Bilan de la saison touristique 2015 en Normandie : le tourisme normand a toujours le vent en poupe

Alain Coënon, Insee

La saison touristique 2015 en Normandie a été d'un niveau comparable à la saison 2014, qui avait connu plusieurs événements-phares dopant la fréquentation. La région a accueilli en 2015 dans ses hôtels et ses campings plus de 2,3 millions de touristes pour un total de 7,5 millions de nuitées. Le nombre total de nuitées a dépassé celui de la saison 2014. Alors que la fréquentation s'est accrue dans les campings, elle a légèrement reculé dans les hôtels.

La dynamique enclenchée en 2014, par la succession d'une série d'événements qui avaient stimulé la fréquentation touristique, s'est prolongée en 2015. Dans l'élan du 70e anniversaire du Débarquement qui a permis à la région de gagner en notoriété, la Normandie est restée une destination prisée. Elle a été, cette année, plus particulièrement appréciée des touristes français, alors que, l'an passé, c'était l'affluence étrangère qui avait été remarquable.

Le Calvados, qui avait le plus bénéficié de la saison 2014, enregistre une fréquentation totale moindre en 2015 (- 3,2 %). En revanche, les autres départements ont été, peu ou prou, plus attractifs. La fréquentation des hôtels a légèrement reculé tandis que celle des campings s'est accrue.

Dans les hôtels comme dans les campings, deux mois surpassent leur fréquentation de l'an dernier : outre une météo favorable, le mois de mai a bénéficié de plusieurs week-ends prolongés et le mois de juillet, du passage du Tour de France dans la région.

Figure_2 – Hausse de la fréquentation des campings, baisse de celle des hôtels - Fréquentation dans les hôtels et campings normands en nuitées (base 100 en 2010)

En indice, Base 100 : Année 2010
Hausse de la fréquentation des campings, baisse de celle des hôtels - Fréquentation dans les hôtels et campings normands en nuitées (base 100 en 2010)
Hôtels Campings
2010 100,0 100,0
2011 98,8 96,4
2012 98,4 89,4
2013 100,3 94,9
2014 100,6 99,2
2015 99,1 102,6
  • Source : Insee, DGE-Enquêtes de fréquentation touristique

Figure_2 – Hausse de la fréquentation des campings, baisse de celle des hôtels - Fréquentation dans les hôtels et campings normands en nuitées (base 100 en 2010)

Figure_1 – Evolution 2014-2015 du nombre de nuitées dans les hôtels et les campings - Dans le Calvados, la fréquentation touristique a diminué dans les hôtels et les campings

  • Source : Insee, DGE-Enquêtes de fréquentation touristique

Les Britanniques toujours très présents

La clientèle française est venue plus nombreuse cette saison (+ 1,2 %) et reste largement majoritaire avec 69 % des nuitées d’hôtels. En revanche, les touristes étrangers ont été beaucoup moins présents qu’en 2014 (- 7,2 %). Ainsi la clientèle américaine (- 14,4 %) n'a été à l'origine que de 164 000 nuitées. Elle reste néanmoins la plus présente après les Britanniques (364 000 nuitées). Plus des trois quarts des touristes étrangers viennent d’Europe. Et si les Britanniques sont venus à peine moins nombreux qu’en 2014, le recul pour les Néerlandais (- 16 %) et les Italiens (- 10 %) est beaucoup plus sensible. Par ailleurs, la fréquentation japonaise, qui avait connu un pic en 2014, baisse d'un tiers et retrouve des niveaux plus habituels, autour de 31 000 nuitées.

Figure_3 – Dans les hôtels, la fréquentation française ne suffit pas à compenser la baisse de la fréquentation étrangère

Nuitées (en milliers)
Dans les hôtels, la fréquentation française ne suffit pas à compenser la baisse de la fréquentation étrangère
2014 2015
France 2 846,4 2 879,4
Etranger 1 368,4 1 270,1
  • Source : Insee, DGE-Enquêtes de fréquentation touristique

Figure_3 – Dans les hôtels, la fréquentation française ne suffit pas à compenser la baisse de la fréquentation étrangère

