Economie et Statistique n°346-347 - Le RMI : entre redistribution et incitations

Economie et Statistique
Paru le : 01/01/2002
Consulter

Préface : Le RMI treize ans après : entre redistribution et incitations

Denis Fougère et Laurence Rioux

Le revenu minimum d'insertion (RMI) a treize ans (1). À l'origine, ce dispositif devait répondre à au moins deux objectifs. Le texte de loi qui l'instaurait était, à cet égard, sans ambiguïté : « Toute personne dont les ressources n'atteignent pas le montant du revenu minimum, qui est âgée d'au moins vingt-cinq ans ou qui assume la charge d'enfants, et qui s'engage à participer aux actions définies avec elle, nécessaires à son insertion sociale ou professionnelle a droit au RMI » (loi du 1er décembre 1988). L'objectif premier du RMI était donc de réduire la pauvreté par le versement d'une prestation monétaire sous condition de ressources ; en parallèle, il s'agissait aussi de fournir une aide à l'insertion sociale ou professionnelle. Par la suite, et sous l'effet de la récession économique du début des années 90, le RMI a servi également à pallier les insuffisances du système d'indemnisation du chômage.

Economie et Statistique
No 346-347
Paru le : 01/01/2002