Bilan économique 2017 - Pays de Loire

En 2017, la croissance française est solide : le PIB progresse en volume de 2,2 %, après + 1,2 % en 2016. L’activité progresse dans tous les secteurs dans les Pays de la Loire, comme en France métropolitaine. Les effectifs salariés augmentent nettement dans la région (+ 2,8 %), davantage qu’au niveau national (+ 1,6 %), confirmant la reprise amorcée en 2015. En 2017, la région crée 26 000 emplois salariés dans les secteurs principalement marchands. Le tertiaire marchand tire encore l'emploi régional, la reprise de 2016 se confirme dans l'industrie. L'emploi repart dans la construction après de nombreuses pertes depuis la crise de 2008. Les créations d'entreprises sont au plus haut depuis 2010.
Le repli du taux de chômage dans les Pays de la Loire s'amplifie en 2017. Il s’établit à 7,3 % de la population active au 4e trimestre.

Insee Conjoncture Pays de la Loire
No 20
Paru le : Paru le 31/05/2018
Christelle Manceau, Insee
Insee Conjoncture Pays de la Loire  No 20 - mai 2018
Consulter

Construction - Après plusieurs années de baisse, l’emploi salarié augmente dans la constructionBilan économique 2017

Christelle Manceau, Insee

Après des premiers signes de reprise en 2015 et une année 2016 très dynamique dans la construction et la commercialisation de logements neufs, la tendance se confirme en 2017. Les ventes d’appartements neufs continuent à progresser. Les mises en chantier sont particulièrement dynamiques. Le regain d’activité se traduit au niveau de l’emploi, il progresse en 2017 après plusieurs années de baisse. Les créations d’entreprises dans la construction reprennent également.

Insee Conjoncture Pays de la Loire

No 20

Paru le : 31/05/2018

Des ventes d’appartements neufs à un niveau record

Selon l’enquête sur la commercialisation des logements neufs, effectuée auprès des promoteurs immobiliers sur les programmes de plus de cinq logements, 6 138 logements neufs sont mis en vente en 2017 dans les Pays de la Loire. Après une forte hausse l’année précédente, les mises en vente de logements neufs chutent (– 16,1 % par rapport à 2016) (figure 1). Le niveau reste cependant supérieur de 4,1 % à la moyenne décennale.

Après une année 2016 déjà record, les ventes d’appartements neufs continuent leur croissance en 2017 avec 6 888 appartements réservés. Ces ventes augmentent de 3,9 % sur un an et s’établissent à 36,5 % au-dessus de la moyenne décennale. Le prix de vente moyen par m² baisse de 1 % en 2017.

Sur le marché de l’individuel, après une forte hausse en 2016, les ventes se replient en 2017 (– 7,7 %), avec 554 maisons réservées. Cette baisse est supérieure à l’ensemble de la France métropolitaine (– 3,1 %).

Accélération du rythme des mises en chantier

En 2017, 29 100 logements sont autorisés dans la région. Après une très forte hausse en 2016, les autorisations se stabilisent en 2017 (+ 0,8 % cette année, contre + 23,0 % en 2016). La dynamique nationale (+ 8,0 %) est plus marquée (figure 2). Les autorisations dans la région sont néanmoins 4,1 % au-dessus de la moyenne décennale.

L’évolution des autorisations est très hétérogène sur le territoire : dynamique en Vendée (+ 19,3 % par rapport à 2016) et en Maine-et-Loire (+ 15,2 %), modérée dans la Sarthe (+ 2,7 %), en baisse en Loire-Atlantique et en Mayenne (respectivement – 7,5 % et – 19,6 %) (figure 3).

En 2017, 27 000 logements sont commencés dans la région. Alors que la reprise des mises en chantier était modérée en 2016, le rythme s’accélère en 2017 (+ 16,0 %), proche du niveau national (+ 16,8 %). Un tel niveau de mises en chantier n’a pas été atteint depuis 2011. Les mises en chantier augmentent dans tous les départements de la région, même si la hausse est inégale (de + 2,5 % dans la Sarthe à + 22,9 % en Mayenne).

En 2017, la surface de locaux non résidentiels autorisée dans la région augmente fortement (+ 18,1 %) (figure 4), alors qu’elle baisse au niveau national (– 1,3 %). Il s’agit de la troisième année consécutive de hausse. Ce rebond fait suite à un recul moyen important (– 4,9 % entre 2011 et 2016 en moyenne annuelle). Pour tous les types de locaux, les surfaces autorisées progressent dans la région, sauf pour les entrepôts (figure 5).

L’emploi repart ainsi que les créations d’entreprises

Fin 2017, 86 160 salariés travaillent dans le secteur de la construction. Après de nombreuses pertes d’emplois dans le secteur depuis la crise, l’emploi augmente de 1,9 % par rapport à fin 2016. Cette hausse de l’emploi salarié est cependant moins forte qu’au niveau national (+ 2,3 %) et est inférieure à la hausse de l’emploi salarié tous secteurs confondus dans la région (+ 2,8 %). En 2017, la hausse de l’emploi dans la construction est plus marquée en Loire-Atlantique (+ 3,8 %) et en Vendée (+ 1,9 %, comme en moyenne régionale).

