Nombre de décès quotidiensFrance, régions et départements

Chiffres détaillés
Paru le : Paru le 26/06/2020
- juin 2020

Exceptionnellement, pendant la pandémie du Covid-19, l’Insee diffuse régulièrement le nombre de décès par jour et par région et département. Les décès sont enregistrés dans la commune où ils ont eu lieu (et non au lieu de résidence). Les statistiques diffusées sont provisoires (se référer à la note méthodologique).

Dernière mise à jour des fichiers : 26 juin - Prochaine mise à jour : 10 juillet

Dernière mise à jour des commentaires détaillés, cartes et graphiques :

- 26 juin pour l’évolution du nombre de décès entre le 1er mars et le 30 avril 2020

- 26 juin pour l’évolution du nombre de décès à partir du 1er mai 2020

- Prochaine mise à jour : 31 juillet

Évolution du nombre de décès entre le 1er mars et le 30 avril 2020Tableaux, cartes, graphiques et commentaires

Bases de données

Paru le : 26/06/2020

Consulter

Au niveau national

Au niveau national,le nombre de décès totaux enregistrés à la date du 26 juin 2020 et survenus entre le 1er mars et le 30 avril 2020 est supérieur à celui enregistré sur les mêmes périodes en 2019 ou 2018 : 129 678 décès ont été enregistrés en 2020 en France (soit une moyenne de 2 126 décès par jour), contre 102 787 en 2019 et 110 843 en 2018. Entre le 1er mars et le 30 avril, le nombre de décès en France est ainsi supérieur de 26 % à celui enregistré à la même époque en 2019 et de 17 % à 2018.

Le nombre de décès, qui était en moyenne de 1 800 par jour sur la première quinzaine de mars 2020, augmente nettement à 2 250 au cours de la deuxième quinzaine. Il atteint un pic le 1er avril avec 2 804 décès enregistrés ce jour-là et diminue depuis (2 560 décès par jour en moyenne sur la première quinzaine d’avril, 1 890 au cours de la deuxième quinzaine). À noter cependant que le nombre moyen de décès par jour est souvent important en janvier ou février, au moment des épisodes grippaux ; au cours des cinq dernières années, il a atteint un maximum en janvier 2017 avec une moyenne de 2 200 décès par jour (cf. note méthodologique). Au total, le nombre de décès survenus entre le 1er janvier et le 30 avril 2020 s’élève à 238 271 ; il est supérieur à celui enregistré sur la même période en 2019 (219 041) ou en 2018 (222 828).

Nombre de décès en France au 30 avril 2020Effectif cumulé depuis le 1ᵉʳ mars

Nombre de décès en France au 30 avril 2020
Date d'événement 2020 2019 2018
01-mars 1780 1872 2136
02-mars 3563 3782 4327
03-mars 5331 5530 6455
04-mars 7143 7410 8545
05-mars 8922 9278 10746
06-mars 10765 11148 12904
07-mars 12456 13007 14959
08-mars 14168 14808 17066
09-mars 15990 16581 19115
10-mars 17823 18249 21201
11-mars 19727 20015 23143
12-mars 21529 21721 25190
13-mars 23314 23412 27170
14-mars 25097 25130 29097
15-mars 26952 26876 30995
16-mars 28948 28596 32902
17-mars 30996 30231 34742
18-mars 33005 31988 36533
19-mars 35127 33672 38356
20-mars 37173 35333 40148
21-mars 39112 37034 42050
22-mars 41124 38722 43942
23-mars 43292 40420 45768
24-mars 45464 42048 47653
25-mars 47802 43713 49470
26-mars 50187 45338 51323
27-mars 52611 47024 53184
28-mars 55135 48714 55011
29-mars 57525 50378 56838
30-mars 60210 52015 58643
31-mars 62959 53633 60409
01-avr. 65763 55322 62191
02-avr. 68416 57023 63906
03-avr. 71183 58709 65757
04-avr. 73877 60377 67512
05-avr. 76562 62040 69274
06-avr. 79275 63689 71005
07-avr. 81931 65364 72745
08-avr. 84528 67028 74461
09-avr. 87042 68650 76196
10-avr. 89624 70317 78000
11-avr. 92061 71924 79706
12-avr. 94323 73547 81440
13-avr. 96697 75103 83110
14-avr. 99036 76622 84726
15-avr. 101288 78245 86393
16-avr. 103473 79912 88085
17-avr. 105786 81639 89727
18-avr. 107929 83253 91375
19-avr. 109943 84932 93121
20-avr. 111840 86609 94883
21-avr. 113754 88174 96638
22-avr. 115649 89833 98216
23-avr. 117534 91518 99817
24-avr. 119395 93261 101421
25-avr. 121221 94904 102998
26-avr. 122937 96524 104555
27-avr. 124615 98086 106124
28-avr. 126361 99675 107707
29-avr. 128053 101229 109281
30-avr. 129678 102787 110843
  • Note : ensemble des décès, transmis par voie dématérialisée ou par voie papier par les mairies à l'Insee.
  • Source : Insee, état civil

Nombre de décès en France au 30 avril 2020Effectif cumulé depuis le 1ᵉʳ mars

  • Note : ensemble des décès, transmis par voie dématérialisée ou par voie papier par les mairies à l'Insee.
  • Source : Insee, état civil

