2014 : saison exceptionnelle pour le tourisme bas-normand

Alain Coënon (Insee)

La saison touristique 2014 en Basse-Normandie a été marquée par une hausse de la fréquentation, dopée par plusieurs événements-phares durant l’été : le 70e anniversaire du Débarquement en juin, les Jeux Équestres Mondiaux en août et septembre, et les Mondiaux de kayak-polo en septembre. La région a accueilli, dans ses hôtels et ses campings, près de 2,3 millions de touristes pour un total de plus de 5,3 millions de nuitées. Les campings ont concentré, en 2014, 2,6 millions de nuitées, pour une durée moyenne de séjour de 4 nuits. Les hôtels, avec une durée moyenne de séjour inférieure à 2 nuits, ont comptabilisé, quant à eux, 2,7 millions de nuitées de mai à septembre 2014.

La hausse est générale aux trois départements, mais elle est plus marquée dans le Calvados et dans l'Orne. D'autre part, elle est beaucoup plus franche dans les campings que dans les hôtels.

Grâce à leur façade maritime, les départements du Calvados et de la Manche restent les plus attractifs. Le littoral dispose d’une offre importante et variée en hébergements et demeure la première destination des touristes. La saison 2014 profite donc en premier lieu aux hôtels du littoral situés dans le Bessin, le Cotentin et dans la zone de Caen-Côte de Nacre.

Figure_1 – Fréquentation touristique en Basse-Normandie

Nuitées (en milliers)
Fréquentation touristique en Basse-Normandie
Hôtels Campings
2010 2721,494 2714,759
2011 2658,12 2597,497
2012 2637,531 2400,415
2013 2676,268 2482,999
2014 2720,221 2621,861
  • Source : Insee, DGE - Enquêtes de fréquentation touristique

Figure_1 – Fréquentation touristique en Basse-Normandie

En France Métropolitaine, la Basse-Normandie est la région qui a connu la plus forte croissance de sa fréquentation touristique (+ 41 %) si l’on tient compte à la fois des nuitées en hôtels et en campings. Ce résultat est d’autant plus notable que la moyenne des régions françaises enregistrait une baisse de 0,6 % de la fréquentation totale. Les régions qui ont affiché un bilan positif sont plutôt situées dans une moitié Nord de la France (Bretagne, Pays de la Loire, Nord-Pas de Calais), tandis que les régions du sud de la France ont été, en 2014, moins attractives qu’à l’accoutumée.

Dans les hôtels comme dans les campings de la région, ce sont les fréquentations des mois de juin et de septembre qui se démarquent de la saison 2013. En juin, mois de commémoration du Débarquement, les hôtels ont enregistré plus de 10 % de nuitées supplémentaires et les campings plus de 50 %. En septembre, pendant les Jeux Équestres Mondiaux et les Mondiaux de kayak-polo, hôtels et campings progressent de près de 10 %.

Figure_2 – Fréquentation touristique mensuelle en Basse-Normandie dans les campings

Nuitées (en milliers)
Fréquentation touristique mensuelle en Basse-Normandie dans les campings
2013 2014
Mai 237,038 221,83
Juin 242,889 382,139
Juillet 790,319 802,755
Août 1020,062 1007,639
Septembre 192,693 207,497
  • Source : Insee, DGE - Enquêtes de fréquentation touristique

Figure_2 – Fréquentation touristique mensuelle en Basse-Normandie dans les campings

Figure_3 – Fréquentation touristique mensuelle en Basse-Normandie dans les hôtels

en nuitées
Fréquentation touristique mensuelle en Basse-Normandie dans les hôtels
2013 2014
Mai 493,482 462,968
Juin 471,255 521,902
Juillet 571,058 552,221
Août 679,438 679,021
Septembre 461,035 504,109
  • Source : Insee, DGE - Enquêtes de fréquentation touristique

Figure_3 – Fréquentation touristique mensuelle en Basse-Normandie dans les hôtels

Des séjours plus longs dans les hôtels haut de gamme

Les 520 hôtels de la région ont accueilli plus de 1,6 millions de touristes pour 2,7 millions de nuitées. Par rapport à la saison précédente, le volume des nuitées augmente (+ 1,5 %), contrairement à la moyenne des régions françaises (- 2,1 %),.

