Bilan économique 2014 de Poitou-Charentes

Suite à la crise des dettes souveraines en zone euro, la croissance de l'économie française a fortement ralenti en 2012. En 2013, le climat économique, malgré quelques signes d'amélioration, est resté troublé.En 2014, le ciel s'assombrit sur l'économie picto-charentaise. En effet, les pertes d'emplois salariés y compris l'intérim s'aggravent dans la plupart des grands secteurs économiques : la construction, l'industrie, le tertiaire marchand. Cette aggravation sur le front de l'emploi s'accompagne d'une dégradation du marché du travail avec une nouvelle hausse du taux du chômage régional. La morosité ambiante émousse particulièrement la fibre entrepreneuriale régionale. En effet, la création d'entreprises individuelles (hors autoentreprises) et de sociétés diminue dans la région plus qu'ailleurs. Des pans entiers de l'économie régionale apparaissent ainsi affectés par le ralentissement économique. La baisse des exportations régionales en valeur s'accélère dans un contexte de baisse de l'euro.Seules quelques activités régionales sont épargnées. Le secteur des activités financières et d'assurance parvient à créer des emplois nets en 2014. La fréquentation des campings du littoral profite d'une météo clémente et augmente. Les récoltes et vendanges ont également bénéficié d'une météo propice en 2014.

Insee Conjoncture Poitou-Charentes
Paru le : 29/05/2015
Consulter

La demande d’emploi augmente, surtout pour les seniors

Hubert Podevin, DIRECCTE

L’année 2014 est marquée par une dégradation du marché du travail. Le taux de chômage régional augmente de 0,5 point. Les demandeurs d’emploi affluent en plus grand nombre à Pôle emploi. Tous les départements sont concernés même si la Charente-Maritime et la Charente voient leur situation se dégrader un peu moins que la Vienne et les Deux-Sèvres. Les seniors sont les plus touchés. Mais tous les âges sont affectés. Seuls les jeunes en Charente ne sont pas plus nombreux à s’inscrire à Pôle emploi. Dans ce contexte dégradé, le nombre de demandeurs d’emploi de longue durée dans la région poursuit son ascension et franchit largement la barre des 60 000 inscrits fin 2014.

Insee Conjoncture Poitou-Charentes
No 5
Paru le : 29/05/2015

Le taux de chômage augmente

Le taux de chômage atteint 9,5 % de la population active au quatrième trimestre 2014. Il augmente de +0,1 point par rapport au trimestre précédent et de +0,5 point par rapport au quatrième trimestre 2013. Le taux picto-charentais demeure inférieur à celui de France métropolitaine (figure 1). Celui-ci atteint 10,0 %, en hausse de +0,4 point sur un an.

Figure 1 – Évolution trimestrielle du taux de chômage

en % de la population active
Évolution trimestrielle du taux de chômage
Poitou-Charentes France métropolitaine
1er trim. 2005 7,8 8,3
2e trim. 2005 7,9 8,4
3e trim. 2005 8,2 8,6
4e trim. 2005 8,3 8,7
1er trim. 2006 8,4 8,8
2e trim. 2006 8,2 8,6
3e trim. 2006 8,2 8,5
4e trim. 2006 7,5 8,0
1er trim. 2007 7,6 8,1
2e trim. 2007 7,3 7,8
3e trim. 2007 7,3 7,6
4e trim. 2007 6,7 7,1
1er trim. 2008 6,5 6,8
2e trim. 2008 6,7 7,0
3e trim. 2008 6,8 7,1
4e trim. 2008 7,2 7,4
1er trim. 2009 8,0 8,2
2e trim. 2009 8,6 8,8
3e trim. 2009 8,6 8,8
4e trim. 2009 8,8 9,1
1er trim. 2010 8,7 9,0
2e trim. 2010 8,5 8,9
3e trim. 2010 8,5 8,8
4e trim. 2010 8,4 8,8
1er trim. 2011 8,3 8,7
2e trim. 2011 8,2 8,6
3e trim. 2011 8,3 8,8
4e trim. 2011 8,5 8,9
1er trim. 2012 8,7 9,1
2e trim. 2012 8,9 9,3
3e trim. 2012 9,0 9,4
4e trim. 2012 9,3 9,7
1er trim. 2013 9,4 9,9
2e trim. 2013 9,5 10,0
3e trim. 2013 9,4 9,9
4e trim. 2013 9,0 9,6
1er trim. 2014 9,1 9,7
2e trim. 2014 9,1 9,7
3e trim. 2014 9,4 9,9
4e trim. 2014 9,5 10,0
  • Note : données CVS.
  • Source : Insee, taux de chômage au sens du BIT et taux de chômage localisé.