Aux niveaux régional et départemental

Au niveau régional, l’Île-de-France est la région qui enregistre la plus forte croissance du nombre de décès totaux entre le 1er mars et le 30 avril 2020 par rapport à la même période de 2019 (+ 90 %), suivie par le Grand Est (+ 55 %) et les deux régions Hauts-de-France et Bourgogne-Franche-Comté (respectivement + 27 % et + 26 %). À Mayotte, le nombre de décès augmente également de 25 % par rapport à 2019. Dans toutes ces régions, le nombre de décès est également supérieur à celui enregistré sur la même période en 2018. Dans deux autres régions, il est supérieur de 15 % environ à celui enregistré sur la même période en 2019, et également supérieur à 2018 : Auvergne-Rhône-Alpes (+ 19 %) et Centre-Val de Loire (+ 17 %). Les régions, comme les départements, sont les lieux dans lesquels les décès sont survenus, et non les lieux de résidence des personnes décédées.

Au niveau départemental, trois départements comptent au moins deux fois plus de décès entre le 1er mars et le 30 avril 2020 que sur la même période de 2019. Il s’agit de la Seine-Saint-Denis (+ 124 %), du Haut-Rhin (+ 117 %) et des Hauts-de-Seine (+ 113 %). Parmi les dix départements enregistrant les plus fortes hausses de décès sur cette période entre 2019 et 2020, on trouve en outre les six autres départements franciliens (avec des hausses s’étageant de + 69 % à Paris jusqu’à 94 % dans le Val-de-Marne) et à nouveau un département du Grand-Est, les Vosges (+85 %). Cinq départements enregistrent, quant à eux, une progression comprise entre 50 % et 60 % par rapport à 2019. Il s’agit de l’Oise (61 %), de la Moselle (58 %), du Bas-Rhin (57 %), du Doubs (56 %) et de l’Aisne (51 %). Trente-quatre départements, au total, ont un surplus de décès d’au moins 20 % par rapport à 2019.

Évolution des décès cumulés du 1er mars au 30 avril 2020 rapportés aux décès cumulés du 1er mars au 30 avril 2019 par département

Évolution des décès cumulés du 1er mars au 30 avril 2020 rapportés aux décès cumulés du 1er mars au 30 avril 2019 par département - Lecture : En Aveyron, le nombre total de décès entre le 1er mars et le 30 avril est en hausse de 12,3 % entre 2019 et 2020.
Département Évolution
Ain 25,4
Aisne 50,8
Allier 0,6
Alpes-de-Haute-Provence 2,3
Hautes-Alpes -10,6
Alpes-Maritimes 9,1
Ardèche 30,5
Ardennes 18,3
Ariège -2,7
Aube 14,7
Aude 15,2
Aveyron 12,3
Bouches-du-Rhône 19,5
Calvados 3,4
Cantal -7,1
Charente -2,6
Charente-Maritime 6,9
Cher 18,1
Corrèze 2,8
Côte-d'Or 30,0
Côtes-d'Armor 2,7
Creuse 8,0
Dordogne -5,6
Doubs 56,0
Drôme 17,5
Eure 28,5
Eure-et-Loir 32,5
Finistère 4,4
Corse-du-Sud 26,3
Haute-Corse -7,9
Gard 12,0
Haute-Garonne 3,7
Gers 4,4
Gironde 1,9
Hérault 10,5
Ille-et-Vilaine 5,0
Indre 36,5
Indre-et-Loire 8,0
Isère 10,8
Jura 17,8
Landes 2,7
Loir-et-Cher 12,6
Loire 16,5
Haute-Loire -4,9
Loire-Atlantique 8,7
Loiret 9,0
Lot 7,7
Lot-et-Garonne 9,0
Lozère 0,0
Maine-et-Loire 14,5
Manche 14,1
Marne 39,5
Haute-Marne 29,6
Mayenne 12,3
Meurthe-et-Moselle 31,3
Meuse 26,5
Morbihan 9,2
Moselle 58,4
Nièvre 12,1
Nord 22,7
Oise 60,8
Orne 3,9
Pas-de-Calais 11,8
Puy-de-Dôme 1,4
Pyrénées-Atlantiques -0,2
Hautes-Pyrénées 8,5
Pyrénées-Orientales 1,3
Bas-Rhin 57,0
Haut-Rhin 116,6
Rhône 37,7
Haute-Saône 37,2
Saône-et-Loire 13,3
Sarthe 13,4
Savoie 17,4
Haute-Savoie 29,8
Paris 69,1
Seine-Maritime 15,6
Seine-et-Marne 80,3
Yvelines 69,9
Deux-Sèvres 23,0
Somme 27,3
Tarn -9,9
Tarn-et-Garonne -8,6
Var 11,1
Vaucluse -0,1
Vendée 7,0
Vienne 1,6
Haute-Vienne -3,6
Vosges 84,6
Yonne 12,9
Territoire de Belfort 40,2
Essonne 94,6
Hauts-de-Seine 112,6
Seine-Saint-Denis 124,1
Val-de-Marne 95,0
Val-d'Oise 94,5
Guadeloupe 6,8
Martinique -3,8
Guyane -33,9
La Réunion -0,9
Mayotte 25,3
  • Note : ensemble des décès, transmis par voie dématérialisée ou par voie papier par les mairies à l'Insee.
  • Lecture : En Aveyron, le nombre total de décès entre le 1er mars et le 30 avril est en hausse de 12,3 % entre 2019 et 2020.
  • Champ : France par département
  • Source : Insee, état civil

