Enquête capacité à innover et stratégie 2020

CIS 2020

Sources
Paru le : Paru le 23/09/2021
Consulter

Traitement statistique

Fréquence de collecte des données

Pluriannuelle

Collecte des données

La collecte est réalisée par internet et, éventuellement, par voie postale (à la demande de l'entreprise).

Période de collecte

La période de collecte s’étendra du mois d'avril 2021 à novembre 2021.

Mode de collecte

  • Par voie postale
  • Par Internet

Unité(s) enquêtée(s)

  • Unité légale
  • Entreprise

Plan de sondage

L'échantillon en entreprise est tiré dans une base de sondage construite à partir du répertoire Sirus selon un plan de sondage aléatoire simple stratifié selon l’activité, la tranche d’effectifs, ainsi que la région, l’appartenance à un groupe et la nationalité lorsque cela était possible. Le calcul des allocations combine une allocation de Neyman sur le taux d’entreprises innovantes et une allocation proportionnelle sur le nombre d’entreprises innovantes, ce qui permet d’une part d’être précis sur la variable centrale de l’enquête (le taux d’innovation) et également d’interroger un nombre raisonnable d’entreprises innovantes afin d’assurer une précision satisfaisante pour les questions ne concernant que ces entreprises.

Suite au changement d’unité d’interrogation, un sur-échantillon d’unités légales est tiré. Ces dernières appartiennent aux entreprises profilées tirées dans l’échantillon principal. L’objectif est de comparer leurs réponses aux questions obligatoires du questionnaire Eurostat avec celles données par la tête de groupe, et de les utiliser si besoin pour modifier ou compléter la réponse donnée au niveau de l’entreprise.

Documents de collecte

Validation des données

Les différentes étapes de l'enquête garantissent que le processus répond aux exigences en matière de production statistique :     
- tirage stratifié de l'échantillon ;
- relances et contrôles des données en cours de collecte par les gestionnaires ;
- apurement ;
- redressement de la non-réponse totale ;
- calage ;
- redressement de la non réponse partielle ;
- winsorisation (contrôle de l’influence des unités atypiques).