont baissé en 2015

Les prix ont baissé en 2015
La Réunion France
2009 0,5 0,1
2010 1,5 1,5
2011 2,5 2,1
2012 0,9 2,0
2013 1,4 0,9
2014 0,2 0,5
2015 -0,3 0,0
  • Source : Insee, indices des prix à la consommation.

Figure 1 – Les prix ont baissé en 2015Variations des prix en moyenne annuelle (en %)

Forte baisse des prix de l’énergie

La chute de 11,6 % des prix des produits pétroliers fait fortement baisser les prix de l’énergie en 2015 ( 6,9 % après + 0,1 % en 2014). Les prix des carburants reculent de 11,3 % : 13,2 % pour le gazole et 10,2 % pour le supercarburant. Le tarif de la bouteille de gaz diminue quant à lui de 13,0 %. À l’inverse, l’électricité coûte plus cher en 2015 (+ 2,6 %).

En France, les prix de l’énergie reculent également ( 4,7 %) suite à la baisse des prix des produits pétroliers ( 10,8 %).

Hausse modérée des prix de l’alimentation et du tabac

En 2015, les prix de l’alimentation augmentent plus modérément qu’en 2014 (+ 0,5 % après + 0,9 %). Cette hausse concerne à la fois les produits frais (+ 0,4 % après + 2,3 % en 2014) et les produits alimentaires hors produits frais (+ 0,6 % comme en 2014). En particulier, les prix du poste « pain et céréales » et ceux des légumes en conserve, secs et surgelés portent la hausse (respectivement + 0,8 % et + 5,2 %). Les prix des boissons alcoolisées augmentent de 1,1 %. Au sein des produits frais, l’augmentation est portée par les prix des poissons (+ 7,4 %) et des légumes frais (+ 1,4 %). Les prix des fruits frais baissent de 3,6 %.

En France, les prix des produits alimentaires s’accroissent également (+ 0,4 %). Cette hausse n’est toutefois portée que par les produits frais (+ 5,3 %), alors que les prix des produits alimentaires hors produits frais diminuent ( 0,2 %).

Les prix du tabac augmentent légèrement en 2015 (+ 0,1 %). Ils ne contribuent pas significativement à l’inflation en 2015 (+ 0,0 point). En France, le tabac est en hausse de 0,3 %.

Faible hausse des prix des services

Les services représentent 41 % des dépenses des Réunionnais. Leurs prix augmentent de 0,3 % en 2015 et contribuent pour 0,1 point à l’évolution des prix. En France, les prix des services progressent de 1,2 %.

Dans les services, la hausse des prix est portée par l’augmentation des dépenses liées au logement (+ 1,3 %). Ainsi, les loyers et les services de fourniture d’eau sont plus chers respectivement de 0,8 % et de 3,8 %. Les prix des « Autres services » augmentent en moyenne de 0,6 %. Ils sont portés par les prix de l’hôtellerie, café, restauration (+ 1,6 %), des voyages touristiques tout compris (+ 3,8 %) et de l’entretien et réparation de véhicules personnels (+ 1,7 %). Les prix des services de santé sont également en hausse de 1,0 %.

À l’inverse, les prix des services de transports et communication baissent de 1,5 %. La baisse entamée depuis 2012 se poursuit en 2015 sur les prix des services de télécommunication ( 2,4 %). Les prix des transports aériens de voyageurs diminuent de nouveau ( 1,2 % après 2,6 % en 2014). Les prix des assurances automobiles et ceux des services financiers reculent également en 2015 ( respectivement 1,7 % et 6,1 %).

Stabilité des prix des produits manufacturés

Les prix des produits manufacturés sont stables en 2015 (+ 0,0 % après 0,1 % en 2014). Ils pèsent pour un tiers dans les dépenses des Réunionnais. En France, ils diminuent de 0,9 %.

Les prix de l’habillement et des chaussures et ceux des équipements audiovisuels, photographiques et informatiques diminuent respectivement de 2,4 % et de 2,2 %. Ces baisses compensent les hausses des prix des véhicules et des pièces détachées et accessoires pour véhicules personnels (+ 1,0 % et + 5,2 %). Les prix des produits de santé augmentent également (+ 1,6 %) alors qu’ils baissent en France (- 3,5 %).

Figure 2 – L'énergie contribue le plus à la baisse des prix en 2015 - Évolution des indices des prix en moyennes annuelles et contributions à l'inflation

L'énergie contribue le plus à la baisse des prix en 2015 - Évolution des indices des prix en moyennes annuelles et contributions à l'inflation
Pondérations Évolution des moyennes annuelles 2015/2014 Contributions à l'inflation à La Réunion en 2015
La Réunion France
(en %) (en points)
Ensemble 10 000 -0,3 0,0 -0,3
Alimentation hors tabac 1 756 0,5 0,4 0,1
Produits frais 189 0,4 5,3 0,0
Alimentation hors produits frais 1 567 0,6 -0,2 0,1
Tabac 122 0,1 0,3 0,0
Produits manufacturés 3 192 0,0 -0,9 0,0
Habillement et chaussures 633 -2,4 -0,9 -0,1
Produits de santé 134 1,6 -3,5 0,0
Autres produits manufacturés 2 425 0,5 -0,3 0,1
Énergie, dont : 785 -6,9 -4,7 -0,6
Produits pétroliers 525 -11,6 -10,8 -0,6
Services 4 145 0,3 1,2 0,1
Loyer, eau et enlèvement des ordures 1 004 1,3 0,9 0,1
Services de santé 172 1,0 0,4 0,0
Transports et communications 993 -1,5 1,1 -0,1
Autres services 1 976 0,6 1,5 0,1
Ensemble hors énergie 9 215 0,2 0,5 0,2
Ensemble hors tabac 9 878 -0,3 0,0 -0,3
  • Source : Insee, indices des prix à la consommation.

Documentation

Définitions (pdf, 40 Ko)