Bilan économique 2018 - Occitanie

En 2018, la croissance décélère sensiblement en France, avec une augmentation du PIB de 1,7 % en 2018 après + 2,3 % en 2017. Dans le même temps, l’emploi salarié ralentit également et progresse de 0,6 % après 1,3 %. En Occitanie, le ralentissement est un peu plus modéré, l’emploi progressant de 0,9 % après + 1,5 % en 2017. Cependant, le taux de chômage ne baisse que très faiblement et concerne 10,3 % de la population active en fin d’année. Les créations d’emplois se concentrent dans les deux départements qui abritent les métropoles de la région : les deux tiers en Haute-Garonne qui tire son épingle du jeu, en particulier grâce au dynamisme de la filière aéronautique et spatiale, et un quart dans l’Hérault où la croissance de l’emploi ralentit nettement.

Insee Conjoncture Occitanie
No 18
Paru le : Paru le 06/06/2019
Christiane Hubert, Michel Dalie, Pascal Robert, Banque de France
Insee Conjoncture Occitanie  No 18 - juin 2019

Ce bilan économique fait partie des 17 bilans économiques régionaux 2018 publiés par l'Insee.
Retrouvez les bilans des autres régions ici.

Consulter

Financement de l'économie - Le financement de l’économie régionale reste très dynamique en 2018Bilan économique 2018

Christiane Hubert, Michel Dalie, Pascal Robert, Banque de France

En 2018, les acteurs de l’économie régionale rencontrent des conditions favorables pour financer leurs investissements. L’encours des crédits alloués aux entreprises progresse en Occitanie à un rythme plus soutenu qu’au niveau national. Toutes les catégories d’entreprises bénéficient de flux de financement en nette augmentation mais la dynamique est particulièrement marquée pour les grandes entreprises. Pour la deuxième année consécutive, les saisines du médiateur du crédit aux entreprises diminuent nettement.

Après avoir fortement augmenté en 2017, la production de crédits à l’habitat se replie dans la région comme au niveau national. En revanche, le crédit à la consommation des ménages progresse.

Insee Conjoncture Occitanie

No 18

Paru le : 06/06/2019

Consulter

Une dynamique toujours plus soutenue des crédits aux entreprises

La distribution de crédits aux entreprises reste très dynamique dans la région, davantage qu’au niveau national où la croissance des crédits aux entreprises est déjà soutenue (figure 1). Cette dynamique est portée par la bonne tenue de l’activité et par des conditions de financement particulièrement intéressantes (le taux moyen national des crédits à l’équipement est de 1,40 % au 4e trimestre 2018). Le taux de croissance des encours accélère nettement en 2018 par rapport à 2017 en Occitanie (+ 9,2 % après + 6,0 %) alors que la progression évolue peu au niveau national (+ 5,9 % après + 6,0 %).

Figure 1Taux de croissance annuel des crédits mobilisés (hors activités financières et administrations publiques)

