Bilan économique 2018 - Occitanie

En 2018, la croissance décélère sensiblement en France, avec une augmentation du PIB de 1,7 % en 2018 après + 2,3 % en 2017. Dans le même temps, l’emploi salarié ralentit également et progresse de 0,6 % après 1,3 %. En Occitanie, le ralentissement est un peu plus modéré, l’emploi progressant de 0,9 % après + 1,5 % en 2017. Cependant, le taux de chômage ne baisse que très faiblement et concerne 10,3 % de la population active en fin d’année. Les créations d’emplois se concentrent dans les deux départements qui abritent les métropoles de la région : les deux tiers en Haute-Garonne qui tire son épingle du jeu, en particulier grâce au dynamisme de la filière aéronautique et spatiale, et un quart dans l’Hérault où la croissance de l’emploi ralentit nettement.

Insee Conjoncture Occitanie
No 18
Paru le : Paru le 06/06/2019
Jean-Paul Héran, Insee
Insee Conjoncture Occitanie  No 18 - juin 2019

Ce bilan économique fait partie des 17 bilans économiques régionaux 2018 publiés par l'Insee.
Retrouvez les bilans des autres régions ici.

Consulter

Démographie des entreprises - Fort dynamisme des créations d’entreprises, légère baisse des défaillancesBilan économique 2018

Jean-Paul Héran, Insee

Entre 2017 et 2018, le nombre de créations d’entreprises progresse de 14 % en Occitanie. Le rythme des créations est nettement plus soutenu qu’en 2017, notamment sous l’effet du nombre d’entreprises créées sous le régime de micro-entrepreneur. Les immatriculations progressent dans tous les secteurs.

Dans le même temps, les défaillances d’entreprises continuent de reculer mais à un rythme plus faible.

Insee Conjoncture Occitanie

No 18

Paru le : 06/06/2019

En 2018, 63 000 entreprises se créent en Occitanie (figure 1) : la région contribue à hauteur de 9 % à l’ensemble des créations d’entreprises en France. En moyenne annuelle, les créations progressent de 14 % (contre + 17 % au niveau national) après 5 % l’an passé. Néanmoins, courant 2018, la dynamique des créations s’atténue par rapport à ce qu’elle était en début d’année : de + 6,9 % au premier trimestre à + 2,9 % au quatrième trimestre.

Figure 1Créations d'entreprises dans la région Occitanie

Créations d'entreprises dans la région Occitanie ()
Sociétés Entreprises individuelles hors micro-entrepreneurs Micro-entrepreneurs
2010 14 374 12 335 38 618
2011 14 335 11 687 29 688
2012 13 680 9 794 32 148
2013 13 306 10 824 29 266
2014 13 774 10 354 30 073
2015 14 384 15 326 21 084
2016 15 870 15 760 20 915
2017 16 241 16 639 22 117
2018 16 079 21 048 25 851
  • Note : nombre de créations brutes.
  • Champ : ensemble des activités marchandes non agricoles.
  • Source : Insee, REE (Répertoire des Entreprises et des Établissements - Sirene).

Figure 1Créations d'entreprises dans la région Occitanie

  • Note : nombre de créations brutes.
  • Champ : ensemble des activités marchandes non agricoles.
  • Source : Insee, REE (Répertoire des Entreprises et des Établissements - Sirene).

Dans la région, la hausse du nombre de créations d’entreprises est tirée par la progression des micro-entrepreneurs (+ 17 %) et des entreprises individuelles hors micro-entrepreneurs (+ 27 %), alors que le nombre de créations de sociétés recule légèrement (- 1 %).

Sur la France entière, la situation diverge quelque peu de celle observée en Occitanie, avec a contrario une hausse des créations de 2 % pour les sociétés, et une progression plus forte pour les micro-entrepreneurs (+ 28 %) que pour les entreprises individuelles classiques (+ 20 %).

Les immatriculations de micro-entrepreneurs sont stimulées par l’évolution du statut intervenue en début d’année, à savoir un doublement des plafonds de chiffres d’affaires permettant l’accès au régime fiscal simplifié. En Occitanie, les immatriculations de micro-entrepreneurs représentent 41 % de l’ensemble des créations d’entreprises en 2018, et 44 % en France.

