Diagnostic territorial en appui au plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale

Auteurs : Régine Bordet-Gaudin, David Brion, Amandine Ulrich, Hélène Ville, Guillaume Volmers, Insee de Bourgogne-Franche-Comté

Réduire les inégalités et prévenir les ruptures, accompagner les personnes en difficulté, coordonner l’action partenariale au plus près des territoires et des personnes, tels sont les grands axes du plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale (PPPIS) adopté en janvier 2013. Pour éclairer les actions de ce plan et répondre à ses exigences de suivi, ce dossier réalisé en partenariat avec la DRDJSCS Bourgogne-Franche-Comté présente six fiches thématiques : pauvreté et accès aux droits et aux biens essentiels, emploi-travail, logement-hébergement, santé, famille-enfance et réussite éducative, inclusion bancaire et surendettement ainsi qu’une synthèse générale. Les indicateurs déclinés au niveau régional et départemental permettent de mieux comprendre les enjeux territoriaux en matière de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale, au profit des populations les plus vulnérables.

Insee Dossier Bourgogne-Franche-Comté
No 5
Paru le : 21/03/2017
Consulter

Pauvreté en Bourgogne-Franche-Comté : la Nièvre parmi les départements les plus exposés, la Côte-d’Or parmi les moins touchés

Auteur : Régine Bordet-Gaudin, Insee Bourgogne-Franche-Comté

En Bourgogne-Franche-Comté, 13 % de la population vit sous le seuil de pauvreté en 2013, soit 1,5 point de moins que la moyenne nationale. Le système de redistribution permet de corriger les inégalités et notamment de réduire de 11 points le taux de pauvreté des ménages avec enfants. Pourtant, les deux-tiers des personnes pauvres vivent dans ces ménages. La précarité monétaire touche fortement les familles monoparentales.

Si le travail ne préserve pas totalement de la pauvreté, il améliore la situation des personnes vivant sous le seuil de pauvreté. Les disparités territoriales sont marquées : la Nièvre et le Territoire de Belfort sont les départements les plus touchés, la Côte-d’Or est le moins exposé.

Insee Dossier Bourgogne-Franche-Comté
Paru le : 21/03/2017