Economie et Statistique n°393-394 - Histoires de vie

Economie et Statistique
Paru le : 01/11/2006
Consulter

Rôles familiaux et identité

Emmanuelle Crenner

Les identités familiales sont très diverses et évoluent tout au long de la vie. L'identification au rôle de conjoint est assez stable avec l'âge. En revanche, la fréquence d'identification au rôle de père ou de mère diminue fortement avec l'âge. Se revendiquer grand-père ou grand-mère est plus fréquent quand on vit seul. La multiplicité des identifications familiales est certes liée à la diversité des situations familiales de fait. Mais on ne constate pas pour autant de hiérarchisation unique des rôles familiaux parmi les personnes dont les situations familiales sont proches. Certains liens, tel celui de parent, prennent le dessus sur les autres : sept parents sur dix se revendiquent père ou mère. Cependant, lorsque plusieurs rôles de fait existent et se font concurrence en termes d'identité, l'identification devient un processus plus complexe. Interviennent alors des éléments indépendants de la famille : travailler, se consacrer à des loisirs, à ses amis, etc. . Sur l'ensemble des individus de 18 ans et plus interrogés, quatre sur dix répondent être « un homme ou une femme tout simplement » lorsqu'on leur demande de choisir parmi les différents rôles familiaux qu'ils exercent. Cette forme d'identification est particulièrement fréquente chez les jeunes vivant encore chez leurs parents. Elle est le plus souvent associée à des modes identitaires tournés vers des liens sociaux extérieurs à la famille : le travail, les loisirs, les amis.

Economie et Statistique
No 393-394
Paru le : 01/11/2006