Figure 1 – Évolution trimestrielle du taux de chômage

En un an, le taux de chômage a augmenté de +0,3 point en Charente, de +0,5 point en Charente-Maritime et dans les Deux-Sèvres et de +0,6 point dans la Vienne (figure 2). La Charente-Maritime conserve le taux le plus élevé de la région, 10,9 %.

Figure 2 – Taux de chômage

en % de la population active
Taux de chômage
2013 T4 2014 T1 2014 T2 2014 T3 2014T4 (p) Évolution 2014T4/2013T4 (en points de %)
Charente 10,0 10,0 9,9 10,3 10,3 0,3
Charente-Maritime 10,4 10,4 10,3 10,7 10,9 0,5
Deux-Sèvres 7,4 7,5 7,5 7,7 7,9 0,5
Vienne 7,8 8,0 8,0 8,3 8,4 0,6
Poitou-Charentes 9,0 9,1 9,1 9,4 9,5 0,5
France métropolitaine 9,6 9,7 9,7 9,9 10,0 0,4
  • p : données provisoires.
  • Note : données CVS.
  • Source : Insee, taux de chômage au sens du BIT et taux de chômage localisé.

145 000 demandeurs d'emploi en Poirou-Charentes

Le nombre de demandeurs d’emploi progresse dans la région : fin décembre 2014, 145 000 personnes étaient disponibles pour un emploi (catégories ABC, soit une définition plus large que celle du BIT). L’augmentation en Poitou-Charentes, +7,4 % sur l’année, est supérieure à l’évolution métropolitaine.

Le nombre de demandeurs d’emploi dans la région n’ayant exercé aucun emploi (catégorie A : +6,9 %) progresse moins fortement que celui des personnes ayant exercé une activité réduite (catégories BC : +8,3 %). Fin 2014, la région compte 90 000 demandeurs d’emploi de catégorie A, soit 5 800 inscrits supplémentaires en un an.

Hausse moins marquée en Charente et Charente-Maritime

Tous les départements de la région sont concernés par la montée de la demande d’emploi en 2014. Le département des Deux-Sèvres (+9,1 %) enregistre la plus forte progression du nombre de demandeurs d’emploi, catégories ABC. Il est suivi par la Vienne (+8,4 %). L’augmentation est moins forte en Charente-Maritime et en Charente (respectivement +7,3 % et +5,3 %), ces deux départements ayant connu une baisse du nombre de demandeurs d’emploi au cours du premier et du deuxième trimestre 2014.

Hausse plus importante pour les seniors

La hausse du nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégories ABC en 2014 concerne toutes les tranches d’âge (figure 3), avec des rythmes de progression qui s’accélèrent par rapport à ceux observés en 2013. Les seniors sont plus particulièrement affectés : leur nombre augmente de +10,2 % en un an. Ils sont ainsi 33 500 inscrits de 50 ans et plus à Pôle emploi fin 2014. La hausse atteint +7,1 % pour les personnes aux âges intermédiaires tandis que la hausse des moins de 25 ans est la plus modérée (+5,1 %).

Aucun département n’échappe à la montée des demandeurs d’emploi seniors : entre + 8,8 % au minimum pour la Charente et +11,3 % au maximum pour les Deux-Sèvres.

Figure 3 – Demandeurs d'emploi en fin de mois

Demandeurs d'emploi en fin de mois
Demandeurs d'emploi au 31/12/2014 (en milliers) Évolution 2014/2013 (en %) (1)
Catégories A, B, C Catégorie A Catégories A, B, C Catégorie A
Hommes 70,4 48,1 9,0 8,6
Femmes 74,6 41,9 6,0 5,0
Moins de 25 ans 25,0 16,1 5,1 5,7
25 à 49 ans 86,4 52,3 7,1 6,4
50 ans ou plus 33,5 21,6 10,2 9,2
Inscrits depuis un an ou plus 60,9 nd 6,7 nd
Poitou-Charentes 145,0 90,0 7,4 6,9
France métropolitaine 5 291,8 3 552,9 6,4 5,4
  • nd : données non disponibles.
  • (1) : évolution de l'indicateur entre le 31/12/2013 et le 31/12/2014
  • Note : données brutes.
  • Source : Pôle emploi ; DARES.

Stabilisation pour les jeunes en Charente, dégradation partout ailleurs

En 2014, seule la Charente voit la situation des jeunes de moins de 25 ans se stabiliser. Dans les autres départements, le nombre de jeunes inscrits à Pôle emploi augmente. L’augmentation la plus importante est enregistrée dans la Vienne, avec +8,3 %.