en %
Taux de croissance annuel des crédits mobilisés (hors activités financières et administrations publiques) (en %)
France Occitanie
déc.-07 11,90 10,80
janv.-08 14,00 11,20
févr.-08 14,30 12,30
mars-08 15,90 12,30
avr.-08 16,50 13,30
mai-08 15,80 13,20
juin-08 14,30 11,80
juil.-08 13,80 11,10
août-08 13,20 11,30
sept.-08 13,30 10,10
oct.-08 13,90 9,30
nov.-08 11,90 8,50
déc.-08 11,00 7,80
janv.-09 10,30 7,50
févr.-09 9,40 6,20
mars-09 7,30 5,00
avr.-09 5,50 3,40
mai-09 4,70 3,30
juin-09 3,20 4,30
juil.-09 1,70 4,00
août-09 0,80 3,70
sept.-09 -0,40 4,10
oct.-09 -2,20 3,80
nov.-09 -1,90 4,00
déc.-09 -0,60 5,00
janv.-10 -1,70 5,20
févr.-10 -1,60 4,70
mars-10 -1,70 5,90
avr.-10 -1,60 5,80
mai-10 -0,60 5,80
juin-10 0,90 5,80
juil.-10 1,10 5,70
août-10 1,50 6,40
sept.-10 1,90 6,90
oct.-10 2,20 7,10
nov.-10 2,30 6,90
déc.-10 1,80 6,20
janv.-11 2,10 6,80
févr.-11 2,50 7,20
mars-11 3,00 7,00
avr.-11 3,90 7,50
mai-11 3,60 7,50
juin-11 4,10 7,20
juil.-11 5,20 6,90
août-11 4,90 6,70
sept.-11 6,00 6,40
oct.-11 5,90 6,50
nov.-11 5,30 7,80
déc.-11 5,20 8,30
janv.-12 5,40 8,10
févr.-12 5,10 8,00
mars-12 4,40 6,00
avr.-12 3,40 5,80
mai-12 3,10 5,70
juin-12 2,70 6,40
juil.-12 1,70 6,50
août-12 1,90 6,30
sept.-12 1,00 5,80
oct.-12 0,70 5,50
nov.-12 0,90 4,20
déc.-12 1,00 3,80
janv.-13 0,40 2,50
févr.-13 0,40 2,20
mars-13 1,10 3,70
avr.-13 1,10 3,10
mai-13 0,90 2,80
juin-13 0,70 1,70
juil.-13 0,10 2,90
août-13 0,10 2,50
sept.-13 0,40 2,80
oct.-13 0,10 2,40
nov.-13 0,50 2,60
déc.-13 0,50 3,10
janv.-14 0,70 3,10
févr.-14 1,20 3,70
mars-14 1,10 4,00
avr.-14 1,50 4,30
mai-14 2,00 4,60
juin-14 2,10 5,10
juil.-14 2,60 3,90
août-14 2,60 4,70
sept.-14 2,50 4,40
oct.-14 3,10 4,60
nov.-14 3,00 4,70
déc.-14 2,70 3,40
janv.-15 3,40 3,90
févr.-15 3,40 3,50
mars-15 3,10 3,40
avr.-15 3,10 3,20
mai-15 3,00 3,10
juin-15 3,20 2,60
juil.-15 3,60 2,70
août-15 3,30 2,10
sept.-15 3,20 2,40
oct.-15 3,60 2,70
nov.-15 3,70 2,70
déc.-15 3,90 3,60
janv.-16 4,00 3,80
févr.-16 3,60 3,30
mars-16 3,90 3,50
avr.-16 4,00 2,80
mai-16 4,10 3,00
juin-16 4,10 4,20
juil.-16 4,00 4,00
août-16 4,00 3,90
sept.-16 4,20 4,20
oct.-16 4,20 4,20
nov.-16 4,10 4,00
déc.-16 4,80 4,20
janv.-17 4,20 4,30
févr.-17 4,30 4,60
mars-17 4,90 5,10
avr.-17 5,00 5,60
mai-17 4,60 5,60
juin-17 4,30 5,20
juil.-17 5,00 5,10
août-17 5,20 5,30
sept.-17 5,30 5,30
oct.-17 5,50 5,20
nov.-17 5,80 5,40
déc.-17 6,00 6,00
janv.-18 5,70 6,00
févr.-18 5,80 6,30
mars-18 5,30 6,50
avr.-18 5,20 6,70
mai-18 5,80 6,60
juin-18 5,90 7,90
juil.-18 5,30 8,10
août-18 5,60 7,90
sept.-18 5,90 9,10
oct.-18 5,50 8,80
nov.-18 5,40 8,60
dec.-2018 5,90 9,20
janv.-2019 5,80 8,90
  • Champ : hors activités financières et administrations publiques
  • Source : Banque de France, Service Central des Risques

Figure 1Taux de croissance annuel des crédits mobilisés (hors activités financières et administrations publiques)

  • Champ : hors activités financières et administrations publiques
  • Source : Banque de France, Service Central des Risques

Le dynamisme est plus ou moins fort selon les tailles d’entreprise. Les encours accordés aux grandes entreprises de la région progressent nettement plus rapidement qu’au niveau national (figure 2). Ces dernières ont en effet un accès facilité à des sources de financement autres que bancaires (financements désintermédiés  - par le marché, qui sont de plus en plus répandus). Les holdings, qui représentent des entités économiques plus structurées, voient aussi leurs encours progresser plus rapidement qu’au niveau national.

Figure 2Évolution des encours de crédits distribués aux entreprises de la région Occitanie entre 2017 et 2018

