Bilan économique 2015 - Provence-Alpes-Côte d'Azur

En 2015, l'activité mondiale a légèrement ralenti, du fait d'un fléchissement de la croissance dans les pays émergents. Cela résulte notamment d'un nouveau ralentissement de l'activité en Chine, et d'importantes récessions au Brésil et en Russie. Dans les économies avancées, la croissance est en revanche restée robuste. En France, l'économie a continué d'accélérer en 2015. L'emploi salarié du secteur marchand non agricole s'est maintenu, après deux années consécutives de baisse et le taux de chômage est resté stable, à 10,3 %. Dans ce contexte plus favorable au niveau national, l'activité économique s'est améliorée en Provence-Alpes-Côte d'Azur, permettant un rebond des créations d'emplois. Le nombre de demandeurs d'emploi a toutefois continué à augmenter, du fait d'une croissance forte de la population active soutenue en particulier par l'augmentation tendancielle des taux d'activité. Dans la majorité des secteurs d'activité, la situation conjoncturelle a été plus favorable en 2015, notamment dans le tourisme. Ainsi, la fréquentation hôtelière est repartie à la hausse, après deux années de baisse. Dans la construction, la situation s'est améliorée sans que cela se traduise encore par des créations d'emploi.

Insee Conjoncture Provence-Alpes-Côte d'Azur
Paru le : 31/05/2016
Consulter

Enseignement - Toujours plus d’élèves dans les deux académies

Françoise Santoni, Rectorat d’Aix-Marseille et Jacques Clauzier, Rectorat de Nice

Le nombre d’élèves dans les établissements scolaires des premier et second degrés de Provence-Alpes-Côte d’Azur a continué à augmenter en 2015. Les hausses sont toujours soutenues dans les écoles élémentaires et les lycées d’enseignement général et technologique. La place du secteur privé continue de progresser et demeure plus développée dans l’académie d’Aix-Marseille que dans celle de Nice. Enfin, 86,8 % des candidats de la région ont obtenu le baccalauréat en juin 2015.

Insee Conjoncture Provence-Alpes-Côte d'Azur
No 10
Paru le : 31/05/2016

Des effectifs en hausse dans les écoles élémentaires et les lycées

À la rentrée 2015, les établissements scolaires des premier et second degrés sous tutelle de l’Éducation nationale accueillent 919 183 élèves en Paca, soit 5 412 de plus qu’en 2014. La hausse des effectifs observée depuis 2010 s’accentue (+ 0,6 % après + 0,5 % en 2014) (figure 1).

Figure 1 – Effectifs scolaires en Provence-Alpes-Côte d'Azur (public + privé)

Base 100 à la rentrée 2005
Effectifs scolaires en Provence-Alpes-Côte d'Azur (public + privé)
1er degré 2nd degré Ensemble
2005 100,0 100,0 100,0
2006 99,4 99,1 99,2
2007 99,0 98,7 98,8
2008 98,3 98,3 98,3
2009 98,1 98,0 98,0
2010 98,6 98,2 98,4
2011 98,6 98,2 98,4
2012 99,0 98,0 98,5
2013 100,1 98,6 99,4
2014 101,0 98,6 99,9
2015 101,8 99,0 100,5
  • Source : rectorats des académies d'Aix-Marseille et de Nice, BCP-DEPP

Figure 1 – Effectifs scolaires en Provence-Alpes-Côte d'Azur (public + privé)

Dans le premier degré (écoles maternelles et élémentaires), les effectifs continuent d’augmenter : 3 923 élèves supplémentaires ont été accueillis en 2015, soit + 0,8 % après + 0,9 % en 2014. Les effectifs des écoles maternelles se stabilisent avec seulement 186 élèves de plus. Conséquence de la croissance du nombre de naissances entre 2005 et 2010, les générations scolarisées dans les écoles élémentaires progressent fortement en 2015 avec 3 737 élèves supplémentaires (soit + 1,2 % après + 1,3 % en 2014).

