Une dynamique d’emploi spécifique dans les grandes entreprises

Services
Dernière mise à jour le :18/02/2021

Entre 2008 et 2017, dans le secteur marchand non agricole, le nombre d’ emplois salariés a diminué dans les microentreprises et les petites et moyennes entreprises (PME).A contrario, il a augmenté dans les entreprises de taille intermédiaire (ETI) et les grandes entreprises. Il s’agit là des évolutions mesurées par la seule comparaison des stocks d’ emplois par catégorie d’entreprises.

 
Ces évolutions masquent cependant les dynamiques à l’œuvre. Les microentreprises, les PME et les ETI créent 275 000 emplois salariés en France sur la période, mais beaucoup d’entre elles changent de catégorie à la suite de leur croissance ou de leur rachat par des entreprises de plus grande taille. Ainsi, bien que les microentreprises et les PME créent des emplois, leurs effectifs salariés diminuent sur la période.

La croissance des grandes entreprises est due au rachat d’entreprises plus petites (en particulier des ETI). Sans ces apports externes, les grandes entreprises suppriment des emplois dans la grande majorité des zones d’ emploi, à hauteur de – 246 000.

Les entreprises créent 340 000 emplois salariés dans les dix zones d’ emploi les plus dynamiques, alors que l’emploi salarié progresse peu sur l’ensemble du territoire et diminue dans plus des deux tiers des zones d’ emploi.

Étude nationale

Études régionales