Figure_4 – Evolution de la fréquentation des hôtels par nationalité

Nuitées (en milliers)
Evolution de la fréquentation des hôtels par nationalité
2014 2015
Royaume-Uni 363,9 363,7
Etats-Unis 191,1 163,7
Belgique 172,2 176,6
Allemagne 108,3 108,8
Italie 100,2 90,1
Pays-Bas 89,1 74,9
  • Source : Insee, DGE-Enquêtes de fréquentation touristique

Figure_4 – Evolution de la fréquentation des hôtels par nationalité

Moins de nuitées étrangères dans les hôtels

Les 817 hôtels de la région ont accueilli 2,6 millions de touristes pour près de 4,1 millions de nuitées. Par rapport à la saison précédente, le volume des nuitées diminue de 1,6 %, soit une baisse limitée par rapport à la saison 2014 qui avait été exceptionnelle. Sur l'ensemble des régions françaises, la hausse est de 3,0 %.

Figure_5 – Evolution mensuelle de la fréquentation dans les hôtels - Dans les hôtels, mai et juillet dépassent leur fréquentation de l'année précédente

Nuitées
Evolution mensuelle de la fréquentation dans les hôtels - Dans les hôtels, mai et juillet dépassent leur fréquentation de l'année précédente
2014 2015
Mai 737 576 774 682
Juin 819 604 788 176
Juillet 863 848 892 185
Août 1 013 256 954 997
Septembre 780 509 739 411
  • Source : Insee, DGE-Enquêtes de fréquentation touristique

Figure_5 – Evolution mensuelle de la fréquentation dans les hôtels - Dans les hôtels, mai et juillet dépassent leur fréquentation de l'année précédente

Avec près de 1,8 million de nuitées, le Calvados concentre à lui seul plus de 40 % des nuitées hôtelières, la Seine-Maritime, 28 % et la Manche, 16 %. Les parts de l’Eure (7 %) et de l’Orne (5 %) restent plus modestes.

Sur l’ensemble de la saison, toutes catégories confondues, les hôteliers ont rempli 64 % des chambres offertes (contre 65% en 2014). Les taux d’occupation baissent un peu dans tous les départements, excepté dans la Manche.

Les hôtels de gamme supérieure (4 ou 5 étoiles) affichent un taux d’occupation (71 %) toujours supérieur à celui des autres hôtels classés (65 %) et à celui des hôtels non classés (52 %). Ils sont appréciés de la clientèle étrangère : celle-ci représente plus de 4 nuitées sur 10 dans ces hôtels et y séjourne 1,8 jour en moyenne, contre 3 sur 10 et 1,5 jour dans les autres hôtels.

Rebond des nuitées françaises dans les campings

Durant l’été 2015, les 325 campings normands ont accru leur activité par rapport à l’été 2014. Le nombre de touristes accueillis a progressé de 5 % et le nombre de nuitées de 3 %. Plus de 926 000 campeurs ont choisi la région pour des séjours de 3,6 jours en moyenne. Le Calvados et la Manche se partagent 75 % de la fréquentation des campings de la région de façon quasiment égale.

Figure_6 – Evolution mensuelle de la fréquentation dans les campings - Dans les campings, mai et juillet dépassent leur fréquentation de l'année précédente

Nuitées
Evolution mensuelle de la fréquentation dans les campings - Dans les campings, mai et juillet dépassent leur fréquentation de l'année précédente
2014 2015
Mai 285 855 367 772
Juin 478 617 394 035
Juillet 989 537 1 107 358
Août 1 216 128 1 228 293
Septembre 281 180 265 464
  • Source : Insee, DGE-Enquêtes de fréquentation touristique

Figure_6 – Evolution mensuelle de la fréquentation dans les campings - Dans les campings, mai et juillet dépassent leur fréquentation de l'année précédente

Figure_7 – Evolution de la fréquentation des campings par nationalité

Nuitées (en milliers)
Evolution de la fréquentation des campings par nationalité
2014 2015
France 1 822,7 1 973,2
Etranger 1 428,6 1 377,3
  • Source : Insee, DGE-Enquêtes de fréquentation touristique

Figure_7 – Evolution de la fréquentation des campings par nationalité

Si les campeurs ont été plus nombreux qu'en 2014 (42 000 de plus), leur durée de séjour a cependant été plus courte. La bonne tenue de la fréquentation est due à la clientèle française (+ 8,3 %), alors que la clientèle étrangère est en retrait après une saison 2014 où elle avait fortement crû (- 3,6 % après + 6,8 % en 2014). La part des nuitées étrangères diminue à 41 %, mais reste plus importante que la moyenne en France métropolitaine (32 %). Elle est plus importante dans les campings que dans les hôtels, grâce à la présence des Néerlandais et des Britanniques qui continuent d’assurer respectivement presque 40 et 30 % des nuitées étrangères. Ce, en dépit d’une baisse de 5 % des nuitées néerlandaise et de 6 % des nuitées britanniques. Au total, les pays européens assurent 99 % des nuitées étrangères.

