Bilan économique 2014 de Bretagne

Après une année 2013 en demi-teinte, la situation économique reste difficile en 2014, notamment dans le secteur de la construction. Cependant, elle renoue avec une tendance moins dégradée que les années précédentes et n'est plus en décalage par rapport au contexte national.

Insee Conjoncture Bretagne
Paru le : 29/05/2015

Chômage et politiques de l'emploi : une hausse marquée de la demande d’emploi mais un taux de chômage qui reste faible

Auteurs : Joël Bodennec, Ronan Lhermenier et Jacqueline Richard, Direccte

Dans la continuité de l’année 2013, la Bretagne connait en 2014 une poursuite de la hausse de la demande d’emploi, supérieure à l’évolution nationale. L’augmentation touche principalement les seniors et les demandeurs d’emploi de longue durée. Toutefois, le taux de chômage breton reste parmi les plus faibles des régions françaises.

Insee Conjoncture Bretagne
No 5
Paru le : 29/05/2015

Un taux de chômage toujours parmi les plus bas de France

En Bretagne, le taux de chômage s’élève à 8,9 % fin 2014, soit 0,4 point de plus que fin 2013. Malgré cette augmentation, la Bretagne se maintient au premier rang des régions ayant le plus faible taux de chômage, avec l’Île-de-France, Rhône-Alpes et l’Auvergne. En France métropolitaine, le taux de chômage s’établit à 10 % de la population active (figure 1).

Figure 1 – Évolution trimestrielle du taux de chômage

en % de la population active
Évolution trimestrielle du taux de chômage
Bretagne France métropolitaine
1er trim. 2005 6,8 8,3
2e trim. 2005 7,0 8,4
3e trim. 2005 7,1 8,6
4e trim. 2005 7,2 8,7
1er trim. 2006 7,4 8,8
2e trim. 2006 7,2 8,6
3e trim. 2006 7,2 8,5
4e trim. 2006 6,7 8,0
1er trim. 2007 6,8 8,1
2e trim. 2007 6,6 7,8
3e trim. 2007 6,5 7,6
4e trim. 2007 6,0 7,1
1er trim. 2008 5,7 6,8
2e trim. 2008 5,8 7,0
3e trim. 2008 5,9 7,1
4e trim. 2008 6,2 7,4
1er trim. 2009 7,0 8,2
2e trim. 2009 7,6 8,8
3e trim. 2009 7,5 8,8
4e trim. 2009 7,8 9,1
1er trim. 2010 7,7 9,0
2e trim. 2010 7,6 8,9
3e trim. 2010 7,5 8,8
4e trim. 2010 7,5 8,8
1er trim. 2011 7,4 8,7
2e trim. 2011 7,3 8,6
3e trim. 2011 7,4 8,8
4e trim. 2011 7,6 8,9
1er trim. 2012 7,8 9,1
2e trim. 2012 8,1 9,3
3e trim. 2012 8,2 9,4
4e trim. 2012 8,6 9,7
1er trim. 2013 8,7 9,9
2e trim. 2013 8,8 10,0
3e trim. 2013 8,8 9,9
4e trim. 2013 8,5 9,6
1er trim. 2014 8,6 9,7
2e trim. 2014 8,6 9,7
3e trim. 2014 8,8 9,9
4e trim. 2014 8,9 10,0
  • Note : données CVS.
  • Source : Insee, taux de chômage au sens du BIT et taux de chômage localisé.

Figure 1 – Évolution trimestrielle du taux de chômage

Au niveau infrarégional, l’Ille-et-Vilaine connaît la situation la plus favorable avec un taux de chômage de 8,2 %. Le Morbihan est le département le plus touché (9,5 %). Les Côtes-d’Armor et le Finistère sont dans une situation intermédiaire avec un taux égal à 9,2 % (figure 2).

Figure 2 – Taux de chômage

en % de la population active
Taux de chômage
2013 T4 2014 T1 2014 T2 2014 T3 2014T4 (p) Évolution 2014T4/2013T4 (en points de %)
Côtes-d'Armor 8,8 8,8 8,9 9,1 9,2 0,4
Finistère 8,8 8,9 8,8 9,1 9,2 0,4
Ille-et-Vilaine 7,8 7,8 7,8 8,0 8,2 0,4
Morbihan 9,0 9,1 9,1 9,4 9,5 0,5
Bretagne 8,5 8,6 8,6 8,8 8,9 0,4
France métropolitaine 9,6 9,7 9,7 9,9 10,0 0,4
  • p : données provisoires.
  • Note : données CVS.
  • Source : Insee, taux de chômage au sens du BIT et taux de chômage localisé.

