France, portrait social - Édition 2009

Publications grand public
France, portrait social
Paru le : 13/11/2009
Consulter
Sommaire

Vue d'ensemble - Emploi et chômage - Le marché du travail se retourne en 2008

Étienne Debauche

Le retournement de l’activité, qui intervient en France au 2e trimestre 2008, se traduit rapidement par une dégradation du marché du travail. Le dynamisme de l’emploi, qui s’est maintenu jusqu’au 1er trimestre 2008, cède la place à un retournement brutal au 2e trimestre, essentiellement via l’intérim. Au total, plus de 100 000 emplois sont supprimés en 2008, en premier lieu dans les secteurs marchands, beaucoup plus sensibles que les autres à la conjoncture. Au cours du 1er semestre 2009, le recul du marché du travail s’amplifie avec plus de 270 000 destructions d’emploi. Les perspectives à court terme sont médiocres, l’ajustement à la baisse de l’emploi sur l’activité n’étant pas achevé. Corollaire de cette dégradation, le taux de chômage passe de 7,1 % au 1er trimestre 2008 à 9,1 % au 2e trimestre 2009 en France métropolitaine, après deux années de baisse régulière en 2006 et 2007. Le nombre de chômeurs augmente donc de presque 30 % en un an et demi. Par ailleurs, de nombreuses personnes se retrouvent au chômage partiel. En réaction à la crise économique, et afin de limiter le nombre de licenciements économiques, les modalités d’autorisations du chômage partiel sont assouplies fin 2008. Le recours à ce dispositif s’amplifie début 2009 et 320 000 personnes sont dans une situation de chômage partiel ou technique au 2e trimestre 2009, soit un niveau équivalent à ce qui était observé en 1993.

Publications grand public
Paru le : 13/11/2009