Les marchés locaux du travail dans le Grand Est, entre population, emploi et mobilités

Si le chômage est souvent pris comme indicateur principal du résultat de l'action publique dans les domaines de l'emploi, de la formation et de l'orientation professionnelle, force est de constater qu'à l'échelle des marchés locaux du travail, il n'y a pas de relation directe entre l'évolution du chômage et l'évolution de l'emploi. Ce dossier analyse les mécanismes permettant l'ajustement entre les ressources et les besoins de main-d'œuvre à l'échelle des zones d'emploi du Grand Est. Le rôle central des mobilités d'actifs dans l'équilibrage des marchés locaux du travail est mis en évidence, mobilités principalement structurées autour des principaux pôles d'emploi de la région. Le dossier a été réalisé dans le cadre d'un partenariat entre la Direction régionale de l'Insee Grand Est et l'Agence de développement et d'urbanisme de l'agglomération strasbourgeoise (Adeus).

Insee Dossier Grand Est
Paru le : 18/10/2016
Consulter

Vieillissement et dynamisme économique influencent l'évolution de la population active du Grand Est

Dominique Callewaert (Insee)

Selon l'approche « sociodémographique », l'évolution de la population active d'un territoire se décompose en plusieurs facteurs, dont l'un est la propension d'une personne à participer à la vie active : c'est l'effet taux d'activité. Les évolutions de cet effet sont principalement liées à trois grands phénomènes ayant modifié les comportements selon l'âge et le sexe : l'allongement de la durée des études des plus jeunes, la plus forte présence des femmes sur le marché du travail et les réformes successives des régimes de retraite.

Insee Dossier Grand Est
Paru le : 18/10/2016