Les touristes ont séjourné plus longtemps dans les hôtels bas-normands : la durée moyenne de séjour s'accroît à 1,67 jour. Les séjours ont été plus longs dans le Calvados (1,72 jour) que dans les autres départements. Il ont également été plus longs dans les hôtels haut de gamme (1,94 jour ) que dans les hôtels de moindre gamme.

Figure_4 – Fréquentation touristique dans les hôtels en Basse-Normandie ( en nuitées)

  • Source : Insee, DGE - Enquêtes de fréquentation touristique

Dans le Calvados, si les touristes ne sont pas venus plus nombreux que la saison dernière, ils ont séjourné plus longtemps dans les hôtels : le nombre de nuitées augmente de 1,6 %. Dans la Manche, la clientèle moins nombreuse a été entièrement compensée par des durées plus longues de séjours. Le département de l'Orne a quant à lui accueilli davantage de touristes pour des séjours plus longs : le nombre de nuitées croît de 7,2 %. Avec plus de 1 800 000 nuitées, le Calvados concentre les deux-tiers des nuitées hôtelières et la Manche, un quart. La part de l’Orne reste plus modeste (8 %).

Figure_5 – Fréquentation touristique dans les hôtels bas-normands selon le pays de provenance

Nuitées (en milliers)
Fréquentation touristique dans les hôtels bas-normands selon le pays de provenance
2013 2014
France 1833,362 1754,124
Etranger 842,906 966,097
  • Source : Insee, DGE - Enquêtes de fréquentation touristique

Figure_5 – Fréquentation touristique dans les hôtels bas-normands selon le pays de provenance

Une forte affluence américaine dans les hôtels

Bien qu'elle soit venue moins nombreuse cette saison, la clientèle française reste largement majoritaire avec 64 % des nuitées d'hôtels. En revanche, l'afflux de la clientèle étrangère a été important et, en premier lieu, celui de la clientèle britannique qui a augmenté pour la deuxième saison consécutive : + 10 % en 2014 après + 11 % en 2013. A noter également le renforcement de la présence néerlandaise (+ 19 %). Si les trois-quarts de la clientèle étrangère vient d'Europe, les Américains ont aussi été très présents cette saison en Basse-Normandie (+ 40 %). Avec près de 170 000 nuitées, ils figurent au second rang des clients étrangers des hôtels de la région, derrière les Britanniques. L’affluence japonaise a, elle aussi, été remarquable cette saison (+ 75 %). Elle dépasse les 43 000 nuitées d'hôtel, avec de fortes progressions enregistrées dans le Calvados et dans la Manche.

Sur l'ensemble de la saison, toutes catégories confondues, les hôteliers ont rempli 68 % des chambres offertes (65,5 % en 2013). Le taux d'occupation augmente dans les trois départements. Les hôtels de gamme supérieure (4 ou 5 étoiles) affichent un taux d'occupation (72 %) toujours supérieur à celui des autres hôtels classés (68,5 %) et à celui des hôtels non classés (59 %).

La saison a profité nettement aux hôtels situés dans les zones de Caen-Côte de Nacre (+ 8 %), du Bessin (+ 7 %) et de Cherbourg-Saint-Lô-Coutances (+ 5,5 %). Elle a aussi bénéficié au département de l’Orne. En revanche, la Baie du Mont Saint-Michel et la Côte Fleurie n’ont pas fait mieux que l’an dernier.

