Bilan économique 2014 : Une timide reprise

En 2014, la croissance de l'économie française est faible : le produit intérieur brut progresse de 0,2 %. Dans ce contexte, la convalescence de l'économie du Nord-Pas-de-Calais s'est poursuivie et la reprise est timide. Les effectifs de l'emploi salarié principalement marchand ont continué de baisser, mais moins fortement qu'en 2013. Conséquence de la nouvelle dégradation de l'état du marché du travail, le chômage progresse et concerne 13,0 % de la population active régionale fin 2014. La construction, l'industrie et le commerce sont les secteurs économiques de la région qui ont le plus souffert de ces pertes d'emplois. Plusieurs indicateurs laissent toutefois entrevoir une reprise de l'économie nordiste. Les difficultés des entreprises ont été moindres en 2014 avec un recul des défaillances d'entreprises. Les créations d'entreprises ont été plus dynamiques. Les signes d'embellie proviennent principalement du secteur tertiaire : le rebond de l'emploi intérimaire se confirme tandis que l'emploi dans ce secteur se maintient bien. Le transport de marchandises à l'intérieur de la région connaît un regain d'activité et la croissance britannique très vive a stimulé l'activité portuaire et le trafic transmanche.

Insee Conjoncture Nord-Pas-de-Calais
Paru le : 29/05/2015
Consulter

Commerce extérieur : Le commerce extérieur du Nord-Pas-de-Calais en 2014 : le déficit commercial s’accroît

Laurence BUNEL, Direccte Nord-Pas-de-Calais

En 2014, les échanges commerciaux du Nord-Pas-de-Calais ont été plus dynamiques qu’en 2013. Le déficit commercial s’accroît toutefois, sous l’effet d’une progression plus vive des importations. Le Nord-Pas-de-Calais reste la quatrième région exportatrice française. La région conforte son rôle majeur dans l’exportation des biens issus des industries sidérurgique et automobile. Les échanges commerciaux s’effectuent toujours majoritairement avec l'Union européenne.

Insee Conjoncture Nord-Pas-de-Calais
No 5
Paru le : 29/05/2015

Progression des échanges extérieurs du Nord-Pas-de-Calais en 2014, mais un solde commercial toujours déficitaire

En 2014, les exportations du Nord-Pas-de-Calais se sont élevées à 32,7 milliards d’euros, en progression de 0,9 % par rapport à 2013 (+ 0,1 % au niveau national). Dans le même temps, les importations ont atteint 40,6 milliards d’euros, en hausse de 2,4 % (– 1,3 % au niveau national). Le déficit commercial de la région Nord-Pas-de-Calais s’accroît donc et atteint près de 7,9 milliards d’euros en 2014 (figure 1).

Figure 1 – Les échanges extérieurs de la région Nord-Pas-de-Calais de 2010 à 2014

Les échanges extérieurs de la région Nord-Pas-de-Calais de 2010 à 2014
Années Exportations Importations Solde
Millions d'euros Millions d'euros Millions d'euros
2010 29 951 34 354 -4 403
2011 32 367 39 784 -7 417
2012 32 792 39 722 -6 930
2013 32 461 39 677 -7 216
2014 32 738 40 619 -7 881
  • Source : DGDDI

Le Nord-Pas-de-Calais, un acteur majeur du commerce extérieur de la France

Les échanges régionaux représentent 7,7 % des exportations françaises (426,7 milliards d’euros) et 8,2 % des importations (496,9 milliards d’euros). Le Nord-Pas-de-Calais se place ainsi en 4e position des régions françaises exportatrices, derrière l’Île-de-France, Rhône-Alpes et Midi-Pyrénées. À l’import, le Nord-Pas-de-Calais occupe le 3e rang des régions importatrices derrière l’Île-de-France et Rhône-Alpes.

L’activité économique liée à l’international est très fortement concentrée sur le département du Nord qui réalise 71 % des exportations et 76 % des importations régionales (figure 2).

