Bilan économique 2016 - Centre-Val de Loire

Le Centre Val de Loire s’inscrit avec retard dans la dynamique nationale de reprise, avec une confirmation de l’amélioration de l’emploi, et une légère baisse du taux de chômage.

La quasi stabilisation de la demande d’emploi cache des disparités : la situation des jeunes sur le marché du travail s’améliore ; les seniors et chômeurs de longue durée rencontrent toujours des difficultés importantes et la situation des femmes se détériore légèrement.

Le dynamisme national en matière de création d’entreprise ne se répercute pas dans la région, en dehors du secteur des services. La reprise de la construction amorcée en 2015 se poursuit et laisse espèrer une inflexion de la courbe de l’emploi dans ce secteur. Le secteur des transports semble également redémarrer. Les mauvaises conditions climatiques ont pesé sur la production agricole mais aussi, avec les attentats, sur le tourisme et sur le commerce. Les échanges commerciaux restent excédentaires.

Insee Conjoncture Centre-Val de Loire
No 15
Paru le : 23/05/2017
Consulter

La fréquentation touristique se maintient grâce à l’hôtellerieBilan économique 2016

Auteur : Ludovic Raïs, Insee Centre-Val de Loire

En 2016, la fréquentation touristique en Centre-Val de Loire progresse légèrement alors qu’elle baisse en France métropolitaine. Cette croissance régionale est exclusivement liée à une hausse des réservations de la clientèle française dans l’hôtellerie. Les fréquentations touristiques départementales sont hétérogènes et les taux d’occupation des hôtels et des campings sont les plus bas de métropole.

Insee Conjoncture Centre-Val de Loire
No 15
Paru le : 23/05/2017

En 2016, la fréquentation touristique dans les hôtels et les campings du Centre-Val de Loire dépasse pour la deuxième année consécutive les 7,5 millions de nuitées. Le nombre de nuits passées dans la région est légèrement en hausse par rapport à 2015 (+ 0,4 %) alors qu’il diminue en France métropolitaine de 0,9 % (figure 5). L’accroissement de l’activité hôtelière régionale (+ 1,8 %) compense le recul de celle des campings (- 3,8 %).

D’une manière générale, les Français ont plus fréquenté les établissements hôteliers et les campings qu’en 2015 : + 5,2 %. En revanche, la clientèle internationale a été moins assidue : - 11,0 %. Un quart des nuitées dans la région et un tiers en métropole sont réservées par un étranger.

Les départements ligériens concentrent toujours près de trois nuitées sur quatre. La fréquentation des hôtels et campings croît dans le Cher et l’Eure-et-Loir de 1,9 % et dans l’Indre-et-Loire de 1,3 %. Elle est stable dans le Loiret (+ 0,4 %) et diminue dans l’Indre et le Loir-et-Cher (respectivement - 1,4 % et - 1,5 %).

Une clientèle française plus assidue dans les hôtels

Le parc hôtelier s’agrandit légèrement en Centre-Val de Loire (+ 2,0 %). Avec 665 hôtels et une capacité de 20 000 chambres, il représente 4,0 % du parc métropolitain.

Le nombre accru de nuitées dans la région est uniquement dû à une fréquentation plus soutenue de la clientèle française. Celle des touristes étrangers diminue fortement.

Les nuitées sont en progression dans tous les départements, notamment dans le Cher et l’Eure-et-Loir (figure 1).

La hausse de la fréquentation hôtelière en Centre-Val de Loire concerne tous les établissements classés. La plus forte progression concerne les hôtels trois étoiles : + 4,9 % (figure 2). En 2016, quatre nuitées sur dix sont passées dans des hôtels de cette catégorie ; trois sur dix le sont dans des établissements d’une ou deux étoiles.

Hormis l’Occitanie, le Centre-Val de Loire détient le plus faible taux d’occupation des treize régions métropolitaines : 53,1 % (la moyenne nationale s’établit à 58,4 %). La part de la clientèle d’affaires de la région reste très importante : 53,6 % des nuitées contre 47,9 % en France métropolitaine.

La saison dans l’hôtellerie de plein air pénalisée par une mauvaise météo printanière

Les 255 campings de la région offrent près de 20 000 emplacements. Sur la saison 2016 (de mai à septembre), le nombre de nuitées dans l’hôtellerie de plein air recule de 3,8 % en Centre-Val de Loire (figure 3). Ce retrait est plus marqué qu’en France métropolitaine (- 0,6 %). La fréquentation dans les campings n’avait pas été aussi faible depuis la saison 2012. Les fortes pluies et les inondations du printemps 2016 ont impacté le début de la saison régionale. Seul l’Indre-et-Loire fait exception : la fréquentation de l’hôtellerie de plein air y progresse de 4,2 %.

La diminution concerne uniquement les emplacements nus, les nuitées en locations augmentent. Seuls les établissements hôteliers de plein air classés enregistrent une baisse de leur fréquentation touristique. C’est particulièrement le cas pour les campings de trois étoiles ou plus, qui représentent les trois quarts des nuitées et dont la fréquentation diminue de 4,6 % (figure 4).

Le recul du nombre de nuitées dans les campings de la région est principalement dû au désintérêt des touristes étrangers, notamment européens. Les fréquentations britanniques et néerlandaises, qui représentent à elles seules trois quarts des nuitées internationales, ont diminué respectivement de 8,0 % et 7,1 %. Le constat est plus nuancé nationalement, en partie grâce aux régions qui ont accueilli de grands événements sportifs ou culturels.