Figure_8 – Baisse sensible des fréquentations néerlandaise et britannique dans les campings

Nuitées (en milliers)
Baisse sensible des fréquentations néerlandaise et britannique dans les campings
2014 2015
Pays-Bas 548,6 520,3
Royaume-Uni 418,9 393,7
Allemagne 185,4 199,2
Belgique 125,0 127,7
Suisse 23,6 25,1
Italie 27,9 22,2
  • Source : Insee, DGE-Enquêtes de fréquentation touristique

Figure_8 – Baisse sensible des fréquentations néerlandaise et britannique dans les campings

Les emplacements équipés d’hébergements légers (mobile-home, bungalow) représentent 17 % des emplacements offerts, mais accueillent 34 % des nuitées. Durant la saison, 56 % de ces emplacements sont occupés en moyenne, contre 30 % pour les emplacements nus, et pour des séjours plus longs (5,3 jours contre 3,1 jours pour les emplacements nus).

Figure_9 – Rebond de la fréquentation française dans les campings - Hôtellerie de plein air : évolution de la fréquentation touristique entre les saisons 2014 et 2015

Rebond de la fréquentation française dans les campings - Hôtellerie de plein air : évolution de la fréquentation touristique entre les saisons 2014 et 2015
Emplacements Taux d'occupation Nuitées
En % Evolution 2014-2015 (en %) Clientèle française (en milliers) Clientèle étrangère (en milliers) Total (en milliers) Evolution 2014-2015 (en %)
Calvados
nus 29,5 -8,6 390 388 778 -13,8
équipés 55,3 7,0 326 192 518 11,8
Total 35,0 -3,0 716 580 1 296 -5,1
Eure
nus 22,4 0,3 45 67 112 5,4
équipés 42,0 11,6 35 8 43 45,2
Total 25,0 1,8 81 74 155 14,1
Manche
nus 32,0 6,4 504 350 855 7,2
équipés 57,3 -0,6 267 105 372 2,6
Total 36,0 4,3 771 455 1 227 5,7
Orne
nus 23,5 6,6 61 25 86 4,2
équipés 44,1 -5,9 13 2 15 7,7
Total 24,9 5,5 74 27 100 4,7
Seine-Maritime
nus 31,0 4,2 190 205 395 13,3
équipés 58,8 6,5 142 36 177 32,0
Total 35,3 5,2 332 241 572 18,5
Normandie
nus 29,7 1,6 1 190 1 035 2 225 -0,9
équipés 55,5 5,6 783 342 1 125 11,9
Total 34,1 3,3 1 973 1 377 3 351 3,1
France métropolitaine
nus 30,1 0,7 34 170 23 914 58 085 0,4
équipés 53,8 1,2 42 661 12 130 54 791 5,6
Total 37,0 1,0 76 831 36 044 112 876 2,9
  • Source : Insee, DGE - enquêtes de fréquentation touristique

Outre les 4,1 millions de nuitées dans les hôtels normands et les 3,3 millions de nuitées dans les campings, les touristes ont passé, entre mai et septembre, plus de 1,5 million de nuitées dans les autres hébergements collectifs touristiques tels que les résidences de tourisme, les résidences hôtelières, les centres de vacances pour enfants et adolescents, ou les auberges de jeunesse.