En 2018, l’Occitanie est la région métropolitaine la plus dynamique en matière de créations hors micro-entrepreneurs (+ 13 %), devant la Bretagne et la Nouvelle-Aquitaine (figure 2).

Figure 2Évolution annuelle régionale des créations d'entreprises, hors micro-entrepreneursFrance entière : + 9,6 %

Évolution de 2017 à 2018 (en %)
Évolution annuelle régionale des créations d'entreprises, hors micro-entrepreneurs (Évolution de 2017 à 2018 (en %))
Zonage Valeur
Île-de-France 7,9
Centre - Val de Loire 10,0
Bourgogne-Franche-Comté 10,7
Normandie 11,7
Hauts-de-France 6,9
Grand Est 9,6
Pays-de-la-Loire 7,9
Bretagne 12,6
Nouvelle Aquitaine 11,7
Occitanie 12,9
Auvergne-Rhône-Alpes 10,1
Provence-Alpes-Côte d'Azur 10,4
Corse 7,5
Guadeloupe 13,9
Martinique 1,1
Guyane 38,5
La Réunion -1,5
Mayotte -18,3
  • Champ : France entière, hors micro-entrepreneurs.
  • Ensemble des activités marchandes non agricoles.
  • Source : Insee, REE (Répertoire des Entreprises et des Établissements - Sirene).

Figure 2Évolution annuelle régionale des créations d'entreprises, hors micro-entrepreneursFrance entière : + 9,6 %

  • Champ : France entière, hors micro-entrepreneurs.
  • Ensemble des activités marchandes non agricoles.
  • Source : Insee, REE (Répertoire des Entreprises et des Établissements - Sirene).

Forte croissance des créations dans tous les secteurs et dans la majorité des départements

Le nombre de créations d’entreprises augmente dans tous les secteurs d’activité dans la région, avec des taux de croissance à deux chiffres allant de + 10 % pour la construction à + 16 % pour le commerce, les transports, l’hébergement et la restauration.

Dans l’industrie et la construction, les créations d’entreprises individuelles sont les plus dynamiques, avec des hausses d’environ 50 % (figure 3). A contrario, les créations sous le statut de micro-entrepreneur y sont en recul sensible. Dans le secteur regroupant le commerce, le transport, l’hébergement et la restauration, les immatriculations de micro-entrepreneurs augmentent à un rythme soutenu (+ 39 %) tandis que les créations de sociétés sont en recul (- 5 %).

Figure 3Évolution annuelle du nombre de créations d'entreprises entre 2017 et 2018 dans la région Occitanie

en %
Évolution annuelle du nombre de créations d'entreprises entre 2017 et 2018 dans la région Occitanie (en %)
Sociétés Entreprises individuelles hors micro-entrepreneurs Micro-entrepreneurs Ensemble
Ensemble -1 26,5 16,9 14,5
Industrie 0,1 50 -19 12,7
Construction 0 49,3 -37,4 10,1
Commerce, transport, hébergement, restauration -5,7 17 39,3 16,5
Services aux entreprises 2,4 31,8 18,6 15,6
Services aux particuliers 1,7 14,3 15 13,3
  • Note : données brutes.
  • Champ : ensemble des activités marchandes non agricoles.
  • Source : Insee, REE (Répertoire des Entreprises et des Établissements - Sirene).

Figure 3Évolution annuelle du nombre de créations d'entreprises entre 2017 et 2018 dans la région Occitanie

  • Note : données brutes.
  • Champ : ensemble des activités marchandes non agricoles.
  • Source : Insee, REE (Répertoire des Entreprises et des Établissements - Sirene).

En 2018, les créations d’entreprises progressent dans douze départements sur treize de la région, la hausse atteignant 20 % en Haute-Garonne et 21 % dans le Gers sur des volumes toutefois bien moindres. Les créations ne régressent légèrement qu’en Lozère (- 1 %). Les départements de la Haute-Garonne et de l’Hérault concentrent à eux deux 53 % des créations d’entreprises (figure 4).

