Bilan économique 2014 de Provence-Alpes-Côte d'Azur

L'activité mondiale a légèrement accéléré en 2014. Si la reprise s'est affermie dans les pays avancés, elle a à l'inverse fléchi dans la plupart des pays émergents. La zone euro n'a pour sa part que timidement renoué avec la croissance. En France, l'économie française a nettement ralenti, progressant de 0,2 % après + 0,7 % en 2013. Dans ce contexte, l'emploi salarié a continué de reculer. Les signes d'amélioration de l'économie régionale apparues en 2013 en Provence-Alpes-Côte d'Azur n'ont pas perduré en 2014. Cette détérioration a été ressentie dans la quasi-totalité des secteurs d'activité. En conséquence, l'emploi salarié régional s'est orienté à la baisse en 2014, alors qu'il s'était distingué du niveau national en enregistrant des créations d'emplois en 2013. En parallèle, le chômage a persisté. Le taux de chômage a notamment fortement augmenté au second semestre 2014.

Insee Conjoncture Provence-Alpes-Côte d'Azur
Paru le : 29/05/2015
Consulter

Enseignement - Toujours plus d’élèves dans les deux académies

Françoise Santoni, Rectorat d’Aix-Marseille et Jacques Clauzier, Rectorat de Nice

Le nombre d’élèves dans les établissements scolaires des premier et second degrés a continué à augmenter en 2014. Les hausses sont comparables dans les deux académies de la région. Le secteur privé demeure plus développé dans l’académie d’Aix-Marseille que dans celle de Nice. Enfin, 87,1 % des candidats de la région ont obtenu le baccalauréat en juin 2014.

Insee Conjoncture Provence-Alpes-Côte d'Azur
No 5
Paru le : 29/05/2015

Les effectifs continuent de progresser dans le primaire et restent stables dans le second degré

À la rentrée 2014, les établissements scolaires des premier et second degrés sous tutelle de l’Éducation nationale accueillent 913 771 élèves en Paca, soit 4 500 jeunes de plus qu’en 2013. La hausse des effectifs observée depuis 2010 perdure cette dernière rentrée (+ 0,5 % après + 0,8 % en 2013) (figure 1).

Dans le premier degré (écoles maternelles et élémentaires), les effectifs augmentent fortement : il accueille 4 290 élèves supplémentaires en 2014 (soit + 0,9 % après + 1,1 % en 2013). Conséquence du nombre élevé de naissances depuis dix ans, les effectifs des écoles maternelles et élémentaires progressent (respectivement de 0,2 % et de 1,3 %). Jusqu’en 2011, cette natalité vigoureuse grossissait uniquement les rangs des écoles maternelles. Depuis la rentrée 2012, le glissement de la pyramide des âges a atteint les écoles élémentaires.

Dans le second degré (collèges et lycées), les effectifs restent stables : il accueille seulement 210 élèves de plus en 2014. Un très léger recul est enregistré dans les collèges (– 0,5 %) et les lycées professionnels (– 0,5 %). À l’inverse, le nombre de lycéens progressent (+ 1,5 %, soit + 1 658 élèves). Les effectifs de l’enseignement post-baccalauréat augmentent également (+ 0,4 %, soit 88 élèves supplémentaires) (figure 2).

Figure 1 – Effectifs scolaires en Provence-Alpes-Côte d'Azur (public + privé)

Base 100 à la rentrée 2004
Effectifs scolaires en Provence-Alpes-Côte d'Azur (public + privé)
1er degré 2nd degré Ensemble
2004 100 100 100
2005 100,108853 99,1258406 99,6401875
2006 99,4909088 98,1975459 98,8742791
2007 99,064446 97,8608563 98,490617
2008 98,3688684 97,3989931 97,9064662
2009 98,1998651 97,0958811 97,6735246
2010 98,6864781 97,2957478 98,023427
2011 98,7482933 97,3256706 98,0700371
2012 99,1035749 97,1911319 98,1917897
2013 100,194395 97,7343122 99,0215147
2014 101,087282 97,7822802 99,5115741
  • Source : rectorats des académies d'Aix-Marseille et de Nice : BCP - DEPP

Figure 1 – Effectifs scolaires en Provence-Alpes-Côte d'Azur (public + privé)

Figure 2 – Effectifs scolaires y compris Post-bac en Provence-Alpes-Côte d'Azur (public+privé)

Évolution 2013/14-2014/15
Effectifs scolaires y compris Post-bac en Provence-Alpes-Côte d'Azur (public+privé)
Aix-Marseille Nice
Post-bac -44 132
Lycées (1) 791 867
Lycées professionnels (2) -160 -71
Collèges + SEGPA (3) -233 -1 072
Élémentaire + spécial 2262 1 725
Préélémentaire 537 -234
  • (1) Y compris les sections générales et technologiques - hors post-baccalauréat
  • (2) Y compris les sections d'enseignement professionnel
  • (3) SEGPA : Sections d'Enseignement Général et Professionnel Adapté
  • Source : rectorats des académies d'Aix-Marseille et de Nice : BCP - DEPP

Figure 2 – Effectifs scolaires y compris Post-bac en Provence-Alpes-Côte d'Azur (public+privé)

Des évolutions comparables entre les deux académies

Au sein de la région, le nombre d’élèves augmente dans les deux académies à des rythmes très proches : + 0,6 % pour l’académie d’Aix-Marseille soit + 3 153 élèves, et + 0,4 % pour l’académie de Nice soit + 1 347 élèves (figure 3 et figure 4).

