Économie et Statistique n°419-420 - Productivité, institutions et politique économique

Economie et Statistique
Paru le : 27/08/2009
Consulter

Économies d'agglomération et productivité des entreprises : estimation sur données individuelles françaises

Yoann Barbesol et Anthony Briant

La concentration spatiale persistante de certains secteurs d’activité s’explique difficilement sans admettre l’existence d’économies d’agglomération. L’estimation quantitative de l’ampleur de ces économies d’agglomération a récemment connu un regain d’intérêt du fait de la disponibilité croissante de données fines au niveau des entreprises. En utilisant trois fichiers administratifs concernant la comptabilité et l’emploi des entreprises françaises, nous mesurons dans cet article l’impact sur la productivité globale des facteurs de ces entreprises des externalités d’urbanisation, à savoir celles liées à la taille globale, à l’accessibilité et à la diversité industrielle de la zone d’implantation, et des externalités de localisation, qui se rapportent au niveau de spécialisation d’une zone d’activité. Notre étude souligne tout d’abord la prégnance des premières : nous concluons à l’existence d’un impact positif et significatif de l’accessibilité d’une zone au reste du marché national ainsi que de la densité de son tissu économique sur la productivité moyenne des entreprises. À ces externalités d’urbanisation, s’ajoutent des effets locaux très significatifs de la spécialisation, suggérant l’existence d’externalités de localisation. Ainsi les entreprises sont, en moyenne, plus productives dans les zones où leur industrie est relativement plus concentrée. En revanche, la diversité des activités économiques locales n’influerait que très peu sur la productivité. De même, le degré de concurrence locale n’aurait, en moyenne, pas d’effets sur la productivité des entreprises d’un cluster. L’étude fine des voies de production, de diffusion et de captation de ces externalités constituerait certainement une extension utile à la nôtre ; nous suggérons un premier élément de réponse sans toutefois pouvoir conclure. Nous trouvons en effet que les agents qualifiés semblent jouer un rôle essentiel dans ces trois processus : une fois que l’on a tenu compte de la qualité de leur mai

Economie et Statistique
No 419-420
Paru le : 27/08/2009