Bilan économique 2014 des Pays de la Loire

En 2014, le PIB de la France progresse de 0,2 % après + 0,7 % en 2013. Reflétant la faiblesse de la croissance économique nationale, l'emploi salarié recule dans la région pour la troisième année consécutive, et de manière un peu plus marquée qu'en 2013. Entre fin 2013 et fin 2014, la région a perdu 4 400 emplois salariés dans les secteurs principalement marchands, une contraction de même ampleur qu'en France (- 0,5 %). L'année 2014 s'achève toutefois par une légère hausse de l'emploi salarié régional : + 0,1 % au quatrième trimestre.

Insee Conjoncture Pays de la Loire
Paru le : 29/05/2015
Consulter

Tourisme - Une hausse de la fréquentation touristique portée par l’hôtellerie de plein air

David Amonou, Insee

Les hôtels et campings des Pays de la Loire ont enregistré 16,9 millions de nuitées durant l’année 2014, une augmentation de 2,3 % comparé à 2013. Cette hausse repose sur la fréquentation des campings, qui progresse de 3,9 % grâce à la clientèle française. Dans les hôtels, la fréquentation diminue (– 0,4 %), principalement en raison d’une baisse des arrivées de la clientèle étrangère.

Insee Conjoncture Pays de la Loire
No 5
Paru le : 29/05/2015

Une progression des nuitées dans les campings…

La hausse de fréquentation dans les campings de la région s’est poursuivie durant la saison touristique 2014 avec un nombre de nuitées qui atteint 10,6 millions, + 3,9 % par rapport à la saison 2013. Cette progression est nettement supérieure à la moyenne des régions de France métropolitaine (+ 0,3 %) (figure 2).

Durant la saison touristique 2014, la hausse de fréquentation des campings est plus nette sur certains segments de l’offre. C’est notamment le cas sur les emplacements locatifs (+ 7,4 %) alors que la fréquentation diminue sur les emplacements nus (– 0,7 %).

…due à une hausse de la fréquentation française

La hausse de la fréquentation dans les campings en 2014 s’explique par une augmentation du nombre de nuitées des clients français (+ 5,2 %). La fréquentation des étrangers est en baisse (– 1,3 %), mais leurs séjours sont plus longs. La saison touristique 2014 est surtout marquée par le recul de la fréquentation des Britanniques (– 10,8 %), tandis que celles des Néerlandais et des Belges sont en nette progression (respectivement + 12,5 % et + 8,6 %).

Résultat de la hausse globale de fréquentation, le taux d’occupation des emplacements a augmenté de 1,2 point pour atteindre 37,4 %.

La fréquentation dans les campings a augmenté en Vendée, dans le Maine-et-Loire et en Loire-Atlantique (respectivement + 4,5 %, + 3,3 % et + 2,9 %) et diminué dans la Sarthe et en Mayenne (– 0,5 % et – 4,4 %).

Une fréquentation hôtelière en léger recul

Avec 6,3 millions de nuitées enregistrées durant l’année 2014, la fréquentation dans les hôtels est en baisse (– 0,4 %) par rapport à l’année précédente, même si celle-ci est moindre comparée à la France métropolitaine (– 1,4 %) (figure 3). Cette baisse est principalement due à un recul de la présence étrangère dont le nombre de nuitées fléchit de 3,0 %. La progression de la durée moyenne de séjour, qui passe de 1,88 jour en 2013 à 1,91 jour en 2014, n’a pas compensé la diminution de leurs arrivées (– 4,8 %). Le nombre de nuitées de la clientèle française diminue pour sa part plus légèrement (– 0,1 %). À l’inverse de la clientèle étrangère, celle-ci est plus nombreuse qu’en 2013 (+ 1,5 % d’arrivées), mais séjourne moins longtemps, en moyenne (1,61 jour en 2013 contre 1,58 jour en 2014).

Contrairement à la Loire-Atlantique et la Mayenne, où la fréquentation est en recul de 2,0 % par rapport à l’année précédente, l’année 2014 a été plutôt favorable pour la Vendée et la Sarthe, qui enregistrent une hausse respective de leur fréquentation de + 3,1 % et + 2,5 % (figure 3).

Figure 1 – Évolution des nuitées dans les hôtels et les campings

en indice base 100 en 2010
Évolution des nuitées dans les hôtels et les campings
Nombre de nuitées - Pays de la Loire Nombre d'arrivées - Pays de la Loire Nombre de nuitées - France métropolitaine Nombre d'arrivées - France métropolitaine
2010 100 100 100 100
2011 103,12 103,12 103,07 103,2
2012 99,74 102,91 102,96 103,62
2013 100,61 102,04 103,6 104,39
2014 102,89 103,7 102,73 103,67
  • Note : données 2014 définitives. Données 2010, 2011, 2012 et 2013 rétropolées suite au changement de classification début 2014. La fréquentation des campings n'est observée que de mai à septembre.
  • Source : Insee en partenariat avec la DGE et les comités régionaux du tourisme (CRT).

