Economie et Statistique n°348

Les effets des allégements de charges sociales sur les bas salaires - Les revenus des indépendants et dirigeants - Les variations des revenus individuels entre périodes d'emploi et de chômage - Les dispositions d'acquisition des rentes viagères...

Economie et Statistique
Paru le : 01/03/2002
Consulter

Les revenus des indépendants et dirigeants : la valorisation du bagage personnel

Dominique Rouault

Les indépendants et les dirigeants de société, salariés ou non, constituent un groupe socioéconomique homogène quelle que soit leur situation juridique au regard de la législation sociale ou fiscale. Mais leurs revenus professionnels prennent des formes diverses selon cette situation, et sont difficiles à comparer avec ceux des salariés non dirigeants. Leurs revenus d'activité rémunèrent parfois le travail de conjoints aides familiaux ou collaborateurs. Une partie des ressources qu'ils tirent de leur entreprise prend aussi la forme de revenus du capital. Leurs ménages constituent, peut-être plus que d'autres, une entité solidaire, où les revenus professionnels de chacun sont souvent impossibles à individualiser, contrairement à ceux de conjoints salariés. Plusieurs indicateurs de revenus fiscaux, depuis le revenu brut d'activité déclaré individuellement jusqu'au revenu net par unité de consommation de chaque membre du ménage, doivent donc être utilisés pour comparer les revenus des indépendants et dirigeants et des salariés occupés « à part entière ». L'éventail des revenus est beaucoup plus ouvert parmi les premiers. Leurs revenus fiscaux bruts moyens sont, en général, plus élevés que ceux des salariés pour un même niveau de diplôme, mais la redistribution familiale et fiscale réduit fortement l'écart en termes de revenus fiscaux nets par unité de consommation. Le statut d'indépendant ou de salarié de l'individu joue beaucoup moins sur son niveau de revenu que le bagage personnel dont il dispose. Pour les indépendants et dirigeants, le rendement de l'expérience professionnelle ne continue à croître aux âges élevés qu'avec l'appoint des revenus du capital, car, à la différence des salariés, le revenu d'activité plafonne après la quarantaine. Les diplômes supérieurs sont mieux valorisés dans une activité indépendante, surtout les diplômes universitaires longs et les diplômes paramédicaux et sociaux. En revanche, hériter de son père un statut de non-salarié ...

Economie et Statistique
No 348
Paru le : 01/03/2002