Bilan économique 2016 - Auvergne-Rhône-Alpes

En 2016, en Auvergne-Rhône-Alpes, la reprise économique amorcée en 2015 se confirme. En effet, le chômage recule légèrement, en particulier celui des jeunes. De plus, l’emploi est dynamique notamment dans les services marchands et l’intérim. Les créations d’entreprises sont elles aussi en progression et les défaillances sont moins nombreuses que l’année précédente. Les exportations augmentent mais moins vite que les importations. Contrairement aux années précédentes, le secteur de la construction montre des signes de reprise. En revanche, pour l’agriculture, une nouvelle fois 2016 est une année difficile.

Insee Conjoncture Auvergne-Rhône-Alpes
No 08
Paru le : 23/05/2017
Consulter

Commerce extérieur - Diminution de l’excédent commercialBilan économique 2016

Jacques Mercier, Direccte Auvergne-Rhône-Alpes

Les importations ayant plus fortement augmenté que les exportations, l’excédent commercial a fortement diminué par rapport à l’année précédente. Les importations sont stimulées par une amélioration du moral des ménages. La situation géopolitique incertaine et la ralentissement du commerce extérieur pénalisent les exportations.

Insee Conjoncture Auvergne-Rhône-Alpes
No 08
Paru le : 23/05/2017

En Auvergne-Rhône-Alpes, les échanges extérieurs sont en légère progression. Les exportations s’élèvent à 56,7 milliards d’euros (Md€). Les importations atteignent quant à elles 55,6 Md€. Ainsi, l’excédent commercial s’élève à 1,1 Md€.

Dégradation de la balance commerciale

Les importations ayant plus fortement augmenté (+ 1,8 %) que les exportations (+ 0,7 %), l’excédent commercial a fortement diminué (– 33 %) par rapport à l’année précédente (figure 1).

Figure 1 – Exportations, importations et soldes de la région Auvergne-Rhône-Alpes

en millions d'euros
Exportations, importations et soldes de la région Auvergne-Rhône-Alpes
Exportation Importation Solde
2012 55 207 53 009 2 198
2013 52 567 53 008 -441
2014 52 963 52 547 416
2015 56 332 54 649 1 683
2016 56 715 55 609 1 106
  • Note : données brutes de collecte, CAF- FAB hors matériel militaire
  • Date d'extraction : 07/02/2017
  • Note de lecture : le montant des exportations depuis la région Auvergne-Rhône-Alpes est de 56 715 M€. Remarques : Le montant des exportations par des entreprises ayant leur siège social en Auvergne-Rhône-Alpes est de 40 664 M€. Le montant des importations d’hydrocarbures naturels de la région Auvergne-Rhône-Alpes représente 5,15% des importations nationales
  • Source : douanes françaises

Figure 1 – Exportations, importations et soldes de la région Auvergne-Rhône-Alpes

Cette détérioration de la balance commerciale peut s’expliquer par un montant des importations en valeur revalorisé par la baisse de l’euro, des importations stimulées par une hausse du moral des ménages et une légère reprise du marché de l’emploi. Le montant des importations a toutefois été atténué par la baisse des cours du pétrole.

Le ralentissement du commerce mondial en 2016 (+ 1,7 % en volume, le plus faible niveau depuis 2009) et la situation géopolitique incertaine avec notamment le Brexit et les élections américaines ont pénalisé les exportations. En revanche, elles ont été favorisées par une baisse de l’euro par rapport au dollar, des conditions de crédits exceptionnellement attractives et la baisse des charges des entreprises.

Forte hausse des exportations de produits pharmaceutiques

Les trois principaux produits échangés par la région sont les machines et équipements d'usage général, les « produits chimiques de base, produits azotés, matières plastiques et caoutchouc synthétique » ainsi que les produits pharmaceutiques. Ils représentent à eux seuls 22 % des importations et 25 % des exportations (figure 3A et figure 3B).

Figure 3A – Les dix principaux produits importés de la région Auvergne-Rhône-Alpes en 2016

en %
Les dix principaux produits importés de la région Auvergne-Rhône-Alpes en 2016
Importation
Métaux non ferreux 3,63
Produits en plastique 3,66
Produits chimiques divers 4,63
Machines diverses d'usage spécifique 4,68
Produits de la construction automobile 4,68
Composants et cartes électroniques 5,85
Matériel électrique 6,31
Machines et équipements d'usage général 7,83
Produits pharmaceutiques 8,34
Produits chimiques de base, produits azotés, matières plastiques et caoutchouc synthétique 8,68
  • Note : données brutes de collecte, CAF- FAB hors matériel militaire
  • Date d'extraction : 07/02/2017
  • Source : douanes françaises

Figure 3A – Les dix principaux produits importés de la région Auvergne-Rhône-Alpes en 2016

