Le taux de chômage se stabilise en 2017Enquête Emploi en continu

Aurore Fleuret, Philippe Paillole, Insee

Pour la deuxième année consécutive, la population active baisse à La Réunion, notamment chez les jeunes et les hommes. Le taux d’emploi n’augmente pas cette année. Et après trois années de baisse, le taux de chômage cesse de diminuer. Il reste stable à 23 % en 2017. Depuis 2014, le « halo » autour du chômage a augmenté de 6 000 personnes, dont une bonne part se sont retirées du marché du travail.

En 2017, la population active de La Réunion comprend 343 000 personnes. Sur 100 personnes en âge de travailler, 62 sont en emploi ou au chômage en 2017 (figure 1). Pour la deuxième année consécutive, ce taux d’activité diminue alors qu’il avait tendance à augmenter depuis le début des années 2000.

Moins de jeunes et moins d’hommes sur le marché du travail

Le recul de l’activité est particulièrement marqué chez les jeunes de 15 à 29 ans. Après une hausse jusqu’en 2010, le taux d’activité des jeunes est redescendu au niveau du début des années 2000 : seulement 43 % des jeunes Réunionnais sont en emploi ou au chômage aujourd’hui, contre 50 % en 2010.

Ce recul de la population active s’explique aussi par une participation moindre des hommes au marché du travail : 68 % sont en emploi ou au chômage, contre 70 % jusqu’en 2014 (figure 2).

Quant aux femmes, leur taux d’activité se stabilise autour de 56 %, alors qu’elles étaient massivement arrivées sur le marché du travail entre 2007 et 2010 (+ 5 points, figure 3). Les jeunes femmes sont particulièrement peu présentes sur le marché du travail : 38 % contre 49 % pour les jeunes hommes.

Si les Réunionnais sont moins actifs qu’auparavant, c’est notamment parce que ceux qui sont sans emploi basculent vers l’inactivité plutôt que vers le chômage.

Figure 1 – Un taux de chômage stable à 23 % en 2017Taux d'activité, d'emploi et de chômage au sens du BIT à La Réunion

Un taux de chômage stable à 23 % en 2017
Tauxd'activité Tauxd'emploi Taux dechômage Chômeurs
en % nombre
Ensemble
15 ans ou plus 53,1 41,0 22,8 79 000
15-64 ans 61,6 47,4 23,0 79 000
15-29 ans 43,3 26,4 39,1 28 000
30-49 ans 77,7 62,0 20,2 35 000
50-64 ans 58,0 48,9 15,8 15 000
Hommes
15 ans ou plus 59,0 45,5 22,8 41 000
15-64 ans 67,5 52,0 23,0 41 000
15-29 ans 48,7 28,9 40,7 16 000
30-49 ans 84,5 68,5 19,0 17 000
50-64 ans 64,7 54,4 16,0 8 000
Femmes
15 ans ou plus 47,9 36,9 22,8 37 000
15-64 ans 56,1 43,2 22,9 37 000
15-29 ans 38,1 23,9 37,1 12 000
30-49 ans 71,7 56,4 21,4 19 000
50-64 ans 51,7 43,7 15,4 7 000
  • Champ : personnes de 15 ans ou plus.
  • Source : Insee, enquête Emploi en continu 2017.

Figure 2 – Le taux d’emploi n’augmente pas en 2017Taux d'activité, d'emploi et de chômage au sens du BIT à La Réunion

Le taux d’emploi n’augmente pas en 2017
2014 2015 2016 2017 Évolution 2017/2016
en % en points
Taux d'activité
15 ans ou plus 55,3 54,8 53,7 53,1 -0,6
15-64 ans 62,8 62,7 62,1 61,6 -0,5
Hommes 69,7 69,0 68,8 67,5 -1,3
Femmes 56,5 57,0 55,9 56,1 0,2
Taux d'emploi
15 ans ou plus 40,7 41,6 41,7 41,0 -0,7
15-64 ans 46,1 47,6 48,1 47,4 -0,7
Hommes 50,9 52,8 53,4 52,0 -1,4
Femmes 41,7 42,7 43,3 43,2 -0,1
Taux de chômage (15 ans ou plus) 26,4 24,1 22,4 22,8 0,4
Hommes 26,8 23,3 22,3 22,8 0,5
Femmes 25,9 25,0 22,5 22,8 0,3
  • Champ : personnes de 15 ans ou plus.
  • Source : Insee, enquêtes Emploi en continu 2014 à 2017.

