Baisse de la fréquentation touristique pendant la saison 2014

Isabelle Demeuzois (Insee Haute-Normandie)

La fréquentation touristique recule pendant la saison 2014, marquée par une météo défavorable. Cependant, un mois de septembre très ensoleillé incite les touristes à revenir dans les hôtels de la région. Malgré ce contexte défavorable, l’hôtellerie de plein air résiste. Elle continue d’attirer les touristes, notamment sur le littoral, bien que la clientèle française soit en léger repli sur tout le territoire.

Insee Flash Haute-Normandie
No 13
Paru le : 09/01/2015

Pendant la saison estivale 2014 (de mai à septembre), l’hôtellerie française souffre d’un recul de 2 millions de nuitées en un an, soit une baisse de 2,3 % par rapport à 2013. La fréquentation totale (française et étrangère) en Haute-Normandie subit, elle aussi une baisse (- 1,9 % par rapport à la saison 2013) mais moins importante que dans l’ensemble des régions françaises.

Tableau 1 – Dans la région, le nombre de nuitées des hôtels et des campings baisse en 2014 - Nuitées pendant la saison d'été depuis 2011

Unités : nombre, %
Dans la région, le nombre de nuitées des hôtels et des campings baisse en 2014 - Nuitées pendant la saison d'été depuis 2011
Saison 2011 Saison 2012 Saison 2013 Saison 2014 Évolution
2013-2014 (%)
Eure 293 870 302 080 318 600 300 530 -5,7
Seine-Maritime 1 185 420 1 180 800 1 203 860 1 193 460 -0,9
Haute-Normandie 1 479 290 1 482 880 1 522 460 1 493 990 -1,9
France métropolitaine 103 320 000 104 221 100 104 963 700 102 738 000 -2,1
  • Source: Insee-DGCIS - Comité Régional du Tourisme et Comités Départementaux du Tourisme

Un début de saison d’été difficile pour les hôtels

Au démarrage de la saison (mai, juin) les touristes, français ou étrangers, viennent moins nombreux dans les hôtels de la région (- 5,2% par rapport à mai-juin 2013).

Au pic de la saison (juillet-août), marquée par une mauvaise météo, les hôtels haut-normands subissent encore un recul de leur fréquentation par rapport à 2013 (- 1,3 %). Les touristes français, en particulier, résident moins dans les hôtels haut-normands (- 2,5 %), au contraire des touristes étrangers, venus un peu plus nombreux (+ 1,3 %). Ce résultat est surtout vrai en Seine- Maritime où le littoral attire la clientèle (+ 4,0 %).

Au mois de septembre, profitant d’une météo estivale, les touristes séjournent davantage dans la région (+ 4,4 %).

Les Britanniques, même s’ils sont moins assidus cette saison (- 4,0 % par rapport à 2013), restent de loin les plus présents dans les hôtels de la région : une nuitée étrangère sur trois est britannique.

Figure_1 – Neuf touristes étrangers sur dix sont européens

  • Source : INSEE - DGCIS - Comité régional du tourisme, Comités départementaux du Tourisme

Stabilité de l’hôtellerie de plein air

L’hôtellerie de plein air en Haute-Normandie comptabilise 629 000 nuitées soit une quasi stabilité par rapport à la saison 2013 (+ 0,1 %). Les Français séjournent moins nombreux dans les campings de la région (- 0,4 % par rapport à la saison 2013) ; toutefois, malgré une météo maussade pendant la saison, leur désintérêt n’affecte pas les campings de la côte dont la fréquentation reste stable. Les étrangers, quant à eux, fréquentent en plus grand nombre les campings de la région (+ 0,8 % par rapport à la saison précédente).

Méthodologie

Les résultats présentés dans cette étude sont tirés des enquêtes de fréquentation, réalisée mensuellement auprès d'un échantillon d'hôtels à vocation touristique, composé des hôtels homologués (classés de 0 à 5 étoiles), et des hôtels à enseigne de chaîne non classés. Les enquêtes, obligatoires, sont effectuées par l'Insee à la demande de la direction générale des entreprises (DGE). Les questionnaires portent sur la clientèle française et étrangère.

La saison d'été couvre les mois de mai, juin, juillet, août et septembre.

L'enquête de fréquentation hôtelière (EFH) est rénovée en janvier 2013 avec notamment une refonte des zones géographiques et un changement de la méthode d'échantillonage. Les données des années 2010 à 2012 sont rétropolées pour prendre en compte ces changements.

L'enquête de fréquentation hôtelière est réalisée mensuellement, tout au long de l'année. La représentativité de l'enquête est améliorée grâce à une extension de l'échantillon financée par le comité régional du tourisme.

Dans cette étude, les chiffres de fréquentation sont définitifs pour les mois de mai, juin et juillet, et provisoires pour les mois d'août et de septembre.

Définitions

Tourisme/Touriste : conformément à l'acception internationale, le tourisme concerne tout voyage (tout départ et retour au domicile avec au moins une nuit passée hors de ce dernier), qu'il soit d'affaires ou de loisirs. Est considéré comme touriste toute personne passant une nuit hors de son domicile.

Arrivées : nombre de clients différents qui séjournent une ou plusieurs nuits consécutives dans le même hôtel ou dans le même camping.

Nuitées : nombre total de nuits passées par chaque arrivant dans un établissement ; ainsi un couple séjournant trois nuits consécutives dans un hôtel ou un camping correspondra à six nuitées, de même que six personnes ne séjournant qu'une seule nuit.

Séjour : un séjour se caractérise par une arrivée et un certain nombre de nuitées sans interruption. Pour dater un séjour on retient, par convention, la date d'arrivée.

Taux d'occupation : rapport, exprimé en %, entre le nombre de chambres ou d'emplacements occupés et le nombre de chambres ou d'emplacements offerts.

Pour en savoir plus

« Plus de touristes étrangers en Haute-Normandie en 2013 » / Insee Haute-Normandie ; Isabelle Demeuzois - In : Brèves d’Aval n° 89 (2013, décembre)

« Les hôtels hauts-normands davantage occupés le mardi et le mercredi » / Insee Haute-Normandie ; Jean-Philippe Caritg - In : Insee Flash Haute-Normandie n° 7 (2014, septembre)

« Les touristes étrangers de plus en plus présents dans les hôtels et campings bas-normands » / Insee Basse-Normandie ; Sabrina Leroux - In : Insee Flash Basse-Normandie n° 9 (2014, novembre)