Bilan économique régional 2015 - Corse

En 2015, l'économie française accélère : le PIB progresse de 1,3 % en volume, après + 0,6 % en 2014. Il s'agit de la plus forte croissance depuis 2011. Dans ce contexte, l'emploi salarié se stabilise après deux années de baisse. Grâce aux créations nettes d'emplois dans le secteur non marchand ainsi que pour les non-salariés, l'emploi total continue d'augmenter. En Corse, après une année 2014 particulièrement morose, le bilan économique de l'île est plutôt encourageant. La situation s'améliore sur le plan de l'emploi salarié et la demande d'emploi enregistre une hausse plus modérée que l'année précédente, ce qui contribue au repli du taux de chômage régional. Ce dernier demeure néanmoins supérieur au taux national. La création d'entreprises hors auto-entrepreneurs repart à la hausse et la construction rebondit en Corse-du-Sud. Parallèlement, la croissance de la fréquentation touristique française bénéficie à toutes les catégories d'hébergement et le trafic global de passagers reste stable. Enfin, face à des conditions climatiques difficile, le bilan agricole est contrasté : positif pour la viticulture, moins favorable pour les autres productions végétales ; le secteur connaît toutefois une légère amélioration du contexte sanitaire.

Insee Conjoncture Corse
Paru le : 31/05/2016
Consulter

Transport - Dans un contexte de stabilité globlale des trafics, l’aérien continue de se développer

Bruno Battesti, Obervatoire régional des transports de la Corse

En 2015, 8,25 millions de passagers (croisiéristes compris) sont une nouvelle fois accueillis dans les ports et aéroports de Corse. Avec 7,48 millions de passagers, les trafics sur lignes régulières et charter (hors croisières) se maintiennent depuis le record de 2010. Cette stabilité masque toutefois des évolutions marquées selon le mode de transport : croissance de l’aérien portée par les compagnies Low Cost, recul du maritime. Par ailleurs, les trafics de marchandises repartent à la hausse.

Insee Conjoncture Corse
No 10
Paru le : 31/05/2016

En 2015, l’ensemble des trafics passagers des ports et aéroports de Corse est stable pour la 4e année consécutive, avec 8,25 millions de voyageurs au départ et à l’arrivée, croisiéristes compris (figure 1). Les trafics croisières augmentent très légèrement (+ 0,7 % sur un an) et demeurent concentrés à 78 % sur le port d’Ajaccio. Avec 7,48 millions de passagers, les trafics aériens et maritimes sur lignes régulières et charter (hors croisières) se maintiennent depuis le pic de 2010 (7,5 millions) ; 73 % de ces trafics annuels continuent à être traités durant la saison estivale de mai à septembre. Les trafics sur l’étranger progressent pour la 3e année consécutive (+ 4 % par rapport à 2014), tandis que les lignes françaises reculent très légèrement (- 0,1 % après - 3 % en 2014).

1 – Répartition des passagers transportés selon le type de trafic en 2015

Nombre de passagers au départ et à l'arrivée
Répartition des passagers transportés selon le type de trafic en 2015
Ports et (ou) aéroports Maritime Aérien Total
Lignes régulières Croisières Lignes régulières et charter
Ajaccio 1 014 458 601 665 1 362 353 2 978 476
Bastia 2 088 471 28 028 1 191 273 3 307 772
Bonifacio 266 163 23 051 --- 289 214
Calvi 57 976 78 220 317 145 453 341
Figari --- --- 586 043 586 043
L'Île-Rousse 429 018 3 803 --- 432 821
Porto-Vecchio 88 295 4 912 --- 93 207
Propriano 80 763 28 161 --- 108 924
Ensemble 4 025 144 767 840 3 456 814 8 249 798
Evolution 2015/2014 -1,1% 0,7% 3,0% 0,7%
  • Source : Observatoire régional des transports de la Corse.

