Indicateurs pour le suivi national des objectifs de développement durable17 objectifs de développement durable

Chiffres détaillés
Paru le : Paru le 18/01/2021
- Janvier 2021

L’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (ONU) a adopté 17 objectifs de développement durable (ODD), déclinés en 169 cibles pour la période 2015-2030. Ces objectifs et cibles constituent pour les États une feuille de route commune de la transition vers un développement durable.

Trois buts essentiels sont poursuivis : lutter contre les inégalités, l'exclusion et les injustices ; faire face au défi climatique ; mettre fin à l'extrême pauvreté.

À l'issue d'une concertation menée sous l'égide du Conseil national de l’Information statistique (Cnis) a été proposé mi-2018 un tableau de bord de 98 indicateurs qui constituent le cadre national pour le suivi des progrès de la France dans l’atteinte des 17 ODD. C’est ce tableau de bord qui est publié ici. Ses données sont actualisées annuellement.

En parallèle, la France poursuivra sa participation au rapportage international des 231 indicateurs mondiaux auprès des agences onusiennes.

Objectif n° 7 - Énergies propres et d'un coût abordable

Chiffres détaillés

Paru le : 18/01/2021

L’objectif 7 vise à garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable.

Les indicateurs nationaux retenus pour le suivi de l’objectif 7 portent sur l’accès à l’énergie, sur la consommation d’énergie et sur l’efficacité énergétique.

Indicateurs

Incapacité à maintenir son logement à bonne température

en % de la population
(en % de la population)
Incapacité à maintenir son logement à bonne température
2010 5.7
2011 6.0
2012 6.0
2013 6.6
2014 5.9
2015 5.5
2016 5.0
2017 4.9
2018 5.0
2019 6.2
  • Note : donnée provisoire en 2019
  • Note : donnée provisoire en 2019
  • Champ : France métropolitaine, ensemble des ménages
  • Source : Insee, enquête SRCV

Consommation finale d'énergie et part des énergies renouvelables

en %
(en %)
Part des énergies renouvelables (EnR) dans la consommation finale brute d’énergie
2010 12.7
2011 12.7
2012 13.4
2013 14.0
2014 14.6
2015 15.0
2016 15.7
2017 16.0
2018 16.6
2019 17.2
  • Note : donnée provisoire en 2019
  • Note : donnée provisoire en 2019
  • Champ : France
  • Source : SDES

Consommation d'énergie primaire et part des énergies fossiles

en millions de tonnes équivalent pétrole et en %
(en millions de tonnes équivalent pétrole et en %)
Consommation d’énergie primaire Consommation d’énergie primaire - énergie nucléaire Part des énergies fossiles dans la consommation d'énergie primaire
2010 264.5 109.0 49.7
2011 255.6 110.4 48.8
2012 255.7 107.0 48.8
2013 256.8 106.2 48.3
2014 246.6 108.0 46.2
2015 250.7 108.5 46.5
2016 246.3 101.5 47.5
2017 246.1 100.3 48.2
2018 244.8 102.2 46.3
2019 241.6 99.0 46.6
  • Note : données corrigées des variations climatiques
  • Note : données provisoires en 2019
  • Note : données corrigées des variations climatiques
  • Note : données provisoires en 2019
  • Champ : France
  • Source : SDES, sources par énergie

Intensités énergétiques finales

en tonnes équivalent pétrole (tep) par million d’euros
(en tonnes équivalent pétrole (tep) par million d’euros)
Intensité énergétique finale
2010 68.2
2011 67.6
2012 67.0
2013 66.4
2014 65.4
2015 64.8
2016 63.6
2017 62.5
2018 61.2
2019 59.9
  • Note : données corrigés des variations climatiques sauf pour les secteurs des transports et de l'agriculture
  • Note : données corrigés des variations climatiques sauf pour les secteurs des transports et de l'agriculture
  • Champ : France métropolitaine
  • Source : SDES

Indicateurs complémentaires (indicateurs affectés à titre principal
à d’autres ODD qui complètent le suivi de cet objectif)

  • Prélèvements en eau (ODD 6)
  • Transports de voyageurs et de marchandises (ODD 9)
  • Nombre de projets d'écologie industrielle et territoriale (ODD 12)
  • Émissions de gaz à effet de serre (ODD 13)

Pour comprendre

La commission statistique des Nations Unies de mars 2017 a validé une liste de plus de 200 indicateurs qui constituent le cadre de référence pour le suivi de la mise en oeuvre des ODD au niveau international ; cette liste a été révisée en 2020.

Chaque année, le Secrétaire général de l’ONU établit un rapport annuel de suivi et d’examen des ODD au niveau mondial. Les États membres sont également invités à réaliser des rapports nationaux. En reconnaissant explicitement l’importance de l’appropriation nationale des ODD, les Nations Unies encouragent les pays à élaborer leur propre jeu d’indicateurs en se basant sur le cadre mondial des indicateurs de suivi des ODD.

La France a décidé d’engager ce travail d’appropriation afin de définir un ensemble d’indicateurs majeurs adapté à ses priorités et spécificités nationales, qui permettent, via des données statistiques, de suivre les politiques publiques françaises concourant aux ODD.

Pour mener à bien cette tâche, un groupe de travail sur la déclinaison française des indicateurs de suivi des ODD a été mis en place, au sein du Conseil National de l’Information Statistique (CNIS). Constitué de plus de 100 participants, ce groupe de travail rassemblait des personnes d’horizons très divers (société civile, parties prenantes, services ministériels et services statistiques).

Les travaux du groupe ont permis de proposer un tableau de bord de 98 indicateurs, pour partie des onusiens, jugés pertinents par rapport aux stratégies françaises et pour lesquels la pérennité à horizon 2030 semble assurée et la méthodologie robuste et publique. Parmi les indicateurs retenus, on trouve notamment l’ensemble des nouveaux indicateurs de richesse.

Il convient de rappeler que le tableau de bord national est complémentaire au suivi mondial des ODD et que la France poursuivra sa participation au rapportage international sur la base des 231 indicateurs mondiaux auprès des agences onusiennes.