Bilan économique 2014 : Une timide reprise

En 2014, la croissance de l'économie française est faible : le produit intérieur brut progresse de 0,2 %. Dans ce contexte, la convalescence de l'économie du Nord-Pas-de-Calais s'est poursuivie et la reprise est timide. Les effectifs de l'emploi salarié principalement marchand ont continué de baisser, mais moins fortement qu'en 2013. Conséquence de la nouvelle dégradation de l'état du marché du travail, le chômage progresse et concerne 13,0 % de la population active régionale fin 2014. La construction, l'industrie et le commerce sont les secteurs économiques de la région qui ont le plus souffert de ces pertes d'emplois. Plusieurs indicateurs laissent toutefois entrevoir une reprise de l'économie nordiste. Les difficultés des entreprises ont été moindres en 2014 avec un recul des défaillances d'entreprises. Les créations d'entreprises ont été plus dynamiques. Les signes d'embellie proviennent principalement du secteur tertiaire : le rebond de l'emploi intérimaire se confirme tandis que l'emploi dans ce secteur se maintient bien. Le transport de marchandises à l'intérieur de la région connaît un regain d'activité et la croissance britannique très vive a stimulé l'activité portuaire et le trafic transmanche.

Insee Conjoncture Nord-Pas-de-Calais
Paru le : 29/05/2015
Consulter

Construction : La construction de logements est en berne

Philippe MACQUET, Insee Nord-Pas-de-Calais - Didier PALUCH, Dreal Nord-Pas-de-Calais

En 2014, le marché régional de la construction de logements continue sa chute : le nombre de logements autorisés ou mis en chantier est en fort repli. Les ventes de maisons neuves sont en net recul tandis que celles des appartements neufs se maintiennent bien dans la région. Par conséquent, le stock de logements neufs reste à un niveau élevé comme en 2013. Les prix immobiliers sont stables aussi bien pour les maisons individuelles que pour les appartements. La construction de locaux non résidentiels se porte bien.

Insee Conjoncture Nord-Pas-de-Calais
No 5
Paru le : 29/05/2015

Baisse des autorisations de logements, particulièrement dans le Nord

En 2014, la construction de 15 600 logements a été autorisée en Nord-Pas-de-Calais, soit une baisse de près de 29 % par rapport à 2013 (figure 1). Le nombre de permis de construire atteint son plus bas niveau depuis dix ans. En France métropolitaine, la baisse continue au même rythme que l’année précédente mais est de moindre ampleur qu’en Nord-Pas-de-Calais (– 11 %). Le recul du nombre de logements autorisés est plus marqué dans le département du Nord (– 31 %) que dans celui du Pas-de-Calais (– 25 %) même si, sur le long terme, le Nord résiste mieux que le Pas-de-Calais.

Figure 1 – Logements autorisés par département

en %
Logements autorisés par département
Logements en 2014 (nombre) Évolution 2014/2013 Évolution annuelle moyenne 2013/2008 (1)
Nord 10 500 -30,6 5,4
Pas-de-Calais 5 200 -25,2 -3,9
Nord-Pas-de-Calais 15 600 -28,9 1,8
France métropolitaine 356 800 -10,6 -2,5
  • (1) : taux d'évolution annuel qu'aurait connu la construction de logements, pour le département ou la région, si l'évolution avait été la même pour chaque année de la période considérée.
  • Note : données brutes provisoires arrondies à la centaine en date réelle. Les évolutions sont calculées sur données non arrondies.
  • Champ : France métropolitaine.
  • Source : SOeS, Sit@del2, estimations à fin février 2015.

Au cours de l’année 2014, 16 200 logements ont été mis en chantier en Nord-Pas-de-Calais, soit près de 17 % de moins qu’en 2013. Le nombre de mises en chantier baisse plus fortement qu’en France métropolitaine (– 11 %) (figure 2).