Une stabilité qui cache des évolutions marquées selon le mode de transport

La stabilité du nombre de passagers transportés sur les lignes régulières durant ces dernières années masque des évolutions marquées selon le mode de transport : l’aérien ne cesse de progresser au détriment du maritime. Ainsi, dans un marché stagnant depuis 2010, un volume de plus de 600 000 passagers (8 % des trafics) a glissé du maritime vers l’aérien. Structurellement, ces deux modes de transport tendent à converger sur ces dernières années, et ce depuis l’arrivée des compagnies aériennes Low Cost (figure 2).

Depuis 2010, les trafics aériens ont ainsi augmenté de 22 %. En 2015, ils progressent de 3,0 % sur un an atteignant un nouveau record annuel de 3,5 millions de voyageurs (figure 3). Tous les mois de l’année compris entre avril et octobre, à l’exception de juin, enregistrent des niveaux historiques.

2 – Évolution des trafics passagers annuels sur lignes régulières et charter au départ et à l'arrivée

en milliers de passagers
Évolution des trafics passagers annuels sur lignes régulières et charter au départ et à l'arrivée
ANNEES Aérien Maritime Total
1993 2013,415 2384,039 4397,454
1994 2054,482 2416,462 4470,944
1995 1991,662 2212,718 4204,38
1996 1935,412 2172,019 4107,431
1997 1998,965 2474,968 4473,933
1998 2223,347 2827,647 5050,994
1999 2402,413 3106,656 5509,069
2000 2465,033 3237,409 5702,442
2001 2489,837 3451,523 5941,36
2002 2455,598 3740,885 6196,483
2003 2459,727 3779,246 6238,973
2004 2291,992 3602,81 5894,802
2005 2320,365 3619,844 5940,209
2006 2376,968 3927,186 6304,154
2007 2498,94 4096,191 6595,131
2008 2653,362 4263,78 6917,142
2009 2790,063 4527,035 7317,098
2010 2833,273 4657,802 7491,075
2011 2939,663 4446,738 7386,401
2012 2993,974 4387,453 7381,427
2013 3230,541 4254,921 7485,462
2014 3357,462 4070,449 7427,911
2015 3456,814 4025,144 7481,958
  • Source : Observatoire régional des transports de la Corse.

2 – Évolution des trafics passagers annuels sur lignes régulières et charter au départ et à l'arrivée

Plus du quart de la desserte aérienne assurée par les Low Cost

Les trafics aériens des compagnies Low Cost, multipliés par 2,4 en quatre ans, captent 906 800 passagers. En hausse de 9 % par rapport à 2014, ils assurent 75 % de la croissance annuelle. Ils représentent désormais 26 % de la desserte aérienne de la Corse et sont orientés à 70 % sur la France.

Les trafics Low Cost augmentent dans tous les aéroports insulaires à l’exception de celui de Calvi (- 57 % sur un an) qui enregistre ainsi une perte globale de 3 % de passagers. Les trafics totaux des aéroports de Figari et de Bastia progressent respectivement de 16 % et 2 % et celui d’Ajaccio reste stable. Le seul aéroport de Figari capte 82 % de la croissance annuelle des trafics aériens avec 81 600 passagers supplémentaires ; il bénéficie en effet d’un essor des passagers Low Cost de 42 % sur un an.

Les lignes françaises progressent de 2,5 %. Après un recul en 2014, les aéroports de Marseille et Nice sont en hausse respective de 2 % et 3 %, tandis que Paris perd encore des voyageurs (- 3 %). Les autres destinations continuent à se développer (+ 16 %). En 2015, elles assurent 24 % du trafic national contre 11 % en 2010. En cinq ans, les trafics y ont été multipliés par 2,7. Les lignes étrangères augmentent de 6,5 % cette année, avec notamment + 28 % sur le Royaume Uni, + 14 % sur la Suisse et + 11 % sur la Belgique.