en %
Évolution des encours de crédits distribués aux entreprises de la région Occitanie entre 2017 et 2018 (en %)
Taille d'entreprise (1) Crédits à court terme Crédits à moyen et long terme, bail Ensemble des encours de crédits mobilisés (3)
Occitanie France Occitanie France Occitanie France
Microentreprises - 0,5 + 1,0 + 4,6 + 4,6 + 3,9 + 4,1
Petites et moyennes entreprises (PME) + 2,7 + 1,5 + 7,6 + 6,1 + 6,5 + 5,0
Grandes entreprises (GE) + 19,6 + 8,1 + 30,1 + 4,0 + 26,5 + 5,5
Holdings (2) + 8,3 + 11,5 + 15,1 + 7,8 + 14,0 + 8,5
Total + 7,8 + 6,1 + 9,4 + 5,9 + 9,2 + 5,9
  • (1) Dans les données ci-dessus, les critères retenus par la Banque de France pour définir la taille des entreprises sont les suivants :
  • · microentreprises : entreprises dont le chiffre d’affaires est inférieur à 2 millions d’euros
  • · petites et moyennes entreprises (PME) : entreprises dont le chiffre d’affaires est compris entre 2 et 50 millions d’euros
  • · grandes entreprises (GE) : entreprises dont le chiffre d’affaires est supérieur à 50 millions d’euros
  • Ils diffèrent de ceux utilisés par l'Insee en application du décret de 2008 sur la définition statistique de l'entreprise, où la classification s'appuie sur l'effectif, le chiffre d'affaires et le total bilan.
  • (2) Les holdings sont des sociétés dont l'activité principale est de détenir des titres d'un groupe de sociétés.
  • (3) Encours de crédits mobilisés : montants des crédits utilisés par un client auprès de sa banque à une date donnée.
  • Champ : hors activités immobilières, financières et administrations publiques
  • Source : Banque de France, Service Central des Risques

Les encours accordés aux petites et moyennes entreprises (PME) augmentent nettement plus en Occitanie qu’au niveau national alors que pour les microentreprises, la croissance dans la région est comparable à celle de la France.

Cependant, les disparités territoriales restent fortes dans la distribution du crédit aux entreprises (figure 3). Ainsi, les encours de crédits varient de + 17,9 % dans le Gard à + 1,1 % seulement dans les Hautes-Pyrénées.

Figure 3Taux de croissance des crédits mobilisés par département

en %
Taux de croissance des crédits mobilisés par département (en %)
Évolution 2018/2017
Ariège + 6,4
Aude + 12,1
Aveyron + 3,5
Gard + 17,9
Haute-Garonne + 8,8
Gers + 4,0
Hérault + 11,3
Lot + 15,7
Lozère + 3,1
Hautes-Pyrénées + 1,1
Pyrénées-Orientales + 6,7
Tarn + 1,2
Tarn-et-Garonne + 5,7
Occitanie + 9,2
  • Source : Banque de France, Service Central des Risques

La distribution de crédits croît dans tous les secteurs d’activité de la région et à un rythme toujours supérieur au niveau national (figure 4). Deux secteurs sont particulièrement dynamiques dans la région : les activités de soutien aux entreprises et l’industrie. Les premières se développent à travers l’ingénierie et l’intérim, mais également les services informatiques qui bénéficient de la dynamique des clients de l’aéronautique et du spatial. Dans l’industrie, l’augmentation des encours est trois fois plus élevée qu’au niveau national.

Figure 4Évolution des encours de crédits mobilisés par secteur en 2018

en %
Évolution des encours de crédits mobilisés par secteur en 2018 (en %)
France Occitanie
Ensemble des secteurs + 5,9 + 9,2
Transports et entreposage - 1,8 + 3,8
Agriculture + 3,5 + 4,5
Commerce - Rép. automobiles + 4,2 + 5,0
Activités immobilières + 5,8 + 6,1
Enseignement, santé + 4,6 + 6,4
Information - Communication + 5,9 + 7,1
Hébergement - Restauration + 8,4 + 10,0
Construction + 10,2 + 10,7
Holdings + 9,1 + 11,5
Industrie + 5,2 + 15,1
Soutien aux entreprises + 7,0 + 36,3
  • Source : Banque de France, Service Central des Risques

Figure 4Évolution des encours de crédits mobilisés par secteur en 2018

  • Source : Banque de France, Service Central des Risques

La construction enregistre également une progression notable des encours, en Occitanie comme au niveau national. En revanche, les crédits distribués dans le secteur du transport augmentent de 3,8 % dans la région, alors qu’ils diminuent au plan national (- 2,0 %).

Médiation du crédit : nouvelle baisse des saisines

Depuis novembre 2008, la médiation du crédit aux entreprises est un dispositif public proposant une médiation assurée par le directeur de la Banque de France à toute entreprise rencontrant des difficultés de financement.

Fin 2018, 5 559 dossiers de médiation du crédit ont été déposés en Occitanie depuis le lancement du dispositif (figure 5). Sur l’ensemble de l’année, le nombre des saisines (113) baisse de 13 %. La majorité des demandes (92 %) émane toujours d’entreprises de moins de 11 salariés. Les dépôts de dossiers concernent principalement les secteurs des services (32 %), du commerce (24 %) et de l’industrie (23 %).

