Economie et Statistique n°381-382 - Logement : aspects économiques et sociaux

Economie et Statistique
Paru le : 01/10/2005
Consulter

Comportements résidentiels et marché du logement

Alain Jacquot

Avec l'envolée des prix et des loyers,les difficultés de logement rencontrées par certaines catégories de populations et les problèmes posés par les grands ensembles,le logement est au cœur du débat social. Symptôme d 'une situation tendue sur les marchés du logement,la proportion de logements vacants est à son niveau le plus bas depuis la fin des années 1960 (Bessière,2003). Autre indice de tensions : en sept ans,du début de l 'année 1998 au début de l 'année 2005,les prix des logements anciens se sont accrus,en moyenne,de 85 %en France métropolitaine (Beauvois,2005), rendant notamment plus difficile l 'accession à la propriété des familles modestes ou à revenus intermédiaires. La mobilité résidentielle, après avoir été orientée à la hausse entre 1996 et fin 2001 serait aussi,depuis,à la baisse, du moins en région parisienne pour le parc locatif privé (Olap,2004)comme dans le parc HLM. Peut-on pour autant parler de «crise » du logement ??Les mises en chantier de logements se situent depuis quelques années à un niveau sensiblement plus élevé qu'au creux du dernier cycle immobilier, et les conditions de logement des ménages n'ont jamais été aussi bonnes. En 1954, plus de quatre logements sur dix n'avaient pas l'eau courante, seul un quart était équipé d 'un W.-C.intérieur, et 10 % seulement disposaient d'une douche ou d'une baignoire. On ne dénombre plus, en 2002, que 2,5 % de logements auxquels il manquait au moins l'un de ces trois éléments du confort sanitaire de base.

Economie et Statistique
No 381-382
Paru le : 01/10/2005