Bilan économique 2016 - Auvergne-Rhône-Alpes

En 2016, en Auvergne-Rhône-Alpes, la reprise économique amorcée en 2015 se confirme. En effet, le chômage recule légèrement, en particulier celui des jeunes. De plus, l’emploi est dynamique notamment dans les services marchands et l’intérim. Les créations d’entreprises sont elles aussi en progression et les défaillances sont moins nombreuses que l’année précédente. Les exportations augmentent mais moins vite que les importations. Contrairement aux années précédentes, le secteur de la construction montre des signes de reprise. En revanche, pour l’agriculture, une nouvelle fois 2016 est une année difficile.

Insee Conjoncture Auvergne-Rhône-Alpes
No 08
Paru le : 23/05/2017
Consulter

Comptes des entreprises - Des performances contrastées en 2016Bilan économique 2016

Stéphane Albert, Solange Domaison, Banque de France - Direction des Affaires Régionales

En 2016, la hausse de l’activité dans l’industrie est modeste. La moindre performance de secteurs prédominants dans la région pèse sur les résultats d’ensemble. Contrairement aux années précédentes, le chiffre d’affaires des entreprises industrielles réalisé à l’export diminue. Les services marchands aux entreprises conservent une bonne dynamique de croissance, identique à celle de 2015. Le secteur du BTP, après plusieurs années difficiles, paraît se redresser en 2016 tant dans le bâtiment que dans les travaux publics.

Insee Conjoncture Auvergne-Rhône-Alpes
No 8
Paru le : 23/05/2017

L’activité industrielle régionale progresse encore en 2016

En 2016, en Auvergne-Rhône-Alpes, la croissance des chiffres d’affaires dans l’industrie s’avère décevante (+ 1 %) (figure 1)) en regard des attentes de début d’année.

Figure 1 – Évolution des chiffres d’affaires entre 2015 et 2016 en Auvergne-Rhône-Alpes

en %
Évolution des chiffres d’affaires entre 2015 et 2016 en Auvergne-Rhône-Alpes
Évolution 2015-2016
Industrie 1,0
Services aux entreprises 4,1
Hébergement restauration 4,3
BTP (Production Totale) 1,9
  • Source : Banque de France, Les entreprises en Auvergne-Rhône-Alpes - Bilan 2016 et perspectives 2017

Figure 1 – Évolution des chiffres d’affaires entre 2015 et 2016 en Auvergne-Rhône-Alpes

Le chiffre d’affaires réalisé à l’export varie de manière contrastée ( figure 2) dans les différents secteurs.

Figure 2 – Évolution des chiffres d’affaires à l’exportation en Auvergne-Rhône-Alpes

en %
Évolution des chiffres d’affaires à l’exportation en Auvergne-Rhône-Alpes
2015-2014 4,8
2016-2015 -0,9
  • Source : Banque de France, Les entreprises en Auvergne-Rhône-Alpes - Bilan 2016 et perspectives 2017

Figure 2 – Évolution des chiffres d’affaires à l’exportation en Auvergne-Rhône-Alpes

Le secteur des équipements électriques et électroniques porté par l’informatique et l’électronique enregistre la plus forte hausse d’activité (+ 3 %). L’industrie agro-alimentaire reste bien orientée (+ 1,3 %) et ce malgré la baisse sensible de ses exportations (– 4,5 %). L’activité dans le secteur du matériel de transport est stable (+ 0,9 %), soutenue notamment par les équipementiers et carrossiers automobiles.

En revanche, le chiffre d’affaires de deux des principaux (métallurgie et industrie de la chimie) des autres produits industriels, secteur majoritaire dans la région, diminue. L’activité dans la métallurgie et produits métalliques se replie (– 1,3 %). La baisse des exportations de ce segment est plus marquée (– 4,1 %). Les chiffres d’affaires des industries de la chimie, plus sensibles aux variations des cours des matières premières, connaissent également une érosion (– 2,1 %). Il en est de même dans le caoutchouc-plastique (– 0,2 %). Les autres activités du secteur restent bien orientées et notamment soutenues par les exportations dans l’industrie pharmaceutique et les entreprises de sous-traitance industrielle.

La rentabilité d’exploitation des entreprises industrielles se stabilise en 2016 (figure 4). La proportion d’entreprises annonçant une dégradation de leur rentabilité a continué de baisser, passant en un an de 29 % à 25 % au profit de celles indiquant une stabilité (de 33 % à 37 %).

