L’insertion sur le marché du travail reste moins aisée dans les DOM en 2017

Chiffres détaillés
Paru le : Paru le 27/06/2018
- juin 2018

L’insertion sur le marché du travail reste moins aisée dans les DOM en 2017Synthèse

Paru le : 27/06/2018

Consulter

Les difficultés à intégrer le marché du travail restent prégnantes pour les habitants des DOM. Ainsi, les principaux indicateurs issus de l’enquête Emploi 2017, taux d’emploi, taux d’activité, taux de chômage et halo autour du chômage confirment la persistance d’écarts importants entre la métropole et les DOM (figure1). Cependant, les disparités sont marquées entre les cinq DOM, compte tenu des différences d'environnements économiques entre ces départements. Comparée à la métropole la situation en Martinique est la moins défavorable, celles de La Réunion et de la Guadeloupe s'en différencient davantage, tandis que la Guyane et surtout Mayotte s’en écartent très sensiblement.

Figure 1Activité, emploi et chômage dans les DOM en 2017

en %
Activité, emploi et chômage dans les DOM en 2017 (en %) -
Taux d'activité des 15-64 ans Taux d'emploi des 15-64 ans Taux de chômage des 15 ans ou plus
Guadeloupe Ensemble 64 49 22
Hommes 68 53 21
Femmes 61 46 24
Martinique Ensemble 65 54 18
Hommes 67 56 15
Femmes 65 52 20
Guyane Ensemble 55 43 22
Hommes 63 50 20
Femmes 49 37 25
La Réunion Ensemble 62 47 23
Hommes 68 52 23
Femmes 56 43 23
Mayotte Ensemble 52 38 26
Hommes 60 46 23
Femmes 45 32 30
France métropolitaine Ensemble 72 65 9
Hommes 76 69 9
Femmes 68 62 9
  • Champ : population des ménages de 15 à 64 ans ; restreint pour la Guyane aux communes accessibles par la route.
  • En moyenne annuelle ; sauf Mayotte : situation au 2ᵉ trimestre.
  • Source : Insee, enquête Emploi 2017

Des taux d’activité inférieurs à ceux de la métropole

Sur l’ensemble des DOM, le taux d’activité est en net retrait par rapport au taux métropolitain. L’écart varie de plus de sept points pour la Martinique à plus de vingt points pour Mayotte. Le taux d’activité qui est le rapport entre le nombre de personnes en emploi ou en recherche d’emploi et la population en âge de travailler, dépend ainsi fortement du nombe d'emplois disponibles sur le territoire.

La Martinique affiche le taux d’activité (65 %) le plus élevé des DOM. Ce département se caractérise par un taux d’activité des femmes élevé : inférieur de seulement trois points à celui de métropole, il est peu éloigné du taux d'activité des hommes de ce département. Assez proche de la Martinique, la Guadeloupe devance de peu La Réunion, pénalisée par un différentiel hommes-femmes prononcé. L’écart avec la métropole est le plus élevé en Guyane et à Mayotte, où à peine plus de la moitié de la population des 15 à 64 ans est active. Dans ces deux départements, la jeunesse de la population contribue à ces taux d’activité particulièrement faibles.

Moins de la moitié de la population des 15 à 64 ans en emploi, excepté en Martinique

Le taux d’emploi rapporte le nombre de personnes occupant un emploi à la population. Ce taux est dans chaque DOM bien inférieur à celui de métropole : moins d’une personne sur deux âgée de 15 à 64 ans occupe un emploi dans les DOM contre deux sur trois en métropole (figure 2). Même si les causes sont diverses, la rareté des offres d’emploi et le niveau de qualification insuffisant des postulants sur le marché du travail l'expliquent en partie .

L’accès à l’emploi est particulièrement difficile pour les jeunes sur l'ensemble des DOM, 35 % d'entre eux ne sont plus en études et n'ont pas d'emploi, soit deux fois plus qu’en France métropolitaine. Seul un jeune sur quatre occupe un emploi dans chacun des quatre DOM historiques (Guadeloupe, Martinique, Guyane, La Réunion) et ce taux est encore plus faible à Mayotte (15 %). En métropole, 45 % des jeunes de 15 à 29 ans ont un emploi. Ce différentiel d’environ 20 points pour les jeunes est de même ampleur pour les 30 à 49 ans et se réduit pour les 50 ans ou plus.

