Économie et Statistique n° 448-449 - Salaire minimum - Enquêtes de victimation

Economie et Statistique
Paru le : 25/10/2012
Consulter

Les effets des hausses du Smic sur le salaire moyen

Gilbert Cette, Valérie Chouard et Grégory Verdugo

Cette étude caractérise les effets des revalorisations du Smic sur le salaire moyen. Deux indicateurs du salaire moyen sont considérés : le salaire horaire de base des ouvriers (SHBO) et le salaire mensuel par tête (SMPT). L'étude mobilise pour cela des données sur les quatre décennies allant de la création du Smic, en 1970, jusqu'au changement de calendrier des revalorisations annuelles légales du Smic, en 2009. Par rapport à la littérature existante, l'étude présente trois originalités. Tout d'abord, elle est réalisée sur une période beaucoup plus longue et bénéficie donc d'une information plus importante. Ensuite, les formalisations privilégiées prennent en compte la possibilité d'un impact très progressif du Smic sur le salaire moyen, alors que les études antérieures supposaient généralement un impact plus immédiat. Enfin, elle différencie les possibles effets sur le salaire moyen des revalorisations du Smic selon leurs origines : indexation sur les prix, indexation sur la moitié des gains de pouvoir d'achat du SHBO, et « coups de pouce » discrétionnaires. Du fait des coups de pouce dont il a bénéficié, le Smic a connu une croissance plus élevée que le salaire moyen sur chacune des décennies de la période 1970-2009. Les estimations montrent par ailleurs que l'impact sur le salaire moyen des revalorisations du Smic est fort. En particulier, les revalorisations du Smic ayant pour origine l'indexation réglementaire sur la moitié des gains de pouvoir d'achat du SHBO ont un impact important sur le SHBO lui-même. Ce dernier résultat suggère la possibilité d'une forte circularité entre Smic et SHBO qui pourrait nourrir la dynamique de ces deux grandeurs. Du fait des modalités de revalorisation du Smic et de l'effet de ces revalorisations sur le salaire moyen, la France est sans doute l'un des pays industrialisés dont la compétitivité serait la plus fragilisée en cas de fluctuations importantes de l'inflation.

Economie et Statistique
No 448-449
Paru le : 25/10/2012