France, portrait socialÉdition 2009

Insee Références
Paru le : 13/11/2009
Consulter
Sommaire

Vue d'ensemble - Redistribution - Les mécanismes de réduction des inégalités de revenus en 2008

François Marical

Cet article dresse le bilan de la redistribution opérée par les prestations monétaires et les impôts directs en 2008, dernière année avant l’arrivée du revenu de solidarité active. Chaque prestation ou impôt pris isolément a un ou des rôles souvent bien définis. L’ensemble formé par ces impôts et prestations constitue une masse importante de revenus prélevés d’une part et versés d’autre part aux ménages, et modifie substantiellement la distribution des revenus au sein de la population. Le niveau de vie moyen avant redistribution du dernier quintile (les 20 % de personnes les plus riches) est 7,5 fois plus élevé que celui du 1er quintile (les 20 % les plus modestes). Après transferts, ce même rapport est de 4,1. Les prélèvements et prestations ne contribuent cependant pas tous à même hauteur à la réduction des inégalités de niveau de vie. Cela dépend de leur poids dans le revenu et de leur degré de ciblage (sur les bas niveaux de vie pour les prestations et sur les hauts pour les prélèvements). Ainsi, sur le champ des transferts étudiés, les prestations monétaires contribuent davantage à la réduction des inégalités (63 %) que l’ensemble des prélèvements (37 %).

Insee Références
Paru le : 13/11/2009