Figure 4Créations d'entreprises par département

en %
Créations d'entreprises par département (en %)
Sociétés Entreprises individuelles hors micro-entrepreneurs Régime de micro-entrepreneur Ensemble
Évolution 2018/2017 Évolution 2018/2017 Évolution 2018/2017 Créations en 2018 (nombre) Évolution 2018/2017
Ariège -2,1 17,4 22,7 1 360 14,2
Aude -1,0 13,8 9,7 3 400 8,8
Aveyron 17,0 16,5 11,5 1 844 14,3
Gard -1,8 116,2 -12,8 7 349 14,6
Haute-Garonne 0,3 3,4 43,6 17 609 20,3
Gers -4,2 22,2 39,6 1 541 20,6
Hérault -0,0 49,2 -1,2 15 738 11,4
Lot 2,9 24,7 23,7 1 376 19,1
Lozère -12,6 10,0 -1,3 433 -0,9
Hautes-Pyrénées -7,5 7,8 10,9 1 791 5,0
Pyrénées-Orientales -8,7 18,7 22,6 5 246 11,4
Tarn 6,2 8,8 34,6 3 132 16,1
Tarn-et-Garonne -10,2 11,7 41,3 2 159 13,3
Occitanie -1,0 26,5 16,9 62 978 14,5
France entière 1,6 20,0 27,5 691 283 16,9
  • Note : données brutes.
  • Champ : ensemble des activités marchandes non agricoles.
  • Source : Insee, REE (Répertoire des Entreprises et des Établissements - Sirene).

Légère baisse des défaillances

En 2018, 4 700 défaillances d’entreprises sont jugées en Occitanie, soit 5 % de moins qu’en 2017. La baisse des défaillances est plus marquée qu’au niveau national (- 1 %). Dans la région, le nombre de défaillances baisse pour la cinquième année consécutive. Cependant, le nombre de mises en jugement remonte légèrement au troisième trimestre, puis stagne au dernier trimestre (figure 5).

