Economie et Statistique / Economics and Statistics n° 517-518-519 - 2020Au-delà et autour du PIB : questions à la comptabilité nationale

Economie et Statistique / Economics and Statistics
Paru le : Paru le 08/10/2020
Nicolas Canry
Economie et Statistique / Economics and Statistics - Octobre 2020
Consulter
Sommaire

Pourquoi et comment mesurer le capital humain dans la comptabilité nationale ?

Nicolas Canry

Economie et Statistique / Economics and Statistics

Paru le : 08/10/2020

Résumé

Il existe aujourd’hui un décalage important dans la manière dont théorie économique et comptabilité nationale appréhendent les dépenses d’éducation : investissement pour la première, consommation pour la seconde. De fait, le cadre comptable reste structuré autour de deux grands facteurs de production (travail et capital physique), alors même que le capital humain semble indispensable pour appréhender correctement certains phénomènes actuels, notamment la résurgence des inégalités au sein de certains pays. Cet article présente les travaux entrepris pour intégrer le capital humain dans les comptes nationaux et expose les deux grandes méthodes utilisées : celle basée sur les coûts (inputs) et celle basée sur les revenus (outputs). Nous mobilisons ensuite la méthode des coûts pour estimer le taux d’épargne des ménages américains, français et britanniques lorsque les dépenses d’éducation et de santé sont transférées dans l’investissement. Seule la prise en compte des dépenses de santé permettrait de redresser significativement le taux d’épargne américain.

Article (pdf, 1005 Ko)

Citation: Canry, N. (2020). Why and How Should Human Capital be Measured in National Accounts? Economie et Statistique / Economics and Statistics, 517‑518‑519, 61–79.
https://doi.org/10.24187/ecostat.2020.517t.2023