Insee
Insee Conjoncture Occitanie · Juin 2022 · n° 32
Insee Conjoncture OccitanieBilan économique 2021 - Occitanie L’économie régionale redresse sa trajectoire

Après la chute d’activité historique du printemps 2020, l’impact économique de la pandémie de Covid-19 s’atténue progressivement. En 2021, le PIB progresse de 6,8 % en France par rapport à 2020. L’activité économique se redresse de façon plus marquée en Occitanie. Cela se traduit par une nette reprise de l’emploi salarié qui augmente de 3,4 % sur un an. Ce rebond permet aux secteurs des services et de la construction de dépasser nettement leur niveau d’emploi de fin 2019. En revanche, l’emploi industriel reste en retrait par rapport à l’avant-crise, en particulier dans la filière aéronautique. Malgré la reprise, l’économie régionale reste ainsi marquée fin 2021 par les conséquences de la crise. En particulier, le département de la Haute-Garonne, très dynamique avant-crise, retrouve juste son niveau d’activité de 2019. À l’inverse, l’Hérault et les Pyrénées-Orientales le dépassent nettement.

Insee Conjoncture Occitanie
No 32
Paru le :Paru le21/06/2022

Ce bilan économique fait partie des 17 bilans économiques régionaux 2021 publiés par l'Insee.
Retrouvez les bilans des autres régions ici.

Consulter

Financement de l’économie - Le crédit bancaire reste dynamique en Occitanie Bilan économique 2021

Vincent Foussal (Banque de France)

En 2021, l’encours des crédits aux entreprises progresse moins fortement qu’en 2020, année marquée par la distribution des prêts garantis par l’État. L’échelonnement du remboursement de ces prêts sur plusieurs années les fait basculer sur des crédits à moyen terme, créant de facto un repli artificiel des crédits à court terme.

L’encours des crédits à l’habitat accordés aux particuliers progresse encore (+ 7,6 %), atteignant en Occitanie 88,7 milliards d’euros en fin d’année.

Insee Conjoncture Occitanie

No 32

Paru le :21/06/2022

Les crédits aux entreprises plus dynamiques en région qu’au niveau national

Fin 2021, l’ aux entreprises d’Occitanie, composé à 88 % de crédits à moyen et long terme, atteint 80,9 milliards d’euros, soit 6,7 % de l’encours en France métropolitaine. Cet encours progresse en 2021 (+ 4,9 %), moins qu’en 2020 (+ 15,4 %) mais deux fois plus vite qu’au niveau national. L’Hérault génère 47,8 % de l’augmentation dans la région contre 12,7 % pour la Haute-Garonne, où l’encours reste le plus élevé de la région (figure 1).

La baisse généralisée des encours des crédits de trésorerie s’explique par le reclassement d’une partie des prêts garantis par l’État (PGE) dans l’assiette des crédits à moyen et long terme. Ce reclassement résulte du choix de l’échéancier de remboursement fait par les entreprises (6,8 milliards d’euros concernés, soit 80 % du montant total des PGE distribués dans la région). En l’absence de ce reclassement des PGE, l’encours des crédits à court terme aurait augmenté de 13 % et celui des encours à moyen et long terme de 3 %.

Figure 1Répartition de l’encours et évolution en 2021 des encours de crédits distribués aux entreprises de la région Occitanie

Répartition de l’encours et évolution en 2021 des encours de crédits distribués aux entreprises de la région Occitanie
  Répartition de l’encours régional (%) Évolution des crédits à court terme (%) Évolution des crédits à moyen et long terme (%) Évolution de l’ensemble des encours de crédits mobilisés (%)
Ariège 1,6 - 36,2 9,3 0,2
Aude 5 - 34,7 10,2 1,6
Aveyron 4,3 - 37,8 8,2 0,7
Gard 10,1 - 31,9 10,8 3,4
Haute-Garonne 29,4 - 38,2 12,3 2
Gers 3,2 - 7,6 10,2 5,9
Hérault 24,9 - 32,7 19,5 10
Lot 2,3 - 22,5 26,2 14,1
Lozère 0,9 - 29,2 7,3 2,7
Hautes-Pyrénées 2,6 - 29,1 9,2 2,3
Pyrénées-Orientales 7,3 - 22,5 8,4 3,1
Tarn 5,2 - 35,4 12,7 4,3
Tarn-et-Garonne 3,2 - 36,2 27,2 12,9
Occitanie 100 - 32,9 13,8 4,9
  • Source : Banque de France, Service Central des Risques