Figure 5Évolution des défaillances d'entreprises dans la région Occitanie

indice base 100 en décembre 2010
Évolution des défaillances d'entreprises dans la région Occitanie (indice base 100 en décembre 2010)
Occitanie France entière
déc. 2005 76,6 81,8
janv. 2006 76,8 81,1
févr. 2006 76,3 80,2
mars 2006 77,1 79,8
avril 2006 77,1 78,9
mai 2006 76,5 78,3
juin 2006 75,5 77,9
juil. 2006 76,1 77,9
août 2006 75,9 78,1
sept. 2006 76,2 78
oct. 2006 77,4 78,4
nov. 2006 77,9 78,9
déc. 2006 79,2 79,4
janv. 2007 79,1 80,1
févr. 2007 79,8 81,2
mars 2007 79 81,9
avril 2007 79,5 82,5
mai 2007 79,8 82,9
juin 2007 81,1 83,6
juil. 2007 82,6 84,5
août 2007 82,9 84,5
sept. 2007 82,3 84,5
oct. 2007 82,4 85,3
nov. 2007 81,6 85,1
déc. 2007 81,2 85,1
janv. 2008 80,9 85,1
févr. 2008 80,5 85,5
mars 2008 80,8 85,2
avril 2008 81,2 86,4
mai 2008 80,7 86,2
juin 2008 81,2 86,2
juil. 2008 81,2 86,6
août 2008 81,4 86,8
sept. 2008 83,3 88,1
oct. 2008 84,4 89,2
nov. 2008 85,7 90,2
déc. 2008 87,8 92,1
janv. 2009 89,5 93,4
févr. 2009 91,9 94,8
mars 2009 94,4 97,6
avril 2009 96,2 98,9
mai 2009 97,4 100,4
juin 2009 98,8 101,8
juil. 2009 98 103
août 2009 98,9 103,7
sept. 2009 100,1 105
oct. 2009 99,2 104,7
nov. 2009 99 105,1
déc. 2009 97,8 104,8
janv. 2010 98,6 104,8
févr. 2010 98,1 104,8
mars 2010 99,8 104,8
avril 2010 99,1 103,8
mai 2010 100,4 103,7
juin 2010 100,5 103,7
juil. 2010 100,7 103
août 2010 100,5 103,1
sept. 2010 100,1 102,1
oct. 2010 100,2 101,3
nov. 2010 100,1 100,9
déc. 2010 100 100
janv. 2011 99 100,1
févr. 2011 100,3 100
mars 2011 98,5 99,4
avril 2011 97,5 99
mai 2011 98,9 100,3
juin 2011 96,9 99,3
juil. 2011 96,6 98,7
août 2011 96,4 98,7
sept. 2011 95,7 98,4
oct. 2011 95,5 98,5
nov. 2011 96,4 98,8
déc. 2011 96,9 98,6
janv. 2012 98 99,4
févr. 2012 97 99,4
mars 2012 96,1 98,7
avril 2012 96,8 99
mai 2012 95,1 97,6
juin 2012 95,9 97,6
juil. 2012 96,6 99
août 2012 96,7 98,8
sept. 2012 97,2 98,4
oct. 2012 99,6 100
nov. 2012 99,5 100,1
déc. 2012 99,8 101,3
janv. 2013 100,4 101
févr. 2013 101 100,8
mars 2013 101 100,6
avril 2013 102,1 101,8
mai 2013 103 102
juin 2013 103,7 102,4
juil. 2013 105,4 103,1
août 2013 104,2 103
sept. 2013 105 103,8
oct. 2013 103,6 103,8
nov. 2013 102,9 103,6
déc. 2013 102,8 103,6
janv. 2014 102,3 103,8
févr. 2014 103,9 104,8
mars 2014 103,4 104,8
avril 2014 103,8 105
mai 2014 102,7 104,5
juin 2014 103,1 104,7
juil. 2014 101,8 104,7
août 2014 102,7 104,7
sept. 2014 102,3 105
oct. 2014 102,6 104,8
nov. 2014 103,1 104,9
déc. 2014 100,8 103,4
janv. 2015 103,1 103,9
févr. 2015 100,8 103,8
mars 2015 102,5 105,6
avril 2015 101 105,7
mai 2015 98,5 103,5
juin 2015 98,2 105
juil. 2015 98,8 104,5
août 2015 98,4 104,1
sept. 2015 97,8 104,3
oct. 2015 95,6 102,9
nov. 2015 95,1 103,2
déc. 2015 98,1 104,4
janv. 2016 95,2 103,2
févr. 2016 95,3 102,6
mars 2016 93,8 101,2
avril 2016 93,3 100,2
mai 2016 95,5 102,6
juin 2016 94,7 101,2
juil. 2016 92,3 99,7
août 2016 91,9 99,6
sept. 2016 90,7 98,6
oct. 2016 91,3 98,3
nov. 2016 91,1 97,8
déc. 2016 88,8 96,2
janv. 2017 87,4 95,9
févr. 2017 85,9 95
mars 2017 86,6 94,8
avril 2017 85,2 93,6
mai 2017 85,3 93,5
juin 2017 84,3 92,4
juil. 2017 84,2 92,1
août 2017 85 92,1
sept. 2017 83,5 91,1
oct. 2017 83,5 90,7
nov. 2017 82,7 90,1
déc. 2017 83,1 90,4
janv. 2018 82,1 89,6
févr. 2018 82,4 89,1
mars 2018 80 88,1
avril 2018 79,9 88,3
mai 2018 78,7 87,4
juin 2018 78,2 87,5
juil. 2018 78,7 87,9
août 2018 78,1 88,3
sept. 2018 79,2 88,6
oct. 2018 78,8 89,5
nov. 2018 78,1 89,4
déc. 2018 78,8 89,5
  • Notes : données brutes, en date de jugement. Chaque point correspond au cumul des 12 derniers mois.
  • Source : Banque de France, Fiben (extraction du 16 avril 2019).

Figure 5Évolution des défaillances d'entreprises dans la région Occitanie

  • Notes : données brutes, en date de jugement. Chaque point correspond au cumul des 12 derniers mois.
  • Source : Banque de France, Fiben (extraction du 16 avril 2019).

Sur l’année, le nombre de défaillances baisse de plus de 10 % dans quatre départements : l’Aude, la Haute-Garonne, le Gard et l’Aveyron (figure 6). À l’opposé, il progresse dans six départements, dans une fourchette allant de + 1 % dans le Gers à + 30 % en Lozère, en passant par + 7 % dans le Lot, + 9 % dans les Hautes-Pyrénées, et + 13 % en Ariège. Dans ces départements à dominante rurale, de nombreuses entreprises sont dirigées par un non-salarié âgé et l’importance des défaillances peut être liée à l’absence de reprise lors du départ en retraite du dirigeant (encadré).