Une demande d’emploi en hausse continue en 2014

En décembre 2014, le nombre de demandeurs d’emploi n’ayant exercé aucune activité (catégorie A) a augmenté de 6,1 % en un an pour atteindre 155 100 personnes (figure 3). La demande d’emploi globale (catégories A, B ou C) a connu une hausse de 7,2 % en Bretagne. Ainsi, la région enregistre une hausse de la demande d’emploi supérieure de 0,8 point au niveau national (+ 6,4 %).

Figure 3 – Demandeurs d'emploi en fin de mois

Demandeurs d'emploi en fin de mois
Demandeurs d'emploi au 31/12/2014 (en milliers) Évolution 2014/2013 (en %) (1)
Catégories A, B, C Catégorie A Catégories A, B, C Catégorie A
Hommes 123,1 82,8 7,4 6,2
Femmes 128,8 72,3 7,0 6,0
Moins de 25 ans 42,0 25,9 6,2 6,3
25 à 49 ans 156,0 93,5 6,8 5,3
50 ans ou plus 53,8 35,7 9,1 8,3
Inscrits depuis un an ou plus 104,4 nd 10,3 nd
Bretagne 251,9 155,1 7,2 6,1
France métropolitaine 5 291,8 3 552,9 6,4 5,4
  • nd : données non disponibles.
  • (1) : évolution de l'indicateur entre le 31/12/2013 et le 31/12/2014
  • Note : données brutes.
  • Source : Pôle emploi ; DARES.

Fin décembre 2014, 251 900 personnes étaient en demande d’emploi en Bretagne, en catégories A, B ou C, soit environ 17 000 de plus qu’en fin d’année 2013.

Les entrées à Pôle Emploi au cours des trois derniers mois de l’année 2014 ont cependant diminué de 1,6 %. Cette baisse concerne les inscriptions pour reprise d'activité (1) et les fins de contrat à durée déterminée (respectivement – 3,0 % et – 2,4 %). En revanche, les inscriptions pour fins de mission d'intérim et licenciements économiques ont augmenté (+ 1,2 % dans les deux cas). Parallèlement, le nombre de sorties a décru de 2,1 % au cours des trois derniers mois.

(1) : le motif « reprise d’activité » comprend à la fois le cas où le demandeur d’emploi cherche à reprendre une activité après une interruption d’au moins six mois et, depuis octobre 2005, les cas où l’entrée sur les listes de Pôle emploi a lieu suite à une sortie de stage ou à une fin de congé de maladie ou maternité.

Une situation préoccupante chez les jeunes et les seniors

Parmi les personnes n’ayant exercé aucune activité, le nombre de demandeurs d'emploi âgés de 25 ans ou plus augmente par rapport à décembre 2013 (+ 5,3 % pour les 25 à 49 ans et + 8,3 % pour les seniors). Pour les jeunes de moins de 25 ans, la demande reste élevée sur un an (+ 6,3 %) malgré un ralentissement en fin d’année.

Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits depuis plus d’un an progresse de 10,3 % en douze mois. En fin d’année 2014, les demandeurs d’emploi de longue durée représentent 42 % des inscrits de catégories A, B ou C.

Des contrastes entre les départements bretons

Avec une très légère baisse de la demande d’emploi en fin d’année, les nombres de personnes inscrites en catégorie A dans les Côtes-d’Armor et le Finistère augmentent respectivement de 5,7 % et de 5,2 % en un an. En revanche, en Ille-et-Vilaine et dans le Morbihan la tendance est supérieure à la moyenne régionale avec une hausse respectivement de 6,8 % et de 6,9 %.

Toutes catégories confondues, l’augmentation de la demande d’emploi la moins élevée se situe dans le Finistère (6,6 %). Les autres départements connaissent une augmentation d’environ 7,5 %, soit 0,3 point de plus que la moyenne régionale.

Des mesures d’accompagnement et d’aides à l’emploi consolidées

Les mesures récentes d’aide à l’emploi ont connu une augmentation significative en 2014 en Bretagne (figure 4). Ainsi, les emplois d’avenir ont doublé dans le secteur marchand, passant de 226 en 2013 à 459 en 2014. Dans le secteur non marchand, une progression de 9 % a permis d’atteindre 2 617 emplois d’avenir en 2014.