Figure 2 – Les départements dans le commerce extérieur de la région Nord-Pas-de-Calais en 2014

Les départements dans le commerce extérieur de la région Nord-Pas-de-Calais en 2014
Départements Exportations Importations Solde
Millions d'euros Millions d'euros Millions d'euros
Nord 23 365 30 749 -7 384
Pas-de-Calais 9 373 9 870 -497
  • Source : DGDDI

Cinq grands secteurs industriels réalisent près de 50 % des exportations régionales

Sur le plan sectoriel, les produits sidérurgiques et de première transformation de l’acier (3,9 milliards d’euros), les produits de la construction automobile (3,6 milliards d’euros), les produits chimiques de base, produits azotés, matières plastiques et caoutchouc synthétique (3,3 milliards d’euros), les produits pharmaceutiques (2,9 milliards d’euros) et les articles d’habillement (1,3 milliards d’euros) sont les principaux produits exportés par la région. Ces cinq secteurs assurent près de 50 % des exportations régionales (figure 3a).

figure 3a – Répartition des produits exportés par catégorie en 2014

Répartition des produits exportés par catégorie en 2014
PRODUITS Exportations 2014
Millions d'euros
Produits agricoles, sylvicoles, de la pêche et de l’aquaculture 1 232
Hydrocarbures naturels, autres produits des industries extractives, électricité, déchets 777
Produits des industries agroalimentaires (IAA) 4 541
Produits pétroliers raffinés et coke 601
Equipements mécaniques, matériel électrique, électronique et informatique 2 702
Matériels de transport 4 858
Autre produits industriels dont : 17 969
-        Textiles, habillement, cuir et chaussures 2 374
- Bois, papier et carton 604
- Produits chimiques, parfums et cosmétiques 4 334
- Produits pharmaceutiques 2 941
- Produits en caoutchouc et en plastique, produits minéraux divers 1 915
-        Produits métallurgiques et produits métalliques 5 342
- Produits manufacturés divers 449
Produits divers 58
  • Source : DGDDI

Le Nord-Pas-de-Calais est la 1ère région française exportatrice de produits sidérurgiques et de première transformation de l’acier, la 2e région française exportatrice de produits de la construction automobile derrière l’Île-de-France.

Les produits les plus importés en 2014 sont les produits pétroliers raffinés et coke (3,4 milliards d’euros) suivis de près par les articles d’habillement (3,3 milliards d’euros), puis viennent les produits pharmaceutiques (2,9 milliards d’euros), les produits chimiques de base, produits azotés, matières plastiques et caoutchouc synthétique (2,2 milliards d’euros) et les produits sidérurgiques et de première transformation de l’acier. Ces secteurs représentent près de 35 % des importations régionales (figure 3b).

Figure 3b – Répartition des produits importés par catégorie en 2014

Répartition des produits importés par catégorie en 2014
Importations 2014
Millions d'euros
Produits agricoles, sylvicoles, de la pêche et de l’aquaculture 1 049
Hydrocarbures naturels, autres produits des industries extractives, électricité, déchets 1 999
Produits des industries agroalimentaires (IAA) 4 150
Produits pétroliers raffinés et coke 3 442
Equipements mécaniques, matériel électrique, électronique et informatique 5 516
Matériels de transport 4 149
Autre produits industriels dont 20 141
- Textiles, habillement, cuir et chaussures 4 664
- Bois, papier et carton 1 167
- Produits chimiques, parfums et cosmétiques 3 229
- Produits pharmaceutiques 2 907
- Produits en caoutchouc et en plastique, produits minéraux divers 2 541
- Produits métallurgiques et produits métalliques 4 294
- Produits manufacturés divers 1 338
Produits divers 175
  • Source : DGDDI

Un commerce extérieur essentiellement tourné vers l’Union européenne

L’Union européenne concentre la majorité des échanges extérieurs du Nord-Pas-de-Calais. En 2014, elle a concentré 77 % des exportations (dont 61 % sur la zone euro) et 62 % des importations (dont 51 % sur la zone euro) de la région. Ces échanges progressent tant à l’export (+ 0,02 %) qu’à l’import (+ 2 %) par rapport à 2013.

Alors que les exportations sont en hausse vers l’Amérique (+ 14 %), l’Afrique (+ 14 %) et l’Asie (+ 3 %), elles baissent vers l’Europe hors Union européenne (– 11 %) et vers le Proche et Moyen Orient (– 24 %) (figure 4a).

Figure 4a – Exportations par zone géographique

Exportations par zone géographique
Zones géographiques Exportations 2014 Part 2014
Millions d'euros %
Union européenne 25 169 76,8
Europe hors UE 1 375 4,2
Afrique 1 585 4,8
Amérique 2 051 6,3
Proche et Moyen-Orient 715 2,2
Asie 1 591 4,9
Divers 252 0,8
Ensemble des exportations 32 738 100,0
  • Source : DGDDI

Les importations en provenance d’Asie sont en hausse (+ 11 %), ainsi que celles d’Europe hors Union européenne (+ 7,5 %) et ,dans une moindre mesure, celles d’Afrique (+ 4 %). Par contre, les importations en provenance d’Amérique (– 20 %) et du Proche et Moyen Orient (– 16 %) sont en baisse (figure 4b).