Évolution des décès cumulés du 1er mars au 30 avril 2020 rapportés aux décès cumulés du 1er mars au 30 avril 2019 par département

  • Note : ensemble des décès, transmis par voie dématérialisée ou par voie papier par les mairies à l'Insee.
  • Lecture : En Aveyron, le nombre total de décès entre le 1er mars et le 30 avril est en hausse de 12,3 % entre 2019 et 2020.
  • Champ : France par département
  • Source : Insee, état civil

Différence entre le nombre total de décès du 1er mars au 30 avril 2020 et du 1er mars au 30 avril 2019

Différence entre le nombre total de décès du 1er mars au 30 avril 2020 et du 1er mars au 30 avril 2019 - Lecture : dans le Lot, il y a eu 29 décès en plus entre le 1er mars et le 30 avril 2020 par rapport à la même période en 2019.
Département Décès supplémentaires en 2020 Décès en moins en 2020
Ain 189
Aisne 460
Allier 5
Alpes-de-Haute-Provence 7
Hautes-Alpes 27
Alpes-Maritimes 186
Ardèche 182
Ardennes 80
Ariège 8
Aube 80
Aude 104
Aveyron 68
Bouches-du-Rhône 630
Calvados 44
Cantal 25
Charente 20
Charente-Maritime 87
Cher 109
Corrèze 15
Côte-d'Or 281
Côtes-d'Armor 33
Creuse 25
Dordogne 47
Doubs 407
Drôme 144
Eure 207
Eure-et-Loir 215
Finistère 77
Corse-du-Sud 62
Haute-Corse 23
Gard 136
Haute-Garonne 67
Gers 17
Gironde 46
Hérault 203
Ille-et-Vilaine 77
Indre 175
Indre-et-Loire 81
Isère 173
Jura 76
Landes 18
Loir-et-Cher 82
Loire 238
Haute-Loire 20
Loire-Atlantique 182
Loiret 94
Lot 29
Lot-et-Garonne 60
Lozère 0
Maine-et-Loire 178
Manche 130
Marne 367
Haute-Marne 101
Mayenne 59
Meurthe-et-Moselle 381
Meuse 100
Morbihan 131
Moselle 1016
Nièvre 56
Nord 868
Oise 630
Orne 22
Pas-de-Calais 284
Puy-de-Dôme 16
Pyrénées-Atlantiques 3
Hautes-Pyrénées 42
Pyrénées-Orientales 14
Bas-Rhin 967
Haut-Rhin 1374
Rhône 949
Haute-Saône 137
Saône-et-Loire 151
Sarthe 129
Savoie 109
Haute-Savoie 298
Paris 2039
Seine-Maritime 331
Seine-et-Marne 1055
Yvelines 984
Deux-Sèvres 132
Somme 287
Tarn 76
Tarn-et-Garonne 39
Var 205
Vaucluse 1
Vendée 79
Vienne 13
Haute-Vienne 29
Vosges 537
Yonne 93
Territoire de Belfort 163
Essonne 1136
Hauts-de-Seine 1881
Seine-Saint-Denis 1576
Val-de-Marne 1554
Val-d'Oise 1202
Guadeloupe 39
Martinique 23
Guyane 64
La Réunion 7
Mayotte 37
  • Note : ensemble des décès, transmis par voie dématérialisée ou par voie papier par les mairies à l'Insee.
  • Lecture : dans le Lot, il y a eu 29 décès en plus entre le 1er mars et le 30 avril 2020 par rapport à la même période en 2019.
  • Source : Insee, état civil

Différence entre le nombre total de décès du 1er mars au 30 avril 2020 et du 1er mars au 30 avril 2019

  • Note : ensemble des décès, transmis par voie dématérialisée ou par voie papier par les mairies à l'Insee.
  • Lecture : dans le Lot, il y a eu 29 décès en plus entre le 1er mars et le 30 avril 2020 par rapport à la même période en 2019.
  • Source : Insee, état civil

Dans la région Ile-de-France, la croissance du nombre de décès quotidiens a été très vive la deuxième quinzaine de mars (415 décès chaque jour en moyenne, contre 220 les quinze premiers jours de mars, soit + 90 %). A partir de la fin de la première semaine d’avril, le nombre de décès quotidiens s’est mis à décroître continûment, mais à un rythme moindre que celui observé en phase de croissance. Au total, le nombre de décès moyens par jour s’élève à 615 la première quinzaine d’avril (+ 48 % par rapport à la deuxième quinzaine de mars), puis à 335 la deuxième quinzaine d’avril (– 45 % la deuxième quinzaine d’avril par rapport aux quinze premiers jours d’avril). C’est en Seine-Saint-Denis que la croissance des décès quotidiens avait été la plus importante entre la première et la deuxième quinzaine de mars (+ 148 %). Venaient ensuite les Hauts-de-Seine (+ 100 %), le Val-d’Oise (+ 92 %) et le Val-de-Marne (+ 88 %), la croissance étant plus modérée à Paris (+ 81 %) et surtout en Seine-et-Marne (+ 63 %). Dans tous ces départements, le nombre de décès quotidiens au cours de la première quinzaine d’avril était encore en augmentation par rapport à la deuxième quinzaine de mars (avec des taux variables, allant de + 28 % à Paris à + 68 % dans l’Essonne, et de + 45 % en Seine-Saint-Denis). Il diminue partout la deuxième quinzaine d’avril.