Figure 3B – Les dix principaux produits exportés de la région Auvergne-Rhône-Alpes en 2016

en %
Les dix principaux produits exportés de la région Auvergne-Rhône-Alpes en 2016
Exportation
Coutellerie, outillage, quincaillerie et ouvrages divers en métaux 2,92
Composants et cartes électroniques 3,09
Produits en plastique 3,65
Métaux non ferreux 3,65
Produits de la construction automobile 4,25
Produits chimiques divers 4,44
Matériel électrique 4,64
Produits pharmaceutiques 7,24
Produits chimiques de base, produits azotés, matières plastiques et caoutchouc synthétique 7,76
Machines et équipements d'usage général 7,78
  • Note : données brutes de collecte, CAF- FAB hors matériel militaire
  • Date d'extraction : 07/02/2017
  • Source : douanes françaises

Figure 3B – Les dix principaux produits exportés de la région Auvergne-Rhône-Alpes en 2016

Les exportations des « produits chimiques de base, produits azotés et caoutchouc synthétique » continuent de baisser (– 6 % depuis 2014). Ils restent cependant les premiers produits les plus exportés de la région mais. À l’inverse, les exportations de produits pharmaceutiques bondissent comme en 2015 de plus de 12 % et deviennent ainsi le deuxième produit le plus exporté de la région.

Moins d’importations d’hydrocarbures

Les importations de machines et équipements d’usage général augmentent de 5,7 % et deviennent les premiers produits importés de la région. Ceci peut s’expliquer par un contexte favorable à l’investissement des entreprises (+ 3,4 % en 2016 après + 2,7 % en 2015). Celui-ci est soutenu par des bonnes perspectives de la demande, des conditions de crédits extrêmement avantageuses et les mesures favorables à l’investissement.

Le solde des hydrocarbures naturels demeure le plus gros déficit de la région. Toutefois, la baisse des volumes et du prix du pétrole en 2016 (– 15 % en euros sur l’année), atténue le déficit de la balance commerciale. Les soldes commerciaux des produits des ordinateurs et équipements périphériques continuent de se détériorer du fait d’une forte demande des ménages (figure 2).

Figure 2 – Soldes des principaux produits de la région Auvergne-Rhône-Alpes en 2016

en million d'euros
Soldes des principaux produits de la région Auvergne-Rhône-Alpes en 2016
Solde
Machines diverses d'usage spécifique 1 142
Produits alimentaires divers -589
Ordinateurs et équipements périphériques -1 312
Coutellerie, outillage, quincaillerie et ouvrages divers en métaux 215
Composants et cartes électroniques 1 601
Produits en plastique 50
Métaux non ferreux 28
Produits de la construction automobile 292
Produits chimiques divers 159
Matériel électrique 999
Produits pharmaceutiques 704
Produits chimiques de base, produits azotés, matières plastiques et caoutchouc synthétique 610
Machines et équipements d'usage général 112
  • Note : données brutes de collecte, CAF- FAB
  • Date d'extraction : 07/02/2017
  • Source : douanes françaises

Figure 2 – Soldes des principaux produits de la région Auvergne-Rhône-Alpes en 2016

Renforcement des échanges commerciaux avec l’Union Européenne

Les échanges commerciaux de la région Auvergne-Rhône-Alpes vers l’Union européenne et la zone euro, déjà majoritaires en 2015, progressent encore. En 2016 cette zone représente 62,3 % des exportations (60,5 % en 2015) et 59,9 % des importations (47,4 % en 2015). Les trois principaux partenaires de la région à l’export sont l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne. Après l’Union européenne, les deuxième et troisième zones d’échanges commerciaux sont l’Asie et l’Amérique avec respectivement 14,7 % et 8,5 % du total (figure 4A et figure 4B).

Figure 4A – Exportations et importations de la région Rhône-Alpes-Auvergne par zone géographique en 2016

en %
Exportations et importations de la région Rhône-Alpes-Auvergne par zone géographique en 2016
Exportations
Union européenne 62,3
Asie 14,7
Amérique 9,8
Europe hors Union européenne 5,7
Afrique 6,6
Océanie 0,9
  • Note : données brutes de collecte, CAF- FAB
  • Date d'extraction : 07/02/2017
  • Source : douanes françaises

Figure 4A – Exportations et importations de la région Rhône-Alpes-Auvergne par zone géographique en 2016

Figure 4B – Exportations et importations de la région Rhône-Alpes-Auvergne par zone géographique en 2016

Exportations et importations de la région Rhône-Alpes-Auvergne par zone géographique en 2016
Importations
Union européenne 61,0
Asie 21,0
Amérique 8,1
Europe hors Union européenne 6,1
Afrique 3,5
Océanie 0,3
  • Note : données brutes de collecte, CAF- FAB
  • Date d'extraction : 07/02/2017
  • Source : douanes françaises

Figure 4B – Exportations et importations de la région Rhône-Alpes-Auvergne par zone géographique en 2016

Un quart des exportations partent du Rhône

Le Rhône (25 % des exportations), l’Isère (18 %), l’Ain (16 %) et la Haute Savoie (9 %) sont les principaux départements exportateurs de la région. Les principaux départements importateurs sont, quant à eux, le Rhône (32% des importations), l’Isère (19 %), l’Ain (12 %) et le Puy-de-Dôme (9 %). La quasi-totalité des importations d’hydrocarbures naturels concernent le Rhône.

Auvergne-Rhône-Alpes bénéficie de la reprise des commandes industrielles. L’augmentation des importations de machines et équipements d’usage général est certainement un signe d'un dynamisme des investissements dans la région.