Figure 2 – Logements commencés par département

en %
Logements commencés par département
Logements en 2014 (nombre) Évolution 2014/2013 Évolution annuelle moyenne 2013/2008 (1)
Nord 11 300 -11,0 6,2
Pas-de-Calais 4 900 -27,5 -1,0
Nord-Pas-de-Calais 16 200 -16,7 3,4
France métropolitaine 342 400 -11,0 0,1
  • (1) : taux d'évolution annuel qu'aurait connu la construction de logements, pour le département ou la région, si l'évolution avait été la même pour chaque année de la période considérée.
  • Note : données brutes provisoires arrondies à la centaine en date réelle. Les évolutions sont calculées sur données non arrondies.
  • Champ : France métropolitaine.
  • Source : SOeS, Sit@del2, estimations à fin février 2015.

Reprise de la construction de locaux non résidentiels

En 2014, les autorisations de construire des locaux non résidentiels se sont élevées à 1,96 million de m² en Nord-Pas-de-Calais, soit 10 % de plus qu’en 2013. À l’exception des bureaux, du commerce et des services publics ou d’intérêt collectif, tous les secteurs sont orientés à la hausse. La très forte hausse des surfaces autorisées consacrées aux entrepôts (+ 55 %) alimente la bonne performance régionale en 2014. Toutefois, depuis 2008, les surfaces autorisées de construction de locaux non résidentiels ont baissé de 7 % en moyenne chaque année.

En France métropolitaine, les surfaces autorisées sont en baisse de 11 ,5 %, une baisse qui affecte la quasi-totalité des types de locaux (figure 3).

Figure 3 – Construction autorisée de locaux non résidentiels, selon le type

Construction autorisée de locaux non résidentiels, selon le type
Nord-Pas-de-Calais France métropolitaine
surfaces autorisées en 2014 surfaces autorisées en 2013 évolution 2014/2013 évolution moyenne annuelle 2013/2008 (1) Évolution 2014/2013 Évolution moyenne annuelle 2013/2008 (1)
(en milliers de m²) (en milliers de m²) % % % %
Artisanat 75 62 20,5 26,7 5,2 42,1
Bureaux 167 194 -13,8 -2,7 -22,3 -1,5
Commerce 198 249 -20,3 8,1 -14,1 0,6
Entrepôt 445 288 54,5 -13,3 8,3 -6,6
Exploitation agricole ou forestière 476 432 10,2 -4,8 -13,5 -2,0
Hébergement hôtelier 35 26 32,8 13,7 -16,1 3,5
Industrie 175 128 36,9 -21,7 -2,0 -14,9
Service public ou d'intérêt collectif 389 399 -2,5 -4,8 -19,7 -0,9
Ensemble 1 964 1 781 10,3 -6,6 -11,5 -3,1
  • (1) : taux d'évolution annuel qu'aurait connu la construction de locaux, si l'évolution avait été la même pour chaque année de la période considérée.
  • Note : données brutes provisoires en date réelle.
  • Source : SOeS, Sit@del2.

Déprime du marché de l’individuel

En Nord-Pas-de-Calais, le marché du logement neuf peine à rebondir en 2014. La vente de maisons neuves chute fortement (– 24 %) (figure 4). Ce recul est plus prononcé qu’en France métropolitaine (– 18 %). En revanche, le marché des appartements nordistes poursuit son embellie alors qu’il s’érode au niveau national : la vente d’appartements progresse dans la région (+ 12 %) alors qu’elle est en léger repli en France métropolitaine (– 2 %).

Figure 4 – Ventes des maisons et des appartements neufs

en %
Ventes des maisons et des appartements neufs
Nord-Pas-de-Calais France métropolitaine
En 2014 (nombre ou prix en euro) Évolution 2014/2013 Évolution moyenne annuelle 2013/2008 (2) En 2014 (nombre ou prix en euro) Évolution 2014/2013 Évolution moyenne annuelle 2013/2008 (2)
Maisons neuves
Nombre de ventes (1) 564 -24,2 -1,4 7 263 -17,6 -3,9
Prix moyen par maison 223 118 3,3 -0,4 252 614 2,0 -0,2
Appartements neufs
Nombre de ventes (1) 2 463 12,4 2,5 78 558 -2,4 3,5
Prix moyen au m² 3 150 -0,2 1,0 3 862 -0,4 3,0
  • (1) : réservations avec dépôt d'arrhes.
  • (2) : taux d'évolution annuel qu'auraient connu le nombre de ventes ou le prix moyen si l'évolution avait été la même pour chaque année de la période considérée.
  • nd : données non disponibles.
  • Champ : permis de 5 logements et plus destinés à la vente aux particuliers ; France métropolitaine.
  • Source : SOeS, enquête ECLN.