Des créations d'emplois insuffisantes pour faire baisser le taux de chômage

Contrairement aux trois années précédentes, les créations d'emplois n'ont pas été suffisantes pour faire baisser le taux de chômage en 2017. Il reste stable à 23 % après trois années de baisse. Selon les données provisoires de l’Acoss, l’emploi dans les secteurs marchands a été moins dynamique qu’en 2016. Et le nombre de contrats aidés, dont la majorité concernent le secteur non marchand, a fortement baissé. En octobre 2017, selon les données les plus récentes, 24 800 Réunionnais bénéficiaient d'un contrat aidé, soit 3 600 de moins qu’un an auparavant. Depuis la crise économique et financière de 2008 et 2009, c’est la première fois que le taux d’emploi cesse d’augmenter. Sur 100 personnes en âge de travailler, 47 sont en emploi en 2017.

Le taux de chômage est à présent au même niveau pour les femmes que pour les hommes. C'est pour les jeunes hommes âgés de 15 à 29 ans que la situation se dégrade le plus : leur taux de chômage augmente de 4 points.

Le « halo » autour du chômage augmente

En plus des 79 000 chômeurs au sens du BIT, 62 000 personnes sans emploi souhaitent également travailler à La Réunion (figure 4). Elles sont toutefois considérées comme inactivesau sens du BIT. Elles constituent le « halo » autour du chômage, frontière entre inactivité et chômage. Celui-ci a augmenté de 6 000 personnes depuis 2014, alimenté par le basculement de nombreux actifs vers ce halo plutôt que vers le chômage. La plupart des personnes du halo n’effectuent pas de recherche active d’emploi : le découragement en est la première cause. Les hommes sont plus souvent découragés que les femmes, y compris chez les jeunes.

Figure 3 – Le taux d’activité des hommes et des jeunes baisse ces dernières annéesTaux d'activité depuis 2001 des Réunionnais en âge de travailler

en %
Le taux d’activité des hommes et des jeunes baisse ces dernières années
Hommes Femmes Jeunes hommes (15-29 ans) Jeunes femmes (15-29 ans)
2001 66,74 48,87 51,08 37,92
2002 66,67 50,06 50,46 38,58
2003 67,15 49,97 50,80 37,49
2004 67,96 49,75 48,80 37,54
2005 69,83 51,86 54,10 42,15
2006 68,61 52,28 54,39 41,67
2007 68,83 51,17 54,16 39,42
2008 68,60 55,04 53,60 44,15
2009 69,18 54,51 55,24 42,33
2010 70,74 56,43 56,55 44,53
2011 69,77 57,08 53,15 44,21
2012 69,81 56,32 56,88 43,17
2013 69,98 57,16 54,52 43,35
2014 69,69 56,54 55,12 42,17
2015 69,01 56,96 51,78 40,05
2016 68,79 55,95 52,38 40,12
2017 67,51 56,07 48,71 38,07
  • Champ : personnes entre 15 et 64 ans.
  • Source : Insee, enquête Emploi annuelle 2001 à 2013, enquête Emploi en continu, 2014 à 2017.

Figure 3 – Le taux d’activité des hommes et des jeunes baisse ces dernières annéesTaux d'activité depuis 2001 des Réunionnais en âge de travailler

Au total, 141 000 personnes souhaitent ainsi travailler en 2017, qu’elles soient au chômage ou dans le halo. Après une diminution ces deux dernières années, les Réunionnais sans emploi et souhaitant travailler sont plus nombreux cette année.

