Bilan économique 2016 - Bourgogne-Franche-Comté

L’économie régionale en amélioration

L'économie de la Bourgogne-Franche-Comté présente un bilan qui incite à l'optimisme. Le marché de l'emploi, le chômage, les créations d'entreprises et la construction sont en amélioration par rapport à l'année précédente. En revanche, l'activité touristique est stable, le bilan est mitigé dans le transport et l'année est difficile dans l'agriculture mais cela est dû en grande partie à la météo.

Insee Conjoncture Bourgogne-Franche-Comté
No 8
Paru le : 23/05/2017
Consulter

Démographie des entreprises - Dynamisme des créations et repli des défaillancesBilan économique 2016

Julie Pariente, Insee

En 2016, 15 700 entreprises sont créées en Bourgogne-Franche-Comté, soit une augmentation de 2,5 % par rapport à 2015. Cette augmentation compense partiellement le fort repli enregistré l’année précédente (– 9,2 %). La progression du nombre de créations concerne principalement les entreprises créées hors micro-entrepreneurs. À l’inverse, les créations d’entreprises selon le régime du micro-entrepreneur continuent d’enregistrer une baisse : – 5,6 % avec 6 500 créations. Dans le même temps, les défaillances d’entreprises sont en forte chute : 2 100 entreprises ont déposé le bilan, soit une baisse de 13,4 % par rapport à l’année 2015. L'année 2016 confirme ainsi une stabilisation de la situation économique qui se répercute aussi bien sur les créations que sur les défaillances d’entreprises.

Insee Conjoncture Bourgogne-Franche-Comté
No 8
Paru le : 23/05/2017

En 2016, 15 700 entreprises sont créées en Bourgogne-Franche-Comté dans l'ensemble des activités marchandes non agricoles : 4 600 entreprises individuelles hors micro-entreprises, 6 500 micro-entreprises et 4 600 sociétés. Le nombre de créations d'entreprises augmente moins fortement en Bourgogne-Franche-Comté qu’en moyenne en France métropolitaine (+ 2,5 % contre + 5,6 %) (figure 1). Cette progression compense partiellement le repli enregistré l’année précédente dans la région. Cependant, le nombre de créations d'entreprises est en-dessous du niveau des années 2009 à 2014 en raison de la chute du nombre de créations de micro-entreprises.

Perte d'attrait du régime du micro-entrepreneur

Les immatriculations de micro-entreprises de la région sont en repli par rapport à 2015 (– 5,6 %), alors que leur nombre se stabilise en France métropolitaine (– 0,1 %). Les modifications successives apportées au régime de l’auto-entrepreneur ainsi que la requalification en micro-entrepreneur suite à l'instauration de la loi relative à l'artisanat, au commerce et aux très petites entreprises dite loi Pinel, continuent de peser sur ces demandes d’immatriculations (cf. Définitions in « Pour en savoir plus »).

Comme en 2015, les créateurs délaissent le régime du micro-entrepreneur au profit des entreprises individuelles : ces dernières progressent ainsi de 9,6 %. Au niveau national, l’augmentation est légèrement supérieure (+ 10,3 %). Le constat est identique en ce qui concerne le nombre de créations sous forme sociétaire : une croissance soutenue pour la région, mais moindre qu'au niveau national (+ 8,7 % contre + 9,8 %).

Ainsi, la répartition, par type, des entreprises créées en 2016 dans la région, reste à l’image de celle de 2015. Alors que deux ans auparavant le statut d’auto-entrepreneur représentait plus de 57 % des créations d’entreprises, celui de micro-entrepreneur ne représente plus que 41,4 % des créations mais reste quand même le plus important. Par ailleurs, les entreprises individuelles et les sociétés représentent chacune 29,3 % des créations (figure 2).