Le maritime toujours orienté à la baisse

Depuis 2010, les trafics maritimes sont orientés à la baisse : les trafics français comme les italiens ont reculé de 14 % en cinq ans. Avec 4 millions de passagers en 2015, ils diminuent de 1 % sur un an, du fait d’un recul sur les lignes françaises (figure 3). Seuls les ports de Calvi et de Bonifacio progressent avec respectivement + 10 % et + 1 %, mais dans de faibles volumes. Le recul touche surtout Porto-Vecchio (- 13 %). Côté continent français, les ports de Marseille et de Nice perdent aussi des passagers (- 10 % et - 7 %) tandis que Toulon en gagne (+ 3 %).

La SNCM, qui n’a pratiquement engagé que des cargos mixtes sur la Corse en 2015, ne transporte plus que 359 000 passagers (- 43 % par rapport à 2014), soit à peine un tiers de sa clientèle de 2012. Le différentiel Corsica Ferries / SNCM atteint 2,5 millions de passagers en 2015. Cette année, trois compagnies maritimes progressent : la Corsica Ferries : + 8 %, la Meridionale : + 6 % et la Moby Lines : + 5 %.

3 – Trafics aériens et maritimes sur lignes régulières et charter

En milliers de passagers au départ et à l'arrivée
Trafics aériens et maritimes sur lignes régulières et charter
2013 2014 2015 Evo 2015/2014 (%)
Aérien
Total Corse 3 230 3 357 3 457 3,0
dont Low cost 674 830 907 9,3
Corse-continent 2 883 2 924 2 996 2,5
dont Low cost 474 567 633 11,6
Corse-étranger 347 433 461 6,5
dont Low cost 200 263 274 4,2
Maritime
Total Corse 4 255 4 071 4 025 -1,1
Corse-continent 3 041 2 812 2 733 -2,8
Corse-Italie 1 214 1 259 1 292 2,6
  • Source : Observatoire régional des transports de la Corse.

Les trafics de marchandises repartent à la hausse

En 2013, Avec 2,2 millions de tonnes nettes transportées, entrées et sorties cumulées, les trafics maritimes de marchandises repartent à la hausse en 2015, après trois années de recul. La progression concerne tous les types de fret (figure 4). Elle est notamment importante sur les entrées de ciment en vrac (+ 19 %) et d’hydrocarbures (+ 11 %). Les trafics rouliers (entrées + sorties) augmentent légèrement, de 1 %, avec + 4 % sur la France et - 15 % sur l’Italie.

4 – Trafics maritimes de marchandises français et étrangers

En tonnages nets
Trafics maritimes de marchandises français et étrangers
2013 2014 2015 Evol 2015/2014 (%)
Entrées : Roll 1 348 028 1 341 135 1 355 301 1,1
Ciment en vrac 102 137 93 834 111 996 19,4
Hydrocarbures 492 260 441 257 491 830 11,5
Gaz liquide 24 371 22 060 23 761 7,7
Total entrées 1 966 796 1 898 286 1 982 888 4,5
Sorties : Roll 221 716 203 950 203 786 -0,1
Total entrées+sorties 2 188 512 2 102 236 2 186 674 4,0
  • Source : Observatoire régional des transports de la Corse.

Encadré

400 000 personnes de plus mi-août

Du 12 juillet au 26 août, le solde des arrivées et départs de passagers se traduit par la présence quotidienne d'au moins 250 000 personnes supplémentaires sur le territoire insulaire. Le pic se situe entre le 9 et le 16 août, avec un solde excédant les 400 000 voyageurs. En particulier, le 12 août 2014, la Corse a accueilli 429 400 personnes de plus que le 28 février, jour d'étiage des trafics (figure 5).