Plus de 60 000 demandeurs d’emploi de longue durée

Amorcée fin 2008, la hausse du nombre de demandeurs d’emploi de longue durée se poursuit en 2014 : 60 900 personnes sont inscrites à Pôle emploi depuis un an ou plus en décembre 2014, soit 3 800 de plus (+6,7 %) qu’en décembre 2013. Avec cette hausse, moins forte qu’au niveau métropolitain (+9,4 %), la part des demandeurs d’emploi de longue durée est inférieure à celle de France métropolitaine (42,0 % contre 42,8 %).

Moindre recours à l’activité partielle

L’activité partielle (ou chômage partiel) est un dispositif de prévention des licenciements qui permet aux entreprises rencontrant des difficultés économiques passagères ou liées à des circonstances exceptionnelles, de maintenir l’emploi des salariés en évitant le licenciement économique en réduisant les horaires d’une partie ou de la totalité de leurs effectifs.

En 2014, 641 200 heures d’activité partielle ont été consommées en Poitou-Charentes (données provisoires). Après la quasi-stabilité du nombre d’heures consommées observée entre 2012 et 2013, le recours à l’activité partielle a légèrement diminué entre 2013 et 2014 (-2,1 %) (figure 4).

Le secteur des travaux de construction spécialisés (travaux de démolition, plomberie, plâtrerie, revêtements…) a eu fortement recours à ce dispositif en 2014 (figure 5).

Figure 4 – Heures consommées d'activité partielle

en indice base 100 au 2009 T1
Heures consommées d'activité partielle
Poitou-Charentes France métropolitaine
1er trim. 2009 100 100
2e trim. 2009 88,21 103,93
3e trim. 2009 71,46 58,44
4e trim. 2009 108,76 81,43
1er trim. 2010 58,07 48,63
2e trim. 2010 37,05 32,47
3e trim. 2010 19,41 12,75
4e trim. 2010 20,85 19,03
1er trim. 2011 19,45 13,52
2e trim. 2011 12,85 11,44
3e trim. 2011 4,81 7,87
4e trim. 2011 21,51 17,81
1er trim. 2012 29,49 21,19
2e trim. 2012 29,61 16,37
3e trim. 2012 25,04 14,71
4e trim. 2012 48,23 39,96
1er trim. 2013 36,02 34,7
2e trim. 2013 32,93 22,17
3e trim. 2013 26,29 16,68
4e trim. 2013 39,77 31,08
1er trim. 2014 36,77 29,54
2e trim. 2014 30,11 21,57
  • Note : données brutes, hors conventions FNE et APLD (activité partielle de longue durée).
  • Source : DARES-DGEFP, extraction Sinapse.

Figure 4 – Heures consommées d'activité partielle

Figure 5 – Nombre d'entrées dans les principales mesures d'accompagnement et d'aide à l'emploi

Nombre d'entrées dans les principales mesures d'accompagnement et d'aide à l'emploi
2013 2014 (p) Évolution 2014/2013 (en %)
Contrats en alternance
Contrats de professionnalisation nd nd ///
Contrats d'apprentissage du secteur privé 8 679 8 411 -3,1
Emplois aidés du secteur marchand
Contrat unique d'insertion - Contrat initiative emploi (CUI-CIE) 1 494 1 449 -3,0
Emplois d'avenir 425 565 32,9
Emplois aidés du secteur non marchand
Contrat unique d'insertion - Contrat d'accompagnement dans l'emploi (CUI-CAE) (1) 12 441 9 169 -26,3
Emplois d'avenir 1 882 2 117 12,5
Mesures d'accompagnement des jeunes
Contrat d'insertion dans la vie sociale (CIVIS) 5 159 4 367 -15,4
  • p : données provisoires.
  • /// : absence de donnée due à la nature des choses.
  • (1) : les contrats aidés CUI-CAE de 2013 ont une durée de 6 à 24 mois et ceux de 2014, une durée de 12 à 24 mois.
  • Note : extraction en avril 2015.
  • Source : DARES.

Sources

Avertissement 

Les données chiffrées sont parfois arrondies (selon les règles mathématiques). Le résultat arrondi d'une combinaison de données chiffrées (qui fait intervenir leurs valeurs réelles) peut se trouver légèrement différent de celui que donnerait la combinaison de leurs valeurs arrondies.

 

Pour en savoir plus

Mission Synthèse, «Bilan du marché du travail en 2014 », Direccte synthèses Poitou-Charentes, mars 2015.