Dans la région Grand-Est, le nombre de décès quotidiens a augmenté également très rapidement la deuxième quinzaine de mars (+ 71 % par rapport aux quinze premiers jours de mars), mais il a commencé à se réduire dès la première quinzaine d’avril (-1 %). La baisse s’est accentuée ensuite la deuxième quinzaine d’avril (- 32 %). La situation des départements du Grand-Est est aussi plus variable que ne l’est celle des départements franciliens. La deuxième quinzaine de mars, la hausse des décès quotidiens a été très vive dans le Haut-Rhin (+ 145 %), comprise entre 80 % et 90 % dans la Meuse, la Haute-Marne et la Moselle, et d’environ 60 % dans la Marne, les Vosges et le Bas-Rhin. Dans tous les départements, à l’exception de la Marne et de la Meurthe-et-Moselle, le nombre de décès quotidiens s’est stabilisé ou a légèrement décru au cours de la première quinzaine d’avril avant de décroitre franchement la deuxième quinzaine d’avril. Dans le Haut-Rhin, la décrue a été importante dès la première quinzaine d’avril.

Au cours de la deuxième moitié du mois de mars, la hausse des décès quotidiens a aussi été notable dans trois départements de la région Bourgogne-Franche-Comté : le Territoire-de-Belfort (+ 88 % par rapport à la première quinzaine de mars), le Doubs (+ 47 %) et la Côte d’Or (+ 43 %). Elle a ensuite été modérée (inférieure à + 10 %) la première quinzaine d’avril. Puis le nombre de décès a diminué au cours de la deuxième quinzaine d’avril. Enfin, dans l’Oise, un des premiers départements touchés, la hausse a été de 35 % la seconde moitié du mois de mars, puis réduite à 3 % la première quinzaine d’avril avant qu’une baisse ne s’opère (- 23 %).

Évolution du nombre moyen de décès par jour entre la période du 1er au 15 mars 2020 et la période du 16 au 31 mars 2020 par département

Évolution du nombre moyen de décès par jour entre la période du 1er au 15 mars 2020 et la période du 16 au 31 mars 2020 par département - Lecture : Dans la Sarthe, le nombre moyen de décès quotidiens entre le 16 et le 31 mars 2020 est en hausse de 5,2 % par rapport à celui enregistré entre le 1er et le 15 mars 2020.
Libellé Taux d’évolution
Ain 16,5%
Aisne 24,3%
Allier -7,7%
Alpes-de-Haute-Provence -12,7%
Hautes-Alpes 26,2%
Alpes-Maritimes 11,1%
Ardèche 30,2%
Ardennes -10,1%
Ariège -9,0%
Aube 26,2%
Aude 5,0%
Aveyron 12,0%
Bouches-du-Rhône 6,3%
Calvados -3,8%
Cantal 3,5%
Charente 5,2%
Charente-Maritime -6,3%
Cher 4,0%
Corrèze 28,7%
Côte-d'Or 42,6%
Côtes-d'Armor 7,8%
Creuse 0,4%
Dordogne 2,0%
Doubs 47,1%
Drôme 25,7%
Eure 5,4%
Eure-et-Loir 1,4%
Finistère 1,5%
Corse-du-Sud -18,1%
Haute-Corse -11,2%
Gard 19,5%
Haute-Garonne -11,1%
Gers 22,8%
Gironde 2,3%
Hérault 15,8%
Ille-et-Vilaine -2,1%
Indre 35,7%
Indre-et-Loire 11,7%
Isère 2,5%
Jura 17,6%
Landes -10,3%
Loir-et-Cher 18,9%
Loire 30,4%
Haute-Loire -1,4%
Loire-Atlantique 13,2%
Loiret 7,8%
Lot 12,5%
Lot-et-Garonne -9,6%
Lozère 36,1%
Maine-et-Loire -1,8%
Manche -0,9%
Marne 63,4%
Haute-Marne 87,5%
Mayenne 8,3%
Meurthe-et-Moselle 28,8%
Meuse 90,0%
Morbihan 3,8%
Moselle 84,2%
Nièvre 2,5%
Nord 9,6%
Oise 35,1%
Orne -2,2%
Pas-de-Calais 14,1%
Puy-de-Dôme -0,3%
Pyrénées-Atlantiques 6,9%
Hautes-Pyrénées 1,4%
Pyrénées-Orientales 5,4%
Bas-Rhin 60,5%
Haut-Rhin 144,6%
Rhône 39,5%
Haute-Saône 19,6%
Saône-et-Loire 19,1%
Sarthe 5,2%
Savoie -6,3%
Haute-Savoie 9,8%
Paris 81,2%
Seine-Maritime 13,6%
Seine-et-Marne 62,9%
Yvelines 79,6%
Deux-Sèvres -7,7%
Somme 29,9%
Tarn 38,6%
Tarn-et-Garonne -6,3%
Var 5,2%
Vaucluse -11,5%
Vendée 13,4%
Vienne 10,8%
Haute-Vienne 9,2%
Vosges 61,9%
Yonne 21,7%
Territoire de Belfort 87,5%
Essonne 79,9%
Hauts-de-Seine 100,4%
Seine-Saint-Denis 147,7%
Val-de-Marne 88,2%
Val-d'Oise 92,2%
Guadeloupe -8,1%
Martinique 8,1%
Guyane -6,3%
La Réunion -0,5%
Mayotte 22,6%
  • Lecture : Dans la Sarthe, le nombre moyen de décès quotidiens entre le 16 et le 31 mars 2020 est en hausse de 5,2 % par rapport à celui enregistré entre le 1er et le 15 mars 2020.
  • Champ : France par département
  • Source : Insee, état civil