5 – Cumul solde quotidien de passagers en 2015

Entrées - Sorties
Cumul solde quotidien de passagers en 2015
Maritime Aérien Total
janv -2 019 -256 -2 275
-3 637 -975 -4 612
-4 853 -2 506 -7 359
-2 934 -3 564 -6 498
-1 761 -3 945 -5 706
-1 262 -4 159 -5 421
-906 -4 427 -5 333
-608 -4 763 -5 371
-904 -4 584 -5 488
-188 -4 797 -4 985
214 -4 576 -4 362
539 -4 332 -3 793
963 -4 412 -3 449
1 042 -4 468 -3 426
1 009 -4 728 -3 719
493 -5 126 -4 633
698 -5 164 -4 466
924 -4 599 -3 675
1 445 -4 239 -2 794
1 619 -4 575 -2 956
1 641 -4 576 -2 935
1 299 -5 023 -3 724
572 -5 099 -4 527
742 -5 188 -4 446
963 -4 720 -3 757
1 586 -4 463 -2 877
1 927 -4 430 -2 503
1 823 -4 093 -2 270
1 794 -4 246 -2 452
1 541 -4 198 -2 657
1 720 -4 244 -2 524
fév 1 933 -3 911 -1 978
2 316 -3 869 -1 553
2 543 -3 993 -1 450
1 373 -4 434 -3 061
1 182 -4 016 -2 834
1 000 -4 027 -3 027
1 410 -3 930 -2 520
1 913 -3 351 -1 438
2 389 -3 173 -784
2 805 -3 070 -265
2 865 -3 067 -202
2 633 -2 998 -365
2 113 -2 781 -668
2 193 -2 590 -397
2 564 -2 050 514
3 251 -1 700 1 551
3 473 -1 580 1 893
3 249 -1 637 1 612
1 917 -1 868 49
-1 419 -2 163 -3 582
-2 949 -2 640 -5 589
-3 200 -3 121 -6 321
-2 666 -3 517 -6 183
-2 420 -3 722 -6 142
-2 802 -4 062 -6 864
-3 637 -4 449 -8 086
-5 837 -4 953 -10 790
-6 196 -5 514 -11 710
mars -4 256 -5 641 -9 897
-3 230 -5 617 -8 847
-2 504 -5 474 -7 978
-2 247 -5 289 -7 536
-2 222 -5 069 -7 291
-2 560 -4 565 -7 125
-1 818 -4 066 -5 884
738 -3 616 -2 878
1 984 -3 367 -1 383
2 678 -3 256 -578
2 802 -3 123 -321
2 660 -3 010 -350
2 124 -3 059 -935
2 273 -3 012 -739
2 832 -2 756 76
3 591 -2 378 1 213
4 092 -2 390 1 702
4 198 -2 206 1 992
4 141 -2 354 1 787
3 709 -2 218 1 491
4 558 -2 031 2 527
4 803 -1 657 3 146
5 645 -1 742 3 903
6 211 -1 757 4 454
6 437 -1 737 4 700
6 334 -1 645 4 689
5 933 -1 519 4 414
6 774 -777 5 997
7 195 -403 6 792
8 154 -221 7 933
8 950 377 9 327
avril 9 365 1 227 10 592
9 995 2 573 12 568
10 115 3 906 14 021
12 448 6 159 18 607
12 538 6 561 19 099
12 010 5 785 17 795
12 169 5 036 17 205
11 979 4 597 16 576
11 354 3 631 14 985
10 135 2 360 12 495
12 513 -391 12 122
15 007 5 675 20 682
17 615 7 688 25 303
19 483 9 064 28 547
20 231 9 904 30 135
20 678 11 011 31 689
20 571 12 032 32 603
22 740 16 213 38 953
24 146 18 465 42 611
25 544 19 595 45 139
26 080 20 097 46 177
25 879 20 385 46 264
25 411 21 139 46 550
23 185 21 495 44 680
25 244 23 753 48 997
26 689 23 916 50 605
28 692 23 856 52 548
30 509 24 163 54 672
31 331 24 748 56 079
33 293 25 397 58 690
mai 36 076 25 896 61 972
38 441 25 363 63 804
38 232 23 137 61 369
39 127 22 013 61 140
40 181 21 840 62 021
39 674 22 483 62 157
39 106 23 954 63 060
36 398 24 905 61 303
33 332 25 319 58 651
31 506 24 299 55 805
32 640 23 586 56 226
