Taux de chômage localisés (par régions, départements, et zones d'emploi)

Sources
Dernière mise à jour le : 19/05/2017

Présentation de l'opération

Organisme producteur :

Insee,
- Direction des statistiques démographiques et sociales (DSDS)
- Direction de la diffusion et de l'action régionale (DDAR)

Type d'opération :

Synthèse entre l'enquête Emploi en continu et la source Pôle Emploi (demandeurs d'emploi en fin de mois).

Objectifs :

Estimer des taux de chômage localisés par région, département et zone d'emploi.

Thèmes abordés :

Chômage

Champ de l'opération

Champ géographique :

Les régions, départements et zones d'emploi de France métropolitaine et des DOM (non compris Mayotte).

Champ(s) statistique(s) couvert(s) :

- En trimestriel : taux de chômage localisés par région, département et zone d'emploi en France métropolitaine ;
- En annuel : taux de chômage localisés par région, département et zone d'emploi en France métropolitaine ;
- En annuel : taux de chômage localisés par région, département et zone d'emploi dans les DOM (non compris Mayotte).

Caractéristiques techniques

Périodicité de l'opération :

En moyenne annuelle (niveau régional, départemental et zone d'emploi) : une fois par an (en mars).

En moyenne trimestrielle (niveau régional, départemental et zone d'emploi) : une fois par trimestre (environ 75 jours après la fin de chaque trimestre).

Historique :

Alors qu'auparavant les taux de chômage par région et département produits trimestriellement étaient relatifs à la situation en fin de trimestre et estimés à partir des séries de demandeurs d'emploi en fin de mois (DEFM), l'utilisation des DEFM au niveau national a été abandonnée à partir de 2008 au profit d'une utilisation exclusive de l'enquête Emploi en continu pour le calcul du taux de chômage au sens du BIT.

Les séries de taux de chômage régionaux et départementaux sont désormais estimées en moyenne trimestrielle. De plus, l'interprétation française du chômage BIT a été abandonnée au profit de l'interprétation européenne.

La méthodologie des taux de chômage localisés a donc été adaptée au niveau local pour tenir compte de ces changements.

Par ailleurs, la dénomination "chômage au sens du BIT" a été abandonnée pour ces séries au profit de la nouvelle dénomination "taux de chômage localisés" ; en effet ces séries synthétisent les informations de l'enquête emploi (chômage au sens du BIT) et des DEFM (chômage répertorié).

Méthodologie :

La méthode d'estimation des taux de chômage localisés repose sur l'estimation d'une part du chômage (numérateur) et, d'autre part, de l'emploi (une partie du dénominateur), par zone d'emploi et par département.

Le numérateur est obtenu, chaque trimestre, à partir du nombre de chômeurs national ventilé aux différents niveaux géographiques à partir de la structure des DEFM.

Chaque série ainsi obtenue est ensuite désaisonnalisée (corrigée des variations saisonnières).

L'emploi s'appuie quant à lui sur les estimations d'emploi au lieu de travail issues du dispositif d'Estimations d'emploi localisées (Estel), et sur des matrices de passage du lieu de travail au lieu de résidence (source recensement de la population avant 2008, et Estel ensuite).

Pour le niveau zone d'emploi, au delà de la dernière année disponible dans Estel, les estimations d'emploi sont prolongées pour la période récente en fonction de l'évolution moyenne observée sur les trois dernières années disponibles.

Le taux de chômage localisé est finalement calculé en rapportant le nombre de chômeurs à la population active (somme du nombre de chômeurs et de l'emploi) ainsi estimés.

Voir aussi :