Figure 6Défaillances d'entreprises par département

Défaillances d'entreprises par département
Défaillances 2018 (nombre) Évolution 2018/2017 (%)
Ariège 108 12,5
Aude 296 -11,9
Aveyron 108 -10,7
Gard 613 -10,9
Haute-Garonne 950 -11,1
Gers 142 1,4
Hérault 1 035 -4,2
Lot 131 7,4
Lozère 48 29,7
Hautes-Pyrénées 199 9,3
Pyrénées-Orientales 578 2,1
Tarn 272 -5,2
Tarn-et-Garonne 248 -5,3
Occitanie 4 728 -5,2
France entière 54 009 -0,9
  • Note : données brutes, en date de jugement.
  • Source : Banque de France, Fiben (extraction du 16 avril 2019).

Dans l’industrie et les services aux entreprises, les liquidations judiciaires continuent de reculer (- 9 %). La baisse est moindre dans la construction (- 7 %) et dans le secteur qui regroupe le commerce, le transport, l’hébergement et la restauration (- 3 %). Les défaillances augmentent en revanche de 4 % dans les services aux particuliers (figure 7).

Figure 7Évolution annuelle des défaillances d'entreprises selon le secteur d'activité entre 2017 et 2018 dans la région Occitanie

en %
Évolution annuelle des défaillances d'entreprises selon le secteur d'activité entre 2017 et 2018 dans la région Occitanie (en %)
Occitanie France entière
Ensemble ¹ -5,2 -0,9
Industrie -9,3 0,1
Construction -6,5 -2,5
Commerce, transport, hébergement, restauration -2,8 -1,2
Services aux entreprises -8,5 2,9
Services aux particuliers ² 4,2 -1,5
  • ¹ : y compris agriculture.
  • ² : hors administration publique, activités des ménages en tant qu'employeurs et activités extra-territoriales.
  • Note : données brutes, en date de jugement.
  • Source : Banque de France, Fiben (extraction du 16 avril 2019).

Figure 7Évolution annuelle des défaillances d'entreprises selon le secteur d'activité entre 2017 et 2018 dans la région Occitanie

  • ¹ : y compris agriculture.
  • ² : hors administration publique, activités des ménages en tant qu'employeurs et activités extra-territoriales.
  • Note : données brutes, en date de jugement.
  • Source : Banque de France, Fiben (extraction du 16 avril 2019).

Un fort enjeu de reprise-transmission en Occitanie

Si la pérennisation d’une entreprise dans le temps est bien souvent la préoccupation centrale suite à la création d’une affaire, la question du maintien de l’activité se pose également lorsque le dirigeant non salarié de l’entreprise part à la retraite.

Une étude de l’Insee Occitanie parue en décembre 2018 (Pour en savoir plus) évalue à 34 800 le nombre de PME en Occitanie susceptibles d’être transmises dans les prochaines années, du fait du départ à la retraite de leurs dirigeants non salariés. De la survie de ces entreprises dépendent potentiellement 80 700 emplois dont la disparition fragiliserait les territoires à la fois urbains et ruraux.

La plaine toulousaine et le littoral méditerranéen concentrent les plus grandes entreprises (de 20 à 250 salariés) susceptibles d’être transmises. Les territoires à dominante rurale (massif pyrénéen, nord et ouest de la région, arrière-pays méditerranéen) regroupent de nombreuses entreprises dirigées par un non-salarié de 55 ans ou plus, qui pourrait partir à la retraite dans les prochaines années. Il s’agit surtout de petits commerces, d’entreprises artisanales, ainsi que d’entreprises relevant des services du quotidien, autant d’activités essentielles au maintien des habitants et à l’attractivité de ces territoires ruraux.

Pour en savoir plus

«  Transmission et reprise d’entreprise : 80 700 emplois potentiellement en jeu dans les prochaines années », Insee Analyses Occitanie n° 66, décembre 2018

« Les créations d’entreprises en 2018 », Insee Première n° 1734, janvier 2019