Insee
Insee Conjoncture Martinique · Juin 2023 · n° 24
Insee Conjoncture MartiniqueBilan économique 2022 - Martinique Bonne orientation de l’économie martiniquaise en 2022

En 2022, le marché du travail s’améliore avec une baisse du nombre de demandeurs d’emploi et une hausse de l’emploi salarié du secteur tertiaire marchand (hors intérim). Les créations d’entreprises sont également en hausse. La situation financière des ménages et des entreprises est satisfaisante. Les secteurs portuaire et aérien redécollent portés en partie par la progression du flux de touristes de séjour.

Insee Conjoncture Martinique
No 24
Paru le :Paru le01/06/2023

Ce bilan économique fait partie des 17 bilans économiques régionaux 2022 publiés par l'Insee.

Retrouvez les bilans des autres régions.

Consulter

Tourisme - Fréquentation touristique – En Martinique, la fréquentation touristique retrouve ses fondamentaux d’avant crise Bilan économique 2022

Bruno Marques (Comité Martiniquais du Tourisme)

En 2022, la fréquentation touristique en Martinique augmente de 118 %, par rapport à 2021, sans pour autant retrouver les niveaux d’avant crise sanitaire. Cette hausse est directement imputable aux flux des plaisanciers (+223 %) et à la fréquentation des touristes de séjour (+91 %).

Insee Conjoncture Martinique

No 24

Paru le :01/06/2023

La fréquentation touristique reste inférieure d’un quart au niveau d’avant crise sanitaire

L’année 2022 s’achève par une fréquentation touristique de 720 000 visiteurs en Martinique, soit une augmentation de 118 %, par rapport à 2021 (figure 1). Le flux touristique passe de nouveau le seuil de 600 000 visiteurs et se situe au 21e rang des fréquentations des 38 dernières années avec un niveau voisin de celui de 2002 (729 000 visiteurs touristiques). La fréquentation touristique de 2022 reste cependant inférieure de 25 % à celle de 2019 suite au redémarrage post-covid tardif, à partir de septembre, de la fréquentation de croisière. Le flux des touristes de séjour retrouve le niveau de 2019 et la fréquentation des plaisanciers est la plus élevée des 38 dernières années.

La fréquentation touristique de 2022 retrouve une structure saisonnière voisine de celle de 2019. Les 6 premiers mois concentrent 51 % de la fréquentation annuelle (37 % en 2021 et 57 % en 2019). La nette progression de fréquentation de plaisanciers tout au long de l’année compense pour partie le « retard » comparativement à 2019 (figure 2).

Figure 1Fréquentation touristique

(en nombre de visiteurs)
Fréquentation touristique ((en nombre de visiteurs))
Type de visiteurs 2021 2022 Évolution 2021 - 2022 (en %)
Total excursionnistes 21 167 105 098 396,5
Croisière 0 75 355 nd
Autres excursionnistes 21 167 29 743 40,5
Total touristes 309 201 614 904 98,9
Touristes de Séjour 291 011 556 159 91,1
Plaisance 18 190 58 745 223,0
Total visiteurs 330 368 720 002 117,9
  • nd : non disponible
  • Source : Comité Martiniquais du Tourisme.

Figure 2Répartition mensuelle des visiteurs par catégorie en 2022

(en %)
Répartition mensuelle des visiteurs par catégorie en 2022 ((en %))
Mois Excursionnistes Plaisanciers Touristes de séjour
Janvier 3 15 82
Février 3 8 89
Mars 3 6 91
Avril 4 13 83
Mai 3 13 84
Juin 3 10 87
Juillet 3 6 91
Août 3 4 93
Septembre 10 3 87
Octobre 19 7 74
Novembre 33 8 59
Décembre 48 7 45
  • Source : Comité Martiniquais du Tourisme.

Figure 2Répartition mensuelle des visiteurs par catégorie en 2022

  • Source : Comité Martiniquais du Tourisme.

Redémarrage de l’activité de croisière

Le redémarrage de l’activité de croisière au mois de septembre 2022 a également participé à la bonne orientation de l’année, avec un flux de 75 400 visiteurs sur l’année. Quatre compagnies (sur les 22 qui ont accosté en 2022) assurent 60 % des arrivées de croisiéristes (CELEBRITY Cruises, MSC Cruises, AIDA Cruises et TUI Cruises).

Flux de plaisanciers et de touristes de séjour en nette augmentation

Le flux des plaisanciers, qui représente 8 % de la fréquentation de 2022, progresse de 223 % par rapport à 2021 et de 30 % par rapport à 2019. En 2022, les navires de plaisance ont effectué 15 357 escales en Martinique, soit 1 553 de plus qu’en 2019.

La fréquentation des touristes de séjour (qui résident dans les structures hôtelières, les gîtes ruraux, les meublés de tourisme, les appartements, les villas, ou chez l’habitant) a de nouveau passé le seuil des 500 000 visiteurs. Elle n’avait plus atteint ce niveau depuis 2020 et se classe au 3e rang des fréquentations des 38 dernières années. Ces touristes de séjour représentent 77 % de la fréquentation touristique totale de l’année. L’augmentation annuelle des touristes de séjour en 2022 (+91 %) est principalement imputable au premier semestre dont la fréquentation croît de 122 %.

