Données sociales : La société françaiseÉdition 2006

Insee Références
Paru le : 01/05/2006
Consulter
Sommaire

Le contenu en emplois de la croissance française

Fabien Toutlemonde

L'enrichissement de la croissance en emplois en Europe depuis 2000 contraste avec la « reprise sans emplois » observée aux États-Unis de 2002 à 2004. La France se situe à mi-chemin entre ces deux extrêmes. En dépit de la persistance du chômage, la croissance n'est pas devenue particulièrement « pauvre en emplois ». Néanmoins, le ralentissement de la productivité par tête, caractéristique des années quatre-vingt-dix, se serait interrompu depuis 2000 sous l'influence de plusieurs facteurs. Les créations d'emplois dues aux allégements de cotisations sociales sont désormais engrangées et la durée du travail s'est stabilisée avec la fin du passage aux 35 heures et de la progression du temps partiel. Le raffermissement de la productivité horaire est notamment sensible dans les services marchands. Ces mêmes éléments suggèrent que le raffermissement de la productivité du travail en France depuis 2000 pourrait être un phénomène pour partie durable.

Insee Références
Paru le : 01/05/2006