Figure 1 – Évolution des nuitées dans les hôtels et les campings

Figure 2 – Nombre de nuitées dans les campings par département

en %
Nombre de nuitées dans les campings par département
Nombre de nuitées dans les campings Part de nuitées effectuées en 2014
2014 (en milliers) Évolution 2014/2013 Évolution moyenne annuelle 2013/2010 (1) par une clientèle étrangère sur emplacements équipés
Loire-Atlantique 2 214 2,9 0,9 14,5 54,2
Maine-et-Loire 513 3,3 -1,4 45,8 37,0
Mayenne 78 -4,4 2,0 18,5 39,7
Sarthe 263 -0,5 -1,7 35,9 23,4
Vendée 7 568 4,5 -0,9 18,1 63,2
Pays de la Loire 10 636 3,9 -0,6 19,1 58,9
France métropolitaine 109 743 0,3 1,6 33,4 47,3
  • Note : données 2014 définitives. La fréquentation des campings n'est observée que de mai à septembre. Données 2010, 2011, 2012 et 2013 rétropolées suite au changement de classification début 2014.
  • (1) : taux d'évolution annuel qu'aurait connu le nombre de nuitées si l'évolution avait été la même pour chaque année de la période considérée.
  • Source : Insee en partenariat avec la DGE et les comités régionaux du tourisme (CRT).

Figure 3 – Nombre de nuitées dans les hôtels par département

en %
Nombre de nuitées dans les hôtels par département
Nombre de nuitées dans les hôtels Part de nuitées effectuées en 2014 par une clientèle étrangère
2014 (en milliers) Évolution 2014/2013 Évolution moyenne annuelle 2013/2010 (1)
Loire-Atlantique 2 824 -2,0 2,2 10,3
Maine-et-Loire 1 144 -1,5 0,7 12,2
Mayenne 285 -2,0 0,7 8,8
Sarthe 830 2,5 0,2 12,4
Vendée 1 216 3,1 1,7 7,1
Pays de la Loire 6 300 -0,4 1,5 10,2
France métropolitaine 198 509 -1,4 1,0 36,7
  • Note : données 2014 définitives. Données 2010, 2011, 2012 et 2013 rétropolées suite au changement de classification début 2014.
  • (1) : taux d'évolution annuel qu'aurait connu le nombre de nuitées si l'évolution avait été la même pour chaque année de la période considérée.
  • Source : Insee en partenariat avec la DGE et les comités régionaux du tourisme (CRT).

Figure 4 – Nombre de nuitées dans les campings selon la catégorie

Nombre de nuitées dans les campings selon la catégorie
Nombre de nuitées en 2014 (milliers) Évolution 2014/2013 (%)
Pays de la Loire France métropolitaine Pays de la Loire France métropolitaine
1-2 étoiles 1 027 16 115 -1,4 0,4
3-4-5 étoiles 9 337 86 605 4,9 0,6
Non classés 272 7 024 -7,6 -3,8
Total 10 636 109 743 3,9 0,3
  • Note : données 2014 définitives. La fréquentation des campings n'est observée que de mai à septembre. Données 2010, 2011, 2012 et 2013 rétropolées suite au changement de classification début 2014.
  • Source : Insee en partenariat avec la DGE et les comités régionaux du tourisme (CRT).

Sources

Avertissement 

Les données chiffrées sont parfois arrondies (selon les règles mathématiques). Le résultat arrondi d'une combinaison de données chiffrées (qui fait intervenir leurs valeurs réelles) peut se trouver légèrement différent de celui que donnerait la combinaison de leurs valeurs arrondies.

 

Méthodologie : la nouvelle classification des hôtels et des campings 

Depuis le 23 juillet 2012, les hôtels de tourisme et les campings sont classés à partir de nouvelles normes Atout France. Les campings-caravanings sont classés de 1 à 5 étoiles. Les conditions requises pour ce classement portent sur les équipements communs, les équipements sanitaires, l'accessibilité aux personnes handicapées.

Pour être qualifié d'« hôtel de tourisme », un établissement hôtelier doit comporter au moins 5 chambres et recevoir une clientèle de passage. Les hôtels sont classés en cinq catégories, de 1 à 5 étoiles, en fonction de leur confort, de leur équipement et de leurs services.

Les résultats publiés sont dorénavant exclusivement en nouvelle classification.

En janvier 2015, le parc régional hôtelier est composé de 977 hôtels. Trois ans après la clôture du dispositif de changement de classification, près d’1 hôtel sur 5 n’est pas classé. Ces établissements n’ont soit pas demandé une nouvelle classification ou ont été intégrés au champ en tant qu’hôtels historiquement non classés. Sur 827 hôtels présents dans le parc en 2009 et 2015, 612 établissements ont été reclassés à ce jour : 414 ont confirmé leur précédent classement et 195 ont changé pour un classement dans une catégorie supérieure.

Le parc régional des campings est constitué de 767 hébergements en 2014. Parmi les établissements déjà existants en 2009, 30 % ont été reclassés dans une catégorie supérieure et 50 % ont conservé leur catégorie initiale. Les 20 % restant, non-classés, n’ont pas fait de demande pour un nouveau classement.

 

Source : extension du champ des enquêtes de fréquentation touristique 

L’enquête de fréquentation dans l'hôtellerie concerne les hôtels homologués (1 à 5 étoiles), et depuis janvier 2014 tous les hôtels de cinq chambres ou plus, qu’ils soient classés ou non.

L’enquête de fréquentation dans l'hôtellerie de plein air est une enquête mensuelle réalisée de mai à septembre auprès des campings classés (de 1 à 5 étoiles) et étendue aux campings non classés depuis avril 2014 possédant au moins un emplacement de passage. Les Parcs Résidentiels de Loisirs (PRL) et les aires naturelles sont désormais inclus dans le champ de l’enquête. Les campings possédant uniquement des emplacements loués à l’année ne sont pas enquêtés.

Définitions

- Hôtellerie de plein-air (camping)

- Nuitée

- DGE

- Taux d’occupation

- Les hébergements collectifs touristiques autres que les hôtels et campings comprennent les villages vacances, les résidences de tourisme, les auberges de jeunesse, les centres internationaux de séjour, les centres sportifs, Résidences Hôtelières, et les maisons familiales.