Les résidents en provenance de métropole plus nombreux

La France métropolitaine demeure toujours le premier marché touristique de la Martinique. Les résidents de métropole représentent 71 % du flux de touristes de séjour (94 % en 2021 et 71 % en 2019). Quatre régions françaises (Île-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, Occitanie et Nouvelle- Aquitaine) concentrent plus de la moitié des touristes originaires de métropole (58 %). La fréquentation des touristes en provenance d’Europe et du Canada diminue de 34 % par rapport à 2019.

Les visiteurs de séjour satisfaits

La moitié des touristes de séjour sont des femmes, la moitié sont âgés entre 35 et 54 ans. L’âge moyen des visiteurs de séjour augmente de deux ans, passant de 42 ans en 2021 à 44 ans en 2022.

Le revenu moyen du ménage en visite en Martinique atteint 3 900 € en 2022, contre 3 700 € en 2021. Les cadres ou professions libérales (y compris les artisans et les commerçants) représentent 27 % des touristes (31 % en 2021) et les employés 51 % (contre 36 % en 2021). En moyenne, les touristes de séjour visitent la Martinique en groupe de deux personnes comme en 2021. Ils sont 67 % à juger très favorablement la qualité des plages et 54 % l’accueil de la population locale. Les excursions recueillent un peu moins de 30 % de jugements très favorables.

Les caractéristiques des séjours retrouvent la structure de 2019

En 2022, 41 % des touristes de séjour découvrent la Martinique pour la première fois. La durée moyenne de leurs séjours est de 11,5 jours en 2022 (contre 15 jours en 2021 et 11 jours en 2019). 86 % des visiteurs de séjour viennent en Martinique pour leurs loisirs (contre 70 % en 2021 et 85 % en 2019).

Les touristes de séjour qui résident dans des structures non-hôtelières (villa, appartement, résidence de tourisme, gîtes) représentent 41 % de la fréquentation annuelle contre 39 % en 2021 et 46 % en 2019 (figure 3). 23 % choisissent l’hôtellerie ou les villages vacances comme mode d’hébergement. Le mode de résidence chez des amis et parents diminue (32 % en 2022 contre 40 % en 2021).

Figure 3Répartition des touristes de séjour par mode d’hébergement

(en %)
Répartition des touristes de séjour par mode d’hébergement ((en %))
Hébergements Répartition des touristes
Hôtels 20,3
Autres 5,3
Amis/Parents 31,5
Appartements et Villas Louées 40,7
Villages Vacances 2,2
Total 100,0
  • Source : Comité Martiniquais du Tourisme.

Figure 3Répartition des touristes de séjour par mode d’hébergement

  • Source : Comité Martiniquais du Tourisme.
Publication rédigée par :Bruno Marques (Comité Martiniquais du Tourisme)

Définitions

Touriste de séjour : Visiteurs (personnes laissant volontairement leur lieu de résidence habituel, pour des raisons autres que le travail rémunéré dans le lieu visité) qui passent au moins 24 heures et au plus un an dans la destination visitée.

Plaisancier : Touristes de séjour qui arrivent via leur propre embarcation et qui y séjournent pendant la durée de leur visite.

Excursionniste : Visiteurs (personnes laissant volontairement leur lieu de résidence habituel, pour des raisons autres que le travail rémunéré dans le lieu visité et qui ne sont pas en transit sur le site de départ et d’arrivée) qui passent au plus 24 heures dans la destination visitée.

Séjours : Les voyages se décomposent en « séjours » définis par le fait d'avoir passé au moins une nuit en lieu fixe. La durée des séjours est comptabilisée en nuitées.

Tourisme : Le tourisme comprend les activités déployées par les personnes au cours de leurs voyages et séjours dans des lieux situés en dehors de leur environnement habituel pour une période consécutive qui ne dépasse pas une année.

Définitions

Touriste de séjour : Visiteurs (personnes laissant volontairement leur lieu de résidence habituel, pour des raisons autres que le travail rémunéré dans le lieu visité) qui passent au moins 24 heures et au plus un an dans la destination visitée.

Plaisancier : Touristes de séjour qui arrivent via leur propre embarcation et qui y séjournent pendant la durée de leur visite.

Excursionniste : Visiteurs (personnes laissant volontairement leur lieu de résidence habituel, pour des raisons autres que le travail rémunéré dans le lieu visité et qui ne sont pas en transit sur le site de départ et d’arrivée) qui passent au plus 24 heures dans la destination visitée.

Séjours : Les voyages se décomposent en « séjours » définis par le fait d'avoir passé au moins une nuit en lieu fixe. La durée des séjours est comptabilisée en nuitées.

Tourisme : Le tourisme comprend les activités déployées par les personnes au cours de leurs voyages et séjours dans des lieux situés en dehors de leur environnement habituel pour une période consécutive qui ne dépasse pas une année.