Figure 2Taux d'emploi des 15-64 ans par tranche d’âge (en %)

en %
Taux d'emploi des 15-64 ans par tranche d’âge (en %) (en %) -
De 15 à 29 ans De 30 à 49 ans De 50 à 64 ans
Mayotte 15 54 54
Guyane 22 56 53
La Réunion 26 62 49
Guadeloupe 23 62 56
Martinique 24 69 58
France métropolitaine 45 82 61
  • Champ : population des ménages de 15 à 64 ans ; restreint pour la Guyane aux communes accessibles par la route.
  • En moyenne annuelle ; (*) sauf Mayotte : situation au 2ᵉ trimestre.
  • Source : Insee, enquête Emploi 2017

Figure 2Taux d'emploi des 15-64 ans par tranche d’âge (en %)

  • Champ : population des ménages de 15 à 64 ans ; restreint pour la Guyane aux communes accessibles par la route.
  • En moyenne annuelle ; (*) sauf Mayotte : situation au 2ᵉ trimestre.
  • Source : Insee, enquête Emploi

Le chômage touche davantage les DOM

Le taux de chômage dans les DOM est deux à trois fois plus prononcé qu’en métropole. En Martinique, département ultra-marin où il est le moins élevé, il s'établit à 18 %, alors qu'il atteint 26 % à Mayotte. En Guadeloupe et à Mayotte, tout comme en métropole, le chômage est orienté à la baisse sur les trois dernières années. Il est stable dans les trois autres départements. Autre particularité domienne : à l’inverse de la métropole, le taux de chômage des femmes est systématiquement plus élevé que celui des hommes, sauf à La Réunion où il est identique.

Le chômage touche particulièrement les jeunes, avec une intensité d’autant plus forte lorsqu’ils sont peu diplômés. C’est particulièrement vrai en Guadeloupe et surtout à Mayotte où 43 % des jeunes actifs de 15 à 29 ans sont au chômage. Dans ce dernier département, la jeunesse de la population (deux personnes sur trois ont moins de 30 ans), conséquence du boom démographique, amène de nombreux candidats sur le marché du travail. En Guyane, le taux de chômage des jeunes est le plus faible des départements ultra-marins, mais cela est à mettre en regard avec l’importance des inactifs parmi les moins de 30 ans.

Le halo autour du chômage plus important et un peu plus féminisé qu’en métropole

Le halo autour du chômage comprend des inactifs qui ne sont pas au chômage au sens du BIT, mais dont la situation est proche de celle des chômeurs. En général, lorsque la part de personnes au chômage est élevée, celle appartenant au halo l’est aussi. En métropole, la population de ce halo est légèrement supérieure à la moitié de l'effectif des chômeurs (figure 3) et le halo comprend 57 % de femmes. Dans les DOM le halo est nettement plus important et la part des femmes y est plus marquée. En Guadeloupe, département ultra-marin où le halo est le plus contenu, il représente 72 % du nombre des chômeurs. Dans deux départements la population du halo dépasse celle des chômeurs : Mayotte (22 000 contre 17 000) et surtout en Guyane (28 000 contre 18 500). À Mayotte, les femmes constituent les deux tiers du halo, tandis que leur part est de 60 % dans les autres départements ultra-marins.

Figure 3Répartition de la population des 15 à 64 ans selon l’activité (en %)

en %
Répartition de la population des 15 à 64 ans selon l’activité (en %) (en %) -
Emploi Chômage Halo autour du chômage Inactivité hors halo
Guadeloupe 49 15 10 26
Martinique 54 12 10 25
Guyane 43 13 19 26
La Réunion 47 14 11 27
Mayotte 38 14 17 31
France Métropolitaine 65 7 4 25
  • Champ : population des ménages de 15 à 64 ans ; restreint pour la Guyane aux communes accessibles par la route.
  • En moyenne annuelle ; (*) sauf Mayotte : situation au 2ᵉ trimestre.
  • Source : Insee, enquête Emploi 2017

Figure 3Répartition de la population des 15 à 64 ans selon l’activité (en %)

  • Champ : population des ménages de 15 à 64 ans ; restreint pour la Guyane aux communes accessibles par la route.
  • En moyenne annuelle ; (*) sauf Mayotte : situation au 2ᵉ trimestre.
  • Source : Insee, enquête Emploi 2017