Évolution du nombre moyen de décès par jour entre la période du 1er au 15 mars 2020 et la période du 16 au 31 mars 2020 par département

  • Lecture : Dans la Sarthe, le nombre moyen de décès quotidiens entre le 16 et le 31 mars 2020 est en hausse de 5,2 % par rapport à celui enregistré entre le 1er et le 15 mars 2020.
  • Champ : France par département
  • Source : Insee, état civil

Évolution du nombre moyen de décès par jour entre la période du 16 au 31 mars 2020 et la période du 1er avril au 15 avril 2020 par département

Évolution du nombre moyen de décès par jour entre la période du 16 au 31 mars 2020 et la période du 1er avril au 15 avril 2020 par département - Lecture : Dans l’Allier, le nombre moyen de décès quotidiens entre le 1er et le 15 avril 2020 est en hausse de 22,2 % par rapport à celui enregistré entre le 16 et le 31 mars 2020.
Libellé Taux d’évolution
Ain 12,2%
Aisne 19,6%
Allier 22,2%
Alpes-de-Haute-Provence -6,5%
Hautes-Alpes -13,1%
Alpes-Maritimes -2,2%
Ardèche 14,5%
Ardennes 29,3%
Ariège 32,1%
Aube 12,3%
Aude 10,8%
Aveyron 11,0%
Bouches-du-Rhône 15,0%
Calvados 4,9%
Cantal 1,6%
Charente 4,1%
Charente-Maritime 9,4%
Cher 27,0%
Corrèze -10,6%
Côte-d'Or 9,6%
Côtes-d'Armor 5,1%
Creuse 1,9%
Dordogne -11,6%
Doubs 5,1%
Drôme -3,4%
Eure 51,4%
Eure-et-Loir 23,8%
Finistère -5,2%
Corse-du-Sud 19,3%
Haute-Corse 0,7%
Gard -11,4%
Haute-Garonne 6,4%
Gers -3,6%
Gironde -5,4%
Hérault -10,1%
Ille-et-Vilaine 10,4%
Indre 24,1%
Indre-et-Loire -1,2%
Isère 11,8%
Jura 9,9%
Landes 9,7%
Loir-et-Cher 1,9%
Loire 12,3%
Haute-Loire 11,9%
Loire-Atlantique 9,8%
Loiret 20,6%
Lot -0,8%
Lot-et-Garonne -4,6%
Lozère -9,9%
Maine-et-Loire 18,5%
Manche 5,9%
Marne 26,3%
Haute-Marne -13,8%
Mayenne 11,7%
Meurthe-et-Moselle 11,5%
Meuse 1,1%
Morbihan -4,1%
Moselle 2,5%
Nièvre 4,4%
Nord 15,7%
Oise 2,7%
Orne 26,5%
Pas-de-Calais 4,8%
Puy-de-Dôme 7,0%
Pyrénées-Atlantiques -7,3%
Hautes-Pyrénées 20,4%
Pyrénées-Orientales -4,7%
Bas-Rhin -2,0%
Haut-Rhin -24,0%
Rhône 19,6%
Haute-Saône 35,3%
Saône-et-Loire 11,4%
Sarthe 6,3%
Savoie 7,8%
Haute-Savoie 24,8%
Paris 28,5%
Seine-Maritime 14,8%
Seine-et-Marne 59,8%
Yvelines 34,9%
Deux-Sèvres 3,2%
Somme -4,8%
Tarn -7,2%
Tarn-et-Garonne 8,8%
Var 8,4%
Vaucluse 3,5%
Vendée -1,8%
Vienne -16,0%
Haute-Vienne 2,6%
Vosges -0,5%
Yonne 13,4%
Territoire de Belfort 1,6%
Essonne 68,4%
Hauts-de-Seine 60,2%
Seine-Saint-Denis 44,7%
Val-de-Marne 65,0%
Val-d'Oise 47,9%
Guadeloupe 4,5%
Martinique -1,0%
Guyane -45,3%
La Réunion -13,2%
Mayotte 15,0%
  • Lecture : Dans l’Allier, le nombre moyen de décès quotidiens entre le 1er et le 15 avril 2020 est en hausse de 22,2 % par rapport à celui enregistré entre le 16 et le 31 mars 2020.
  • Champ : France par département
  • Source : Insee, état civil

Évolution du nombre moyen de décès par jour entre la période du 16 au 31 mars 2020 et la période du 1er au 15 avril 2020 par département

  • Lecture : Dans l’Allier, le nombre moyen de décès quotidiens entre le 1er et le 15 avril 2020 est en hausse de 22,2 % par rapport à celui enregistré entre le 16 et le 31 mars 2020.
  • Champ : France par département
  • Source : Insee, état civil