Figure_6 – Fréquentation touristique dans les hôtels bas-normands selon le pays de provenance

Nuitées (en milliers)
Fréquentation touristique dans les hôtels bas-normands selon le pays de provenance
2013 2014
Royaume-Uni 214,415 236,932
Etats-Unis 127,177 169,639
Belgique 120,178 120,531
Pays-Bas 52,251 62,082
Italie 57,82 61,981
Allemagne 62,513 60,684
  • Source : Insee, DGE - Enquêtes de fréquentation touristique

Figure_6 – Fréquentation touristique dans les hôtels bas-normands selon le pays de provenance

Figure_7 – Fréquentation touristique dans les campings en Basse-Normandie (en nuitées)

  • Source : Insee, DGE - Enquêtes de fréquentation touristique

Davantage de campeurs mais pour des séjours plus courts

Durant l'été 2014, l'activité des 232 campings bas-normands s'est accrue, avec une progression du nombre de touristes accueillis (+ 9 %) et des nuitées (+ 6 %). Près de 660 000 campeurs sont venus pour des séjours de 4 jours en moyenne. Le Calvados et la Manche se partagent 96 % de la fréquentation des campings de la région. Mais, en 2014, les campings du Calvados ont nettement dépassé ceux de la Manche (52 % contre 44 %).

Si les campeurs sont venus plus nombreux (53 000 de plus qu'en 2013), leur durée de séjour a cependant été plus courte. La hausse de fréquentation est surtout due à la clientèle étrangère (+ 8,5 % contre + 3,5 % pour la clientèle française). La part de la clientèle étrangère est restée stable (43 % des nuitées). Elle est plus importante dans les campings que dans les hôtels, grâce à la présence des Néerlandais et des Britanniques, qui assurent respectivement 40 % et 30 % des nuitées étrangères. Par ailleurs, fait plus inhabituel, la saison 2014 a vu l’affluence de touristes d'Europe du Sud, et tout particulièrement italiens et espagnols (+ 35 %). Au total, les pays européens assurent 99 % des nuitées étrangères.

Figure_8 – Fréquentation touristique dans les campings bas-normands selon le pays de provenance

Nuitées (en milliers)
Fréquentation touristique dans les campings bas-normands selon le pays de provenance
2013 2014
France 1435,183 1484,945
Etranger 1047,817 1136,916
  • Source : Insee, DGE - Enquêtes de fréquentation touristique

Figure_8 – Fréquentation touristique dans les campings bas-normands selon le pays de provenance

Figure_9 – Fréquentation touristique dans les campings bas-normands selon le pays de provenance

Nuitées (en milliers)
Fréquentation touristique dans les campings bas-normands selon le pays de provenance
2013 2014
Pays-Bas 411,646 432,677
Royaume-Uni 328,432 356,462
Allemagne 129,402 135,815
Belgique 82,749 89,23
Italie 15,75 21,494
Danemark 17,502 18,886
  • Source : Insee, DGE - Enquêtes de fréquentation touristique

Figure_9 – Fréquentation touristique dans les campings bas-normands selon le pays de provenance

Les campeurs privilégient le confort

Privilégiés par les touristes, les campings de gamme supérieure, classés 3, 4 ou 5 étoiles, restent les plus fréquentés. Ils accueillent près de 80 % de l’ensemble des nuitées des campings. Pour la clientèle étrangère, cette proportion atteint 87 %. Principalement implantés sur le littoral, les 3, 4 et 5 étoiles sont aussi les mieux remplis. Leur taux d’occupation dépasse 40 % en moyenne sur la saison, contre 25 % en moyenne pour les campings 1 et 2 étoiles et 21 % pour les campings non classés.

Les emplacements équipés d’hébergements légers (mobile-home, bungalow) représentent 17 % des emplacements offerts, mais accueillent plus de 32 % des nuitées. Durant la saison, 54 % de ces emplacements sont occupés en moyenne, contre 30 % pour les emplacements nus, pour des séjours plus longs (5,5 jours contre 3,5 jours pour les emplacements nus). Manifestement, les campeurs tendent à privilégier le confort. En effet, ce sont sur les emplacements équipés situés dans les campings qui proposent les meilleures prestations (3,4 et 5 étoiles) que le taux d'occupation est le plus élevé et où il croît le plus rapidement.