Dans le premier degré, les évolutions sont comparables d’une académie à l’autre (+ 1,0 % pour Aix-Marseille et + 0,8 % pour Nice). Si le nombre d’élèves des écoles maternelles d’Aix-Marseille progresse (+ 0,5 %), il baisse légèrement dans celles de Nice (– 0,3 %). En revanche, dans les écoles élémentaires, la hausse des effectifs est comparable dans les deux académies (+ 1,3 % pour Aix-Marseille et + 1,4% pour Nice).

Dans le second degré, le nombre d’élèves est stable dans les deux académies : Aix-Marseille ne gagne que 354 élèves, alors que celle de Nice en perd seulement 144. Si le nombre de collégiens diminue légèrement dans l’académie d’Aix-Marseille (– 0,2 %), il diminue plus fortement dans celle de Nice (– 1,1 %). À l’inverse, le nombre de lycéens augmente dans les deux académies (+ 1,9 % à Nice et + 1,2 % à Aix-Marseille). Après une réforme des baccalauréats professionnels mise en œuvre avec des calendriers différents d’une académie à l’autre et des effets sensibles sur les évolutions passées, les variations d’effectifs dans les lycées professionnels sont désormais très proches et plus modérées dans les deux académies de la région en 2014 (– 160 élèves à Aix-Marseille et – 71 élèves à Nice).

Dans le supérieur, les effectifs d’étudiants en CPGE et STS stagnent pour Aix-Marseille (– 44 étudiants) et progressent à Nice (+ 132 étudiants par rapport à 2013). Cette évolution traduit un ralentissement dans le rythme d’ouvertures de nouvelles formations STS, mais également un moindre engouement des nouveaux bacheliers pour ces formations de technicien supérieur.

Figure 3 – Effectifs scolaires de Provence-Alpes-Côte d'Azur

Effectifs scolaires de Provence-Alpes-Côte d'Azur
Enseignement Rentrée scolaire 2014
Académie d'Aix-Marseille Académie de Nice Paca
Public Privé (5) Total Public Privé (5) Total Total
1er degré 258 419 31 037 289 456 179 502 16 730 196 232 485 688
Préélémentaire 98 909 10 787 109 696 68 075 5 538 73 613 183 309
Élémentaire + spécial 159 510 20 250 179 760 111 427 11 192 122 619 302 379
2e degré 197 390 57 341 254 731 146 595 26 757 173 352 428 083
Collèges + SEGPA (1) 113 379 27 855 141 234 83 909 15 432 99 341 240 575
Lycées professionnels (2) 23 018 8 658 31 676 15 444 2 689 18 133 49 809
Lycées (3) 51 573 15 254 66 827 40 368 6 853 47 221 114 048
Post-bac (4) 9 420 5 574 14 994 6 874 1 783 8 657 23 651
Total 455 809 88 378 544 187 326 097 43 487 369 584 913 771
  • (1) SEGPA : Sections d'Enseignement Général et Professionnel Adapté.
  • (2) Y compris les Sections d'Enseignement Professionnel (SEP), les Mentions Complémentaires (MC), les Unités localisées pour l’inclusion scolaires (ULIS) et les Dispositifs d’initiation aux métiers en alternance (DIMA). Non compris les Formations continues (FC).
  • (3) Y compris les Sections Générales et Technologiques (SGT). Non compris les ULIS.
  • (4) Comprend les BTS, les classes préparatoires aux grandes écoles et diverses préparations post-bac.
  • (5) Y compris l'Enseignement Hors Contrat.
  • Source : rectorats des académies d'Aix-Marseille et de Nice : BCP - DEPP

Figure 4 – Évolution 2014/2013 des effectifs scolaires de Provence-Alpes-Côte d'Azur