Évolution du nombre moyen de décès par jour entre la période du 1er au 15 avril 2020 et la période du 16 avril au 30 avril 2020 par département

Évolution du nombre moyen de décès par jour entre la période du 1er au 15 avril 2020 et la période du 16 avril au 30 avril 2020 par département - Lecture : Dans les Hauts-de-Seine, le nombre moyen de décès quotidiens entre le 16 et le 30 avril 2020 est en baisse de 51,4 % par rapport à celui enregistré entre le 1er et le 15 avril 2020.
Libellé Taux d’évolution
Ain -17,8%
Aisne -27,2%
Allier -16,4%
Alpes-de-Haute-Provence 8,5%
Hautes-Alpes -15,8%
Alpes-Maritimes -14,1%
Ardèche -27,8%
Ardennes -7,0%
Ariège -15,7%
Aube -17,8%
Aude -11,3%
Aveyron -30,7%
Bouches-du-Rhône -20,4%
Calvados -18,4%
Cantal 3,7%
Charente -33,5%
Charente-Maritime -12,4%
Cher -14,1%
Corrèze -20,7%
Côte-d'Or -33,9%
Côtes-d'Armor -24,7%
Creuse -11,6%
Dordogne 0,5%
Doubs -26,6%
Drôme -21,2%
Eure -30,2%
Eure-et-Loir -9,8%
Finistère -5,2%
Corse-du-Sud -41,2%
Haute-Corse -23,5%
Gard -1,3%
Haute-Garonne -10,9%
Gers 0,0%
Gironde -4,7%
Hérault -18,9%
Ille-et-Vilaine -20,8%
Indre -4,7%
Indre-et-Loire -20,8%
Isère -12,1%
Jura -7,3%
Landes -25,7%
Loir-et-Cher -10,3%
Loire -23,4%
Haute-Loire -23,4%
Loire-Atlantique -18,1%
Loiret -27,2%
Lot -12,3%
Lot-et-Garonne -0,6%
Lozère -7,9%
Maine-et-Loire -17,9%
Manche -12,4%
Marne -27,8%
Haute-Marne -11,0%
Mayenne -33,3%
Meurthe-et-Moselle -15,1%
Meuse -30,1%
Morbihan -14,1%
Moselle -39,2%
Nièvre -18,2%
Nord -20,5%
Oise -22,7%
Orne -27,9%
Pas-de-Calais -8,8%
Puy-de-Dôme -9,6%
Pyrénées-Atlantiques -14,1%
Hautes-Pyrénées -10,7%
Pyrénées-Orientales -3,1%
Bas-Rhin -30,9%
Haut-Rhin -50,1%
Rhône -21,2%
Haute-Saône -43,5%
Saône-et-Loire -26,5%
Sarthe -16,7%
Savoie -14,1%
Haute-Savoie -27,3%
Paris -45,4%
Seine-Maritime -24,0%
Seine-et-Marne -34,4%
Yvelines -43,8%
Deux-Sèvres -18,8%
Somme -27,3%
Tarn -7,8%
Tarn-et-Garonne 10,8%
Var -15,1%
Vaucluse -18,1%
Vendée -14,7%
Vienne -14,0%
Haute-Vienne -15,7%
Vosges -32,5%
Yonne -22,0%
Territoire de Belfort -40,2%
Essonne -46,7%
Hauts-de-Seine -51,4%
Seine-Saint-Denis -50,4%
Val-de-Marne -48,0%
Val-d'Oise -36,9%
Guadeloupe 9,5%
Martinique -19,5%
Guyane 35,0%
La Réunion -2,2%
Mayotte -30,9%
  • Lecture : Dans les Hauts-de-Seine, le nombre moyen de décès quotidiens entre le 16 et le 30 avril 2020 est en baisse de 51,4 % par rapport à celui enregistré entre le 1er et le 15 avril 2020.
  • Champ : France par département
  • Source : Insee, état civil

Évolution du nombre moyen de décès par jour entre la période du 1er au 15 avril 2020 et la période du 16 avril au 30 avril 2020 par département

  • Lecture : Dans les Hauts-de-Seine, le nombre moyen de décès quotidiens entre le 16 et le 30 avril 2020 est en baisse de 51,4 % par rapport à celui enregistré entre le 1er et le 15 avril 2020.
  • Champ : France par département
  • Source : Insee, état civil

Selon le sexe et l'âge

La hausse de mortalité, constatée en France entre le 1er mars et le 30 avril 2020, par rapport à 2019 est de 26 %, avec peu d’écart entre les femmes (+ 25 %) et les hommes (+ 27 %). Une hausse de la mortalité un peu plus marquée pour les hommes apparait dans les deux régions les plus touchées par le Covid-19, l’Île-de-France (respectivement + 86 % pour les femmes et + 93 % pour les hommes) et le Grand-Est (+ 52 % contre + 58 %). Il en est de même en Bourgogne-Franche-Comté (+ 24 % contre + 28 %), mais ce n’est pas le cas dans les Hauts-de-France (+ 28 % pour les femmes, + 27 % pour les hommes). On note en revanche une hausse de mortalité nettement plus marquée chez les hommes à Mayotte (+ 13 % pour les femmes, + 37 % pour les hommes) et en Corse (+ 2 % pour les femmes, + 13 % pour les hommes).