Figure_10 – La fréquentation touristique a légèrement reculé dans les hôtels normands - Hôtellerie : évolution de la fréquentation touristique entre les saisons 2014 et 2015

La fréquentation touristique a légèrement reculé dans les hôtels normands - Hôtellerie : évolution de la fréquentation touristique entre les saisons 2014 et 2015
Emplacements Taux d'occupation Nuitées
En % Evolution 2014-2015 (en %) Clientèle française (en milliers) Clientèle étrangère (en milliers) Total (en milliers) Evolution 2014-2015 (en %)
Calvados 67,6 -2,4 1 191 603 1 795 -1,8
Eure 53,3 -3,4 217 64 281 -1,6
Manche 67,9 0,2 478 210 688 0,9
Orne 53,4 -1,5 165 43 208 -1,4
Seine-Maritime 63,5 -1,4 828 382 1 177 -1,4
Normandie 64,2 -1,7 2 879 1 270 4 149 -1,6
France métropolitaine 66,9 0,6 63 420 42 444 105 864 3,0
  • Source : Insee, DGE - enquêtes de fréquentation touristique

Sources

Les résultats présentés couvrent l’ensemble des hébergements touristiques collectifs. Ils s’appuient sur trois enquêtes mensuelles réalisées par l’Insee, dans le cadre d’un partenariat avec la direction générale des Entreprises (DGE) et les partenaires régionaux chargés du tourisme.

L’enquête de fréquentation hôtelière (EFH) est réalisée chaque mois auprès des hôtels de tourisme. Au total, 630 hôtels sont enquêtés en Normandie, soit un taux de sondage de 82 %.

L’enquête de fréquentation dans l’hôtellerie de plein air (EFHPA) est réalisée de mai à septembre inclus auprès des campings possédant au moins un emplacement de passage. L’échantillon inclut 290 campings en Normandie, soit un taux de sondage de 84 %.

L’enquête de fréquentation dans les autres hébergements collectifs touristiques (EFAHCT) est réalisée auprès notamment des résidences hôtelières et de tourisme, villages de vacances, maisons familiales et auberges de jeunesse. L’échantillon inclut 80 hébergements en Normandie, soit un taux de sondage de 100 %.

Les hébergements en logements individuels assurés par des particuliers, tant dans une offre marchande (gîtes, chambres d’hôtes, appartements de tourisme proposés par des centrales de réservation...) que non marchande (résidences secondaires ou hébergements chez des parents ou amis), ne sont pas couverts par ces enquêtes.

Définitions

La saison touristique d'été couvre les mois de mai, juin, juillet, août et septembre.

Les arrivées (ou séjours) sont le nombre de clients différents qui séjournent une ou plusieurs nuits consécutives dans le même établissement.

Les nuitées (ou fréquentation) sont le nombre total de nuits passées par les clients dans un hôtel (ou camping). Ainsi, un couple séjournant trois nuits consécutives dans un hôtel (ou camping) correspondra à six nuitées, de même que six personnes ne séjournant qu'une seule nuit.

Le taux d’occupation dans les hôtels est le rapport entre le nombre de chambres occupées et le nombre de chambres offertes par les hôtels ouverts.

Le taux d’occupation dans les campings est le rapport entre le nombre d’emplacements occupés et le nombre d’emplacements offerts par les campings ouverts.

Dans les campings, les emplacements équipés ou locatifs sont les emplacements dotés d’un hébergement (bungalow, mobil-home, chalet…), par opposition aux emplacements nus.

Conformément à l’acception internationale, on considère comme touriste toute personne passant une nuit hors de son domicile (pour raisons d’affaires ou de loisirs).

Pour en savoir plus

« Une année touristique marquée par une fréquentation étrangère dynamique », Insee Analyses Basse-Normandie, n°19, juillet 2015 -Insee Analyses Haute-Normandie, n°12 - juillet 2015

« Forte fréquentation hôtelière pendant les Jeux Équestres Mondiaux », Insee Flash Basse-Normandie, n°26 - juillet 2015

« En 2014 la fréquentation hôtelière, en repli au début de l’été, est relancée en fin de saison », Insee Conjoncture Haute-Normandie, n° 5 - mai 2015

« Tourisme - Une excellente année touristique », Insee Conjoncture Basse-Normandie, n° 5 - mai 2015

« Bilan de la saison touristique 2014 : saison exceptionnelle pour le tourisme bas-normand », Insee Analyses Basse-Normandie, n°11 - avril 2015

« Baisse de la fréquentation touristique pendant la saison 2014 », Insee Flash Haute-Normandie, n° 13 - janvier 2015