Évolution 2014/2013 des effectifs scolaires de Provence-Alpes-Côte d'Azur
Enseignement Évolution 2014/2013
Aix-Marseille Nice Paca
Effectifs % Effectifs % Effectifs %
1er degré 2 799 1,0 1 491 0,8 4 290 0,9
Préélémentaire 537 0,5 - 234 - 0,3 303 0,2
Élémentaire + spécial 2 262 1,3 1 725 1,4 3 987 1,3
2e degré 354 0,1 - 144 - 0,1 210 0,0
Collèges + SEGPA (1) - 233 - 0,2 - 1 072 - 1,1 - 1 305 - 0,5
Lycées professionnels (2) - 160 - 0,5 - 71 - 0,4 - 231 - 0,5
Lycées (3) 791 1,2 867 1,9 1 658 1,5
Post-bac (4) - 44 - 0,3 132 1,5 88 0,4
Total 3 153 0,6 1 347 0,4 4 500 0,5
  • (1) SEGPA : Sections d'Enseignement Général et Professionnel Adapté.
  • 2) Y compris les Sections d'Enseignement Professionnel (SEP), les Mentions Complémentaires (MC), les Unités localisées pour l’inclusion scolaires (ULIS) et les Dispositifs d’initiation aux métiers en alternance (DIMA). Non compris les Formations continues (FC).
  • (3) Y compris les Sections Générales et Technologiques (SGT). Non compris les ULIS.
  • (4) Comprend les BTS, les classes préparatoires aux grandes écoles et diverses préparations post-bac.
  • (5) Y compris l'Enseignement Hors Contrat.
  • Source : rectorats des académies d'Aix-Marseille et de Nice : BCP - DEPP

Plus forte présence du privé dans l’académie d’Aix-Marseille

Le secteur privé demeure plus développé dans l’académie d’Aix-Marseille que dans celle de Nice. En effet, dans le premier degré, ce secteur accueille 10,7 % des élèves à Aix-Marseille, contre 8,5 % des élèves à Nice. Ces proportions restent toutefois très inférieures à la moyenne métropolitaine (13,6 %). Dans le second degré, les différences sont plus sensibles encore : 22,5 % des élèves sont inscrits dans le privé à Aix-Marseille contre 15,4 % à Nice (22,2 % en moyenne en France métropolitaine).

Baccalauréat : taux global d’admission en progression

En juin 2014, 87,1 % des candidats ont été admis au baccalauréat en Paca. Le taux de réussite progresse ainsi de 1,4 point par rapport à la session précédente (figure 5). Il reste toutefois en-dessous de la moyenne nationale (88,3 %, en hausse de 1,1 point). L'écart avec le niveau national baisse légèrement : il passe de 1,5 point à 1,2 point entre 2013 et 2014.

Ces meilleurs résultats au baccalauréat concernent deux filières : le taux de réussite du baccalauréat technologique passe en effet de 85,3 % à 89,2 % et celui du baccalauréat professionnel de 77,5 % à 81,2 % (figure 6). Quant au baccalauréat général, son taux de réussite baisse légèrement, passant de 90,4 % à 89,8 %.

Ces évolutions sont identiques dans les deux académies. Comme les années précédentes, les taux de réussite demeurent supérieurs dans l’académie de Nice, quelle que soit la série du baccalauréat.

Figure 5 – Résultats au baccalauréat

Admis en % et écart France métropolitaine - Paca en points
Résultats au baccalauréat
Provence-Alpes-Côte d'Azur France métropolitaine écart en points
2004 78,6 80,0 1,4
2005 78,6 80,2 1,6
2006 81,3 82,3 1,0
2007 82,9 83,7 0,8
2008 82,5 83,7 1,2
2009 84,8 86,3 1,5
2010 83,8 85,8 2,0
2011 84,4 86,0 1,6
2012 83,9 84,8 0,9
2013 85,7 87,2 1,5
2014 87,1 88,3 1,2
  • Source : rectorats des académies d'Aix-Marseille et de Nice : BCP - DEPP

Figure 5 – Résultats au baccalauréat

Figure 6 – Résultats du baccalauréat, session 2014

Résultats du baccalauréat, session 2014
Baccalauréat Aix-Marseille Nice Paca France métropolitaine
Présents % Admis Présents % Admis Présents % Admis Présents % Admis
Général 15 130 89,4 10 887 90,4 26 017 89,8 324 292 91,1
Technologique 6 481 88,5 4 201 90,3 10 682 89,2 135 439 91,1
Professionnel 9 806 80,6 5 893 82,3 15 699 81,2 222 273 82,4
Ensemble 31 417 86,4 20 981 88,1 52 398 87,1 682 004 88,3
  • Source : rectorats des académies d'Aix-Marseille et de Nice : BCP - DEPP (résultats tous ministères, y c. candidats libres)

Définitions

Classes Préparatoires aux Grandes Écoles / CPGE

Les Classes Préparatoires aux Grandes Écoles (CPGE) préparent, en 2 ans, les étudiants aux concours d'entrée dans les grandes écoles et les écoles d'ingénieurs. Ces classes, situées dans les lycées, sont accessibles avec un baccalauréat ou un niveau équivalent, après acceptation du dossier par le chef d'établissement.

 

Section de Technicien Supérieur / STS

La Section de Technicien Supérieur (STS) est une formation préparant au Brevet de Technicien Supérieur (BTS) en une durée de deux ans. C'est un diplôme de niveau bac + 2. Le recrutement s'effectue parmi les titulaires d'un Brevet de Technicien (BT), d'un baccalauréat technologique, d'un baccalauréat général ou d'un baccalauréat professionnel, suivant la section demandée.