Sources

L'enquête Emploi est la seule source permettant de mesurer le chômage et l’activité au sens du Bureau international du travail (BIT). Depuis 2014, elle est menée en continu, sur l’ensemble des semaines de l’année, en France, à l’exception de Mayotte où l’enquête est annuelle. Chaque trimestre, environ 110 000 personnes de 15 ans ou plus vivant en ménage ordinaire (c’est-à-dire hors foyers, hôpitaux, prisons...) répondent à l’enquête. Les personnes décrivent leur situation vis-à-vis du marché du travail au cours d’une semaine donnée, dite « de référence ». Le niveau et la structure de l’emploi fournis par l’enquête Emploi peuvent différer de ceux obtenus à partir des sources administratives (estimations d’emploi).

Les résultats de l'enquête Emploi à Mayotte ne sont pas strictement identiques à ceux des autres DOM et de la France métropolitaine. Certaines formulations du questionnaire sont différentes de celles de l’enquête dans le reste de la France. Ces formulations différentes ont des effets sur la détermination du statut d’activité au sens du BIT, notamment pour les personnes dont la situation se situe à la frontière entre le chômage et l’inactivité. De plus, alors que l’enquête emploi dans les DOM (Guadeloupe, Martinique, Guyane, La Réunion) et en France métropolitaine a lieu en continu toute l’année et reflète une situation moyenne annuelle exempte de tout effet saisonnier, les résultats de Mayotte reflètent la situation au deuxième trimestre.

Définitions

Personne en emploi (ou actif occupé) au sens du BIT

Personne ayant effectué au moins une heure de travail rémunéré au cours de la semaine de référence ou absente de son emploi, sous certaines conditions de motif (congés annuels, maladie, maternité…) et de durée

Taux d’emploi 

Rapport entre le nombre de personnes ayant un emploi et la population totale

Personne active au sens du BIT

Personne en emploi ou au chômage

Taux d’activité

Rapport entre le nombre de personnes en activité (emploi ou chômage) et la population totale

Chômeur au sens du BIT

Personne âgée de 15 ans ou plus qui :

  • est sans emploi la semaine de référence ;
  • est disponible pour travailler dans les deux semaines à venir ;
  • a effectué, au cours des quatre dernières semaines, une démarche active de recherche d’emploi ou a trouvé un emploi qui commence dans les trois mois.

Taux de chômage

Apport entre le nombre de chômeurs et le nombre d’actifs

Halo autour du chômage

Personnes sans emploi qui :

  • ont effectué une démarche active de recherche d’emploi mais ne sont pas disponibles pour travailler dans les deux semaines à venir ;
  • n’ont pas effectué de démarche active de recherche, mais souhaitent un emploi et sont disponibles pour travailler ;
  • souhaitent un emploi, mais n’ont pas effectué de démarche active de recherche et ne sont pas disponibles pour travailler.

Pour en savoir plus

Publications régionales sur l'emploi et le chômage :
– « Enquête emploi en continu en Guadeloupe : Le chômage diminue en 2017 »,Insee Analyse Guadeloupe n°29 – Avril 2018
– « Enquête emploi en continu en Martinique : Le chômage est stable en 2017 », Insee Analyse Martinique n°25 – Avril 2018
– « Enquête emploi en continu en Guyane : Le chômage est stable en 2017  », Insee Analyse Guyane n°29 – Avril 2018
– « Enquête emploi en continu à la Réunion : Le taux de chômage se stabilise en 2017  » Insee Flash La Réunion n°126 – Avril 2018
– « Enquête emploi Mayotte : Une hausse de l'emploi qui profite aux femmes  », Insee Flash Mayotte n°63 – Février 2018

Publications nationales sur l'emploi et le chômage :
– « Une photographie du marché du travail en 2017 », Insee Première n°1694 – Avril 2018
– « Emploi, chômage, revenus du travail », Insee Référence – Juillet 2017
– Extrait du rapport 2016 du CGET consacré à l'emploi dans les territoires, partie spécifique aux DOM - Novembre 2016
 
 
 
 
 
 

Publication régionale connexe :
– « De nombreuses entreprises informelles pour peu de richesse créée  » Insee Analyses Mayotte n°16 – Février 2018