Au niveau départemental, parmi les quinze départements ayant enregistré les plus fortes hausses de mortalité depuis le 1er mars (supérieures à 50 %), onze présentent une surmortalité masculine plus élevée (notamment le Val-de-Marne, la Moselle, l’Oise et la Seine-Saint-Denis) et quatre, en revanche, enregistrent une hausse des décès moins élevée pour les hommes que pour les femmes (c’est le cas du Bas-Rhin, du Doubs, du Haut-Rhin et des Yvelines).

Évolution des décès cumulés du 1er mars au 30 avril 2020 rapportés aux décès cumulés du 1er mars au 30 avril 2019 par sexe et âge

en %
Évolution des décès cumulés du 1er mars au 30 avril 2020 rapportés aux décès cumulés du 1er mars au 30 avril 2019 par sexe et âge (en %)
Âge Femmes Hommes
0-24 ans -7,9 -18,4
25-49 ans -1,2 1,4
50-64 ans 13,6 12,4
65-74 ans 18,9 24,2
75-84 ans 26,1 32,6
85 ans et plus 29,1 35,0
Total 25,4 26,9
  • Note : ensemble des décès, transmis par voie dématérialisée ou par voie papier par les mairies à l'Insee.
  • Champ : France
  • Source : Insee, état civil

Évolution des décès cumulés du 1er mars au 30 avril 2020 rapportés aux décès cumulés du 1er mars au 30 avril 2019 par sexe et âge

  • Note : ensemble des décès, transmis par voie dématérialisée ou par voie papier par les mairies à l'Insee.
  • Champ : France
  • Source : Insee, état civil

Avant 50 ans, le nombre de décès enregistrés sur la période du 1er mars au 30 avril 2020 baisse par rapport à la même période de 2019. Cette baisse est de 14 % chez les moins de 25 ans, et plus particulièrement chez les jeunes hommes (- 18 % contre -8 % chez les jeunes femmes), probablement du fait des mesures de confinement qui peuvent agir sur d’autres causes de décès notamment accidentelles. Cette baisse de la mortalité parmi les plus jeunes s’observe également dans certaines régions fortement touchées par l’épidémie de Covid-19 (- 12 % dans le Grand Est, mais seulement - 1 % en Île-de-France ; baisse de – 29 % en Bourgogne-Franche-Comté et stabilité de la mortalité des jeunes dans les Hauts-de-France).

La mortalité est quasiment stable chez les personnes âgées de 25 à 49 ans (+ 1 %). Au-delà, le nombre de décès croît d’autant plus vite entre 2019 et 2020 que l’âge augmente : + 13 % entre 50 et 64 ans, + 22 % entre 65 et 74 ans, + 30 % entre 75 et 84 ans et + 31 % au-delà de 85 ans. Il double même au-delà de 85 ans en Île-de-France.

Selon le lieu de décès

Parmi les décès enregistrés entre le 1er mars et le 30 avril 2020 en France, 63 600 ont eu lieu dans un hôpital ou une clinique (soit 49 % des décès enregistrés), 31 900 ont eu lieu à domicile (25 %), 19 600 dans un établissement pour personnes âgées (15 %) et enfin 14 500 dans un autre lieu ou dans un lieu indéterminé (11 %). L’information sur le lieu de décès transmise par les mairies est déclarative et sa qualité dépend du degré de connaissance du déclarant sur les circonstances du décès ainsi que de sa capacité et de celle de l’officier d’état civil à choisir la modalité appropriée (cf. note méthodologique). Cette répartition des décès selon leur lieu de survenue est proche de celle constatée en 2019 avec un peu moins de décès à l’hôpital ou en clinique (49 % contre 53 % en 2019) et un peu plus dans les maisons de retraite (15 % contre 12 % en 2019).

Les décès survenus en établissement pour personnes âgées au cours de cette période augmentent très fortement entre 2019 et 2020, bien davantage que les autres décès : + 54 % du 1er mars au 30 avril 2020 par rapport aux mêmes dates en 2019, contre + 32 % à domicile et + 17 % en hôpital ou clinique.

Ces décès concernent dans près de 8 cas sur 10 des personnes âgées de 85 ans et plus et dans près des deux tiers des cas des femmes. Ces proportions étaient proches en 2019. Néanmoins, la très forte augmentation de la mortalité en maison de retraite à ces dates a davantage concerné les hommes (+ 68 %) que les femmes (+ 48 %), et les 65-74 ans (+ 68 %) ou les 75-84 ans (+ 64 %) que les 85 ans et plus (+ 52 %).

Le nombre de décès déclarés comme étant survenus en maison de retraite, qui était de l’ordre de 210 par jour la première quinzaine de mars 2020, augmente très fortement la deuxième quinzaine de mars jusqu’au 7 avril. Il atteint ainsi 460 décès par jour durant la première quinzaine d’avril mais n’est plus que de 270 décès par jour en moyenne la deuxième quinzaine d’avril.

Le nombre de décès en maison de retraite est ainsi multiplié par un peu plus de trois en Île-de-France et par deux dans le Grand-Est sur l’ensemble de la période.