Dans le second degré (collèges et lycées), les effectifs sont à nouveau en hausse après une stabilité en 2014 : 1 489 élèves de plus qu’à la rentrée précédente. Notamment, le nombre de lycéens en enseignement général et technologique progresse fortement (+ 3,0 %, soit + 3 424 élèves). La progression des effectifs de l’enseignement post-baccalauréat est également importante (+ 2,5 %, soit 598 élèves supplémentaires). À l’inverse, un net recul est enregistré dans les collèges (– 0,9 %) et les lycées professionnels (– 0,7 %) (figure 2).

Figure 2 – Effectifs scolaires y compris Post-bac en Provence-Alpes-Côte d'Azur (public + privé), évolution 2015-2016 / 2014-2015

Effectifs scolaires y compris Post-bac en Provence-Alpes-Côte d'Azur (public + privé), évolution 2015-2016 / 2014-2015
Nice Aix-Marseille
Post-bac 200 398
Lycées (1) 1132 2292
Lycées | professionnels (2) -224 -143
Collèges | + SEGPA (3) -1210 -956
Élémentaire | + spécial 1353 2384
Préélémentaire 103 83
  • (1) Y compris les sections générales et technologiques - hors post-baccalauréat
  • (2) Y compris les sections d'enseignement professionnel
  • (3) SEGPA : Sections d'Enseignement Général et Professionnel Adapté
  • Source : rectorats des académies d'Aix-Marseille et de Nice, BCP - DEPP

Figure 2 – Effectifs scolaires y compris Post-bac en Provence-Alpes-Côte d'Azur (public + privé), évolution 2015-2016 / 2014-2015

Les effectifs scolaires augmentent plus vite dans l'académie d'Aix-Marseille que dans celle de Nice

Comme l'an dernier, le nombre d’élèves augmente davantage dans l’académie d’Aix-Marseille (+ 0,7 % soit + 4 058 élèves) que dans l’académie de Nice (+ 0,4 % soit + 1 354 élèves) en 2015. Cette différence concerne principalement le second degré (figure 3 et figure 4).

Dans le premier degré, les évolutions sont en effet comparables dans les deux académies (+ 0,9 % pour Aix-Marseille et + 0,7 % pour Nice). Les effectifs d’élèves augmentent dans les écoles primaires (+ 1,3 % pour Aix-Marseille et + 1,1 % pour Nice) et sont stables dans les écoles maternelles.

Dans le second degré, l’académie d’Aix-Marseille gagne 1 591 élèves, alors que celle de Nice reste quasiment stable avec 102 élèves de moins qu’en 2014. Les effectifs en lycées sont plus dynamiques dans l’académie d’Aix-Marseille (+ 3,4 %) que dans celle de Nice (+ 2,4 %). De plus, le creux démographique en collège est plus marqué dans l’académie de Nice (– 1,2 %) que dans celle d’Aix-Marseille (– 0,7 %). Les effectifs de lycéens professionnels sont également en baisse plus soutenue dans l’académie de Nice (– 1,2 %) que dans celle d’Aix-Marseille (– 0,5 %).

Dans le supérieur, les effectifs d’étudiants en CPGE et STS repartent à la hausse : pour Aix-Marseille (+ 398 étudiants) et pour Nice (+ 200 étudiants par rapport à 2014). Cette évolution traduit un meilleur remplissage des formations offertes à ce niveau d’enseignement.

