Economie et Statistique / Economics and Statistics n° 494-495-496 - 2017La crise, dix ans après

Economie et Statistique / Economics and Statistics
Paru le : 11/10/2017

Commentaire – Politiques monétaires et crise financière : vers un nouveau central banking

André Cartapanis
Economie et Statistique / Economics and Statistics
Paru le : 11/10/2017

Résumé

Le commentaire porte sur trois articles qui évaluent les effets des politiques monétaires non conventionnelles et les rapports entre les nouvelles exigences en capitaux propres et la profitabilité bancaire. Ils présentent plusieurs particularités : ils s’appuient, pour deux d’entre eux, sur des données bancaires individuelles, et non pas sur des données agrégées ; ils mettent en avant les conséquences combinées de plusieurs chocs, par l’introduction d’un terme d’interaction entre plusieurs variables ; ils concluent à une forte hétérogénéité ou à une amplitude élevée des effets induits sur le crédit ou la profitabilité bancaire. Si les politiques d’injection de liquidités en période de stress sont d’autant plus efficaces qu’elles s’appuient sur des collatéraux élargis, alors il convient de conserver dans la boîte à outils des banques centrales certains instruments non conventionnels, y compris pour les mobiliser en dehors des crises. Si les canaux de transmission de ces politiques en direction des taux débiteurs exigent une coordination étroite avec la fixation des taux directeurs et s’avèrent hétérogènes à cause de la situation spécifique de chaque intermédiaire bancaire, alors la politique des taux doit être étroitement corrélée à la fois aux politiques microprudentielles et macroprudentielles.

Article (pdf, 599 Ko)

Citer cet article

Cartapanis, A. (2017). Comment – Monetary policies and financial crisis: Towards a new central banking. Economie et Statistique / Economics and Statistics, 494-495-496, 149-154. DOI: 10.24187/ecostat.2017.494t.1923

Documentation

Sommaire (pdf, 362 Ko)