Reprise des créations dans la construction, l’industrie encore en recul

En 2016, le secteur « commerce, transport, hébergement et restauration » regroupe 29,9 % des entreprises créées en Bourgogne-Franche-Comté, les services aux particuliers 24,9 %, les services aux entreprises 26,6 %, la construction 12,7 % et l’industrie 5,9 %.

Dans la région, les secteurs qui enregistrent les baisses les plus fortes du nombre de créations sous le régime micro-entrepreneur sont la construction et l’industrie (respectivement – 11,2 % et – 8 %) (figure 3).

En ce qui concerne les créations d’entreprises individuelles hors micro-entreprises, en Bourgogne-Franche-Comté, le secteur de l’industrie est le seul à enregistrer une baisse (– 13,1 %). À l’inverse, celui des services aux entreprises enregistre la plus forte hausse (+ 20,9 %).

Pour les créations de sociétés, le secteur de la construction, particulièrement en baisse en 2015 rebondit en 2016 (+ 17,8 %) dans la région.

Créations en retrait seulement en Haute-Saône

En 2016, le nombre de créations d’entreprises, y compris micro-entreprises, repart à la hausse dans sept des huit départements de Bourgogne-Franche-Comté. La progression de l’ensemble des créations d’entreprises s’échelonne de + 0,9 % pour la Côte-d’Or à + 8,3 % pour le Territoire de Belfort. Seule la Haute-Saône enregistre un nouveau repli de 1,9 %

Chute des défaillances d’entreprises

En 2016, près de 2 100 entreprises de Bourgogne-Franche-Comté sont placées en redressement ou en liquidation judiciaire. Sur un an, le nombre de défaillances d’entreprises recule fortement par rapport à l'année précédente et de manière plus marquée dans la région qu'en France métropolitaine (respectivement – 13,4 % et – 8,1 %) (figure 4). Le secteur des services aux particuliers et le secteur agricole enregistrent les plus fortes baisses de la région alors qu'ils étaient à l'origine de l’augmentation des défaillances en 2015 (figure 5).

L’ensemble des départements enregistrent une forte baisse des défaillances d’entreprises. Le Jura, le Territoire de Belfort et le Doubs sont les départements pour lesquels les défaillances baissent le plus.

Figure 1 – Créations d'entreprises par département

en %
Créations d'entreprises par département
Sociétés Entreprises individuelles hors micro-entrepreneurs Régime de micro-entrepreneur Ensemble
Évolution 2016/2015 Évolution 2016/2015 Évolution 2016/2015 Créations en 2016 (nombre) Évolution 2016/2015
Côte-d'Or 16,0 15,5 -16,5 3 383 0,9
Doubs 5,7 7,8 -0,7 3 233 3,6
Jura 11,1 19,7 -7,9 1 458 5,7
Nièvre 6,8 -6,7 3,7 988 1,6
Haute-Saône 0,4 3,5 -9,9 1 075 -1,9
Saône-et-Loire 6,8 4,2 0,4 2 987 3,0
Yonne 8,7 21,2 -11,0 1 834 1,4
Territoire de Belfort 4,9 3,3 14,8 746 8,3
Bourgogne-Franche-Comté 8,7 9,6 -5,6 15 704 2,5
France métropolitaine 9,8 10,3 -0,1 538 338 5,6
  • Note : données brutes.
  • Champ : ensemble des activités marchandes non agricoles.
  • Source : Insee, REE (Répertoire des Entreprises et des Établissements - Sirene).

Figure 2 – Créations d'entreprises en Bourgogne-Franche-Comté

Créations d'entreprises en Bourgogne-Franche-Comté
Sociétés Entreprises individuelles hors micro-entrepreneurs Micro-entrepreneurs
2009 3933 3736 12114
2010 4292 3692 12445
2011 4475 3016 9797
2012 4157 2847 10474
2013 4122 3265 9455
2014 4146 3047 9681
2015 4234 4193 6892
2016 4603 4597 6504
  • Note : nombre de créations brutes.
  • Champ : ensemble des activités marchandes non agricoles.
  • Source : Insee, REE (Répertoire des Entreprises et des Établissements - Sirene).