Figure_10 – Hôtellerie de plein air : évolution de la fréquentation touristique entre les saison 2013 et 2014

Hôtellerie de plein air : évolution de la fréquentation touristique entre les saison 2013 et 2014
Taux d'occupation Nuitées
En % Evolution 2013-2014 (en %) Clientèle française (en milliers) Clientèle étrangère (en milliers) Total (en milliers) Evolution 2013-2014 (en %)
Calvados 36,1 3,3 702 664 1366 8,9
nus 32,3 3,0 419 484 903 7,6
locatifs 51,7 3,8 283 180 463 11,6
Manche 34,5 0,5 717 443 1160 2,1
nus 30,1 -0,2 459 338 797 -0,5
locatifs 57,6 3,6 258 105 363 8,1
Orne 23,6 0,7 65 31 96 4,3
nus 22,1 0,4 53 29 82 2,5
locatifs 46,9 6,2 12 2 14 16,5
Basse-Normandie 34,5 1,9 65 31 96 5,6
nus 30,5 1,4 932 851 1783 3,6
locatifs 54,0 3,7 553 286 839 10,2
France métropolitaine 36,0 0,2 73 131 36 612 109 743 0,3
nus 29,4 -0,1 33 542 24 315 57 857 -1,9
locatifs 52,6 0,4 39 589 12 297 51 886 2,9
  • Source : Insee, DGE - enquêtes de fréquentation touristique

Figure_11 – Hôtellerie : évolution de la fréquentation touristique entre les saison 2013 et 2014

Hôtellerie : évolution de la fréquentation touristique entre les saison 2013 et 2014
Taux d'occupation Nuitées
En % Evolution 2013-2014 (en %) Clientèle française (en milliers) Clientèle étrangère (en milliers) Total (en milliers) Evolution 2013-2014 (en %)
Calvados 69,9 2,3 1 153 674 1 827 1,6
Manche 67,7 3,2 439 243 682 0,2
Orne 54,7 2 163 49 211 7,2
Basse-Normandie 67,8 2,5 1 754 966 2 720 1,6
France métropolitaine 66,3 -0,2 61 750 40 988 102 738 -2,1
  • Source : Insee, DGE - enquêtes de fréquentation touristique

Avertissement

Les résultats sont issus des enquêtes de fréquentation dans l’hôtellerie et dans l’hôtellerie de plein air réalisées par la direction régionale de l’Insee en partenariat avec la Direction générale des entreprises (DGE), le Comité régional du tourisme et les Comités départementaux de Basse-Normandie. Dans l’hôtellerie, l’enquête est réalisée mensuellement, par sondage. Dans l’hôtellerie de plein air, elle porte sur les mois de mai à septembre auprès de l’ensemble des campings homologués.

A cette fréquentation comptabilisée par l’Insee, il conviendrait d’ajouter pour être exhaustif les touristes pratiquant le tourisme vert (gîtes ruraux, chambres d’hôtes), ceux fréquentant les centres ou villages de vacances, ceux possédant ou louant une résidence secondaire et ceux en vacances chez des amis ou dans la famille.

Encadré

Méthodologie

La classification désormais utilisée est la nouvelle classification hôtelière, résultant de la loi du 22 juillet 2009 de développement et de modernisation des services touristiques, a pour objectif d’améliorer la qualité des établissements et des services proposés. Elle est entrée en application le 28 décembre 2009. Ce nouveau classement compte 246 critères, contre 30 auparavant. On y trouve des exigences en matière de nouvelles technologies, de développement durable, de formation du personnel ou d’accessibilité aux personnes handicapées.

L’ancienne classification, datant de 1986, a cessé de s’appliquer en 2012.

Pour en savoir plus

" Les touristes étrangers de plus en plus présents dans les hôtels et campings bas-normands" , Insee Flash Basse-Normandie, n° 9, octobre 2014

" Le 70e anniversaire du Débarquement remplit les hôtels", Insee Flash Basse-Normandie, n° 7, octobre 2014

" Parcs des hôtels et des campings en Normandie", Insee Flash Basse-Normandie, n° 4, juillet 2014

" Bilan de la saison touristique 2013 dans les hôtels et les campings bas-normands", Cent pour cent Basse-Normandie, n° 250, février 2014