Le crédit aux entreprises est tiré par les sociétés immobilières

La répartition de l’encours des crédits mobilisés selon le type d’entreprise bénéficiaire diffère peu entre la région et l’ensemble du territoire. L’encours est principalement porté par les sociétés immobilières (44 % des parts en Occitanie, 45 % en France), suivies des PME (19 % des parts en Occitanie, 15 % en France). En revanche, les PME régionales sollicitent davantage les crédits à court terme (32 % de l’encours total, contre 24 % au niveau national) que les grandes entreprises (23 %, contre 33 % au niveau national).

En Occitanie, comme au niveau national, les encours de crédits accordés aux PME reculent légèrement après la forte progression de 2020 (figure 2). En revanche, les encours des sociétés immobilières, des microentreprises et des grandes entreprises progressent encore nettement en 2021.

Figure 2Évolution en 2021 des encours de crédits distribués selon le type des entreprises

Évolution en 2021 des encours de crédits distribués selon le type des entreprises
Type d'entreprise(1) Crédits à court terme (%) Crédits à moyen et long terme mobilisés (%) Ensemble des encours de crédits mobilisés (%)
Occitanie France Occitanie France Occitanie France
Grandes entreprises - 23,0 - 24,5 15,5 11,3 4,7 - 2,3
Holdings(2) - 31,1 - 38,9 17,9 8,1 7,0 - 3,5
Sociétés immobilière(3) - 23,3 - 17,3 9,0 7,8 7,3 6,6
Microentreprises - 38,5 - 40,7 21,4 22,9 3,7 4,2
PME (hors microentreprises) - 39,3 - 43,2 19,3 22,6 - 0,4 - 0,9
Total - 32,9 - 34,1 13,8 11,5 4,9 2,2
  • (1) Dans les données ci-dessus, les critères retenus par la Banque de France pour définir la taille des entreprises sont les suivants :
  • · microentreprises : entreprises dont le chiffre d’affaires est inférieur à 2 millions d’euros ;
  • · petites et moyennes entreprises (PME) : entreprises dont le chiffre d’affaires est compris entre 2 et 50 millions d’euros ;
  • · grandes entreprises (GE) : entreprises dont le chiffre d’affaires est supérieur à 50 millions d’euros.
  • Ils diffèrent de ceux utilisés par l'Insee en application du décret de 2008 sur la définition statistique de l'entreprise, où la classification s'appuie sur l'effectif, le chiffre d'affaires et le total bilan.
  • (2) Les holdings sont des sociétés dont l'activité principale est de détenir des titres d'un groupe de sociétés.
  • (3) Les crédits à l’immobilier regroupent les financements aux sociétés de promotion immobilière et aux sociétés civiles immobilières.
  • Champ : hors activités financières et administrations publiques
  • Source : Banque de France, Service Central des Risques

Hausse du crédit aux holdings et aux sociétés de transport

Les encours de crédits mobilisés pour les sociétés holdings, les activités immobilières et les sociétés de transports sont en hausse, à l’inverse des secteurs de l’information et la communication et de l’hébergement et de la restauration (figure 3). Contrairement au niveau national, l’encours est principalement porté en Occitanie par les activités immobilières (43 % de l’encours total), qui ont connu la plus forte augmentation (+ 7,6 %) après les activités de holdings (+ 16,4 %).

En Occitanie, les crédits à court terme reculent particulièrement dans les secteurs de l’information et de la communication, des activités de soutien aux entreprises, de l’hébergement et de la restauration, de l’enseignement, de la santé humaine, de l’action sociale et des autres services.

Figure 3Évolution des encours de crédits distribués par secteur d’activité en 2021