Figure 2 – Créations d'entreprises en Bourgogne-Franche-Comté

Figure 3 – Évolution annuelle du nombre de créations d'entreprises entre 2015 et 2016 en Bourgogne-Franche-Comté

en %
Évolution annuelle du nombre de créations d'entreprises entre 2015 et 2016 en Bourgogne-Franche-Comté
Sociétés Entreprises individuelles hors micro-entrepreneurs Micro-entrepreneurs Ensemble
Ensemble 8,715162966461975 9,635106129263058 -5,62971561230412 2,5132188785168745
Industrie 8,865248226950355 -13,138686131386862 -8,02919708029197 -4,550155118924509
Construction 17,7737881508079 9,551656920077972 -11,174458380843786 2,568053415511043
Commerce, Transport, Hébergement, Restauration 4,027690371302706 8,968609865470851 -7,167710508002783 2,2018748637453673
Services aux entreprises 6,393328700486449 20,865533230293664 -6,356356356356357 2,4485798237022527
Services aux particuliers 24,250681198910083 9,68280467445743 -1,2448132780082988 4,767005891805034
  • Note : données brutes.
  • Champ : ensemble des activités marchandes non agricoles.
  • Source : Insee, REE (Répertoire des Entreprises et des Établissements - Sirene).

Figure 3 – Évolution annuelle du nombre de créations d'entreprises entre 2015 et 2016 en Bourgogne-Franche-Comté

Figure 4 – Défaillances d'entreprises par département

Défaillances d'entreprises par département
Défaillances 2016 (nombre) Évolution 2016/2015 (%)
Côte-d'Or 416 -2,3
Doubs 338 -20,7
Jura 173 -27,6
Nièvre 145 -7,6
Haute-Saône 163 -16,4
Saône-et-Loire 442 -13,7
Yonne 266 -2,2
Territoire de Belfort 113 -22,6
Bourgogne-Franche-Comté 2 056 -13,4
France métropolitaine 56 675 -8,1
  • Note : données brutes, en date de jugement.
  • Source : Banque de France, Fiben (extraction du 14/3/17).

Figure 5 – Évolution annuelle des défaillances d'entreprises selon le secteur d'activité entre 2015 et 2016 en Bourgogne-Franche-Comté

en %
Évolution annuelle des défaillances d'entreprises selon le secteur d'activité entre 2015 et 2016 en Bourgogne-Franche-Comté
Bourgogne-Franche-Comté France Métropolitaine
Ensemble (1) -13,358617783396545 -8,112972000194556
Industrie -6,60377358490566 -11,86325560335069
Construction -15,678776290630974 -13,71233141898432
Commerce, Transport, Hébergement, Restauration -14,860681114551083 -8,055757472099884
Services aux entreprises -3,426791277258567 -11,32143500991527
Services aux particuliers (2) -24,390243902439025 -4,9548752433197665
  • (1) : y compris agriculture.
  • (2) : hors administration publique, activités des ménages en tant qu'employeurs et activités extra-territoriales.
  • Note : données brutes, en date de jugement.
  • Source : Banque de France, Fiben (extraction du 14/3/17).

Figure 5 – Évolution annuelle des défaillances d'entreprises selon le secteur d'activité entre 2015 et 2016 en Bourgogne-Franche-Comté

Avertissement

Les données chiffrées sont parfois arrondies (selon les règles mathématiques). Le résultat arrondi d'une combinaison de données chiffrées (qui fait intervenir leurs valeurs réelles) peut se trouver légèrement différent de celui que donnerait la combinaison de leurs valeurs arrondies.

Pour en savoir plus

Bonnetête F., Bignon N., « Les créations d’entreprises en 2016 », Insee Première n° 1631, Janvier 2017