Figure 3 – Effectifs scolaires à la rentrée 2015 par académie en Provence-Alpes-Côte d'Azur

Effectifs scolaires à la rentrée 2015 par académie en Provence-Alpes-Côte d'Azur
Enseignement Aix-Marseille Nice Total Paca
Public Privé (5) Total Public Privé (5) Total
1er degré 260 525 31 398 291 923 180 460 17 228 197 688 489 611
Préélémentaire 99 094 10 685 109 779 68 113 5 603 73 716 183 495
Élémentaire + spécial 161 431 20 713 182 144 112 347 11 625 123 972 306 116
2nd degré 198 245 58 077 256 322 146 515 26 735 173 250 429 572
Collèges + SEGPA (1) 112 307 27 971 140 278 82 755 15 376 98 131 238 409
Lycées professionnels (2) 23 014 8 519 31 533 15 345 2 564 17 909 49 442
Lycées (3) 53 411 15 708 69 119 41 394 6 959 48 353 117 472
Post-bac (4) 9 513 5 879 15 392 7 021 1 836 8 857 24 249
Total 458 770 89 475 548 245 326 975 43 963 370 938 919 183
  • (1) SEGPA : Sections d'Enseignement Général et Professionnel Adapté, hors EREA.
  • (2) Y compris les Sections d'Enseignement Professionnel (SEP), les Mentions Complémentaires (MC), les Unités Localisées pour l'Inclusion Scolaire (ULIS) et les Dispositifs d'Initiation aux Métiers en Alternance (DIMA). Non compris les Formations Continues (FC).
  • (3) Y compris les Sections Générales et Technologiques (SGT). Non compris les ULIS.
  • (4) Comprend les BTS, les classes préparatoires aux grandes écoles et diverses préparations post-bac.
  • (5) Y compris l'Enseignement Hors Contrat.
  • Source : rectorats des académies d'Aix-Marseille et de Nice, BCP - DEPP

Figure 4 – Évolution 2015/2014 des effectifs scolaires dans les académies de Provence-Alpes-Côte d'Azur

Évolution 2015/2014 des effectifs scolaires dans les académies de Provence-Alpes-Côte d'Azur
Enseignement Évolution 2015/2014
Aix-Marseille Nice Total Paca
Effectifs % Effectifs % Effectifs %
1er degré 2 467 0,9 1 456 0,7 3 923 0,8
Préélémentaire 83 0,1 103 0,1 186 0,1
Élémentaire + spécial 2 384 1,3 1 353 1,1 3 737 1,2
2nd degré 1 591 0,6 - 102 - 0,1 1 489 0,3
Collèges + SEGPA (1) - 956 - 0,7 - 1 210 - 1,2 - 2 166 - 0,9
Lycées professionnels (2) - 143 - 0,5 - 224 - 1,2 - 367 - 0,7
Lycées (3) 2 292 3,4 1 132 2,4 3 424 3,0
Post-bac (4) 398 2,7 200 2,3 598 2,5
Total 4 058 0,7 1 354 0,4 5 412 0,6
  • (1) SEGPA : Sections d'Enseignement Général et Professionnel Adapté, hors EREA.
  • (2) Y compris les Sections d'Enseignement Professionnel (SEP), les Mentions Complémentaires (MC), les Unités Localisées pour l'Inclusion Scolaire (ULIS) et les Dispositifs d'Initiation aux Métiers en Alternance (DIMA). Non compris les Formations Continues (FC).
  • (3) Y compris les Sections Générales et Technologiques (SGT). Non compris les ULIS.
  • (4) Comprend les BTS, les classes préparatoires aux grandes écoles et diverses préparations post-bac.
  • (5) Y compris l'Enseignement Hors Contrat.
  • Source : rectorats des académies d'Aix-Marseille et de Nice, BCP - DEPP

Progression de l’enseignement privé

Le secteur privé demeure plus développé dans l’académie d’Aix-Marseille que dans celle de Nice. Dans le premier degré, ce secteur accueille 10,8 % des élèves à Aix-Marseille, contre 8,7 % des élèves à Nice. Dans le second degré, les différences sont encore plus sensibles : 22,7 % des élèves sont inscrits dans le privé à Aix-Marseille contre 15,4 % à Nice.

La place de l’enseignement privé, tous niveaux d’enseignement confondus, est en progression de 0,1 point dans les deux académies pour s'établir à 16,3 % pour l’académie d’Aix-Marseille et 11,9 % pour l’académie de Nice.

Ces proportions restent toutefois très inférieures à la moyenne métropolitaine (22,2 %).

Baccalauréat : légère baisse du taux d’admission

En juin 2015, 86,8 % des candidats ont été admis au baccalauréat en Paca, ce qui représente près de 45 000 bacheliers. Le taux de réussite baisse de 0,3 point par rapport à la session précédente (figure 5). Il reste en-dessous de la moyenne nationale (88,1 % en 2015, en baisse de 0,2 point).

Figure 5 – Résultats au baccalauréat

Résultats au baccalauréat
Provence-Alpes-Côte d'Azur France métropolitaine Écart en points
2005 78,6 80,2 1,6
2006 81,3 82,3 1,0
2007 82,9 83,7 0,8
2008 82,5 83,7 1,2
2009 84,8 86,3 1,5
2010 83,8 85,8 2,0
2011 84,4 86,0 1,6
2012 83,9 84,8 0,9
2013 85,7 87,2 1,5
2014 87,1 88,3 1,2
2015 86,8 88,1 1,3
  • Source : rectorats des académies d'Aix-Marseille et de Nice, BCP - DEPP

Figure 5 – Résultats au baccalauréat

Ce recul du taux d’admission résulte principalement d’une baisse sensible du taux de réussite au baccalauréat professionnel : celui-ci passe de 81,2 % à 78,6 %. À l’inverse, les filières générale et technologique enregistrent de meilleurs résultats au baccalauréat : le taux de réussite du baccalauréat général passe 89,8 % à 90,0 % et celui du baccalauréat technologique de 89,2 % à 90,3 % (figure 6).

Le taux d’admission progresse dans l’académie de Nice (88,2 %, soit + 0,1 point) alors qu’il baisse dans l’académie d’Aix-Marseille (85,8 % soit – 0,7 point). Cette différence s’explique principalement par la baisse du taux de réussite au baccalauréat général dans l’académie d’Aix-Marseille (– 0,3 point soit 89,1 %), alors qu’il augmente dans l’académie de Nice (+ 1,0 point soit 91,3 %).

Comme les années précédentes, les taux de réussite demeurent supérieurs dans l’académie de Nice à ceux d’Aix-Marseille, quelle que soit la série du baccalauréat.

Figure 6 – Résultats du baccalauréat dans les académies de Provence-Alpes-Côte d'Azur, session 2015

Résultats du baccalauréat dans les académies de Provence-Alpes-Côte d'Azur, session 2015
Baccalauréat Aix-Marseille Nice Total Paca France métropolitaine
Présents % Admis Présents % Admis Présents % Admis Présents % Admis
Général 15 183 89,1 11 028 91,3 26 211 90,0 334 293 91,6
Technologique 6 370 89,0 4 056 92,3 10 426 90,3 130 751 91,0
Professionnel 9 486 78,3 5 677 79,2 15 163 78,6 209 424 80,7
Ensemble 31 039 85,8 20 761 88,2 51 800 86,8 674 468 88,1
  • Source : rectorats des académies d'Aix-Marseille et de Nice, BCP - DEPP (résultats tous ministères, y c. candidats libres)

Définitions

Classes Préparatoires aux Grandes Écoles / CPGE

Les Classes Préparatoires aux Grandes Écoles (CPGE) préparent, en 2 ans, les étudiants aux concours d'entrée dans les grandes écoles et les écoles d'ingénieurs. Ces classes, situées dans les lycées, sont accessibles avec un baccalauréat ou un niveau équivalent, après acceptation du dossier par le chef d'établissement.

Section de Technicien Supérieur / STS

La Section de Technicien Supérieur (STS) est une formation préparant au Brevet de Technicien Supérieur (BTS) en une durée de deux ans. C'est un diplôme de niveau bac + 2. Le recrutement s'effectue parmi les titulaires d'un Brevet de Technicien (BT), d'un baccalauréat technologique, d'un baccalauréat général ou d'un baccalauréat professionnel, suivant la section demandée.