Évolution des encours de crédits distribués par secteur d’activité en 2021
Secteur d'activité Crédits à court terme (%) Crédits à moyen et long terme mobilisés (%) Ensemble des encours de crédits mobilisés (%)
Occitanie France Occitanie France Occitanie France
Activités des sociétés holdings(1) - 19,0 - 43,0 24,7 9,1 16,4 - 4,0
Agriculture, sylviculture et pêche - 11,3 - 6,9 5,6 5,9 3,0 4,0
Toutes industries - 36,1 - 30,9 14,8 19,5 0,6 - 0,4
dont industrie manufacturière - 38,6 - 39,0 27,0 23,3 - 3,8 - 6,3
Construction - 38,2 - 38,6 29,5 21,5 1,2 - 0,3
Commerce - Réparation d'automobiles et de motocycles - 29,3 - 31,5 23,0 22,1 - 1,6 - 4,5
Transports et entreposage - 37,4 - 43,5 14,9 6,1 5,1 - 5,8
Hébergement et restauration - 43,4 - 43,7 19,0 22,7 - 0,3 3,8
Information et communication - 48,8 - 44,1 8,3 37,7 - 10,6 5,6
Activités immobilières - 21,3 - 17,6 8,6 7,6 7,4 6,6
Soutien aux entreprises - 45,1 - 38,1 22,0 16,6 4,6 1,5
Enseignement, santé humaine, action sociale et autres services - 42,2 - 41,2 14,8 10,3 5,9 1,0
Ensemble des secteurs - 32,9 - 34,1 13,8 11,5 4,9 2,2
  • (1) Ce secteur comprend les sociétés holdings dont l'activité principale est de détenir des titres d'un groupe de sociétés, ainsi que les holdings ayant un chiffre d’affaires (commercial et/ou refacturation de prestation).
  • Source : Banque de France, Service Central des Risques

Nouvelle hausse de l’encours des crédits à l’habitat accordés aux particuliers

Fin 2021, en Occitanie, les encours régionaux des crédits à l’habitat accordés aux particuliers atteignent 88,7 milliards d’euros, soit 7,7 % de l’encours national. Ils progressent de 7,6 % sur un an comme en France. Les encours se concentrent autour des deux métropoles de la région (Toulouse et Montpellier). L’évolution est la plus soutenue en Haute-Garonne (+ 8,4 % pour 31,5 % des encours régionaux) (figure 4).

Figure 4Répartition et évolution des encours du crédit à l’habitat en Occitanie en 2021

Répartition et évolution des encours du crédit à l’habitat en Occitanie en 2021
Répartition de l’encours régional au 31/12/2021 (%) Variation annuelle 2021 (%)
Ariège 1,8 4,3
Aude 4,5 7,4
Aveyron 4,3 7,1
Gard 10,8 7,5
Haute-Garonne 31,5 8,4
Gers 2,9 5,5
Hérault 20,5 7,6
Lot 2,1 7,3
Lozère 1,0 9,1
Hautes-Pyrénées 3,3 4,4
Pyrénées-Orientales 7,1 7,0
Tarn 6,1 7,8
Tarn-et-Garonne 3,9 8,4
Occitanie 100,0 7,6
  • Source : Banque de France, Encours des crédits à l’habitat

En 2021, 16 milliards d’euros sont débloqués en nouveaux prêts à l’habitat en Occitanie. Leur croissance est plus soutenue qu’au niveau national : + 7,1 % contre + 4,4 %. Le nombre de logements financés a rebondi en 2021 (+ 4 %). La mise en place de nouveaux crédits continue de favoriser majoritairement l’acquisition dans l’ancien (74 %). Malgré un léger recul du nombre de logements financés (- 0,7 %), la construction neuve enregistre une hausse de la production de crédits (+ 1,6 %) directement liée à l’augmentation des coûts dans le bâtiment (figure 5).

Figure 5Évolution en 2021 des crédits nouveaux à l’habitat (CNH) et du nombre de logements financés en Occitanie selon l’objet

Évolution en 2021 des crédits nouveaux à l’habitat (CNH) et du nombre de logements financés en Occitanie selon l’objet
Objet  Répartition des CNH (%) Variation annuelle du nombre de logements (%) Variation annuelle des CNH (%)
Acquisition ancien et amélioration 73,7 7,0 9,4
Amélioration et gros entretien 3,0 - 4,7 - 0,9
Construction neuve 23,3 - 0,7 1,6
Total 100,0 4,0 7,1
  • Source : Banque de France, Production des crédits à l’habitat
Publication rédigée par :Vincent Foussal (Banque de France)

Définitions

Encours des crédits : l’encours est le montant total des crédits émis à une date donnée et non remboursés.

Pour en savoir plus

« Ouvrir dans un nouvel ongletLes entreprises en Occitanie : bilan 2021 et perspectives 2022 », Tendances régionales, Banque de France, mars 2022

Définitions

Encours des crédits : l’encours est le montant total des crédits émis à une date donnée et non remboursés.