33 688 24 355 58 043
34 555 26 761 61 316
38 783 29 841 68 624
38 218 29 833 68 051
36 838 28 153 64 991
33 559 24 512 58 071
34 416 23 003 57 419
35 578 22 790 58 368
35 873 23 345 59 218
35 993 24 421 60 414
37 455 25 684 63 139
44 088 28 287 72 375
47 091 29 630 76 721
48 410 28 556 76 966
50 418 27 657 78 075
51 622 27 633 79 255
52 258 27 778 80 036
53 151 28 105 81 256
57 740 29 421 87 161
58 993 29 368 88 361
juin 61 241 29 660 90 901
60 441 30 433 90 874
60 655 31 123 91 778
60 740 32 206 92 946
58 293 33 014 91 307
56 878 35 068 91 946
57 834 35 489 93 323
60 399 35 477 95 876
61 871 35 896 97 767
62 483 36 691 99 174
62 920 37 724 100 644
63 320 38 471 101 791
66 339 40 627 106 966
68 258 41 269 109 527
71 694 41 189 112 883
73 784 41 419 115 203
74 875 42 111 116 986
75 618 43 085 118 703
76 801 44 112 120 913
80 254 46 123 126 377
82 582 46 392 128 974
86 124 46 696 132 820
87 919 47 270 135 189
88 253 47 820 136 073
88 450 48 388 136 838
87 472 49 254 136 726
87 668 49 978 137 646
88 469 50 181 138 650
92 001 50 418 142 419
94 191 51 042 145 233
juil 97 195 53 061 150 256
100 450 55 563 156 013
105 236 58 851 164 087
111 658 65 288 176 946
119 312 67 840 187 152
128 254 69 704 197 958
135 470 71 699 207 169
140 845 74 504 215 349
145 708 77 313 223 021
151 881 80 716 232 597
157 233 86 723 243 956
163 197 90 008 253 205
169 921 91 790 261 711
175 418 90 834 266 252
178 888 90 399 269 287
180 375 91 204 271 579
182 966 92 222 275 188
186 650 95 017 281 667
190 281 95 594 285 875
196 936 96 327 293 263
201 539 97 396 298 935
203 764 98 384 302 148
204 545 99 464 304 009
206 044 100 205 306 249
208 441 102 554 310 995
209 296 102 792 312 088
213 659 103 024 316 683
216 769 102 816 319 585
215 451 103 511 318 962
214 102 104 517 318 619
215 770 106 120 321 890
aout 220 877 108 279 329 156
226 941 111 149 338 090
238 860 114 000 352 860
248 852 116 489 365 341
255 653 118 882 374 535
259 485 121 099 380 584
263 960 123 313 387 273
268 827 125 438 394 265
273 228 126 313 399 541
279 863 127 371 407 234
284 055 127 691 411 746
283 803 127 311 411 114
279 249 126 599 405 848
272 195 124 970 397 165
270 546 123 648 394 194
265 598 122 212 387 810
264 550 120 244 384 794
257 256 117 945 375 201
249 476 115 132 364 608
237 084 111 071 348 155
223 850 106 387 330 237
213 833 101 125 314 958
201 463 96 086 297 549
191 471 91 258 282 729
181 141 86 566 267 707
169 673 81 670 251 343
155 480 76 929 232 409
140 162 71 681 211 843
131 008 66 221 197 229
121 148 61 061 182 209
117 175 58 135 175 310
sept 117 340 56 992 174 332
117 133 56 629 173 762
116 678 56 839 173 517
113 804 56 897 170 701
111 658 57 563 169 221
110 142 56 638 166 780
110 678 56 433 167 111
109 531 56 010 165 541
