Économie et Statistique n°417-418 - Patrimoine : développements récents

Economie et Statistique
Paru le : 01/06/2009
Consulter

L'épargne financière en prévision de la retraite : comportements de détention et montants investis

Amandine Brun-Schammé et Michel Duée

La détention d'épargne en prévision de la retraite a connu en France une légère progression au cours de la dernière décennie, tendance que les récentes réformes du système de retraite peuvent encore accentuer dans les années à venir. Il est donc important de mieux comprendre les déterminants des comportements des ménages en matière d'épargne et de montants investis en vue de la retraite. L'enquête Patrimoine permet de faire l'état des lieux, avant la réforme des retraites d'août 2003, des produits détenus par les ménages en vue de préparer leur retraite et de la part que représente cette épargne dans leur patrimoine financier. Les quatre produits d'épargne de long terme étudiés sont ceux pour lesquels l'accumulation en vue de la retraite est un des motifs de détention retenus dans l’enquête Patrimoine, à savoir : le Plan d'Épargne Populaire (PEP), l'assurance-vie en cas de vie, les valeurs mobilières et les produits d'épargne retraite proprement dits. La détention d'une épargne de long terme est essentiellement liée aux moyens financiers dont dispose le ménage. En revanche, la volonté de se constituer cette épargne en vue de la retraite et la part que représente le montant investi dans le patrimoine financier total sont plutôt influencées par l’âge de la personne de référence du ménage. Enfin, le statut professionnel joue également un rôle important dans la détention d'actifs de long terme en prévision de la retraite.

Economie et Statistique
No 417-418
Paru le : 01/06/2009