Le travail à temps partiel concerne 23 % des salariés à La Réunion en 2017. Plus de la moitié d’entre eux désireraient travailler davantage : 13 % des salariés sont ainsi en situation de sous-emploi, c’est-à-dire à la frontière entre emploi et chômage. Comme en 2016, les femmes sont deux fois plus concernées que les hommes.

Figure 4 – 141 000 Réunionnais sans emploi souhaitent travaillerLe halo autour du chômage à La Réunion en 2017

141 000 Réunionnais sans emploi souhaitent travailler
Personnes sans emploi souhaitant ou cherchant activement un emploi :141 000 Chômeurs au sens du BIT : 79 000
Inactifs au sens du BIT (halo) : 62 000 Recherchent, mais ne sont pas disponibles : 5 000
Disponibles mais ne font pas de recherche : 44 000
Ne font pas de recherche et ne sont pas disponibles : 13 000
  • Champ : personnes de 15 ans ou plus.
  • Source : Insee, enquête Emploi en continu 2017.

Pour comprendre

L’enquête Emploi à La Réunion a été rénovée en profondeur depuis 2014 dans tous les DOM (hors Mayotte).

La collecte a lieu désormais en continu, 8 000 interrogations étant réparties tout au long de l’année.

La mesure des concepts d’activité au sens du Bureau international du travail est conforme à celle préconisée par Eurostat, notamment pour les indicateurs de halo et de sous-emploi, qui sont articulés avec la définition européenne. Les résultats de l’enquête Emploi à La Réunion, en Guyane et aux Antilles sont comparables à ceux de France métropolitaine.

Ils sont dorénavant publiés tous les ans en moyenne annuelle. Compte-tenu du plan d’échantillonnage et de la taille de l’échantillon, le taux de chômage de La Réunion est mesuré avec un intervalle de confiance à 95 % de +/- 2 points

Définitions

Un chômeur au sens du Bureau international du travail (BIT) est une personne en âge de travailler (conventionnellement 15 ans ou plus) qui n’a pas travaillé, ne serait-ce qu’une heure, au cours d’une semaine de référence, est disponible pour travailler dans les deux semaines et a entrepris des démarches actives de recherche d’emploi dans le mois précédent, ou a trouvé un emploi qui commence dans les 3 mois.

Le taux de chômage est le rapport entre le nombre de chômeurs et le nombre de personnes actives (en emploi ou au chômage) parmi les personnes âgées de 15 ans ou plus.

Le taux d’emploi est le rapport entre le nombre de personnes ayant un emploi et la population en âge de travailler (15-64 ans).

Le taux d’activité est le rapport entre le nombre de personnes en activité (emploi ou chômage) et la population en âge de travailler (15-64 ans).

Le halo autour du chômage est composé de personnes inactives au sens du BIT qui recherchent un emploi mais ne sont pas disponibles ou souhaitent travailler mais ne recherchent pas d’emploi, qu’elles soient disponibles ou non.

Le sous-emploi recouvre les personnes qui ont un emploi à temps partiel, qui souhaitent travailler davantage et qui sont disponibles pour le faire, qu’elles recherchent ou non un emploi (temps partiel subi), et les personnes ayant involontairement travaillé moins que d’habitude, en raison de chômage technique ou partiel par exemple.

Pour en savoir plus

PoEm : le tableau de bord des politiques de l’emploi, Dares ;

Données de l’Acoss sur l’emploi du secteur privé ;

Paillole P., « Le chômage à un niveau historiquement bas - Enquête Emploi en continu 2016 », Insee Flash Réunion n°94, mars 2017 ;

Les séries longues sur le « Tableau de bord de la conjoncture à La Réunion » ;

Fabre É., Perrain D., « Emploi et chômage : le paradoxe réunionnais », Publication Cerom, septembre 2015 ;

Le compte Twitter de l’Insee La Réunion-Mayotte : @InseeOI ;