À l’instar de celui des hôtels, le taux d’occupation des campings du Centre-Val de Loire est le plus faible de métropole : 26,7 %, soit dix points de moins que le taux national. La région est également celle, si l’on excepte l’Île-de-France, où les touristes restent le moins longtemps dans un même établissement (2,9 jours contre 5,2 en moyenne dans le pays).

Figure 1 – Nombre de nuitées dans les hôtels par département

en %
Nombre de nuitées dans les hôtels par département
Nombre de nuitées dans les hôtels Part de nuitées effectuées en 2016 par une clientèle étrangère
2016 (en milliers) Évolution 2016/2015 Évolution annuelle moyenne 2015/2010 (1)
Cher 677 3,7 0,4 15,9
Eure-et-Loir 651 3,3 0,8 19,7
Indre 391 0,5 -1,7 13,4
Indre-et-Loire 1 780 0,4 0,2 26,0
Loir-et-Cher 942 2,1 0,8 16,5
Loiret 1 362 2,2 -0,5 18,7
Centre-Val de Loire 5 802 1,8 0,1 20,0
France métropolitaine 200 089 -1,0 0,6 34,8
  • (1) : taux d'évolution annuel qu'aurait connu le nombre de nuitées si l'évolution avait été la même pour chaque année de la période considérée.
  • Source : Insee en partenariat avec la DGE et les comités régionaux du tourisme (CRT).

Figure 2 – Nombre de nuitées dans les hôtels selon la catégorie

Nombre de nuitées dans les hôtels selon la catégorie
Nombre de nuitées en 2016 (milliers) Évolution 2016/2015 (%)
Centre-Val de Loire France métropolitaine Centre-Val de Loire France métropolitaine
1-2 étoiles 2 025 57 870 0,6 -0,2
3 étoiles 2 273 74 941 4,9 -1,1
4-5 étoiles 820 48 559 1,0 0,7
Non classés 685 18 719 -3,4 -6,8
Total 5 802 200 089 1,8 -1,0
  • Source : Insee en partenariat avec la DGE et les comités régionaux du tourisme (CRT).

Figure 3 – Nombre de nuitées dans les campings par département

en %
Nombre de nuitées dans les campings par département
Nombre de nuitées dans les campings Part de nuitées effectuées en 2016
2016 (en milliers) Évolution 2016/2015 Évolution annuelle moyenne 2015/2010 (1) par une clientèle étrangère sur emplacements équipés
Cher 106 -8,3 1,5 31,1 18,5
Eure-et-Loir 76 -8,3 -2,3 31,8 35,4
Indre 118 -7,0 -1,7 26,8 27,0
Indre-et-Loire 573 4,2 -0,9 42,7 36,1
Loir-et-Cher 639 -6,3 1,7 53,2 45,5
Loiret 229 -9,2 1,5 51,8 22,2
Centre-Val de Loire 1 741 -3,8 0,4 45,5 36,0
France métropolitaine 112 166 -0,6 1,6 32,0 49,4
  • Note : données 2016 définitives. La fréquentation des campings n'est observée que de mai à septembre.
  • (1) : taux d'évolution annuel qu'aurait connu le nombre de nuitées si l'évolution avait été la même pour chaque année de la période considérée.
  • Source : Insee en partenariat avec la DGE et les comités régionaux du tourisme (CRT).

Figure 4 – Nombre de nuitées dans les campings selon la catégorie

Nombre de nuitées dans les campings selon la catégorie
Nombre de nuitées en 2016 (milliers) Évolution 2016/2015 (%)
Centre-Val de Loire France métropolitaine Centre-Val de Loire France métropolitaine
1-2 étoiles 342 15 744 -2,8 -2,3
3-4-5 étoiles 1 291 90 362 -4,6 0,2
Non classés 108 6 061 2,9 -7,6
Total 1 741 112 166 -3,8 -0,6
  • Note : données 2016 définitives. La fréquentation des campings n'est observée que de mai à septembre.
  • Source : Insee en partenariat avec la DGE et les comités régionaux du tourisme (CRT).

Figure 5 – Évolution des nuitées dans les hôtels et les campings

en indice base 100 en 2010
Évolution des nuitées dans les hôtels et les campings
Nombre de nuitées - Centre-Val de Loire Nombre d'arrivées - Centre-Val de Loire Nombre de nuitées - France métropolitaine Nombre d'arrivées - France métropolitaine
2010 100 100 100 100
2011 101,2 102,39 103,07 103,2
2012 99,97 102,68 102,96 103,62
2013 99,76 101,79 103,6 104,39
2014 97,67 99,71 102,73 103,66
2015 100,73 104,9 104,97 106,33
2016 101,18 104,85 104,07 106,21
  • Note : données 2016 définitives. La fréquentation des campings n'est observée que de mai à septembre.
  • Source : Insee en partenariat avec la DGE et les comités régionaux du tourisme (CRT).

Figure 5 – Évolution des nuitées dans les hôtels et les campings

Avertissement

Les données chiffrées sont parfois arrondies (selon les règles mathématiques). Le résultat arrondi d'une combinaison de données chiffrées (qui fait intervenir leurs valeurs réelles) peut se trouver légèrement différent de celui que donnerait la combinaison de leurs valeurs arrondies.

Sources

DGE