107 140 56 042 163 182
102 327 55 678 158 005
95 122 55 424 150 546
88 172 53 885 142 057
83 654 52 388 136 042
83 073 51 538 134 611
82 085 50 645 132 730
80 368 50 080 130 448
77 399 49 616 127 015
74 452 49 326 123 778
70 102 47 026 117 128
67 161 44 399 111 560
66 025 43 243 109 268
64 202 41 894 106 096
62 049 40 928 102 977
58 341 40 418 98 759
54 801 40 024 94 825
50 871 36 002 86 873
46 397 31 936 78 333
45 357 30 744 76 101
44 466 29 237 73 703
42 804 28 071 70 875
oct 41 844 27 945 69 789
41 459 27 944 69 403
36 704 24 835 61 539
34 545 21 571 56 116
33 660 20 154 53 814
32 702 19 302 52 004
31 985 18 804 50 789
30 027 18 657 48 684
28 027 18 497 46 524
24 323 16 668 40 991
22 420 15 073 37 493
21 986 14 340 36 326
21 330 13 498 34 828
20 506 13 297 33 803
18 393 13 468 31 861
17 327 13 584 30 911
20 068 14 291 34 359
22 567 15 037 37 604
24 086 15 426 39 512
25 288 15 517 40 805
25 743 15 438 41 181
25 246 15 719 40 965
24 355 15 744 40 099
22 776 14 468 37 244
21 334 14 221 35 555
21 178 13 981 35 159
20 566 13 477 34 043
19 440 12 781 32 221
17 468 12 070 29 538
13 328 11 368 24 696
8 326 8 072 16 398
nov 7 217 4 998 12 215
7 478 4 285 11 763
7 510 3 693 11 203
7 245 3 329 10 574
6 875 3 085 9 960
6 481 3 031 9 512
6 561 2 760 9 321
6 520 2 958 9 478
6 729 2 687 9 416
6 474 2 494 8 968
6 546 2 429 8 975
6 298 2 194 8 492
5 772 1 809 7 581
5 306 1 677 6 983
5 058 1 297 6 355
5 463 1 069 6 532
5 602 998 6 600
5 701 1 077 6 778
5 466 1 054 6 520
5 452 937 6 389
5 604 654 6 258
4 958 883 5 841
5 180 985 6 165
5 317 833 6 150
5 174 781 5 955
4 921 551 5 472
4 496 477 4 973
4 204 401 4 605
4 123 735 4 858
4 412 899 5 311
déc 4 469 862 5 331
4 583 561 5 144
4 334 464 4 798
4 082 344 4 426
4 124 295 4 419
3 993 299 4 292
4 128 166 4 294
4 132 54 4 186
3 979 -90 3 889
3 710 -146 3 564
2 943 -220 2 723
2 487 -327 2 160
2 208 -142 2 066
2 021 -256 1 765
1 619 -387 1 232
872 -472 400
-972 -276 -1 248
-3 771 131 -3 640
-5 441 1 382 -4 059
-5 401 1 935 -3 466
-5 063 2 353 -2 710
-5 454 2 850 -2 604
-5 390 3 304 -2 086
-4 040 4 418 378
-5 404 4 934 -470
-5 871 5 403 -468
-4 804 5 830 1 026
-3 005 5 982 2 977
-1 994 6 080 4 086
-1 111 5 946 4 835
1 394 5 552 6 946
  • Source : Observatoire régional des transports de la Corse.

5 – Cumul solde quotidien de passagers en 2015

Sources

Avertissement 

Les données chiffrées sont parfois arrondies (selon les règles mathématiques). Le résultat arrondi d'une combinaison de données chiffrées (qui fait intervenir leurs valeurs réelles) peut se trouver légèrement différent de celui que donnerait la combinaison de leurs valeurs arrondies.

Pour en savoir plus

« Principaux flux de transports de la Corse en 2015 », Observatoire régional des transports de la Corse,