Le stock de logements neufs disponibles est en léger repli (– 1,6 %) entre 2013 et 2014 mais reste à un niveau élevé (figure 5).

Figure 5 – Évolution de la commercialisation de logements neufs dans la région Nord-Pas-de-Calais

en indice base 100 en 2005
Évolution de la commercialisation de logements neufs dans la région Nord-Pas-de-Calais
Logements neufs disponibles en fin d'année Logements neufs mis en vente Logements neufs vendus (réservés)
2005 100 100 100
2006 109,62 80,46 93,16
2007 142,8 85,78 82,92
2008 200,09 87,64 67,91
2009 128,08 74,35 108,92
2010 125,19 90,14 93,01
2011 138,96 83,47 77,72
2012 179,91 99,15 78,22
2013 211,56 87,3 72,76
2014 207,99 76,37 75,02
  • Note : données brutes.
  • Champ : permis de 5 logements et plus destinés à la vente aux particuliers ; France métropolitaine.
  • Source : SOeS, enquête ECLN.

Figure 5 – Évolution de la commercialisation de logements neufs dans la région Nord-Pas-de-Calais

Des prix assez élevés pour les maisons, moins pour les appartements

Le prix de vente moyen des maisons en Nord-Pas-de-Calais a légèrement progressé en 2014 par rapport à 2013 (+ 3,3 %), comme d’ailleurs en France métropolitaine (figure 4). Il demeure plutôt élevé, à un niveau inférieur à celui de l'Île-de-France, Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d'Azur et Corse. Il est équivalent à celui de la Bretagne, de l'Alsace et du grand Sud-Ouest (figure 6).

Figure 6 – Prix régional moyen des maisons neuves en 2014

Prix moyen des maisons (en € / lot)
Prix régional moyen des maisons neuves en 2014
182744 214464 252614
11 328080.7102502020000000
21 207519.5555555560000000
22 182744.0310077520000000
23 201747.2307692310000000
24 193754.0532786890000000
25 204754.9420289860000000
26 197670.4473684210000000
31 223118.0283687940000000
41 186424.0350877190000000
42 214464.4233576640000000
43 189758.7878787880000000
52 203475.4857142860000000
53 217087.8744186050000000
54 242014.7395833330000000
72 216551.0203665990000000
73 227183.4834834830000000
74 nd
82 293702.0753424660000000
83 197266.6491228070000000
91 224499.1685082870000000
93 276832.6564171120000000
94 391682.4561403510000000
  • Champ : France métropolitaine.
  • Source : SOeS, enquête ECLN.

Figure 6 – Prix régional moyen des maisons neuves en 2014France métropolitaine : 252 614 € / lot

Le prix des appartements reste stable dans la région comme dans l’ensemble du pays. Le prix moyen au m² en Nord-Pas-de-Calais est inférieur à la moyenne régionale française. Il est par exemple équivalent à celui de la plupart des régions du nord de la Loire (hors Île-de-France, Basse-Normandie et Pays de Loire) (figure 7).

Figure 7 – Prix régional moyen des appartements neufs en 2014

Prix moyen des appartements (en € / m²)
Prix régional moyen des appartements neufs en 2014
3080 3430 3862
11 4704.3802675184400000
21 3150.8890240033800000
22 2991.1007114273000000
23 3148.4645972245600000
24 3080.8417225014000000
25 3751.9495399362500000
26 2948.6267944972900000
31 3149.7711863192000000
41 2678.2801025697000000
42 3300.6500558922200000
43 2951.9312592862100000
52 3430.7935031545300000
53 3202.1386347158700000
54 3726.5218211278500000
72 3602.1126863032400000
73 3376.6160469857700000
74 2664.2663979479700000
82 3756.8262290967900000
83 2907.0116383169200000
91 3565.4197124970800000
93 4014.6117197035700000
94 3438.7101232243700000
  • Champ : France métropolitaine.
  • Source : SOeS, enquête ECLN.

Figure 7 – Prix régional moyen des appartements neufs en 2014France métropolitaine : 3 862 € / m²