En 2017, dans les Pays de la Loire, 2 260 entreprises sont créées dans le secteur de la construction, soit une hausse de 2,0 % par rapport à 2016. En France métropolitaine, il y a eu moins d’entreprises créées (– 0,9 %). Il s’agit de la première année de hausse dans la région depuis 2012. Alors que les créations de micro-entreprises dans la construction continuent à chuter (– 58,7 %) et qu’elles ne représentent plus qu’une création d’entreprises sur dix, le nombre de créations d’entreprises individuelles augmente fortement (+ 46,1 %).

En 2017, 1 230 entreprises sont créées dans le secteur de l’activité immobilière, soit une hausse de 21,5 % comparée à 2016.

Parallèlement, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi en catégorie A, B, C dans les métiers de la construction diminue de 7,1 % sur un an. Fin 2017, 23 800 personnes sont concernées, soit 7,4 % des demandeurs d’emploi de la région.

Figure 1Évolution de la commercialisation de logements neufs dans la région Pays de la Loire

en indice base 100 en 2005
Évolution de la commercialisation de logements neufs dans la région Pays de la Loire (en indice base 100 en 2005)
Logements neufs disponibles en fin d'année Logements neufs mis en vente Logements neufs vendus (réservés)
2005 100 100 100
2006 148,32 124,17 110,33
2007 200,36 122,08 104,57
2008 213,48 72,91 66,77
2009 112,18 63,47 102,48
2010 103,85 99,21 108,92
2011 126,96 108,26 98,05
2012 192,5 106,93 74
2013 193,92 84,52 76,53
2014 206,92 82,16 73,44
2015 188,24 87,91 100,2
2016 184,16 113,34 119,61
2017 154,4 95,12 123,17
  • Note : donnnées redressées pour 2017.
  • Champ : permis de 5 logements et plus destinés à la vente aux particuliers ; France métropolitaine.
  • Source : SDES, enquête ECLN.

Figure 1Évolution de la commercialisation de logements neufs dans la région Pays de la Loire

  • Note : donnnées redressées pour 2017.
  • Champ : permis de 5 logements et plus destinés à la vente aux particuliers ; France métropolitaine.
  • Source : SDES, enquête ECLN.

Figure 2Évolution de la construction de logements

en indice base 100 en 2005
Évolution de la construction de logements (en indice base 100 en 2005)
Logements autorisés - Pays de la Loire Logements commencés - Pays de la Loire Logements autorisés - France métropolitaine Logements commencés - France métropolitaine
2005 100 100 100 100
2006 106,76 102,79 109,29 105,8
2007 94,32 101,86 103,75 105,09
2008 85,68 77,4 85,65 85,48
2009 66,22 72,14 68,34 74,37
2010 90,27 95,36 85,63 88,74
2011 87,84 93,81 94,29 92,24
2012 82,16 75,23 87,09 81,98
2013 62,97 69,66 76,28 76,8
2014 59,73 62,85 68,36 71,72
2015 64,05 69,35 72,98 72,01
2016 78,11 72,14 84,28 79,23
2017 78,65 83,59 90,99 92,57
  • Note : données estimées provisoires arrondies à la centaine en date réelle.
  • Champ : logements individuels, collectifs et en résidence.
  • Source : SDES, Sit@del2, estimations au 28 mars 2018.

Figure 2Évolution de la construction de logements

  • Note : données estimées provisoires arrondies à la centaine en date réelle.
  • Champ : logements individuels, collectifs et en résidence.
  • Source : SDES, Sit@del2, estimations au 28 mars 2018.

Figure 3Logements autorisés par département

en %
Logements autorisés par département (en %)
Logements en 2017 (nombre) Évolution 2017/2016 Évolution annuelle moyenne 2016/2011 (1)
Loire-Atlantique 14 700 -7,5 -0,4
Maine-et-Loire 4 700 15,2 -4,5
Mayenne 1 100 -19,6 -0,0
Sarthe 2 200 2,7 -4,3
Vendée 6 300 19,3 -5,3
Pays de la Loire 29 100 0,8 -2,3
France métropolitaine 482 600 8,0 -2,2
  • (1) : taux d'évolution annuel qu'aurait connu la construction de logements, pour le département ou la région, si l'évolution avait été la même pour chaque année de la période considérée.
  • Note : données brutes provisoires arrondies à la centaine en date réelle. Les évolutions sont calculées sur données non arrondies.
  • Champ : France métropolitaine.
  • Source : SDES, Sit@del2, estimations au 28 mars 2018.