Figure 4b – Importations par zone géographique

Importations par zone géographique
Zones géographiques Importations 2014 Part 2014
Millions d'euros %
Union européenne 25 215 62,1
Europe hors UE 3 166 7,8
Afrique 907 2,2
Amérique 3 116 7,7
Proche et Moyen-Orient 50 0,1
Asie 7 622 18,8
Divers 543 1,3
Ensemble des importations 40 619 100,0
  • Source : DGDDI

Le commerce extérieur du Nord-Pas-de-Calais est excédentaire avec l’Europe hors Union européenne (+ 1,8 milliards d’euros), l’Afrique (+ 0,7 milliards d’euros) et le Proche et Moyen Orient (+ 0,7 milliards d’euros). Il est équilibré avec l’Union européenne mais déficitaire avec l’Amérique (– 1,1 milliard d’euros) et surtout l’Asie (– 6,0 milliards d’euros).

La Belgique et l’Allemagne sont les principaux partenaires économiques de la région

La Belgique, qui absorbe 27 % des exportations de la région en 2014 (8,7 milliards d’euros), confirme son rang de 1er client du Nord-Pas-de-Calais, même si les exportations sont en baisse par rapport à 2013. Elle devance de très loin l’Allemagne qui représente 13 % des exportations régionales (4,3 milliards d’euros). Les autres principaux pays clients sont le Royaume-Uni (7 %), l’Italie (6 %) et l’Espagne (5 %). Viennent ensuite les Pays-Bas, les États-Unis, la Suède, la Pologne et la Chine (figure 5a).

Figure 5a – Commerce extérieur de la région Nord-Pas-de-Calais par pays de destination en 2014

Commerce extérieur de la région Nord-Pas-de-Calais par pays de destination en 2014
Pays Exportations Évolution Part en 2014
Millions d'euros % %
2013 2014
1 / Belgique 8 782 8 704 -0,9 26,6
2 / Allemagne 4 390 4 306 -1,9 13,2
3 / Royaume-Uni 2 298 2 394 4,2 7,3
4 / Italie 2 025 2 063 1,9 6,3
5 / Espagne 1 772 1 770 -0,1 5,4
6 / Pays-Bas 1 733 1 639 -5,4 5,0
7 / États-Unis 1 106 1 395 26,1 4,3
8 / Suède 904 1 123 24,2 3,4
9 / Pologne 653 734 12,4 2,2
10 / Chine 450 459 2,0 1,4
10 premiers pays clients 24 113 24 587 2,0 75,1
Ensemble des exportations 32 461 32 738 0,9 100,0
  • Source : DGDDI

À l’import, le 1er fournisseur de la région Nord-Pas-de-Calais reste la Belgique, avec 8,2 milliards d’euros (soit 20 % des importations régionales). L’Allemagne qui occupe le deuxième rang est là encore loin derrière avec 12 % des importations (4,8 milliards d’euros). En 3e position, la Chine représente 9,6 % des importations régionales contre 8,7 % en 2013. Viennent ensuite les Pays-Bas (6 %) et l’Espagne (5 %). Le Royaume-Uni, la Russie, l’Italie, le Japon et les États-Unis complètent le classement des dix premiers fournisseurs de la région (figure 5b).

Figure 5b – Commerce extérieur de la région Nord-Pas-de-Calais par pays d'origine en 2014

Commerce extérieur de la région Nord-Pas-de-Calais par pays d'origine en 2014
Pays Importations Évolution Part en 2014
Millions d'euros % %
2013 2014
1 / Belgique 7 373 8 178 10,9 20,1
2 / Allemagne 4 719 4 786 1,4 11,8
3 / Chine 3 472 3 906 12,5 9,6
4 / Pays-Bas 2 409 2 317 -3,8 5,7
5 / Espagne 2 216 2 033 -8,3 5,0
6 / Royaume-Uni 1 967 1 925 -2,1 4,7
7 / Russie 1 442 1 567 8,7 3,9
8 / Italie 1 537 1 545 0,5 3,8
9 / Japon 1 256 1 262 0,5 3,1
10 / États-Unis 1 621 1 184 -27,0 2,9
10 premiers pays fournisseurs 28 012 28 703 2,5 70,7
Ensemble des importations 39 677 40 619 2,4 100,0
  • Source : DGDDI