Figure 4 – Nombre d'entrées dans les principales mesures d'accompagnement et d'aide à l'emploi

Nombre d'entrées dans les principales mesures d'accompagnement et d'aide à l'emploi
2013 2014 (p) Évolution 2014/2013 (en %)
Contrats en alternance
Contrats de professionnalisation nd nd ///
Contrats d'apprentissage du secteur privé 10 681 11 208 4,9
Emplois aidés du secteur marchand
Contrat unique d'insertion - Contrat initiative emploi (CUI-CIE) 1 822 1 829 0,4
Emplois d'avenir 226 459 103,1
Emplois aidés du secteur non marchand
Contrat unique d'insertion - Contrat d'accompagnement dans l'emploi (CUI-CAE) (1) 14 766 12 298 -16,7
Emplois d'avenir 2 400 2 617 9,0
Mesures d'accompagnement des jeunes
Contrat d'insertion dans la vie sociale (CIVIS) 7 945 6 950 -12,5
  • p : données provisoires.
  • /// : absence de donnée due à la nature des choses.
  • (1) : les contrats aidés CUI-CAE de 2013 ont une durée de 6 à 24 mois et ceux de 2014, une durée de 12 à 24 mois.
  • Note : extraction en avril 2015.
  • Source : DARES.

Dans le secteur non marchand, on observe une baisse du nombre d'entrées de contrats uniques d’insertion et de contrats d’accompagnement dans l’emploi (CUI-CAE). Cependant, cette diminution de 16,7 % est due en partie à l’allongement de la durée de ces contrats. En effet, depuis 2014, la durée minimale est passée de 6 à 12 mois. Dans le secteur marchand, le nombre d'embauches de contrats unique d’insertion et de contrats initiative emploi (CUI-CIE) est stable à 1 829 en 2014.

Figure 6 – Heures consommées d'activité partielle

en indice base 100 au 2009 T1
Heures consommées d'activité partielle
Bretagne France métropolitaine
1er trim. 2009 100 100
2e trim. 2009 62,63 103,93
3e trim. 2009 27,95 58,44
4e trim. 2009 38,7 81,43
1er trim. 2010 33,25 48,63
2e trim. 2010 31,87 32,47
3e trim. 2010 12,58 12,75
4e trim. 2010 20,23 19,03
1er trim. 2011 10,38 13,52
2e trim. 2011 5,61 11,44
3e trim. 2011 18,34 7,87
4e trim. 2011 20,63 17,81
1er trim. 2012 21,29 21,19
2e trim. 2012 38,48 16,37
3e trim. 2012 12,09 14,71
4e trim. 2012 59,41 39,96
1er trim. 2013 55,36 34,7
2e trim. 2013 46,01 22,17
3e trim. 2013 32,45 16,68
4e trim. 2013 50,91 31,08
1er trim. 2014 47,46 29,54
2e trim. 2014 31,41 21,57
  • Note : données brutes, hors conventions FNE et APLD (activité partielle de longue durée).
  • Source : DARES-DGEFP, extraction Sinapse.

Figure 6 – Heures consommées d'activité partielle

Sources

Avertissement : les données chiffrées sont parfois arrondies (selon les règles mathématiques). Le résultat arrondi d'une combinaison de données chiffrées (qui fait intervenir leurs valeurs réelles) peut se trouver légèrement différent de celui que donnerait la combinaison de leurs valeurs arrondies.

Pour en savoir plus

Les taux de chômage en Bretagne - 4ème trimestre 2014 / Direccte Bretagne. - Dans : Indicateurs (2015, avr). - 2 p.

Conjoncture de l’emploi et du chômage au 4e trimestre 2014. Ralentissement de l’activité et stabilisation de l’emploi / Dares. - Dans : Dares Analyses ; n° 29 (2015, avr.). - 8 p.

L’activité partielle en 2013. Un recours plus intense qu’en 2012, mais une tendance au repli sur l’année / Dares. - Dans : Dares Analyses ; n° 26 (2015, mars). - 10 p.

Les contrats d’aide à l’emploi en 2013. Forte hausse de la part des jeunes, sous l’effet du déploiement des emplois d’avenir / Dares. - Dans : Dares Analyses ; n° 93 (2014, déc.). - 11 p.

Emploi, chômage et population active en 2013 / Dares. - Dans : Dares Analyses ; n° 52 (2014, juil.). - 27 p.

Documentation

Définitions (pdf, 55 Ko)