Économie et Statistique n°419-420 - Productivité, institutions et politique économique

Economie et Statistique
Paru le : 27/08/2009
Consulter

Distance à la frontière technologique, rigidités de marché, éducation et croissance

Philippe Aghion, Philippe Askenazy, Renaud Bourlès, Gilbert Cette et Nicolas Dromel

La présente étude s’inscrit dans la littérature récente sur les déterminants de la croissance selon la position technologique des pays. Outre les effets respectifs de l’éducation et des régulations sur les marchés des biens et du travail, elle explore aussi une possible interaction entre ces régulations. Des données portant sur 17 pays de l’OCDE sont mobilisées sur la période 1985-2003. Les principaux résultats originaux obtenus sont la caractérisation des effets du niveau de formation de la population en âge de travailler et des rigidités sur les marchés des biens et du travail sur la croissance de la productivité globale des facteurs (PGF). Pour les pays proches de la frontière technologique, ces effets seraient très significatifs. Une interaction entre les rigidités s’exerçant sur les deux marchés ressort nettement. Le fort impact du niveau d’éducation supérieure et des rigidités sur la croissance de la PGF semble traduire à la fois une influence directe et un effet transitant indirectement par la diffusion des TIC. Enfin, concernant le marché des biens, les composantes « barrières à l’entrée », « structure du marché » et « degré d’intégration verticale » paraissent avoir une influence importante. Pour les pays éloignés de la frontière technologique, les résultats des estimations indiquent que le niveau de formation supérieure de la population en âge de travailler et les rigidités sur les marchés des biens et du travail n’ont pas nécessairement une influence significative sur la croissance de la PGF. Ces résultats soulignent l’importance des gains de croissance de la productivité, et donc de croissance potentielle, que certains pays industrialisés, principalement européens dont la France, pourraient attendre de la mise en œuvre de politiques visant à élever le niveau de formation de la main-d’œuvre en âge de travailler et à réduire simultanément les rigidités sur les marchés des biens et du travail.

Economie et Statistique
No 419-420
Paru le : 27/08/2009