Les décès ayant eu lieu à domicile et survenus entre le 1er mars et le 30 avril augmentent entre 2019 et 2020 de + 32 %. Ils ont concerné autant de femmes que d’hommes, dans 20 % des cas des personnes âgées de 75 à 84 ans et dans 50 % des cas des personnes âgées de 85 ans et plus. C’est pour ces personnes les plus âgées (de 85 ans et plus) que l’augmentation a été la plus importante (+ 38 % contre + 32 % en moyenne). À domicile, la hausse de la mortalité a aussi un peu plus concerné les femmes (+ 34 %) que les hommes (+ 30 %).

Le nombre de décès déclarés comme étant survenus à domicile, qui était de l’ordre de 440 par jour la première quinzaine de mars 2020, a augmenté fortement jusqu’au 5 avril. Il atteint 630 décès par jour durant la première quinzaine d’avril mais n’est plus que de 450 décès par jour en moyenne la deuxième quinzaine d’avril.

La hausse de la mortalité à domicile au cours de cette période a été plus rapide que celle de l’ensemble des décès dans toutes les régions, sauf dans la région Grand-Est (+ 51 % à domicile contre + 55 % en moyenne) et les Hauts-de-France (+ 27 % à domicile comme en moyenne). Elle a été notablement plus vive que la hausse de l’ensemble des décès, tous lieux confondus, en Île-de-France (+ 98 % contre + 89 % en moyenne).

Les décès ayant eu lieu à l’hôpital ou en clinique et survenus entre le 1er mars et le 30 avril 2020 augmentent entre 2019 et 2020 de + 17 %. La hausse est plus marquée pour les hommes (+ 21 % contre + 12 % pour les femmes) et les plus âgés. Les personnes décédées à l’hôpital entre le 1er mars et le 30 avril 2020 étaient des hommes dans 55 % des cas (contre 53 % en 2019), âgées de 65 à 84 ans dans 44 % des cas (contre 42 % en 2019) et de 85 ans et plus dans 42 % des cas (comme en 2019).

Le nombre de décès déclarés comme étant survenus dans un établissement de santé, qui était de l’ordre de 940 par jour la première quinzaine de mars 2020, a augmenté fortement jusque fin mars. Il atteint 1 190 décès par jour durant la première quinzaine d’avril mais n’est plus que de 870 décès par jour en moyenne la deuxième quinzaine d’avril.

L’augmentation du nombre de décès ayant lieu à l’hôpital ou en clinique est en général inférieure à l’augmentation moyenne sauf dans deux régions : la Corse et Mayotte.

Évolution des décès cumulés du 1er mars au 30 avril 2020 rapportés aux décès cumulés du 1er mars au 30 avril 2019 par lieu de décès

en %
Évolution des décès cumulés du 1er mars au 30 avril 2020 rapportés aux décès cumulés du 1er mars au 30 avril 2019 par lieu de décès (en %)
Lieu Taux d’évolution
Hôpital, clinique privée 16,9
Maison de retraite 54,2
Domicile 32,1
Autres lieux 26,5
  • Note : ensemble des décès, transmis par voie dématérialisée ou par voie papier par les mairies à l'Insee.
  • Champ : France
  • Source : Insee, état civil

Évolution des décès cumulés du 1er mars au 30 avril 2020 rapportés aux décès cumulés du 1er mars au 30 avril 2019 par lieu de décès

  • Note : ensemble des décès, transmis par voie dématérialisée ou par voie papier par les mairies à l'Insee.
  • Champ : France
  • Source : Insee, état civil

Pour comprendre

Les fichiers à télécharger sont actualisés toutes les semaines en général le vendredi à 15 heures.

Les graphiques, cartes et commentaires sont actualisés une semaine sur deux.

Pour chaque département, sont disponibles sous forme de graphiques, cartes et commentaires :

  • le nombre de décès journaliers cumulés depuis le 1er mars en 2018, 2019 et 2020 jusqu’au 15 juin ; les fichiers téléchargeables correspondants ont été mis à jour jusqu’au 15 juin.
  • le nombre de décès journaliers transmis par les communes ayant opté pour une transmission dématérialisée au 1er avril 2020 (communes qui transmettent au moins depuis cette date les données électroniquement et non par papier, exploitables donc plus rapidement) jusqu’au 19 juin ; les fichiers téléchargeables correspondants ont été mis à jour jusqu’au 19 juin.
  • le nombre de décès cumulés depuis le 1er mars en 2018, 2019 et 2020 jusqu’au 15 juin par sexe, âge et lieu de décès. Des précautions particulières doivent toutefois être prises dans l’analyse des données sur les lieux de décès, du fait de la proportion de bulletins de décès pour lesquels cette information est non renseignée, qui peut être élevée à l’échelle de certains départements et variable d’une année sur l’autre. Les fichiers téléchargeables correspondants ont été mis à jour jusqu’au 15 juin.

Un fichier individuel contenant des données non nominatives sur chaque décès ayant eu lieu entre le 1er janvier 2018 et le 15 juin 2020 est également mis à disposition. Il fournit pour chaque décès les informations suivantes : la date de décès, le sexe, la date de naissance et la commune de résidence de la personne décédée, le département et la commune de décès, le lieu de décès (hôpital ou clinique, domicile, maison de retraite, autres).

Enfin, une note méthodologique est diffusée fournissant notamment des informations sur l'origine des données.