Figure 5Évolution mensuelle du nombre de dossiers de la Médiation du crédit

en nombre de dossiers
Évolution mensuelle du nombre de dossiers de la Médiation du crédit (en nombre de dossiers)
France Occitanie
déc.-16 212 23
janv.-17 206 13
févr.-17 223 18
mars-17 234 21
avr.-17 192 18
mai-17 157 12
juin-17 178 23
juil.-17 205 22
août-17 170 13
sept.-17 156 13
oct.-17 204 15
nov.-17 179 15
déc.-17 159 9
janv.-18 160 15
févr.-18 174 13
mars-18 238 27
avr.-18 172 19
mai-18 125 15
juin-18 150 21
juil.-18 165 15
août-18 131 7
sept.-18 150 13
oct.-18 185 16
nov.-18 174 12
déc.-18 156 6
  • Source : Médiation du crédit

Figure 5Évolution mensuelle du nombre de dossiers de la Médiation du crédit

  • Source : Médiation du crédit

Crédits à l’habitat : fort recul des mises en production

Dans un contexte de taux d’intérêt historiquement bas, la production de crédits à l’habitat se replie de 12,0 % en 2018 en Occitanie, après une forte progression en 2017 (+ 20,1 %). Ce recul est plus important qu’au niveau national (- 7,9 %).

Le financement du marché de la construction neuve est en baisse de 17,5 % ; celui du marché de l’acquisition dans l’ancien est également en retrait (- 7,7 %) ; celui de l’amélioration et du gros entretien subit le plus gros repli (- 36,7 %) (figure 6). Au total, le nombre de logements financés recule de 17,0 %.

Tous les départements connaissent un repli dans une fourchette de - 4,9 % pour le Gard à - 39,1 % pour le Tarn-et-Garonne (figure 7). La Haute-Garonne et l’Hérault, qui concentrent plus de la moitié des crédits mis en production, enregistrent des baisses de 16,0 % et 12,4 % respectivement.

Figure 6Crédits à l’habitat mis en production dans la région Occitanie

en euros
Crédits à l’habitat mis en production dans la région Occitanie (en euros)
Construction neuve Acquisition ancien et amélioration Amélioration et gros entretien
2014-T3 650 642 1 537 747 133 818
2014-T4 761 210 1 349 814 158 367
2015-T1 645 644 1 422 913 156 843
2015-T2 731 898 1 793 982 193 331
2015-T3 745 332 2 156 703 197 356
2015-T4 934 675 1 752 773 164 401
2016-T1 675 657 1 461 005 149 505
2016-T2 763 526 1 800 531 166 204
2016-T3 825 301 2 228 994 187 238
2016-T4 1 207 010 2 251 195 221 530
2017-T1 997 137 2 458 931 230 010
2017-T2 1 071 286 2 660 250 204 191
2017-T3 893 654 2 272 171 154 192
2017-T4 1 196 791 2 065 584 134 677
2018-T1 865 777 1 950 320 118 829
2018-T2 809 813 1 999 366 113 793
2018-T3 765 270 2 425 925 109 051
2018-T4 989 901 2 349 148 116 221
  • Source : Banque de France, Production des crédits à l'habitat

Figure 6Crédits à l’habitat mis en production dans la région Occitanie

  • Source : Banque de France, Production des crédits à l'habitat

Figure 7Évolution annuelle des crédits à l’habitat mis en production par département

en %
Évolution annuelle des crédits à l’habitat mis en production par département (en %)
Évolution 2018/2017
Ariège - 7,0
Aude - 5,7
Aveyron - 6,9
Gard - 4,9
Haute-Garonne - 16,0
Gers - 12,5
Hérault - 12,4
Lot - 17,8
Lozère - 10,0
Hautes-Pyrénées - 8,0
Pyrénées-Orientales - 5,8
Tarn - 5,0
Tarn-et-Garonne - 39,1
Occitanie - 12,0
  • Source : Banque de France, Production des crédits à l'habitat

Crédits à la consommation : progression des encours

Le crédit à la consommation des ménages progresse en Occitanie de + 5,3 % (encours de décembre 2018 par rapport à décembre 2017). Cette évolution est nettement supérieure à celle observée à l’échelle nationale (+ 1,1 %).

Le financement désintermédié désigne celui qu’une entreprise se procure sans recourir au service d’un intermédiaire (banques, etc.) en levant elle-même des capitaux, par exemple sur le marché financier.

Pour en savoir plus

« Les entreprises en Occitanie : bilan 2018 et perspectives 2019 », Tendances régionales, Banque de France, mai 2019

Le financement désintermédié désigne celui qu’une entreprise se procure sans recourir au service d’un intermédiaire (banques, etc.) en levant elle-même des capitaux, par exemple sur le marché financier.