Figure 4Évolution de la construction de locaux non résidentiels

en indice base 100 en 2005
Évolution de la construction de locaux non résidentiels (en indice base 100 en 2005)
Locaux autorisés - Pays de la Loire Locaux commencés - Pays de la Loire Locaux autorisés - France métropolitaine Locaux commencés - France métropolitaine
2005 100 100 100 100
2006 104,6 98,98 109,93 108,59
2007 122,76 115,39 109,64 114,17
2008 114,84 102,64 106,11 103,65
2009 115,82 104,28 93,98 86,61
2010 98,5 87,95 95,41 78,86
2011 108,11 82,82 100,24 81,62
2012 88,16 77,25 95,51 74,71
2013 80,67 75,15 87,4 73,54
2014 68,51 61,33 75,02 65,68
2015 79,32 55,5 82,6 61,12
2016 84,01 68,32 89,41 63,46
2017 99,22 88,29
  • Note : données brutes provisoires en date réelle.
  • Source : SDES, Sit@del2, résultats au 28 mars 2018.

Figure 4Évolution de la construction de locaux non résidentiels

  • Note : données brutes provisoires en date réelle.
  • Source : SDES, Sit@del2, résultats au 28 mars 2018.

Figure 5Construction autorisée de locaux non résidentiels, selon le type

en %
Construction autorisée de locaux non résidentiels, selon le type (en %)
Pays de la Loire France métropolitaine
Surfaces autorisées en 2017 (en milliers de m²) Évolution 2017/2016 Évolution annuelle moyenne 2016/2011 (1) Évolution 2017/2016 Évolution annuelle moyenne 2016/2011 (1)
Artisanat 174 25,5 -2,3 5,1 -3,1
Bureaux 302 13,8 -3,5 7,9 -3,3
Commerce 470 52,1 -1,2 -0,6 -0,5
Entrepôt 336 -9,5 5,2 -3,6 8,2
Exploitation agricole ou forestière 1 544 7,9 -6,1 -5,4 -4,0
Hébergement hôtelier 49 26,6 -0,2 11,7 2,2
Industrie 532 50,2 -8,1 -6,8 -1,8
Service public ou d'intérêt collectif 405 26,5 -9,5 0,6 -7,8
Ensemble 3 812 18,1 -4,9 -1,3 -2,3
  • (1) : taux d'évolution annuel qu'aurait connu la construction de locaux, si l'évolution avait été la même pour chaque année de la période considérée.
  • Note : données brutes provisoires en date réelle.
  • Source : SDES, Sit@del2, résultats au 28 mars 2018.

Avertissement

Les données chiffrées sont parfois arrondies (selon les règles mathématiques). Le résultat arrondi d'une combinaison de données chiffrées (qui fait intervenir leurs valeurs réelles) peut se trouver légèrement différent de celui que donnerait la combinaison de leurs valeurs arrondies.

Pour comprendre

La base de données Sit@del2 rassemble les informations relatives aux autorisations de construire (permis accordés) et aux mises en chantier transmises par les services instructeurs (État, collectivités territoriales) au service statistique du Ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES). Les mouvements relatifs à la vie du permis (autorisations, annulations, modificatifs, déclarations d'ouverture de chantier) sont exploités à des fins statistiques.

Les séries de la construction utilisées pour la conjoncture et le bilan économique sont élaborées à partir de cette base.

En matière de logement, les séries d'estimations en date réelle sont produites mensuellement pour évaluer le nombre d'autorisations et de mises en chantier. Elles visent à retracer dès le mois suivant, l'ensemble des évènements à leur date réelle. Sur la base des données collectées, les séries intègrent une estimation de l'information non encore remontée. Ces séries sont actualisées chaque mois pour prendre en compte les informations les plus récentes. Les estimations en date réelle corrigent des éventuels défauts de collecte des déclarations d'ouverture de chantier.

Pour les locaux non résidentiels, les séries de surface de plancher en date de prise en compte permettent le suivi conjoncturel de ce secteur. Elles agrègent les informations issues des permis (autorisés, commencés, etc.) selon la date d'enregistrement de la donnée dans l'application Sit@del2.
Les séries de surface de plancher en date réelle sont utilisées pour les études structurelles. L'information est restituée selon la date effective de l'autorisation ou de la mise en chantier. Ces séries sont présentées nettes des annulations et ne comportent pas d'estimations : elles minorent donc la réalité, spécialement pour les mois de collecte les plus récents.

Définitions



Logement autorisé :

Un logement autorisé est un logement, non encore réalisé, qui entre dans le cadre d'un dossier de permis de construire ayant reçu un avis favorable.


Logement commencé :

Un logement commencé est un logement faisant partie d'un bâtiment dont les fondations sont commencées (cas des logements collectifs) ou dont les « fouilles en rigole » sont entreprises (cas des logements individuels).

Remarque :

Une « fouille en rigole » est un creusement du sol pour permettre la construction à l'emplacement des « semelles » (ces dernières sont les parties basses).