Figure 4 – Évolution des rentabilités d’exploitation en Auvergne-Rhône-Alpes

Évolution des rentabilités d’exploitation en Auvergne-Rhône-Alpes
Secteurs d'activité 2016
Industrie =
Services =
BTP
  • Source : Banque de France, Les entreprises en Auvergne-Rhône-Alpes - Bilan 2016 et perspectives 2017

Après un léger redressement en 2015 (+ 2,7 %), les investissements corporels marquent le pas en 2016 (+ 0,5 %) en se limitant au seul renouvellement des capacités de production.

En 2016, l’emploi industriel (intérimaires inclus) des entreprises de l’échantillon en Auvergne-Rhône-Alpes progresse légèrement (+ 0,4 %) (figure 3). Hors les gains de productivité réalisés dans le secteur des équipements électriques et électroniques, les effectifs évoluent de façon différencié selon l’activité.

Figure 3 – Évolution des effectifs entre 2015 et 2016 en Auvergne-Rhône-Alpes

en %
Évolution des effectifs entre 2015 et 2016 en Auvergne-Rhône-Alpes
Industrie 0,4
Services aux entreprises 2,4
Hébergement restauration 2,1
BTP (Production totale) 2,1
  • Source : Banque de France, Les entreprises en Auvergne-Rhône-Alpes - Bilan 2016 et perspectives 2017

Figure 3 – Évolution des effectifs entre 2015 et 2016 en Auvergne-Rhône-Alpes

Les services aux entreprises maintiennent leur dynamique de croissance

L’augmentation moyenne du chiffre d’affaires reste identique à celle de l’an dernier (+ 4,1 %) dans les services aux entreprises. Tous les secteurs enquêtés sont en progression en 2016. Les plus fortes croissances d’activité sur l’année sont toujours celles des deux segments à forte création de valeur ajoutée, l’informatique ainsi que l’ingénierie et les études techniques (respectivement + 7,5 % et + 6,1 %). Dans le secteur du transport et entreposage comme dans les activités de nettoyage, le chiffre d’affaires s’accroît de manière plus modérée (+ 2,5 %). Étudié pour la première fois en 2016, le secteur de l’hébergement restauration connaît également une hausse d’activité (+ 4,3 %) dans un contexte particulier du fait des attentats.

En termes de rentabilité, les axes de progrès semblent se resserrer et le niveau des marges est resté stable en 2016.

Globalement, dans les services aux entreprises, l’emploi progresse (+ 2,4 %), porté par les activités informatiques qui ont recruté significativement en 2016 (+ 6,3 %). En revanche, les bureaux d’études et d’ingénierie ont fait face au développement de leur courant d’affaires avec une hausse d’effectifs plus modérée (+ 1,7 %). Tous les autres segments ont aussi procédé à des renforcements d’effectifs à la mesure de l’orientation de leur chiffre d’affaires.

Le secteur du BTP se redresse

En 2016, après plusieurs années difficiles, la production d’ensemble dans le secteur du bâtiment et travaux publics est en hausse (+ 1,9 %) avec un rebond plus ou moins marqué selon la branche d’activité.

Ainsi les travaux de gros œuvre et dans une moindre mesure de second œuvre bénéficient de l’accélération des mises en chantier dans la région avec respectivement + 3,9 % et + 1,3 % de hausse de leur production totale.

En revanche, l’évolution de l’activité dans les travaux publics reste encore très mesurée (+ 0,9 %).

L’emploi global (intérim inclus) progresse logiquement (+ 2,1 %) dans le BTP et un réajustement d’effectif a été opéré dans chacune des trois composantes du secteur.

Même si les prix des devis sont encore tendus et la concurrence toujours âpre, les entreprises du BTP constatent une amélioration de leur rentabilité d’exploitation.

Encadré

Pour comprendre les résultats

Enquête menée au début d’année 2017 auprès d’un échantillon composé de 4 506 entreprises ou établissements de la région Auvergne-Rhône-Alpes appartenant à l’industrie, aux services marchands (transports et entreposage, activités informatiques, ingénierie et études techniques, nettoyage) et au bâtiment et aux travaux publics.

Rentabilité (d’exploitation) ou marge d’exploitation : résultat d’exploitation rapporté au chiffre d’affaires hors taxe, exprimé en pourcentage.

Pour en savoir plus

Pour connaître l’évolution et les perspectives d’activité des différents secteurs de l’industrie, des services aux entreprises, et de la construction, ou pour obtenir les résultats complets de l’enquête annuelle, « Les entreprises en Auvergne-Rhône-Alpes – Bilan 2016 et Perspectives 2017 »: