Bilan économique 2015 - Ile de France

En 2015, dans le mouvement européen, l'économie française continue d'accélérer. La croissance du produit intérieur brut (PIB) en volume est estimée à + 1,3 % contre + 0,6 % en 2014. La consommation et le pouvoir d'achat des ménages sont en augmentation, l'emploi progresse et le taux de chômage baisse de 0,1 point en 2015 en France métropolitaine. En Ile-de-France, l'activité économique s'améliore en 2015. En un an l'emploi a crû de 0,8 % et le taux de chômage a diminué au quatrième trimestre de 0,2 point pour s'établir à 8,8 % de la population active. Les créations d'entreprises ont augmenté de 1,3 % par rapport à l'année précédente. Les autorisations de construction de logements sont en hausse de 12,4 % et le nombre de logements dont la construction a commencé a augmenté de 20,5 % par rapport à 2014. En termes de nuitées, l'activité hôtelière en Ile-de-France a légèrement diminué en 2015 (- 0,6 %) en raison des attentats de novembre.

Insee Conjoncture Ile-de-France
Paru le : 31/05/2016

Agriculture - Grandes cultures franciliennes : de bonnes récoltes de céréales à paille et des prix à la baisse

Annie Kirthichandra, Fabienne Lombard, Driaaf Ile-de-France

En 2015, en Ile-de-France, la récolte de céréales à paille est globalement satisfaisante malgré les épisodes caniculaires de l'été. Les productions de protéagineux et de betteraves sont en revanche en net repli. La valeur globale de la production agricole francilienne devrait à nouveau reculer, du fait d’un fléchissement des prix des produits agricoles.

Insee Conjoncture Ile-de-France
No 10
Paru le : 31/05/2016

En 2015, la production céréalière, de 3,1 millions de tonnes, reste abondante : elle est supérieure de 6,9 % à son niveau moyen des cinq dernières années, mais diminue légèrement par rapport à 2014 (figure 1). La production de blé tendre progresse de 3,1 % en un an, sous l’effet conjugué d’une hausse des surfaces (+ 1,0 %) et des rendements (+ 2,3 %). Les conditions météorologiques favorables de l’hiver et du printemps permettent en effet de bons rendements. Les épisodes caniculaires de l’été n’ont pas impacté le développement des blés qui étaient alors quasiment arrivés à maturité. La qualité du blé tendre est satisfaisante, avec un poids spécifique élevé et un faible taux d’humidité, et ce malgré une teneur en protéines qui diminue encore, pour la cinquième année consécutive. La production d’orge de printemps diminue de 2,1 % par rapport à 2014, en raison de l’absence de pluie durant le printemps, tandis que celle d’hiver, qui n’a pas souffert de la sécheresse, augmente de 11,6 % par rapport à 2014, grâce à la hausse, à parts égales, des surfaces et des rendements.

La production de maïs chute de 27,1 % par rapport à 2014, en raison d’une baisse marquée des rendements (- 21,3 %) et dans une moindre mesure des surfaces. Elle a été pénalisée par les vagues de chaleur et de sécheresse estivales lors de la floraison.

Figure 1 – Les principales grandes cultures en Ile-de-France

Les principales grandes cultures en Ile-de-France
Superficie (ha) Rendement (q/ha) Production (t)
2015 Évolution 2015/moyenne 2010 à 2014 (en %) Évolution (%) 2015/2014 2015 Évolution 2015/moyenne 2010 à 2014 (en %) Évolution (%) 2015/2014 2015 Évolution 2015/moyenne 2010 à 2014 (en %) Évolution (%) 2015/2014
Céréales, dont : 365 500 + 2,1 + 0,3 85 + 4,9 - 1,2 3 119 254 + 6,9 - 1,0
Blé tendre 241 610 + 1,9 + 1,0 88 + 7,3 + 2,3 2 126 530 + 9,9 + 3,1
Orge d'hiver 41 710 + 20,8 + 6,0 85 + 13,3 + 6,3 353 020 + 36,0 + 11,6
Orge de printemps 35 030 - 1,2 - 2,0 71 + 7,6 + 0,0 249 470 + 5,9 - 2,1
Total orge 76 740 + 9,7 + 2,2 79 + 11,3 + 3,9 602 490 + 21,7 + 5,5
Maïs-grain 40 430 - 4,2 - 7,0 85 - 16,7 - 21,3 343 510 - 20,5 - 27,1
Oléagineux, dont : 81 340 + 1,1 + 1,7 38 + 2,7 - 2,6 305 565 + 2,7 - 3,3
Colza 79 200 + 3,0 + 2,0 38 + 2,7 - 5,0 300 300 + 4,8 - 2,8
Protéagineux, dont : 19 950 - 25,7 - 0,4 31 - 26,2 - 22,5 62 370 - 44,4 - 22,4
Féveroles 13 180 - 19,0 - 5,0 25 - 37,5 - 35,9 32 995 - 49,2 - 39,2
Pois 6 770 - 36,0 + 9,9 43 - 4,4 + 2,4 29 370 - 37,7 + 12,7
Betteraves industrielles 43 190 + 7,1 + 2,0 820 - 8,7 - 10,5 3 543 440 - 2,1 - 8,7
  • Source : ministère de l'Agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, Agreste, Statistique agricole annuelle.

Une production de protéagineux en forte baisse

La récolte de colza se réduit de 2,8 % par rapport à 2014, en conséquence de la baisse des rendements. La production de féveroles recule fortement, de 39,2 %, tandis que celle des pois s’accroît de 12,7 % (figure 2). Les féveroles, se récoltant plus tard que les pois, ont souffert de la canicule du début de l’été.

Figure 2 – Récolte 2015 en Ile-de-France : évolution des surfaces, rendements, productions par rapport à la moyenne quinquennale 2010-2014

Indice 100 = même valeur que la moyenne quinquennale 2010-2014
Récolte 2015 en Ile-de-France : évolution des surfaces, rendements, productions par rapport à la moyenne quinquennale 2010-2014
Surfaces Rendements Productions
Céréales 102,1 104,9 106,9
Oléagineux 101,1 102,7 102,7
Protéagineux 74,3 73,8 55,6
Ensemble des céréales,| oléagineux et protéagineux 100,3 105,6 104,8
Blé tendre 101,9 107,3 109,9
Orge 109,7 111,3 121,7
Maïs 95,8 83,3 79,5
Colza 103,0 102,7 104,8
Féveroles 81,0 62,5 50,8
Pois 64,0 95,6 62,3
Betteraves 107,1 91,3 97,9
  • Source : Srise Ile-de-France, Statistique agricole annuelle.

Figure 2 – Récolte 2015 en Ile-de-France : évolution des surfaces, rendements, productions par rapport à la moyenne quinquennale 2010-2014

Des rendements très hétérogènes en betterave

La production de betteraves recule de 8,7 % par rapport à 2014 en raison de la baisse de ses rendements (- 10,5 %) du fait de la sécheresse estivale, et ce malgré la progression des surfaces emblavées (+ 2,0 %). Les rendements sont, cette année, très hétérogènes (de 40 t/ha à 120 t/ha), selon la nature des sols et le stress hydrique subi par la plante, en corrélation directe avec la pratique de l’irrigation.

Un contexte toujours difficile pour les exploitations céréalières

En 2015, la valeur de la production agricole régionale devrait reculer par rapport à 2014. Les incertitudes sur la récolte, dues aux conditions climatiques, entraînent d’abord les cours à la hausse au début de l’été. Ensuite, ces derniers diminuent sous l’effet combiné du ralentissement de la croissance chinoise et de l’amélioration des perspectives de récolte mondiale. En moyenne, les prix des produits agricoles à la production fléchissent de près de 10 % par rapport à 2014 (figure 3). Parallèlement, les coûts des consommations intermédiaires baissent légèrement, en lien avec la réduction des dépenses en énergie et en lubrifiants (figure 4).

Figure 3 – Évolution des cours

Indice base 100 en 2010
Évolution des cours
Blé tendre Orge Colza
janv-05 61 72 56
févr-05 61 72 54
mars-05 60 70 55
avr-05 56 66 54
mai-05 57 67 55
juin-05 60 71 56
juil-05 63 77 57
août-05 64 78 57
sept-05 64 77 60
oct-05 64 77 63
nov-05 64 77 63
déc-05 63 76 60
janv-06 63 75 59
févr-06 63 75 60
mars-06 63 74 60
avr-06 63 72 62
mai-06 65 72 65
juin-06 65 72 66
juil-06 71 76 69
août-06 77 83 70
sept-06 85 94 72
oct-06 93 105 73
nov-06 92 118 76
déc-06 87 118 76
janv-07 88 118 75
févr-07 86 115 73
mars-07 88 114 71
avr-07 91 112 69
mai-07 90 115 72
juin-07 101 131 75
juil-07 112 145 81
août-07 135 166 89
sept-07 167 196 98
oct-07 148 191 101
nov-07 136 175 106
déc-07 152 178 111
janv-08 149 176 118
févr-08 158 164 130
mars-08 169 161 132
avr-08 133 147 121
mai-08 119 138 121
juin-08 117 137 127
juil-08 116 130 120
août-08 114 121 107
sept-08 104 111 101
oct-08 89 94 91
nov-08 82 84 88
déc-08 77 77 76
janv-09 84 81 80
févr-09 83 81 78
mars-09 78 85 74
avr-09 79 69 77
mai-09 83 78 87
juin-09 81 85 85
juil-09 80 77 75
août-09 74 71 72
sept-09 70 67 70
oct-09 73 68 72
nov-09 75 69 75
déc-09 74 69 77
janv-10 71 68 77
févr-10 69 65 80
mars-10 67 63 82
avr-10 71 66 85
mai-10 75 69 84
juin-10 78 75 89
juil-10 101 107 97
août-10 129 132 102
sept-10 136 139 107
oct-10 129 133 110
nov-10 131 135 118
déc-10 143 149 134
janv-11 155 156 142
févr-11 158 146 134
mars-11 141 130 130
avr-11 148 133 130
mai-11 144 151 127
juin-11 134 156 128
juil-11 120 150 124
août-11 123 153 119
sept-11 122 152 121
oct-11 113 144 119
nov-11 111 143 118
déc-11 110 143 114
janv-12 120 152 123
févr-12 125 152 126
mars-12 126 148 130
avr-12 126 147 135
mai-12 126 142 130
juin-12 131 142 130
juil-12 149 163 138
août-12 159 167 140
sept-12 158 166 139
oct-12 157 163 132
nov-12 163 169 131
déc-12 155 163 130
janv-13 150 159 130
févr-13 145 147 130
mars-13 145 147 131
avr-13 146 147 130
mai-13 139 136 125
juin-13 122 133 122
juil-13 116 131 105
août-13 111 124 102
sept-13 113 124 102
oct-13 119 126 103
nov-13 122 126 105
déc-13 124 124 103
janv-14 117 119 100
févr-14 116 120 107
mars-14 124 126 113
avr-14 123 130 111
mai-14 115 123 104
juin-14 110 120 97
juil-14 109 115 89
août-14 104 112 87
sept-14 93 108 86
oct-14 98 115 89
nov-14 106 123 92
déc-14 114 128 94
janv-15 115 127 97
févr-15 109 121 99
mars-15 109 121 102
avr-15 105 121 104
mai-15 95 117 103
juin-15 100 125 107
juil-15 112 130 107
août-15 98 119 103
sept-15 93 114 101
oct-15 101 117 104
nov-15 104 116 105
déc-15 100 114 103
  • Source : Insee, indices des prix des produits agricoles à la production (Ippap).

Figure 3 – Évolution des cours

Figure 4 – Évolution des prix des produits intrants

Indice base 100 en 2010
Évolution des prix des produits intrants
Indice général des produits intrants Semences et plants Énergie et lubrifiants Engrais et amendements Produits de protection des cultures
janv-05 84,5 88,2 73,9 74,4 93,6
févr-05 84,8 88,1 75,2 74,6 93,8
mars-05 85,4 88,1 79,6 74,5 94,5
avr-05 85,7 88,1 79,9 74,8 95,3
mai-05 85,6 88,2 77,5 74,8 95,7
juin-05 86,1 88,4 81,4 74,6 95,8
juil-05 86,4 88,5 84,2 74,4 95,6
août-05 86,7 88,5 86,3 74,4 95,7
sept-05 87,2 88,6 89,9 75,0 95,8
oct-05 87,5 88,6 90,1 76,0 95,7
nov-05 87,2 88,7 86,6 76,7 95,3
déc-05 87,1 88,3 85,9 77,3 94,7
janv-06 87,6 88,6 88,3 78,8 93,4
févr-06 87,9 88,5 89,1 79,4 93,7
mars-06 88,1 88,6 90,2 79,5 94,3
avr-06 88,6 88,7 91,9 79,8 94,9
mai-06 88,7 88,6 92,0 79,4 95,4
juin-06 88,6 88,6 91,2 79,1 95,6
juil-06 88,6 88,4 91,8 78,4 95,1
août-06 88,8 88,3 92,8 78,4 95,1
sept-06 88,4 88,1 89,2 78,3 95,6
oct-06 88,5 88,6 86,9 78,2 95,9
nov-06 88,6 88,7 86,1 78,3 95,7
déc-06 88,7 88,9 85,9 78,5 94,8
janv-07 88,6 88,9 83,3 79,4 93,6
févr-07 88,9 88,5 84,3 80,5 93,6
mars-07 89,7 88,8 85,4 84,0 94,1
avr-07 90,5 88,9 87,2 86,3 94,6
mai-07 90,7 89,0 87,5 86,6 94,8
juin-07 91,0 89,1 88,4 87,2 95,0
juil-07 91,6 90,0 89,4 88,5 94,1
août-07 92,1 91,1 89,2 89,8 94,0
sept-07 93,4 92,4 92,0 92,8 94,4
oct-07 95,1 95,0 93,8 97,5 94,3
nov-07 96,5 95,5 100,6 100,6 93,9
déc-07 97,6 96,3 101,8 105,8 94,0
janv-08 99,6 98,1 102,3 114,6 94,6
févr-08 100,9 98,2 103,2 120,9 95,0
mars-08 102,3 98,6 107,0 125,2 95,6
avr-08 103,7 98,5 109,3 129,5 96,9
mai-08 105,7 98,6 119,3 133,7 97,3
juin-08 108,0 98,9 124,0 142,6 97,4
juil-08 110,1 100,2 124,9 153,8 97,3
août-08 110,3 100,6 116,2 160,3 97,3
sept-08 111,0 101,1 113,3 165,9 97,5
oct-08 110,2 101,8 102,2 165,8 97,7
nov-08 108,5 102,7 90,0 162,8 98,1
déc-08 107,1 103,0 80,5 160,6 98,6
janv-09 106,9 102,9 83,4 157,0 98,6
févr-09 106,4 103,1 81,9 153,8 99,0
mars-09 105,1 103,5 76,1 149,6 99,6
avr-09 104,7 103,6 76,2 145,8 100,7
mai-09 103,2 103,8 76,2 135,5 101,0
juin-09 102,0 103,8 82,0 123,2 101,3
juil-09 99,3 102,8 81,1 108,0 100,9
août-09 99,1 102,1 84,8 104,7 101,0
sept-09 98,1 101,2 83,2 100,0 101,1
oct-09 97,9 101,0 85,7 97,3 101,2
nov-09 97,6 100,6 88,7 94,3 101,1
déc-09 97,6 100,3 89,1 94,3 100,5
janv-10 97,6 99,6 94,9 92,4 98,9
févr-10 97,8 99,6 94,2 94,2 99,0
mars-10 98,5 99,7 97,1 96,2 99,5
avr-10 99,1 99,8 99,2 96,8 100,0
mai-10 99,1 99,8 99,1 96,4 100,5
juin-10 99,2 99,7 99,7 95,9 100,8
juil-10 99,1 99,6 97,0 96,9 100,4
août-10 99,7 100,0 97,8 98,7 100,3
sept-10 101,1 100,4 99,6 104,3 100,2
oct-10 102,0 100,7 102,8 106,5 100,3
nov-10 102,9 100,6 105,5 110,0 100,4
déc-10 103,9 100,5 113,1 111,6 99,7
janv-11 104,9 100,5 113,9 116,8 98,2
févr-11 105,8 100,6 115,6 120,0 98,1
mars-11 107,0 100,7 121,0 122,2 99,0
avr-11 107,5 100,8 122,1 122,5 99,7
mai-11 106,9 100,8 115,9 123,0 99,8
juin-11 107,1 100,9 115,7 123,7 100,0
juil-11 107,8 101,7 118,0 125,0 100,0
août-11 107,9 102,6 116,3 126,0 100,1
sept-11 108,7 103,6 118,7 128,1 100,5
oct-11 109,0 104,1 119,1 129,5 100,4
nov-11 109,2 104,2 122,5 130,0 99,8
déc-11 109,0 103,7 123,2 129,6 98,8
janv-12 108,9 104,3 121,4 129,1 98,4
févr-12 109,2 104,4 123,3 128,9 98,5
mars-12 109,7 104,3 126,3 129,3 99,3
avr-12 110,0 104,6 125,7 129,7 99,6
mai-12 109,8 104,6 122,1 129,4 99,9
juin-12 109,2 104,7 116,7 128,2 99,8
juil-12 110,0 105,1 121,4 129,0 99,9
août-12 111,2 105,0 126,8 130,2 100,3
sept-12 111,7 105,8 126,9 131,0 100,5
oct-12 112,2 107,8 126,4 131,1 100,7
nov-12 111,9 107,6 124,2 131,1 100,3
déc-12 111,7 107,8 121,7 130,8 99,5
janv-13 111,8 108,0 123,1 130,7 98,8
févr-13 112,1 108,4 125,3 130,6 98,9
mars-13 112,2 108,7 123,2 131,2 99,7
avr-13 111,8 108,7 119,6 131,1 100,3
mai-13 111,6 108,9 119,0 130,3 100,5
juin-13 110,8 108,5 119,7 124,7 100,2
juil-13 110,3 107,7 120,6 121,8 100,4
août-13 110,2 107,9 122,1 120,5 100,4
sept-13 110,2 108,3 123,4 119,3 100,6
oct-13 109,6 108,5 120,4 116,8 100,5
nov-13 109,5 108,4 121,9 115,4 100,9
déc-13 109,1 108,2 124,1 112,9 99,6
janv-14 109,2 108,2 121,0 114,2 99,5
févr-14 109,3 108,3 119,6 116,4 99,2
mars-14 109,5 108,5 117,8 117,7 99,7
avr-14 109,7 108,6 116,9 118,8 100,5
mai-14 109,6 108,6 116,4 119,0 100,6
juin-14 109,3 108,2 118,4 116,4 100,5
juil-14 108,8 108,1 117,7 114,3 100,4
août-14 108,7 108,1 116,1 114,3 100,5
sept-14 108,6 108,4 116,6 115,1 100,5
oct-14 108,2 108,6 111,1 115,9 100,6
nov-14 107,9 108,4 107,7 117,0 100,4
déc-14 106,9 108,5 97,7 117,7 99,6
janv-15 106,3 108,2 89,8 120,1 98,8
févr-15 107,9 108,3 100,2 121,8 99,1
mars-15 108,2 108,5 101,9 122,5 99,5
avr-15 108,6 108,6 101,9 123,4 100,1
mai-15 108,8 108,8 102,9 122,9 100,4
juin-15 107,8 108,7 100,1 119,3 100,2
juil-15 107,4 108,2 96,1 119,2 99,8
août-15 106,8 108,3 89,9 119,1 99,6
sept-15 106,9 108,5 91,5 119,3 99,8
oct-15 106,8 108,5 91,2 118,9 99,8
nov-15 106,7 108,5 91,1 118,3 99,7
déc-15 105,8 108,3 83,1 117,6 99,6
  • Sources : Agreste, Insee, indices des prix d'achat des moyens de production agricole (Ipampa).

Figure 4 – Évolution des prix des produits intrants

Encadré

Plus de 50 ans de productions agricoles franciliennes

La direction régionale et interdépartementale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (Driaaf) a publié en janvier 2016 un panorama illustré des productions agricoles d’Ile-de-France. Ce document retrace l’évolution de ces productions sur plus de 50 ans, au travers de synthèses et de cartes dynamiques s’appuyant sur les recensements agricoles successifs et sur les données de l’établissement national des produits de l’agriculture et de la mer (France AgriMer).

Il existait jusqu’alors peu d’analyses actualisées donnant les principales clefs pour comprendre les productions agricoles franciliennes et leurs évolutions. Pourtant, celles-ci sont au cœur des défis multiples lancés aujourd’hui à l’agriculture de la région, tant par la réforme de la politique agricole commune et la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt, que par le schéma directeur de la région Ile-de-France et la naissance de la métropole du Grand Paris.

Définitions

Pour en savoir plus

Documentation

Définitions (pdf, 45 Ko)